La guerre enter les deux continue!

C’est vrai qu’il y a pas grand chose d’ignoble dans le texte de La Presse!

   

Le seul passage qui pourrait être “ignoble” dans le texte…

Commentaire inutile à m’envoyer: Twitter c’est parfait!

45 réflexions au sujet de « La guerre enter les deux continue! »

    1. Anti Trudeau

      Quand quelqu’un du “bon bord” meurt on ne prend pas tout un paragraphe pour nous citer les controverses qu’il a pu engendrer.On se remémore juste les belles et bonnes choses qu’il/elle a faites dans sa vie.Honte à la Presse!

      (-7)
  1. Capitaine Scarlett

    Lagacé a raison et l’article de Martineau de ce matin était particulièrement pitoyable. Martineau est en pôle position pour devenir le Chef « lèche couilles » de l’imbuvable PKP!

    (28)
    1. Ironique

      >l’article de Martineau

      Un commentaire rédigé sur un coin de table pour remplir ses obligations contractuelles avec le Journal c’est pas ce que j’appelle un article.

      Combien de colonnes est-ce Mardetineau chie par semaine? 3? 4?

      Quand un bon % de ton salaire provient de pondre des colonnes à intervalles régulières même quand t’as rien à dire c’est assuré que tu vas écrire des niaiseries et quand on va te critiquer tu vas te servir des critiques pour écrire d’autres colonnes pour continuer de ramasser ton chèque.

      C’est pas parce qu’il a raison à propos des islamistes que Martineau est devenu quelqu’un de pertinent. C’est un bs qui reçoit son chèque de Québécor c’est tout.

      (10)
    1. Jeanvingt23

      Martineau est le seul qui met sa vie en danger en dénoncant les dérives des imams radicaux du québec, bravo richard.

      (-19)
      1. Martineau, c'est Panpan.

        1952-1955:
        Pépinot et Capucine ont pour ami un ours qui se nomme “l’ours”. Ils doivent déjouer les plans du malfaisant Panpan qui dit toujours: “Panpan il est toujours le vainqueur”.

        (4)
  2. Nourris un cochon, et il viendra c-h-i-e-r sur ton perron

    Dès qu’il est entré à La Presse, Patrick «Tête enflée« Lagacé s’est mis à déféquer sur Le Journal de Montréal, qui l’avait pourtant embauché alors qu’il écrivait dans un journal de quartier de Laval.

    Dès qu’il a quitté Les Francs-Tireurs, Patrick «Tête enflée» Lagacé s’est mis è déféquer sur Richard Martineau, avec lequel il a pourtant travaillé pendant des années.

    Dès qu’il quittera le 98,5 FM et Télé-Québec, attendons-nous à ce que Patrick «Tête enflée» Lagacé se mette à déféquer sur ces stations.

    (15)
    1. Cadre de l'OSBL

      Faut ben payer sa Mercedes! D’ailleurs n’oubliez pas de donner généreusement à La Presse. Les subventions de Trudeau ne sont pas suffisantes.

      (13)
  3. Adam Carrier

    Lagacé est un bien pensant qui ne veut surtout pas perdre l’occasion d’etre invité dans toutes les émissions de Radio-Cadenas pour parler de lui, de son enfance, de sa petite personne.

    (11)
    1. Anti Trudeau

      Quand quelqu’un du “bon bord” meurt on ne prend pas tout un paragraphe pour nous citer les controverses qu’il a pu engendrer.On se remémore juste les belles et bonnes choses qu’il/elle a faites dans sa vie.Honte à la Presse!

