Le Richard Martineau d’aujourd’hui qui interviewe le Richard Martineau de 1986.

Parfait….

Lien Facebook

Commentaire inutile à m’envoyer: j’aimais mieux celui d’avant! (Sophie)

17 réflexions sur « Le Richard Martineau d’aujourd’hui qui interviewe le Richard Martineau de 1986. »

    1. Ha......Ha

      Ouf ,tu dois être le genre à triper solide quand tu vois des reprises de la petite vie et mr bean . Quand ils vont repasser ” MVP: Mon Vaillant Primate. ” J’te ferai signe .

      (-24)
  1. Général Kosner

    POW !! J’adore et ce qui est sublime avec ça, c’est qu’on peut pas tirer sur M.Labreche. Quand on appui sur la détente, le fusil nous explose en pleine face !

    (4)
  2. Le Quidam

    C’est pas son meilleur. Trop de perte de temps sur du verbiage (gauche-droite) et pas assez de contradictions dans la face de Martineau.

    Ça aurait bien plus drôle avec le VRAI Martineau, comme quand Labrèche interviewait Christian Bégin tout en l’imitant.

    (2)
    1. Mike

      Martineau est assez poule qu’il a dû refusé l’invitation selon moi. En tout cas, j’en serais pas surpris.

      (0)
  3. Critique du bel âge

    « Vraiment tordant quand Marc se moque des gens de peu de talent! Hâte de voir le sketch sur Léane-Labraiche d’Or » – Nathalie Petrobitch

    (-1)
  4. Brobert

    Pauvre petit Québec, société tellement bolchevisée qu’un pitoyable boomer progressiste comme Martineau y est devenu le bonhomme sept heures de “la droite”.

    (-4)
    1. Marche Lamarche

      Marc n’est pas un imitateur à proprement parler, mais un comédien qui a le tour de caricaturer. Qand les personnes elles-mêmes sont quasiment des caricatures, ça sort plutôt bien selon moi.

      Ça sort bien avec des gens comme Lucie Laurier, Richard Martineau ou Christian Bégin, mais c’est vrai que ça sort moins bien avec d’autres.

      Le monde aime ça. Les personnes elles-mêmes aiment ça. On n’a qu’à penser à ses imitations de Christian Bégin ou Kevin Parent, qui ont vraiment joué le jeu.

      Je présume que le fait qu’on ne le voit plus tant que ça comme comédien mais plus comme animateur depuis quelques années, ça doit faire qu’il en perd un peu mais il reste néanmoins très bon.

      (5)
  5. À la manière de Robert Lévesque

    « Un autre sketch complètement raté de Labrèche. À force de toujours stagner dans sa zone de confort de la complaisance bobo, ça devient d’une banalité propagandiste convenue; qui ne fait plus rire que les gauchistes pouvant se payer un condo sur le Plateau. On s’ennuie de son père, moins de sa fille. » – Le fantôme du Devoir

    (-10)
  6. Leurre Juste du Camionneur

    On dirait un sketch écrit par en un ado de 13 ans.

    Labrèche est tellement devenu gros et intouchable que personne n’ose lui dire quand son sketch s’étire en longueur, que sont imitation est raté ou que les gags ne sont pas si bon.

    (-20)
    1. ...

      C’est comme son copain “Tites Dents” Bruno Blanchet. Qui distille un profond ennui; siphonnant des subventions pour faire le tour du monde en avion et signer le Pacte, avec nos taxes.

      (-2)

Les commentaires sont fermés.