Bon… les artistes maintenant!

La soeur de l’autre sur Twitter…

L’argent va arriver bientôt… un passage à TLMEP avec ça?

Commentaire inutile à m’envoyer: manque juste Guy A.

38 réflexions sur « Bon… les artistes maintenant! »

  1. J'écoute RDI 24/60

    C’est évident qu’un artiste au talent modeste, qui ne peut pas vivre de son art, alors c’est au gouvernements de les faire vivre ! Se trouver un vrai travail, c’est pour les autres….

    (54)
  2. Seb

    Coucou Eugénie, j’ai des questions 🧤

    1) Ça ne t’a pas tenté d’aller à l’école dans un des très nombreux domaines où il y a pénurie de main-d’oeuvre afin d’avoir un emploi stable et payant?

    2) Les artistes sont comme les restaurateurs et lea garagistes, des entrepreneurs. Çe se peut que ça n’aille pas toujours bien. Quand ça va bien, t’encaisses et quand ça ne va pas, t’assumes. Tu comprends?

    3) Moi j’ai étudié dans un domaine où il y a pénurie de main-d’oeuvre afin d’avoir un emploi stable et payant. Pourquoi je paierais pour tes choix douteux?

    (52)
    1. Yannick

      Excellent commentaire.

      J’ajouterai aussi ceci; fondamentalement, pour que le domaine des arts (théâtre, cinéma, musée, etc.) soit un pan de la société lucratif, il faut que ladite société soit dans une phase de prospérité. Ce n’est pas le cas en une période de pandémie.

      Les arts et le spectacles, c’est le crémage, c’est l’expression d’une société qui prospère et ce serait complètement aberrant de maintenir cette industrie de façon artificielle avec des subvention. Ça ne peut pas marcher.

      C’est la même chose au niveau personnel. Quand ça va bien, que ton emploie est stable et rapporte adéquatement, c’est à ce moment que tu peux te permettre un peu de superflue pour adoucir le quotidien; un bateau pour faire des activités nautique la fin de semaine, par exemple. Si tu perds ton emploi et que ton revenue diminue significativement, au point de mettre en péril l’essentiel (maison, nourriture, etc.), tu ne garde pas ton bateau en mettant les paiements sur la carte de crédit.

      Malheureusement, le monde des arts et spectacles et loger à la même enseigne.

      (17)
        1. Marc

          Mais non, ça n’a rien à voir. Que les musées soient fermés ou ouverts, que les théâtres soient fermés ou ouverts, elle gardera son micro. Elle gagne d’ailleurs probablement un bon salaire. Et les questions sont loin d’être pertinentes. Elles sont tendancieuses, méprisantes et basées sur des préceptes erronés. Joue pas à l’intello, t’as pas le QI. Faire des longues phrases ne confère pas de la pertinence à tes propos.
          PS Désolé à tous les consanguins qui commentent ici pour mon propos élitiste.

          (-10)
        1. Marc

          Elle est payée pour faire son travail mon génie. Comme tout le monde. Elle ne “vit pas” des arts d’ici, elle les commente et les critique. T’as peut-être choisi un domaine en pénurie de main d’oeuvre, mais t’as définitivement pas choisi un domaine nécessitant de grandes capacités intellectuelles.

          (-14)
      1. le morpion

        Ce n’est pas quêter parce que tu as payé une partie des primes et que tu y as droit si tu respectes les conditions d’obtention. Je me garderais une petite gêne avant de traiter les autres d’idiots.

        (27)
      2. La Plaque du Cliteau

        Recevoir des prestations pour lesquelles on a généreusement contribué, bien malgré nous, n’est pas quêter.

        (26)
      3. Yannick

        Non.

        C’est un programme social dont la nation s’est pourvue et pour pouvoir en bénéficier, il faut y contribuer. Les gens qui retirent du chômage se s’ont privé d’une partie de leurs paies pour pouvoir en bénéficier en cas de perte d’emploi.

        C’est le même principe que l’assurance collective à ta job. Quand un collègue te dit qu’il a fait une réclamation pour les lunettes de son enfant, est-ce que tu te mets à rire de lui en le traitant de maudit quêteux?

        Retournes jouer à Fortnite et laisse les adultes qui savent de quoi ils parlent discuter entre eux, veux tu?

        Cela dit, est-ce que les artistes comme les comédiens et chanteurs ont le droit au chômage? Ce sont des travailleurs indépendant, il me semble.