      (-6)
  4. Téléroman à l’eau de vidange

    La mise en scène. Au début le sujet était un Iman et ensuite le sujet est devenu Camus et maintenant il devient Blatchford. Des éléments qui vont toucher directement la sensibilité des gens. La lutte concerne pas tant une guerre entre La Presse et le Journal de Montréal ou Quebecor au sens large, bien que le contenu reste assez pauvre en fait, mais bien différents acteurs en quête de visibilité et popularité qui par contre rapportent des gains et intérêts à leurs médias respectifs. Cette rapporte aux médias surtout et pas à la population. La structure est un peu comme ça. Vous pouvez ajouter aussi Urbania et Radio Canada et différents médias sociaux pour faire ensuite la promotion comme Twitter et face de bouc. Le but précis est d’attirer l’attention des spectateurs pour faire parler d’eux. Les acteurs sont là principalement pour provoquer et créer un effet polarisant pour faire parler d’eux, le sens et la signification reste plutôt vide, il faut attirer les lecteurs vers leurs tribunes. La position manichéenne ajoute à la dramatique tout comme la diabolisation de tout en chacun parce que les conflits font réagir. Voilà vous avez un spectacle digne d’un gala de lutte.

    (8)
    1. Rose Montois

      Très juste. Mais ça commence à faire pas mal de chroniqueurs à ignorer pour cause d’enfantillage. Le sérieux de la profession de journaliste en prend un coup. N’ont ils pas un code de déontologie pour empêcher ces batailles de coq sur les réseaux sociaux?

      (5)
      1. Vous avez raison pour le manque de sérieux des duels de petits coqs

        Vous savez les chroniqueurs ce ne sont pas des journalistes faisant de l’information, ils donnent des opinions sur des sujets de l’actualité sans avoir d’expertise quelconque. Ils vont jouer sur le terrain rhétorique de la polémique, vont parfois faire dans le pamphlet et vont être spectaculaire pour attirer l’attention des lecteurs et s’ils peuvent faire quelques petits scandales cela est parfait pour faire parler d’eux en étant populiste, démagogique et réactionnaire. Le discours est beaucoup idéologique aussi, sur le terrain politique et pour supposément représenter la diversité d’opinions en société. Bien sûr, des personnes les prennent au sérieux et en font des maîtres à penser croyant qu’il s’agit d’information et non pas du divertissement. Par contre, l’interdiction des combats de tit coqs seraient une atteinte à la liberté d’expression, mais nous n’avons pas à subventionner par l’Etat les chroniqueurs qui ne font pas dans le journalisme d’information, mais de l’opinion. Rien n’empêche la corporation privée de verser un salaire aux chroniqueurs qu’elle engage. Les chroniqueurs ont le droit d’exprimer leurs opinions et j’ai le droit de ne pas payer pour l’entendre. Par contre, vous avez raison de dire que cela retire beaucoup de sérieux à la profession journalistique favorisant le cynisme dans la population.

        (3)
  5. Lecteur de La Presse +

    Si j’étais à la place de Martineau, je fermerais la shoppe. Y’é tout simplement pas de taille contre Lagacé.

    C’est clair que Martineau vit encore et toujours intellectuellement au-dessus de ses moyens…

    (7)
    1. Le Hibou à bout

      Tu sembles tenir en haute estime Lagacé…s’il est vrai qu’il est légèrement plus pertinent que Martineau, il se fait manger tout rond par Robitaille, Facal ou Bock-Côté, tous au JdM et tous de loin supérieur en rhétorique et en idées que Mini-Pat.

      (1)
      1. Le Hibou à bout

        Je ne parlais pas du niveau de neutralité d’un chroniqueur (par définition, un chroniqueur n’est pas neutre, il est payé pour donner son opinion) mais de son niveau intellectuel et rhétorique. Et sur ces points, MBC ou Facal mangent facilement Lagacé.

        (4)
        1. Bof

          La virtuosité est impressionnante, mais est insuffisante. Un indicateur important du “niveau intellectuel et rhétorique” est l’honnêteté, qui fait cruellement défaut à B-C.

          (2)
        2. Oui mais

          Bock-Côté éblouit grâce à son vocabulaire savant, mais lorsqu’on se penche sur le fond, on constate (entre-autres), qu’il ne comprend rien au droit constitutionnel (comme bien des sociologues).

