Régis Labeaume sur le racisme systémique…

Il va se faire aimer de la gauche de Montréal!

Et haïr de la droite de Québec!

Commentaire inutile à m’envoyer:  j’ai un ami noir et je mange souvent des Yum-Yum!

44 réflexions sur « Régis Labeaume sur le racisme systémique… »

  1. Capitaine Évident

    “d’une population ou d’une communauté”

    Surtout pas la faute aux dirigeants par contre. Inversion accusatoire totale:
    -J’engage pas de noirs dans MON entreprise et c’est la faute à Ginette de Gramby.
    -Je laisse mourir une autochtone dans MON hôpital et c’est la faute à Roland de Terrebonne.
    -MA police fait des bavures, c’est la faute à Marcel de Saint-Jérome.

    En charge de tout, responsable de rien.

    (70)
  2. Cré Basile

    Est-ce qu’on peut appliquer cette théorie sur les Canadiens-anglais sur les Québécois et les autochtones?
    Si oui, pourquoi on n’en parle pas?

    (49)
    1. La vérité qui tue

      Ok. On décrète le racisme systémique. Soit. Mais en rester là ne corrigera rien, c’est pourquoi il faut expliquer le système maintenant.

      (8)
      1. L'Anglophonie et sa presse au Québec, qui tire les ficelles derrière un cas singulier de négligence criminelle ayant causé la mort, pour accuser tout un peuple

        On dit racisme systémique simplement pour continuer notre campagne éternelle de salissage contre les Québécois, en les taxant collectivement de racistes pour faire peur aux minorités, pour qu’elles continuent de se jetter dans notre piège en votant aveuglément pour le Quebec Liberal Party…

        (-1)
    2. Ben oui!

      Oui nous pouvons et l’inverse aussi en fait. Ce n’est pas correct d’insulter un noir parce qu’il est noir, un autochtone parce qu’il est un autochtone et et un francophone parce qu’il est francophone ou encore un anglophone parce qu’il est un anglophone. Dire à des francophones speak White ou encore pea soup ou autres termes est aussi détestable que d’utiliser des termes péjoratifs envers d’autres communautés cultuelles selon la culture ou la couleur de peau, la langue, la religion, le sexe, l’orientation sexuelle et autres éléments servant à la discrimination chez les racistes ou xénophobes. Par contre si tu insultes les gens en disant sales anglophones par exemple et ensuite tu dis que tu es victime de racisme, tu n’es pas nécessairement mieux.

      (5)
    3. Brobert

      Le québéquisé dans toute sa splendeur! Toujours en train de quémander un statut à l’intérieur des règles dictées par l’ennemi. Dans le fond cette niaiserie de racisme magique omnipotent (dans les sociétés les plus immigrationnistes et diversifiées de l’histoire où être confirmé raciste mettra fin à votre carrière et votre vie…) ne vous dérangerait pas si seulement elle vous octroyait le statut de victime.

      Vous êtes aussi complètement incohérent, pour que la haine des québécois soit du racisme, il faudrait que “québécois” soit un groupe ethnique ou racial. Or, je me doute bien que lorsqu’un anglais dit que le nationalisme québécois est ethnique, vous vous mettez à hurler à la calomnie.

      Branchez-vous.

      (5)
    4. Oui, ok, ok

      Il me semble que le traitement historique des autochtones est un sujet assez chaud depuis plusieurs années, non? O’Toole en a même parlé la semaine passée.

      (3)
      1. Cré Basile

        la source majeure du problème que vivent les autochtones, il me semble, vient de la loi fédéral sur les indiens, qui en font des gens sous la tutelle du grand frère d’Ottawa.
        et Trudeau fils qui en rajoute une couche en traitant les Québécois d’être sous l’emprise de racisme systémique.
        il n’y a pas longtemps on faisait de l’appropriation culturelle
        on est malade rare, les Québécois!!!
        pourquoi on ne retourne pas à la base du problème, plutôt que de s’en prendre à un événement malheureux???

