Paul St-Pierre Plamondon et l’américanisation de notre espace mental!!!

Est-ce que le racisme est une importation américaine???

Commentaire inutile à m’envoyer: tout ce qui est mal vient des States!

39 réflexions au sujet de « Paul St-Pierre Plamondon et l’américanisation de notre espace mental!!! »

  1. White Widow

    Il a mille fois raisons. Certains noirs d’ici font de l’histoire américaine la nôtre. La nôtre n’est pas parfaite, mais sur ce point là, en effet, elle est plus reluisante.

    (54)
    1. révélation:

      les gens à gauche, à droite, etc, sont déséquilibrés;
      car l’équilibre c’est le centre✔️

      être centré c’est être equilibré✔️

      (7)
      1. Le Malicieux

        Les djooz sont champion dans le domaine.

        Eux vont même jusqu’à s’auto-mutiler… on ris plus, la.

        (-30)
    1. Jussie Smollett et Alice Paquet

      Parlez-nous pas des gens en manque d’attention qui inventent des crimes dans le but de se faire passer pour des victimes.

      (7)
  2. Luc Lavoix

    L’employé congédié de l’entreprise Lafarge s’est… enfargé dans ses lacets de bottes quand à sa stratégie !
    Ah Ah
    Ah Ah Ah Ah
    Ah Ah Ah Ah Ah Ah

    (14)
  3. Émilie Nicolas, Will Prosper, Fabrice Vill et Webster

    Nous refusons catégoriquement de croire que ce geste est isolé et qu’il émane d’un esprit malade : il annonce plutôt un retour en force de la mentalité esclavagiste propre aux Québécois de souche.

    Que ceux que nous exagérons et que nous fabulons afin de gagner notre vie se détrompent : selon nos travaux et les résultats d’études de l’Institut Broadbent, le type de racisme dont est imprégné le Québec est une croisement entre l’apartheid et les lois Jim Crow.

    (11)
    1. AWOYER DITE LE QUE JE SUIS RACISTE

      ecoute les quebecois sont raciste , jagming sick jackmoth spring jag pingpong crisse c est quoi son nom le gars du npd en tout cas lui la il l a dit la autre jour la police tue les indiens

      (-2)
  4. T'pak

    Mouais…

    Sauf que l’extrême droite américaine n’a jamais eue aucune traction, alors que l’extrême gauche québécoise n’est qu’une succursale de l’américaine, ce qui explique la dialectique utilisée, la même.

    À vouloir noyer le poisson, c’est plutôt un gilet de sauvetage qu’il lui faut…

    (7)
    1. Copy-Paste

      “ce qui explique la dialectique utilisée, la même.”

      Et souvent quand ils déblatèrent sur les Réseaux ils ne prennent même pas la peine de traduire les termes en français.

      C’est du prêt-à-penser rigide qui n’est même pas capable de prendre une forme locale.

      Un virus de moralisme abrutissant qui se reproduit chez les esprits faibles et vulnérables.

      À une autre époque ces gens-là auraient chassé des sorcières en répétant les paroles du gourou chrétien démonologue.

      (2)
  5. Juste de même

    Pour moi l’américanisation de notre espace mental signifie seulement que certaines gens considèrent le problème du racisme québécois aussi important que le problème du racisme aux États-Unis.

    Ce n’est évidemment pas le cas, mais ce n’est pas une raison pour ne pas se soucier de nos problèmes québécois.

    Next.

    (5)
  6. Rose Montois

    Ça ne prouve qu’une chose. On vit vraiment dans un monde de fous. Quiconque dénonce, à gauche comme à droite, se fait ramasser et devient lui même victime. C’est un jeu constant d’arroseur arrosé, et vice versa.

    (3)
  7. François Légo

    Considérant que même aux États-Unis les cas de nœuds mystérieux placés pour intimider des noirs ont un taux de canular frisant les 100%, je me garderais une petite gêne avant de déchirer ma chemise.

