Son fils a le nez qui coule à l’école et il ressort avec un sac de poubelle vert!

Ben heavy!


Commentaire inutile à m’envoyer: si le sac est résistant… pourquoi pas!

66 réflexions sur « Son fils a le nez qui coule à l’école et il ressort avec un sac de poubelle vert! »

      1. Pauvre droite chiasse

        C’est un complot, faites vos propres recherches. Ahhh! Des étranges!!! Fin de l’homme blanc hétérosexuel brrrrr! Chu pas raciste, mais j’ai le doigt.

        (-50)
    1. Hein

      Comment tu penses qu’on va pouvoir arrêter ca? … Ca sera pas facile, y a beaucoup de mal de faite. On est parti pour un long voyage sur la vague du Corona, crois-moi

      (4)
      1. Valdor

        Les anxieux ont gagné la bataille de l’opinion. Ils veulent un ordre sanitaire. Reculer sera difficile. On se dira: pourquoi ne pas porter le masque, ça aiderait lors des grippes et gastros…
        Et les médias n’aident pas non plus. Ils rapportent l’info et ne posent pas les bonnes questions.

        (3)
    2. Mike

      Les pires situations d’intimidation au primaire ont été fait par les c.r.i.s.s.e.s de fo.o.l.l.es enseignantes. Aujourd’hui quand je rencontre une enseignante à la retraite je lui donne la rince de ma vie. Elle paye pour toutes les autres.

      (-4)
    1. Ton alias te va comme un gant

      Entre lui louer une limousine ou sacrer ses affaires dans un sac à vidanges avant de le mettre dehors, y’a comme une bonne marge.
      J’espère que t’as aucun enfant à ta charge.
      Va donc licher une roche…

      (-7)
  1. Jean-Francois Du Sous-Bois , Avocat (autoproclamé)

    J’ai déja lu dans un livre que c’est inconstitutionnel de mettre des enfants dans des sacs
    sans au préalable avoir fait des trous pour les yeux !

    (16)
  2. GND

    La jeune dame est de La Malbaie. Moi qui croyait qu’en région les gens avaient plus de coeur qu’à Montréal. Ça l’air du pareil au même.

    (15)
  3. Verdun Power

    Si le gouvernement n’écrit pas à la lettre ce que les écoles doivent faire c’est ça qui arrive. D’un côté des directions et des profs allumés avec du jugement de l’autre bord des morons…..

    (11)
    1. Le p'tit Inc

      Non mais va t-il falloir que le gouvernement nous ecrive tout ce qu’on dire et faire maintenant???
      S’il faut que les prof se fasse dicter comment faire maintenant,
      C’est quand même des ENSEIGNANTS, c’est pas eux autres qui sont payés pour ENSEIGNER NOS ENFANTS? J’espère qu’ils ont un minimum d’intelligence et d’autonomie sinon ça va devenir une “école-réforme”…

      (1)
  4. Hein

    Au moins ils n’ont pas « pitcher » l’enfant dans le sac aussi…
    Ouf ya encore un peu d’humanite dans ce monde.

    (9)
  5. Sainte Banane-Les-Cruches

    Un peu plus, et elles mettaient l’enfant dans l’sac.

    Ah… Qu’il fait bon, vivre à Sainte Banane-Les-Cruches !

    (8)
  6. Slim Pop

    Qu’est-ce que ça change un sac à poubelle ou un sac d’épicerie?

    Belle moumoune en devenir!

    On va le revoir dans quelques années dans une parade sur la fierté d’être fragile.

    (7)
  7. Allumette Garneau

    Pas de chance à prendre avec le violent virus chinois. 5770 morts, c’est pas rien. Oui, bon 5730 seraient morts tout de même d’autres choses puisqu’ils avaient déjà un pied dans la tombe, mais quand même…
    Saviez-vous que pendant la même période l’an passé, autant de gens sont décédé de l’influenza. C’était banal à l’époque, mais là, avec le violent corona, tout a changé. Aux grands maux, les grands moyens. Joli futur!

    (6)
  8. Pauvre petit

    Ce n’est pas un jeu, mais il faudrait autre chose qu’un sac à vidange pour protéger les autres et en effet, il risque de se faire écœurer ensuite par les autres élèves.

    (5)
  9. agagneonsaittout

    Viens icit mon petit criss,ton nez coule,envoye-dewors,pis v’la tes affaires dans un sac vert comme pour les vidanges,va s’ul trottoir,pis si ta mère vient pas te chercher,ben le truck a vidanges va te ramasser!
    Dr.Arruda

    (1)
  10. atchoum

    de la pure folie, pauvres enfants de vivre dans cette société aseptisée leurs futurs viens de prendre une crisse de débarque😥Arruda et Lam vivent dans un autre monde ciboire🤬

    (1)
  11. favori

    Le délire covid va aller jusqu’où?
    L’intelligence est remplacée par la folie et le manque de coeur.
    Souhaitons aux enfants d’être plus à la hauteur que les ”dirigeants” d’écoles.
    Je pense que c’est le cas actuellement.

