41 réflexions sur « Le candidat d’OD qui a appris à aimer la souffrance!!! »

  1. Marche Lamarche

    Parlez-moi de ça, du monde qui aime relever des défis. Comme de se brosser les dents avec la main gauche, s’entraîner pas d’écouteurs ou encore méditer assis par terre le matin.

    Faut se faire violence dans la vie, comme on dit.

    (34)
  2. J'ai raison, 25 ans

    C’est le premier à chigner quand il a été mis en danger…

    Y’a encore du travail à faire..

    (31)
      1. ...

        « Moi je fais la même chose, sauf que pendant l’onanisme: j’écoute la martyrisante voix de l’insoutenable poète en résidence à Plus on est de subventionnés, plus on rit. » – Un des deux lecteur de cartons, préférant garder l’anonymat dans la tour brune

        (2)
  3. smartass

    Povre ti pit, il souffre et il est pas confortable. Il se brosse les dents avec sa mauvaise main pis il écoute pas de musique en s’entraînant.

    OD, beau repaire d’insignifiant.

    (19)
      1. Les vrais hommes se rasent avec une torche...

        Relève ça d’une coche!

        Prend du papier sablé #40, ça va faire une belle job mais pas la finition…

        (3)
  4. Maso chitte

    Aimer la souffrance,c’est écouter Occupation Double ….
    Et ces participants incultes sans lucidité sur ce qu’ils sont.

    (14)
  5. Féministe tant qu'il le faudra!

    Il y a une énorme différence entre relever un défi et subir une épreuve. Lui, il a choisi de souffrir. C’est très différent. Il peut arrêter n’importe quand sa douleur. Il a le contrôle. J’aimerais bien qu’une participante d’OD lui donne un bon coup de pied dans les gosses. On verra s’il apprécie toujours autant la douleur.

    (8)
  6. Black Fardoche

    Courir avec une tuque sans écouteurs!

    Vite que l’agence spatiale ajoute cette épreuve aux tests de sélection des astronautes!

    Si mon grand-père entendait ça… Les yeux lui feraient des backflips!

    (8)
  7. Fédérastie

    « Et dire qu’il n’y a pas si longtemps, toute une génération de jeunes québécois auraient préférés le peloton d’exécution, plutôt que de s’afficher avec des running shoes de colonisés et un drapeau de fédérastes. » – Pierre Lefardeau

    (7)
    1. Je pensais qu'il y avait rien qu'un idiot par village

      “Toute une génération de jeunes québécois auraient(!) préférés(!) le peloton d’exécution plutôt que de s’afficher avec des runnings shoes bla bla bla…..
      T’en fumes du bon!!

      (3)
  8. Ouch

    J’AI regardé cette vidéo pour souffrir volontairement mais plus jamais OD, y a des limites à ce que je peux endurer !

    (7)
  9. Pas grave!

    Ce n’est pas de la souffrance ça, ce n’est que de l’entraînement. Il y a des gens qui pratiquent la scarification justement pour produire cette endorphine quand ils vivent une situation insupportable sur le plan psychologique. De même, cette endorphine est produite aussi lorsque tu fais une chute, tu te blesses ou encore chez les adeptes du tatouage. Cela n’apprend pas nécessairement à bien réagir à toutes les épreuves de la vie. Par contre, cela est bon pour la santé de s’entrainer.

    (5)
  10. Charles Martel

    Il aurait aimé vivre au temps de l’Inquisition. Il se serait porté volontaire pour se soumettre à la question.

    (4)
  11. Brise d'automne

    Dixit le gars qui est allé faire les auditions d’OD alors qu’il avait une blonde. Une grande source d’inspiration pour nous tous.

    (4)
  12. Chuck lee-van-damme

    S’il aime la douleur temporaire, je fais du kickboxing et je chercher un sac de sable humain pour l’entraînement.

    (3)
  13. Batoche

    Si ce type veut véritablement souffrir, qu’il écoute un album complet de Safia Nolin en boucle. C’est pas mal plus souffrant.

    (3)
  14. White Widow

    J’hésite vraiment… mais j’ai peur qu’il ne niaise pas.

    Mais j’appelais ce qu’il fait, s’entraîner.

    (1)

Les commentaires sont fermés.