À qui appartient “J’m’en cali***”???

On fait attention maintenant lorsqu’on l’utilise svp!

Sinon… la mère ordinaire n’est jamais pas loin!

Vu sur le groupe “fait au Québec et achat local”

Je crois que la fille se cherche un chandail comme ça, mais pas ceux de la mère ordinaire!

La mère ordinaire lui répond???

Commentaire inutile à m’envoyer: elle est ben puissante!

34 réflexions sur « À qui appartient “J’m’en cali***”??? »

  1. Yannick

    De toute façon, encore vouloir et trouver drôle porter un chandail qui dit “J’m’en câlisse!” passer 25 ans, faut avoir stoppé son développement mental plutôt jeune.

    (95)
  2. Latrine Donrions

    Était pas supossé se tenir loin des MS elle ?? On aura pas eu la paix longtemps….

    En espérant que Sofie Nolin tienne parole mieux que ça !

    (39)
    1. Jus Dites Lussier, la pitoyable féministe amère et revancharde

      Parlez-moi pas des ridicules «drama queens» qui annoncent leur départ des médias sociaux, mais qui reviennent s’y coller à la première occasion pour combler leur besoin pathétique et maladif d’attention.

      (6)
  3. Le Hibou à bout

    Ce chandail est un beau détecteur d’abruti. Tu les spottes plus facilement avec ça sur le dos.

    (30)
  4. Vital Laforce

    Et le logo de Superman qu’elle reprend sur un de ses t-shirt, il n’est pas enregistré?

    (24)
      1. Kane

        Non, absolument pas! Le logo, comme le personnage, est encore la propriété de DC, l’éditeur de Superman.

        De l’autre côté, on ne peut pas devenir propriétaire d’une expression courante. «J’m’en calisse» se disait bien avant la naissance de Longpré et personne ne lui doit une cenne si ils écrivent ça sur un tshirt. À moins bien sûr de copier son design.
        Mais elle n’est pas, et ne peut pas, devenir la propriétaire de l’expression.

        Bref, elle a tort sur tous les fronts! Mais bon, j’imagine que ça fait de moi un sexiste ou un raciste ou un phobe quelconque de le souligner.

        (26)
        1. Walt Disney

          Mon point était que je puise moi-même des histoires traditionnelles du folklore pour en faire des productions qui elles sont sous droits d’auteur.

          (1)
  5. 28/08/20

    Dans le musée du 21ième siècle, pour les générations à venir, la mère ordinaire, il faudrait l’encadrer et lui mettre l’étiquette “Karen”

    (19)
  6. La Plaque du Cliteau

    “Je vais demander à mes 300000 abonnés qu’on signal ton compte ET ce groupe”.
    En sécurité de l’information numérique, on appelle cela un “smurf attack”.

    (7)
  7. Germaine

    Vulgaire ! Elle offre plusieurs produits avec des slogans tout aussi vulgaires !
    J’espère ne jamais voir quelqu’un dans mon entourage avec un de ses “produits”.

    (7)
  8. Copyright

    On ne peut pas devenir le propriétaire d’une expression. Un design, un slogan, un nom de marque, oui. Pas une expression que les gens utilisaient 100 ans avant notre naissance.

    (4)
  9. Meh

    Ah Clique… C’est pas le J’m’en calisse qui est copyright, c’est le Mère Ordinaire qui est écrit en dessous.

    (2)
    1. Lou

      Et l inverse est aussi vrai …des “ti jos” qui se servent ,en contrefacon ,de grosses marques et qui écoulent discretement ( pas dans les marchés aux puces mais sur les sites de vente locaux ) ,on en achete sans trop trop de remords ……euhhh 2 poids ,2 mesures !!!

      (0)
  10. nath

    J’M’EN CALI…. c’est tout simplement pour tous endormis qui forment la majorité ici……

    (-29)
    1. Un Cliqueux

      Oui oui Nath, on connaît ton refrain On est des moutons parce qu’on porte le masque un petit 10 minutes de temps à l’épicerie. Tsé c’est TELLEMENT un gros enjeux… On ne voit pas aussi “clair” que toi qui a tout deviné de la dictature qui s’en vient. D’ailleurs, c’est prévu pour quand?

      (16)
      1. Germaine

        me semble que c’était le 4 juillet, ensuite le 17 aout mais là je n’ai pas de nouvelle date mais c’est BIENTOT je crois.

        (14)

Les commentaires sont fermés.