    (-1)
  12. Sortie théâtrale

    « Moi je mouille nerveusement mon jack-strap Calvin Klein, juste à fantasmer que Valérie Planque se fera expulser du territoire non cédé de l’Hôtel de Ville, avec ses sacs à vidange biodégradables! » – Serge Pedoncourt

    (-2)
    1. 🙌

      la majorité des quidams qui sévisse ici jour après jour sont des narcissiques qui pense détenir la science infuse parce qu’ils étaient abonnés au magazine des petits débrouillards.

      (9)
  13. COVIDIOT qui comprend rien

    Je suis contre de mettre les enfants dans des sacs verts, ses déja difisile de respiré avec un masques, imaginer être dans un sac…..le but du gouvernement : nous mettre dans des sacs pour réduire la population mondiale. ses triste

    (-8)
  14. Et ça commence, ça va bien aller !!!

    Triste, mais pas surpris du tout ! Les écoles sont contrôlées par les PIRES germaines hystériques, médicamentées et souvent obèses, qu’on puisse trouver. Pas sûr que ça soit bien pour le futur des enfants.

    (-58)
    1. Je dis, tu dis...

      On pourrait quand même avoir la version de l’école, juste pour mieux se faire une idée du contexte, des paroles échangées ?

      (15)
    2. Mâle Alpha

      Effectivement. Ça manque d’hommes.

      Où est la parité homme/femme dans ces cas-là? On n’entend pas beaucoup nos lesbos-féministes…

      (9)
      1. Kevin-Didier Debigarré-Tranchemontagne

        Les germaines les ont balayés dans les années 80 et 90, ils étaient tous des pédophiles selon elles.

        (5)
    3. Les faits

      J’ai hâte de voir les effets du confinement sur le développement cognitif des jeunes. À la CPE, les éducatrices sont obligées de porter le masque à longueur de journée. Or, un enfant/bébé a besoin de voir les lèvres et de lire sur celles-ci afin de commencer à parler. C’est pour ça que les pédiatres s’opposaient au port du masque dans les garderies, car les effets sur le développement du langage peuvent être dévastateurs à long terme. Mais bon, hystérie oblige, et même s’il n’y a aucune surmortalité chez les moins de 60 ans et même si les enfants sont de très mauvais vecteurs de transmission de la maladie, tout le monde masqué!

      (8)
      1. hagen

        Déjà que ⅞ de la population du Québec a de la difficulté à exprimer une idée simple avec des mots, imagine ce que ça va donner. Très bon commentaire.

        (6)
    4. Patate

      Pas fort de planter les professeurs. Dans mon temps ils étaient respecté(e)s. Aujourd’hui les parents critiquent les profs au lieu de les écouter.

      (7)
      1. Évolution mon grand

        Les curés dans mon temps Étaient respectés par les enfants, regarde quesque ca donner. les sénilles avec les dans mon temps ha!ha!

        (-2)
    5. ah les humains

      Et toute une génération de jeunes est sous leur joug? Qui a décidé de ça?

      Les grosses torches médicamentées et hystériques devraient rester à l’écart de la société, le temps qu’elles guérissent.

      (5)
    6. The Wall

      Tout ça pour aller apprendre qu’on a volé la terre des uns , qu’on est une bande de racistes ,que la religion des autres c’est la meilleure et les cours de s,exualité ,c’est une grosse farce .

      Vivement l’école à la maison .

      (3)
    7. En plein centre

      Et comme disait le pédiatre Dr. Chicoine, tout ce qu’on demande aux enfants, les bulles, masques, pas masques, pas d’autobus cette semaine, pas de sports, pas de cafétéria cette année et pas de micro-ondes non plus, pas de casier avant janvier…Peut-être, des cours avec ZOOM et ça marche pas vraiment. C’est pourquoi? Pour protéger les adultes. point.

      (2)
    8. Le pharaon de la pyramide de Maslow

      Les grosses torches font les meilleures boss dans la fonction publique : elles n’ont pas de conjoints, et se trouvent donc souvent sans attaches familiales leur permettant de faire du surtemps et d’apprécier leur job qui se trouve ainsi à être leur principal hobby. Leur rancune envers le monde leur donne une psychorigidité à toutes épreuves.

      (-23)
      1. ah les humains

        “elles n’ont pas de conjoints, et se trouvent donc souvent sans attaches familiales leur permettant de faire du surtemps et d’apprécier leur job qui se trouve ainsi à être leur principal hobby”

        LOL tu sors ça d’où toi?? Ce sont souvent celles qui doivent s’absenter à cause de leurs enfants troublés.

        (-4)
        1. Je sors ça du département des RH

          Il y deux sortes de grosses : celles qui le sont devenues en ayant des enfants, et celles qui n’en ont jamais eue parce qu’elles ne pognent pas. Celles-ci sont recherchées car c’est les boss idéales.

          (2)

Les commentaires sont fermés.