Selon Marie-Claude Lortie… les écureuils n’apportent rien à la société.

Mais c’est les réponses en dessous qui sont drôles!

Commentaire inutile à m’envoyer:  est-ce que Bazzo est sur la PCU?

49 réflexions sur « Selon Marie-Claude Lortie… les écureuils n’apportent rien à la société. »

  1. Charles Martel

    J’aime bien le commentaire sur les chroniqueurs de restaurant. De toute façon avec la pandémie, les petits restos branchés où tu paies une fortune pour une petite assiette juste à cause qu’elle a été préparée par un chef qui a des tatouages et qu’il a ajouté du piment d’espelette, ben, ils vont fermer et ces chefs à tatoo vont aller faire de la bouffe dans des cantines d’écoles.

    (130)
    1. Le Malicieux

      Tout a fait.
      Ce secteurs, et d’autres, vont y goûter, il va sans dire. La grande masse des hipsters/bobos qui vivent à crédit… le party achève.

      (96)
    2. l'horticulteur

      Le piment d’Espelette est cultivé au Pays basque. Ce qu’ils mettent dans votre assiette n’est plus ou moins qu’un Gorria capsicum annuum cultivé ici. Il est bon et a juste assez de “kick” pour les gouteurs craintifs.

      (33)
      1. Vital Laforce

        …ou un mélange de paprika et de cayenne bien dosé pour substituer le piment d’Espelette.

        (10)
        1. l'horticulteur

          Le sel peut se combiner à plusieurs aromates. J’utilise le sel au citron tout juste avant de servir pour mettre un croustillant dans un plat sucré-salé.

          Le Gorria (notre Espelette) est un très bon piment. Par contre, notre climat ne lui est pas tout à fait approprié. La productivité moyenne d’un plant est de quatre à dix fruits tandis que les Basque en produisent une trentaine.

          (12)
    3. SekanS

      Moi je préfère le commentaire de Marie France Bazzo
      Mon genre d’humour, l’art de répondre n’importe quoi à un topic inutile!

      (19)
      1. William «the fridge» Perry

        Bazzo a fait toute sa carrière sur l’art de parler sans arrêt, mais de ne jamais rien dire d’intéressant. Personne n’aime plus entendre le son de sa propre voix qu’elle-même.

        (27)
    4. Razor Ramon

      Encore là, je truste plus la Louisette et la Gisèle qui travaillent à la cantine d’école depuis une trentaine d’années.

      (13)
    5. les spécialistes du bbq chaque été

      Mais qu’en est-il de nos spécialistes de bbq qui vont encore une fois tenter de nous épater avec des recettes tellement pas impressionnantes du genre…: “pis là, t’enroule tes asperges avec du bacon!”

      (4)
  2. Vital Laforce

    C’est quand même assez ironique son commentaire sachant qu sa plus grande contribution à la société a été de nous conseiller d’amener notre propre fleur de sel quand on va au restaurant.

    (96)
      1. Gauchiste de salon

        Cette année il faudra se contenter des écureuils parce qu’avec la PCU/PCU pour étudiants, entre choisir le bord de la piscine ou aller se faire manger par les mouches (ou les ours) pour aller planter des arbres, le choix est facile.

        (22)
      2. J. Legendre, dans son buisson favori

        Moi aussi, je fais ma part en plantant ma graine et en répandant de la semence dans les zones boisées!

        (-4)
  3. phil

    Et les écureuils ne sont pas grassement payés à même les subventions et exemptions fiscales dont bénéficie La Presse.

    (88)
  4. Opinions en conserves.

    Je crois que c’est plutôt l’humain qui nuit à l’environnement en polluant allègrement. En particulier, les bobos qui ne connaissent rien sur les animaux mais qui prétendent tout savoir en ayant une opinion sur tout comme cette chroniqueuse poubelle qui est pas mieux que ses collègues du journal concurrent de Montréal.

    (64)
  5. Jean-Saul Partre

    La meilleure chose que j’ai lue sur Marie-Claude Lortie a été écrit dans le temps où il y avait des blogues avec commentaires dans la Presse. Elle se plaignait de commentaires misogynes qui la traitaient de stupide alors qu’elle avait un bac (!). Quelqu’un lui avait répondu: je n’ai qu’un secondaire 5 mais je sais reconnaître l’inccohérence de quelqu’un qui parle à tout bout de champ d’écologie et qui est prêt à prendre l’avion pour Barcelone afin de goûter ce qu’un chef fait de nouveau avec du brocoli

    (51)
    1. Gerry

      En parlant d’inutilité, l’on pourrait très bien, se passer, des
      gens de sa profession, mais pas de ceux qui exercent des
      métiers traditionnels, indispensables, au bon déroulement,
      de la société: plombiers, menuisiers, électriciens, fermiers.