        (20)
  3. Clique Come for the posts stay for the comments

    Je pense que tout le monde qui commente ici mélange Eugénie et Magalie.
    Eugénie Lépine Blondeau est chroniquese culturelle à Radio-Canada. C’est sa job de poser ces questions là.

    Quant à Magalie… elle ne quete rien de ce que je vois.

    (32)
  4. Vital Laforce

    “Le public sera-t-il permis à l’enregistrement d’émissions de télé?”

    Pauvres petites veu-dettes, elles ne pourront plus être acclamé sous les applaudissements soutenus d’un troupeau de moutons lors de leur passage à TLMEP.

    (27)
  5. Comme ils sont détestables

    Nous acceptons tous de prendre une plonge pour le bien-être et la sécurité de la collectivité.

    Évidemment, les petits artistes, eux, crient déjà famine et s’accrochent aux mamelles du gouvernement.

    (18)
  6. Angry white merle

    C’est tellement évident que la plus grosse aide qui va être annoncée va être pour la « culture ».

    Déjà hier, parmi toutes les questions qui pouvaient être posées on a pu entendre une question à propos des tournages.

    Ils se sont gardés une petite gêne au début de la pandémie mais on va les entendre pleurnicher au cours des prochains mois.

    (16)
    1. informez vous

      Certainement, des pilotes d’avions se sont trouvés des emplois à 18hrs de l’heure. Voir article de La Presse d’hier.

      (1)
  7. Sainte Misère-du-Bonyeu, priez pour nous.

    Faites comme d’autres pauvres artistes et vendez votre chalet à 379 k$ ou votre condo pied-à-terre à 450 k$. Ça vous permettra de survivre quelques semaines.

    (14)
  8. Népotisme: abus qu'une personne en place fait de son influence en faveur de sa famille, de ses amis.

    « Eugénie et sa soeur Magalie font partie de la culture du népotisme gouvernemental, tel que pratiqué depuis toujours par la gauche bobo radio-canadienne. Les plus gênants étant les Tisseyre, Dussaut, Laurendeau, Mcquade, Charette, Labrèche, Nadeau, Roy, Chaloult, Lévesque, Germain, Féhmiu, Cipriani, Dufort, Vachon, Makonen, Cormier, Lacombe, Petrowski, Désautels, Jolis, Graton, Beaudoin, Lepage, Béatrice, et leurs trop nombreux nièces et neveux recherchistes

    (12)
    1. ...

      Un message de l’ombuzzman de Cardio-Canada:
      Mis à part une fois au chalet, je n’étais pas au courant que du népotisme systémique avait cours dans la tour brune. Une enquête a été ouverte et sera menée mon beau-frère.

      (4)
    2. ...

      « Che trouve cha chcandaleux de dénoncher la dynachtie oligarchique de notre grande inchtituchion d’état! » – Micheline Lanctôse appuyée par Orelie

      (3)
  9. En plein centre

    Quand toute ta vie, 100% de tes revenus proviennent de toutes les subventions possibles et imaginables, (provincial. Fédéral SODEC etc…) Tu as le cordon du coeur qui traîne dans la marde. more $ more $ more $.

    (5)
    1. Ti-brin

      100% de subvention ? Hey boy que des certaines personnes sont mal renseignés. Oui, il y a des subventions mais aucunement à 100%. Il y a de la publicité, des contrats de visibilité avec des grandes compagnies privés, des produits dérivés divers ect … Et tu payes l’équivalent de de 278$ annuellement en taxe (info 2007-2008) pour la culture pour des livres (disponible quasi gratuitement à la biblio), du divertissement à la télé (possible d’avoir des chaînes gratuitement avec antenne), des visites aux musées (gratuit les mercredis pour certains, gratuit tous les 1e dimanches du mois et gratuité pour plusieurs à l’année), des festivals de musique gratuit (Jazz, Francos ou dans des festivals dans plus de 200 villes du Québec ect), de la musique gratuite via les z’internets ou si tu utilises encore des CD (les gens les jettent) … Bref. La culture ne constitue rien de moins que l’âme de notre société. Elle est à la fois un moteur pour construire notre tissu social et une plateforme pour définir notre identité collective. Mais j’en conviens que si tu ne consommes aucunement de la culture et ce annuellement, tu voudrais mettre ton 300$ ailleurs.

      (2)
  10. Je suis pour aider les gens

    Il faudra en effet aider les gens qui subiront de grosses pertes à cause de cette crise. Il y a le domaine culturel en effet, mais d’autres aussi.

    (1)

Les commentaires sont fermés.