          C’est malheureux, car ça discrédite nombre de ses chroniques qui touchent ces questions. Toutefois, ça passe inaperçu étant donné que la population en général n’y comprend rien non plus.

          (2)
      2. Bof

        Tu veux rire? Facal et Bock-Côté sont de loin les chroniqueurs les plus biaisés du JdM.

        Surtout Bock-Côté en fait. À travers ses chroniques et ses bouquins, son seul et unique but est de promouvoir l’indépendance du Québec, quitte à déformer les faits et faire toutes les contorsions intellectuelles nécessaires. Quel dommage, tout de même!

        Cest correct qu’il ait des convictions et je respecte ça, mais son travail ne relève pas du savoir, mais de la politique.

        Lagacé a beau appartenir à la clique du plateau, son propos est 100 fois plus objectif.

        (0)
        1. Des idéologues surtout.

          Les discours des chroniqueurs sont essentiellement idéologiques et non pas des analyses sérieuses neutres. De toute façon, la neutralité en politique est presque impossible. MBC par exemple construit toujours ses discours suivant le cadre idéologique d’une espèce de conservatisme jouant sur le terrain du nationalisme identitaire. Ses textes se logent clairement dans un militantisme s’éloignant d’un analyse détachée comme le ferait un scientifique comme un mathématicien. Il s’agit aussi surtout de textes d’opinions touchant des valeurs personnelles et subjectives bien qu’il tente d’habiller le tout d’un pseudo langage savant pour donner l’apparence d’une objectivité. C’est surtout en fait un pamphlétaire qui est certes au courant de l’actualité mais qui va apporter une distorsion des situations de la réalité pour les faire cadrer dans son idéologie et diaboliser tout ce qui s’y oppose quitte à déformer les propos des autres.

          (8)
        2. QuÉbEc ClOwNiDaIrE

          https://www.journaldemontreal.com/2020/02/06/mila-la-france-et-le-blaspheme

          “Seuls des menteurs peuvent soutenir qu’elle aurait connu le même sort si elle avait insulté ainsi le catholicisme.”

          “La France se voulait le pays de la liberté de conscience. C’était même celui de la joyeuse irrévérence devant les religions.
          C’est aujourd’hui un pays dont les élites sont tentées par la soumission à l’islamisme, comme si elles n’avaient pas le courage d’en défendre l’âme et les libertés.
          Mais les Français résistent. La jeune Mila fait preuve de courage. Celui qui manque aux politiciens.”

          MBC et Alexandre Cormier ont une rigueur intellectuelle que toi et ton Lagacé n’auront jamais.

          Fais ton deuil!

          Démontre-moi une “contorsion ou déformation” ou reste couché dans ton coin à ronger ton os.

          (-12)
  6. 👍👍pouces en l'air

    …combat de pouces version 2.0

    commentaire inutile à menvoyer: c’est quoi un combat de pouces?

    (2)
  7. souvenir retrouvé

    Ils ont déjà fait de la lutte greco-romaine et c’était à mourir de rire😂

    …les derrières dans le visage😂

    (1)
  8. Batoche

    N’importe quelle chronique de Martineau ou de Lagacé aurait pu être écrite par des services de comms. Pour dire à quel point les deux sont inutiles.

    (-2)
  9. Yé 3 heures! Last call!

    La haine contre Martineau par les Lagacé, Lepage, et Boivert est simple. Il y en a pas un de ces trois Narcisse qui lui arrive à la cheville. Le belliqueux Lagacé utilise le “Martineau bashing” pour essayer de scorer auprès de la gente féminine mais sans succès. Yé trop vieux et son égo prend trop de place…

    (-13)
    1. Narcisse calice

      Si ce sont réellement des Narcisses, leur beauté est si éclatante qu’ils ont zéro besoin de basher Martineau pour la gente féminine. Zéro.
      Voir que Narcisse a des problèmes avec la gente féminine. Esti d’idée nounoune.

      (-2)

Les commentaires sont fermés.