      Etc…sa contribution à la société est famélique, voir, nulle…

      (12)
  6. Le Malicieux

    Très parlant qu’une oisive de son espece s’en prenne aux écureuils, petite bête qui travaille dur pour son pain…

    (37)
  7. Boisvert, tu gosses

    Maudite marde que Boisvert est gossant. Ce gars ne peut s’empêcher de pontifier, même lorsqu’il est question de trucs insignifiants, du haut de sa chaise haute de gros bébé subventionné. On voit que le réviseur attitré de La Paresse n’a pas relu son message non plus : semences, Yves, semences…

    (29)
      1. Credo quia absurdum

        C’est ben cave ce top 10: sur la même page, il y a d’autres articles sur l’intelligence supérieure de plein d’autres animaux qui n’en font même pas partie…

        (0)
  8. Cré Basile

    La logique de l’utilité est en effet un problème non seulement pour MC Lortie mais pour le journal subventionné La Presse dont les opinions ne se répandent pas dans la société. Au moins les écureuils font leur boulot.

    (28)
  9. indice carbo-neutre

    …les bobos plantent des arbres pour leur indice carbone…
    …alors que les écureuils le font sans raison😎

    …serait-elle moins utile que les écureuils, dans les faits?

    Serait-elle en défaveur de planter des arbres?

    Inutile, sa publication…tant qu’à Bazzo: plante elle des arbres?

    (17)
  10. Toxic White Man

    Ils ne sont pas stupides, juste qu’ils sont porteurs d’une mémoire déficiente, ce qui fait en sorte qu’ils oublient fréquemment où ils ont enterré leur pitance, ce qui contribue effectivement au reboisement. Si cela menaçait leur survie, il y a longtemps que leur mécanisme d’adaptation aurait remédié à cela. Mais étant donné que chaque être vivant est censé contribuer, d’une manière ou d’une autre, à l’équilibre du milieu, la nature a décrété qu’il en serait ainsi pour cette espèce.

    Mais la nature peut parfois se gourer, comme c’est le cas chez Sapiens. Avant de le doter d’un cortex supérieur, elle s’était probablement imaginée que ce singe à l’intelligence augmentée verrait activement à préserver l’équilibre de son milieu. C’est tout le contraire qui s’est produit. Or, l’on remarque depuis quelques temps (depuis la montée de l’idéologie gauchiante, notamment) que le cortex de cette espèce est en régression, comme en font foi les tweets plus haut.

    La sélection naturelle est visiblement à l’oeuvre.

    (16)
      1. Toxic White Man

        En fait, c’est la plus stupide des espèces, puisqu’en plus de détruire son milieu, elle pratique la CHASSE AUX SORCIÈRES, de manière à détruire son semblable.

        Y’a pas à dire, la nature, en gratifiant ce singe d’une prétendue capacité à raisonner, s’est totalement gourée (et pas à peu près).

        (6)
        1. L'Évidence

          Le problème est dans le dosage,
          -350 00 ans à 1950 = 3.5 milliards d’humains
          1950 à 2020 = 7.6 milliards d’humains
          Tsé quand y a trop de sel dans une recette
          tu dois la recommencer si tu veux pas en
          creuver …

          (4)
        2. Le Malicieux

          Pleins de signes indiquent que nous sommes postérieurs a la création, et non issu d’elle.

          C’est pourquoi nous agissons ainsi.

          (-3)
  11. En déficit de tibia

    Quiconque a croisé la Lortie sait qu’elle est à peine plus grande qu’un écureuil. Cette pauvre fille a l’air d’une élève du primaire.

    (14)
  12. Alain Dumas

    Ils ne sont pas des ravageurs: comme les cochons sauvages, entre autres.

    Et ils n’ont pas besoin de l’état pour survivre: vivre et laisser vivre…

    (7)
  13. Doc Mayoù

    Une thérapie contre la haine urge lorsque l’on en vient à détester
    les écureuils ainsi: c’est à prendre au sérieux la haine pathologique.

    (1)

Les commentaires sont fermés.