    Et ça devient vraiment lassant cette habitude de la gauche racialiste de dire que (A) le racisme est mal, ce à quoi personne ne s’oppose, pour se revirer de bord et dire que (B) l’existence du racisme est totale et systémique donc notre société est viciée pourrie à la base. Ensuite quand les gens rejettent (B), le bon gauchiste fait comme s’ils s’opposaient à (A). Ou alors il pointe du doigt un individu ou une action raciste comme si ça prouvait (B). Ce n’est ni subtil ni intelligent comme manœuvre, tout le monde voit clair.

    (2)
    1. Raiders

      >les cas de nœuds mystérieux placés pour intimider des noirs ont un taux de canular frisant les 100%

      à Oakland les média malhonnêtes et la mairesse a fait un gros cas d’anneaux de corde mis dans un parc et ils ont même appelé le FBI pour enquêter

      …pour finalement réaliser que c’était un gars noir qui voulait encourager les gens à faire de l’exercice dans le parc 😆

      Man claims ‘nooses’ found in park are exercise equipment after city launches hate crime investigation

      http://archive.is/4UVs9

      ” The ropes were turned into the FBI as evidence into the investigation, but a local resident said he put them up as part of an exercise routine. Victor Sengbe, *who is black*, told KGO-TV that the ropes were part of a larger swing system.

      “Out of the dozen and hundreds and thousands of people that walked by, no one has thought that it looked anywhere close to a noose,” Sengbe said. “Folks have used it for exercise. It was really a fun addition to the park that we tried to create.” “

      (12)
    2. Le jambon programmé

      Les jambons qui nient le racisme systémique qui règne au Québec sont la preuve que le racisme systémique est un grave problème qui devrait être notre préoccupation primaire à tous et à toutes (et aux non-binaires).

      Racisme. Racisme systémique. Fascisme. Jambon. Baloney. Réactionnaire. Racisme. Racisme systémique.

      systémique
      systémique
      systémique

      (0)
  8. Chicken George

    «Est-ce que le racisme est une importation américaine???»
    Clique, par expérience, je te répondrai «OUI».

    (0)
  9. Charles Martel

    Le québécois moyen est beaucoup plus près en terme de façon de vivre d’un américain de l’Ohio que d’un belge ou un danois par exemple. On est en Amérique du Nord, ne vous en déplaise.

    Je salue la décision de l’entreprise d’avoir congédié l’employé qui a mis cette corde. Peu importe où tu es dans le monde ça ne se fait pas.

    (-4)
    1. Ben Ouais

      C’est pas ça la question. La question c’est: est-ce que le lynchage de noirs était un phénomène ayant cours au Québec? La réponse est non. Cet acte racisme est directement inspiré de ce qui se fait aux USA.

      Je comprends le point de PSPP mais ça soulève d’autres questions: aurait-il pris la parole si l’expression du racisme du gars qui a fait ça avait eu une bonne vieille teinte de par che nous, style « retourne dans ton pays le n**** »? On est en droit d’en douter.

      PSPP s’indigne moins du racisme que de notre assimilation culturelle à l’anglo-sphère, même chez les éléments les moins intéressants de notre peuple.

      (1)
  10. Prout pout

    Ça ne vient pas juste des États-Unis, il y a des racistes ici aussi. Un moment donné, il faut arrêter de dire que tout vient des voisins à côté. Vous devriez trouver un autre mot pour parler d’adoption de la culture états-uniennes que celui d’américanisation parce que nous sommes américains aussi au Québec. D’ailleurs, il est normal que nous ayons certaines ressemblances avec nos voisins au niveau culturel et vice versa dont certains traits se rapprochant un peu de la culture européenne en fait et bien sûr avec la culture afro-américaine. Nous le constatons particulièrement quand nous étudions l’histoire de la musique en Amérique dont les styles musicaux majeurs qui influencèrent les autres pays par la suite comme le ragtime, jazz, blues, rock sont un heureux mélange de ces différentes cultures. Du moins, pour en revenir au raciste, nous n’allons rien régler en disant que cela vient d’ailleurs

    (-24)
    1. Les faits

      Il ne dit pas que le racisme vient d’ailleurs. Il dit que ce genre de geste provocateur (accrocher une corde avec un nœud coulant en guise de menace) vient d’ailleurs. Et c’est le cas. C’est une pratique raciste qui vient du sud des États-Unis.

      (15)

Les commentaires sont fermés.