Le malaise des Soeurs Boulay devant Dan Bigras!

Pourtant… il est accusé de rien!

Les Soeurs Boulay étaient à Bonsoir Bonsoir pour parler de la vague de dénonciation!

Ensuite…

Commentaire inutile à m’envoyer: fatiguée de quoi?

89 réflexions sur « Le malaise des Soeurs Boulay devant Dan Bigras! »

    1. y pense tu vraiment que ça nous intéresse leur opinion

      y en à une crisse comme ça dans la communauté TARTISTIQUE

      (17)
      1. Ton opinion, on s'en crisse aussi.

        Les gens qui utilisent les mots” merdias”, “flocon” ou “tartiste” sont souvent des morons.

        Pas toi j’imagine ?

        (19)
  1. Le Hibou à bout

    Pis comment va leur révolution qu’elles nous promettaient, avec le majeur en l’air et les larmes aux yeux? Ça s’en vient pour quand?

    (89)
    1. Toxic White Man

      Quand on en est rendu à faire la promotion de la PRÉSOMPTION DE CULPABILITÉ à l’intérieur de l’État de droit, c’est qu’on est dû pour s’exiler en Chine, en Corée du Nord ou à Cuba.

      Bon Voyage aller-simple, les 2 hystériques !

      (64)
      1. On jase

        Une des deux soeurs Boulay se vantait lors d’un spectacle a Tadoussac d’avoir couché avec tous les gars du village. Tsé de l’autre bord quand ca fait ton affaire …

        (28)
        1. stevejob a temps partiel

          J’étais a ce spectacle aussi,,,elle se vantais devant un parterre composer d’enfant de 12 a 14 ans d’Avoir coucher avec un homme différent a chaque show quel donnais,,veridique ici..

          (2)
    2. il faudrait

      Ça marche autant que les manifestations de mamans pas contentes en France qui exigent aux dealers et aux violeurs de cesser d’être des criminels.

      Pendant ce temps là, les (vrais) hommes sont où?

      (9)
      1. Toxic White Man

        Les ”vrais hommes” sont là mais le problème c’est qu’aujourd’hui, à l’intérieur de la société gauchiste occidentale, un ”homme au sens propre du terme” qui prendrait sur lui de régler son compte à une canaille en serait quitte pour… une accusation au criminel, assortie d’un long séjour en détention, fort probablement au pénitencier.

        Voilà pourquoi les ”vrais hommes” y pensent à 2 fois, de nos jours, avant de tabasser une quelconque racaille. Le monde à l’envers, quoi…

        P.S. Pour ce qui est de la description d’un ”homme véritable”, la voici (avant qu’une féministe hystérique aux dents acérées vienne poser la question, de manière à tenter de me piéger avec ses dogmes à trente sous, mais j’en ai vu bien d’autres) :

        L’expression génétique, biologique, psychologique, et sociologique du masculin (ou organisme de type XY).

        (-36)
        1. Alerte au crétin

          Qu’est-ce que le masculin ?

          L’expression du masculin.

          LOL !

          Une chose est certaine : tu n’es pas une lumière.

          (16)
        2. La Einstein féministe des pauvres

          @Alerte au crétin :
          Tu préférerais l’expression d’un CASTRÉ, n’est-ce pas, la féministe ???

          (-10)
  2. Je ne suis pas si vieux pourtant

    Dans mon temps, les artistes faisaient de l’art, les militants millitaient, et les fous faisaient des folleries. Des fois ça débordait, mais jamais trop ni longtemps. Et on comprenait tout ce que ce beau monde voulait dire.

    (71)
    1. effectivement gilles

      C’est vrai ça. Paul Piché se contentait de chanter, lui. Pis je te parle pas des autres pis je suis assez vieux merci.

      (4)
    2. Celui qui le dit

      C’était quand «ton temps» ? Parce que je peux sincèrement pas penser à une époque avant la renaissance où les artistes faisaient pas des oeuvres politiques ou militantes.

      À moins que t’aies 7 ans et que «ton temps» soit la saison 1 de Passe-Partout en 2018.

      (2)
      1. Des jambons sans culture.

        Ici les gens ont autant de culture que Jeff Fillion, bref ils connaissent rien.

        (36)
      2. Le Malicieux

        Bonjour, cretin!