        (1)
    5. Successfull White Man

      Person je ne souviens pas d’avoir subi aucune discrimnation négative de toute ma vie. Je pense qu’Il faut être crissement faible pour se dire victime de quoique ce soit au Québec en 2020.
      oui oui Si je suis pas content, je déménage.

      (-1)
  3. Batoche

    “induire des comportements empreints de préjugés négatifs”.

    C’est drôlement ironique parce que c’est exactement ce que les accusations de racisme systémique sont: des préjugés à l’égard d’une nation, d’une société, ou d’un groupe ethnique, qu’on assimilie trop facilement, via ces préjugés, au pires horreurs de l’humanité (comme le racisme). Et ces accusations perdurent dans le temps et se reproduisent.

    Ces gens sont donc en train de faire ce qu’ils dénoncent. Oh, l’ironie…

    (39)
    1. eh ben

      Il n’y a pas “d’accusation” de racisme systémique. Legault est le seul premier ministre au Canada qui nie le phénomène dans sa province.

      Même Ford admet que le racisme systémique existe au Canada.

      (-4)
    1. Rogatien

      C’est aussi le même Régis qui disait en parlant des Syriens qu’il ne voulait pas de ”gars frustré de 20 ans” et ”pas trop de célibataires” à Québec…

      (15)
    2. La plaque du clito

      Le même Régis qui disait que le processus d’immigration des Français devrait être accéléré parce que, étant donné qu’ils étaient caucasiens (des blancs), ce n’était pas des terroristes.

      (9)
        1. La plaque du clito

          Aussi explicite, sauf “des blancs”, que j’ai ajouté pour ceux qui ne sauraient pas ce que signifie caucasien.
          Et où ai-je entendu l’extrait sonore? À la méchante radio X, qui trouvait incroyable qu’ils soient le seul média à dénoncer ce propos raciste.

          (4)
    3. jihado-gauchiste

      Toi tu serais du genre à défendre ce comportement inégalitaire entre homme-femme (et en plus au nom d’une religion, et en plus une religion étrangère en compétition avec nos sociétés), un vrai winner hein!

      (3)
  4. deux crosseur qui se rencontre ca donne rien de bon

    un ti boute en perte de popularité sur la fin, qui recontre un menteur moitié indien moitié blanc qui n a pas de parole

    (7)
  5. mark my words

    C’est un politique habile. Il prépare sa candidature pour devenir premier ministre. C’est le moment ou jamais de frapper sur une cible facile.

    (6)
  6. Rick

    Racisme systémique, selon Régis : phénomène insidieux de nature inconsciente.

    Le toton ne comprend pas le mot systémique.

    (3)
  7. Le pacte des jambons

    On salue les jambons avec une photo de profile de radio x qui sont en train de le traiter de tout les noms sur Twitter. Vous avez déjà oublié votre pacte de débattre respectueusement?

    (0)
  8. Bravo Régis!

    Je crois que le côté sociologue de Régis vient de ressortir, il comprend en fait comment le racisme peut s’installer dans les structures sociétales des différents systèmes à l’intérieur des environnements de nos milieux de travail ou encore de nos institutions notamment par une certaine culture allant au delà des lois qui pourtant interdisent ce genre de comportements. Parfois, les gens gardent le silence de peur de subir du rejet des autres ou encore à cause de la pression sociale.

    (-1)
  9. Jeanvingt23

    Ti boutte labeaume bande sur les muslims et autres minorités et crachent sur les québécois de souche.

    (-3)
  10. HONTE au Québec.

    L’indécente loi 21 est une démonstration hors de tout doute que le racisme et le ségrégationnisme sont clairement présents au Québec. Ça tend à encourager ce genre de comportement néfaste pour toute la société.

    Aujourd’hui, jamais cette loi ne pourrait être votée. JAMAIS!!!

    Abolissons la loi 21!!!

    (-29)
    1. Jean-Georges

      Tellement d’Accord. La déchéance québécoise dans toute sa splendeur. Dès que les boomers meurent on aboli cette marde pis on relance l’éducation.

      (-18)

Les commentaires sont fermés.