Le journaliste qui demande à ce candidat s’il parle français!

Pauvre candidat Conservateur!

Commentaire inutile à m’envoyer: pas fort!

32 réflexions au sujet de « Le journaliste qui demande à ce candidat s’il parle français! »

  1. Ah bon !

    Rien de surprenant…ceux qui n’ont pas compris encore que les canadians se foutent de nous et attendent juste qu’on soit assimilés sans faire aucun effort pour nous respecter…allumez…l’avenir est pas au Canada…

    (38)
  2. What?

    Pourquoi les journalistes ne posaient-ils pas leurs questions en français aux détestables Joe Norton et Kenneth Deer quand ces minables leur parlaient lors du récent blocage sauvage et illégal des trains?

    (24)
    1. Minimum Syndicale

      Pourquoi ? Parce qu’ils ne font pas l’affront de se penser digne de représenté tous les canadiens, dont plus de 20% sont francophone.

      (19)
    2. agagneonsaittout

      Le blocage des trains n’avaient rien de sauvage parce que les Blancs n’ont jamais eu l’intelligence de faire passer les rails en-dehors des réserves Indiennes.

      (3)
    3. J'écoute RDI 24/60

      Faudrait demander aux Québécois pourquoi ils n’apprennent pas les langues Autochtones?
      Ca serait un beau signe de respect envers la société d’accueil.

      (-6)
      1. Oumpah-Pah

        C’est pas parce que tu te construis une cabane dans le bois que tout le territoire canadien t’appartient. Tu dis qu’ils étaient ici avant nous.. où ça ici ? le Canada c’est grand, ils ne vivaient pas partout, seulement à des endroits très précis. Ils étaient moins d’un million au total et n’ont rien développé sur le territoire. Explique-moi en quoi il n’était pas légitime pour nos ancêtres originaires de France de venir vivre ici et de bâtir une civilisation. Je devine d’avance que tu ne pourras pas car il suffit de lire ton commentaire pour comprendre que tu ne sais manifestement pas de quoi tu parles.

        (5)
      2. La clique du Thulé

        Société d’accueil? Je me souviens pas quand mes ancêtres ont remplis leur papier du ministère de l’immigration algonquin? 🤔

        (1)
      3. Éduquons un cave

        Bon, encore un faible d’esprit qui va nous sortir des niaiseries du genre «Nous sommes chez eux» et «Ils étaient là avant nous».

        Écoute-moi bien, tête plate. Si tu es né le 14 mai 1973 à 19h12, tous les Indiens nés après le 14 mai 1973 à 19h12 ne peuvent prétendre qu’ils étaient ici avant toi.

        De fait, la présence à un endroit donné ne représente rien en droit international. Si c’était le cas, nous pourrions alors lancer aux ethnies «Nous étions ici avant vous autres».

        (-1)
  3. C’est ça qui est ça

    Le parti conservateur du Canada est maintenant une créature de l’Ouest canadien et n’a plus des racines fortes dans la francophonie et au Québec comme à l’époque de Mulroney. Il est constitué plus fortement de l’alliance et parti réformiste. Nous avons vu aussi avec le rejet de Jean Charest, un désir d’avoir un chef de l’Ouest et la rupture avec le passé. C’est plate à dire mais c’est comme ça. Ce candidat est proche de sa clientèle de base en fait.

    (15)
    1. Esso

      Oh la la,John James Charest comme chef conservateur,pincer moi une oreille quelqu’un,
      pensez vous vraiment que les reds necks vont prendre un criminel Québéco-mafiosi,un des politiciens les plus sales de l’histoire du Québec et du Kanada.
      Nous autres les Québécois on votent pour nos ennemis mais pas eux

      (9)
    1. Je me souviens

      Non, non, non, les j*ifs sont de grands amis de la francophonie.

      C’est un parfait hasard si les ennemis les plus hostiles du français au Québec ces 30 dernières années ont été Robert Libman, Howard Galganov, Mordecai Richler, Anthony Housefather et William Steinberg. Un parfait hasard, j’vous le dis…

      (9)
      1. Taquin le superbe

        Toit ce qui porte le sigle chrétien,les djooz l’haissent d’office.

        Le combat a mort entre la synagogue de Satan et l’église du Christ rédempteur est le moteur de l’histoire depuis 2000 ans.

        Regardez ce qu’ils ont fait de la France… la révolution, ou la tête du lieutenant de dieu ( le roi de france) fut tranchée,c’est eux….

        Fauteurs de guerres,fauteurs de troubles ( la puissance révolutionnaire juive) ,usuriers (voler le fruit du travail des autres)… toujours la prédation, d’une manière ou l’autre.

        Tous les leviers qui façonnent nos sociétés sont CONTRÔLÉS PAR LES JUIFS.

        Il n’y a qu’à regarder, la vérité est implacable.

        (3)
      2. Pâs vrai, son père?

        Ça c’est les juifs qui se plaignaient de notre supposé antisémitisme; Il y a eu bien d’autres personnages non-juifs hostiles aux francophones: Martin Patriquin, tous les anglais depuis Wolfe, les Mohawk, les Cree, Jan Wong, et j’en passe de biens meilleurs.

        (3)
    2. David Shlomeault

      J’ai parlé en français à trois juifs au centre-ville de Montréal aujourd’hui. Avoir su, j’aurais pris un 6/49 toutes les fois que ça m’est arrivé, j’aurais été zillionnaire depuis 30 ans.

      (2)
  4. Pierre Gérard

    Oh he’s bilingual just like me
    Me too I can turn myself on a 10 cents and yes

    have a good day people of New France.

    (1)
    1. Carey Price, Trevor Timmins, Anthony Calvillo, Saku Koivu, Felipe Alou, William Steinberg, Mordecai Richler, les Chinois de Brossard, les Grecs de Parc-Extension, les Noirs de la Petite-Bourgogne, les Italiens de St-Léonard, etc.

      Nous être perfectly bilinguals, car nous respect beaucoup les francophones et nous vit depuis longtemps en Québec.

      (3)
  5. Darrell Kreel

    Parle pas d’eux mots Français, mais veut être en charge des Francophones?
    Aucun respect…

    (1)
  6. Le moutoneux

    “Mais Radio-Canada sont des fédéralistes anti-francophones!” – lecteur de La Clique

    (0)
    1. Taquin le superbe

      Comme tout media mainstream, ce ne sont rien d’autres que des shills mondialistes.

      (-1)
  7. gawa

    Lorsqu’on parle a des gens que l’on sait non familier en français ,la moindre politesse ,est de prononcer distinctement et d’articuler correctement. Ce qui n’est pas le cas avec ce journaliste .

    (-2)

Les commentaires sont fermés.