        Suffit de s’attarder au textes des chansons pour le savoir…

        Par exemple, parfaits salauds, vilain penguin, Séguin, la bande des années 90 chantaient tous les aspirations DE LEURS PEUPLE, alors qu’aujourd’hui, ils chantent le mondialisme lgbetisier, la fracture du passé, et ne sont plus que des “props” vides, des véhicules publicitaires…

        En plus, ils sont tous pourris

        (7)
        1. DÉDÉ... ÇA C'ÉTAIT UN VRAI !

          On s’ennuie de Dédé Fortin.
          Le problème, c’est parce que la clique antimasculine du Plateau lui reprochait d’avoir trop de ”conquêtes” (mon doux, mon doux)…
          Y’aurait fallu qu’au Quai des Brumes, y refuse les avances de toutes les chattes en chaleur. Mais un mâle Alpha étant ce qu’il est..
          Les chattes féministes de l’UQAM ont fini par avoir sa peau…
          L’incitation au suicide masculin à la sauce Québec… VOUS CONNAISSEZ ?????

          (-5)
    3. Jay Lemoine-Allaire

      Les artistes ont commencé à decenir des clowns lorsqu’ils se sont mis à faire de la politique et du sociétal. Au Québec, on a une grande lignée de ce genre de plaie: Richard Desjardins, Cowboys Fringants, et maintenant les soeurs Boulay qui jouent les nouveaux curés.

      (-2803)
      1. Jeune Viève

        Diantre, votre opinion que je partage pourtant semble vertement conspuée par un motivé du clic…

        (12)
      2. Om, om, om

        Sauf qu’elles ont de la suite dans leurs idées. Pis c’est quand même hypocrite de le voir à Rad Can alors qu’on aurait jamais pu voir Yan, Alex ou le planteux de graine dans les verres d’alcool. Dan QS a un laisser-passer à Rad-Can?

        (0)
  3. J'dis ça de même!

    Sans doute tannée d’entendre ses chansons d’une platitude, incluant celles de Sofa Dolin.

    (58)
  4. En plein centre

    J’ai tu le droit de dire que les deux Boulay, c’est deux pas reposantes….Pour rester poli.

    (46)
      1. En plein centre

        Eux mêmes disaient en entrevue qu’elles étaient deux maudites insupportables, pas de farce. Mais quand tu te pense tellement hot, tu te trouve bien drôle, mais tu fait rire personne.

        (3)
  5. Ziguezon, Zinzon, de St-Dilon

    Je finis mon épicerie, où on met la crisse de musique plate des soeurs boulottes. Je tombe sur ces vertueuses moralisatrices en regardant la télé, puis je viens sur La Clique pour me changer les idées. Je suis fatigué…

    (44)
  6. Vital Laforce

    “je suis fatigué”

    Vous remarquerez comment cette expression est souvent utilisé à tout vent par les militants qui jouent dans le camp de “l’éternelle victime”.

    Je n’ai pas à me justifier, “je suis fatigué”.
    Je n’ai pas à amener quelconque argument rationnel, “je suis fatigué”.
    Mes émotions valent plus que ta raison parce que “je suis fatigué”.

    Le “je suis fatigué” sert ici à mettre fin à tout débat. Ne tentez surtout pas de vous défendre ou de venir me contredire car “je suis fatigué”.

    (42)
    1. Le Malicieux

      Si tu ne veux pas te faire traiter d’insignifiant, ce serait bon d’avoir au moins un autre exemple d’un “je suis fatigué” qui sert à mettre fin à tout débat.

      Go crétin.

      Cherche.

      (30)
        1. Le Malicieux

          C’est comme Nuremberg : “Nul besoin de faire la preuve……. puisque les faits ont eu lieu”. 😃

          (1)
        2. Vital Laforce

          @cynthia

          Wow toute une preuve béton de ce que tu avances. Deux, pas un, mais deux articles de la Clique du Plateau avec cette expression qui vise clairement à mettre fin au débat (lol).

          (0)
  7. Valdor

    Les maris des soeurs Boulay sont des hommes émasculés, à la Nevsky. Elles aiment les hommes sensibles, fragiles, comme elles…
    J’en ai marre de ces êtres fragiles, toujours fatiguées, qu’on présente comme sensibles parce qu’elles chuchotent quand elles chantent, qui pensent vivre les mêmes réalités que les pays les plus inégalitaires du monde !

    (37)
  8. L'Anti-Justin

    Le problème ces temps-ci c’est que Dan est un gars, c’est tout ce que ça prend pour se faire écoeurer.

    (32)
    1. doos

      Non le probleme c<est que Ram Bigras est un mange marde. pendant le printemps erable il avait tweeter que les policiers avait tuer un gars et que le corps etait disparu.

      Gros porte parole du pacte et porte parol;e du Dodge Ram

      (1)
  9. phil

    Si les soeurs Boulay ont de quoi à reprocher à Dan Bigras, qu’elles le disent à la police.
    Sinon, qu’elles se la bouclent.

    P.S. : moi je lui reproche ses maudites annonces de camions, mais mes reproches n’ont pas le même impact sur sa vie et sa carrière que de vagues et floues insinuations à caractère sexuel.

    (27)
  10. Latrine Donrions

    Oseront-elles honorer leurs valeurs et être conséquente avec leurs prises de positions, et boycotter R-C ?
    Où continueront-elles à faire l’aplavantrisme en échange d’un peu de visibilité à la tévé ?

    Parce que c’est pas facile vivre avec des valeur à géométrie variable !! Faut savoir quand être hypocrite, et quand faire semblant d’avoir des convictions et de la rigueur.

    (24)
  11. Le Malicieux

    Il est un mâle blanc, ça suffit pour causer de l’inconfort au FOLLES FURIEUSES…

    Ces deux la SONT TOXIQUES.

    Deuxième essai.

    (22)
    1. Au secours !

      Tellement ! Une preuve de plus (si on en avait besoin) que ces deux-là sont “virées su’l’top”

      (2)
  12. Fille qui pense

    Tiens elles ont trouvé le moyen de faire 1$ avec leur indignation.

    À quand S. Nolin à Bonsoir Bonsoir?

    (19)
  13. Les subventionnées

    « Si le manque de talent chez un artiste était condamnable; les sœurs Boulotte en prendraient pour vingt ans ferme! » – Claude Radotte, le cimetière des subventionnées

    (15)
  14. Oscar Bellemare jr.

    Qui sait, Bigras lui a peut-être fredonné en camisole:
    «Pourquoi tu veux qu’on parle de moi?
    Quand t’es si belle sur le tapis.
    Les verres sont à moitié remplis.
    J’ai le goût de raconter ma vie»
    Ses aveux pourraient effectivement donner froid dans l’dos…

    (10)
  15. Mangemarais

    Me semble, Clique, que j’aurais plua titrer : “Le malaise du Québec devant les soeurs Boulay”. Non?

    (4)
  16. Henri Tudor

    Dans mon jeune temps, comme dirait l’autre, il y avait quand même des chanteurs militants, “engagés” comme on disait à l’époque; Piché, Séguin, Renaud, pour n’en nommer que quelques-uns mais leur militantisme se limitait à leurs chansons et c’était très bien ainsi.

    C’est bien plate à dire, et je vais sonner comme un vieux mononc de la génération X, mais tout était pas mal mieux avant l’avènement des médias sociaux; les jeunes étaient moins anxieux, le gens ne se balançaient pas des insultes à tour de bras et on n’était pas dans la publication sans fin de niaiseries…

    (4)
  17. En plein centre

    Eux mêmes disaient en entrevue qu’elles étaient deux maudites insupportables, pas de farce. Mais quand tu te pense tellement hot, tu te trouve bien drôle, mais tu fait rire personne.

    (1)
  18. Ah bon !

    A Bonsoir bonsoir, elles étaient assises une à côté de l’autre sans respecter la distanciation physique….faire le saut…pas de bravo…suis fatigué…

    (-1)
  19. Jim

    Un artiste est un individu faisant (une) œuvre, cultivant ou maîtrisant un art, un savoir, une technique, et dont on remarque entre autres la créativité, la poésie, l’originalité de sa production, de ses actes, de ses gestes.

    Ses œuvres sont source d’émotions, de sentiments, de réflexion, de spiritualité ou de transcendances.

    Dans un sens commun, et plutôt péjorativement ou pour la disqualifier, on parle également d’artiste ou de poète à propos d’une personne étrange, marginale, oisive, rêveuse, qui fait n’importe quoi1, de quelqu’un qui n’a pas le sens des réalités, des règles, et est parfois considéré comme rebelle ou fou2 mais qui peut aussi à l’inverse être apprécié comme faisant preuve de génie.

    (-4)

Les commentaires sont fermés.