TLMEP avec une confrontation…

C’est rare me semble!

Ian Lafrenière trouve la soirée longue!

Luc Dionne, Gildor Roy, Sébastien Delorme: on commence avec eux??? Oui, il y a beaucoup de gens qui écoutent District 31… Mais l’entrevue sert à rien si tu l’écoutes pas.

Les acteurs principaux ont le droit d’être à un mètre.

On passe beaucoup d’extraits… on veut passer le temps.

Ian Lafrenière: on fêtait la 500ème de District 31 et Lafrenière dit qu’il est en retard de 498 épisodes. Fac… il l’écoute pas!

Il ne veut pas reconnaître le racisme systémique. Guy A. Et Dany ont pas l’air de l’aimer… on le confronte.

Janette Bertrand: elle a 96 ans et elle est sur la plateau. Impressionnant. Elle vient parler de porno chez les jeunes… quand même.

Elle est contre les dénonciations anonymes. Il y a des féministes qui vont pas aimer ça.

Lafrenière parle de la dénonciation et Janette dit: c’est les hommes qui doivent changer, nous les femmes on a changé.

Elle dit qu’elle va écrire un autre livre et demande à Guy A. s’il va l’inviter dans un an. Lol c’est clair.

Dany et Janette trouvent ça extraordinaire les jeunes garçons qui ont mis des jupes.

Ali Nestor: il vient parler de son autobiographie. Il était dans des gangs de rue. Il s’est fait tirer.

Il confronte Ian Lafrenière. Il dit qu’il a été arrêté plus souvent que tout le monde sur le plateau. Même avec sa barbe blanche, il se fait encore arrêter.

Il dit que la CAQ ne parle pas de racisme systémique pour gagner les élections.

Évidemment, Lafrenière dit qu’il y a du profilage… mais pas de racisme systémique.

Lafrenière trouve la soirée longue…

Francis Brizard et Marie-Michèle Lajoie : 2 survivants de la Covid 19. Le gars c’est celui qui était dans la pub du gouvernement! Il a les cordes vocales paralysées à vie.

Il parle des coucous qui ne croient pas qu’il était malade pour vrai. Les gens croyaient qu’il était un comédien.Il ne regrette pas d’avoir fait la pub.

Mme Lajoie trouve que c’est pas une bonne idée de passer l’Halloween. Elle pense qu’on va tolérer l’Halloween pour ensuite annuler Noël! Lafrenière dit que dans sa famille il annule l’Halloween… ça va être différent cette année.

La madame est intense un peu sur le plateau. Elle confronte Lafrenière.

Marie-Lyne Joncas: elle est nerveuse que ça soit en direct… elle aime mieux lorsqu’il y a du montage. Il y a un an, son agente lui a dit qu’elle était trop sur le party… elle devrait ralentir!

Elle parle et comme ça, Janette lui demande si elle est féministe! En direct… Marie-Lyne savait pas trop quoi répondre. Elle a dit oui!

Elle dit qu’il y a un avocat à Occupation Double… Dany dit que ça veut rien dire! Avec raison…

Imposs: un rappeur de Montréal… zzz!

Commentaire inutile à m’envoyer: pourquoi on a pas invité Alexis?

55 réflexions sur « TLMEP avec une confrontation… »

  1. Mincent Varrisal

    Est-ce que Richard Thérien est l’auteur du post ?

    Guy A est à la veille de retweeter tes “””critiques””” tellement c’est complaisant.

    Zzzzz.

    1. On s'ennuie de l'ancienne Clique

      La nauséabonde Clique stagiaire gauchiste, bien-pensante et adoratrice du démagogue Xavier Camus prend de plus en plus de place ici. De fait, désormais, le seul intérêt, ce sont les commentaires des lecteurs (sauf ceux de Trololo, Aphinson et Ta Mère).

      1. Jeanvingt23

        Effectivement la clique pue la gauchiasserie depuis un certain temps on censure tout propos qui va à l,encontre de la bien pensance parasitaire colportés par les cloportes communistes.

      2. ...

        « Effectivement. C’est comme si La Clique avait été rachetée par Les Productions Marie-Louise Arsenouille, et que ses recherchistes non-genrés rédigeaient les lignes éditoriales. » – Richard Martinouille

      3. Vital Laforce

        Effectivement, c’est à se demander si le dude a pas vendu son domaine à une étudiante de l’UQAM en sciences molles. Non seulement l’angle des billets a changer, mais également les commentaires “woke”, la censure et même la mise à jour des commentaires qui fait vraiment dur.

  2. Le Hibou à bout

    Faudrait que les Noirs de Montréal finissent par comprendre que s’ils se font contrôlées plus souvent, ce n’est pas à cause d’un racisme systémique imaginaire, ou encore du profilage, mais bien parce qu’ils correspondent à des profils recherchés. Ça semble difficile à comprendre pour certains mais il y a un taux de criminalité plus élevé que la moyenne nationale chez cette communauté, notamment dû aux gangs de rues, véritable plaie urbaine. Il est donc normal que les patrouilleurs, qui gardent toujours en tête des profils de criminels recherchés, aillent contrôler tel ou tel individu ressemblant à ce profil.

    1. Jeanvingt23

      Exact, ça c,est la vérité, et quand tu as un casier judiciaire long comme le bras, et bien tu mérites de te faire profiler pour protéger les citoyens honnêtes, n’est-ce pas môsieur Nestor.

        1. Bah

          Tu te doutes bien (j’espère) que le profilage racial implique que dans la grande majorité des cas, ce ne sont pas des criminels qui se font arrêter pour un contrôle.

          Ils ont juste le malheur d’avoir la même couleur de peau.

    2. Leurre Juste du Camionneur

      Et ils sont derrière 75% de tous les crimes violents avec armes à feu et armes blanches sur l’Île de Montréal et ses banlieues. Il est normal que les policiers les contrôlent plus souvent. Ce qui serait anormale, ça serait que les policier se mettent soudainement à contrôler une communauté qui est responsable de très peu de criminalité (Indiens, Vietnamiens).

    3. Bah

      Le problème est plus complexe que vous semblez le penser.

      Quelles sont les raisons qui expliquent que les Noirs présentent des taux de criminalité plus importants que d’autres communautés en occident? Il serait naïf de nier que cette communauté a eu des difficultés sociales supplémentaires depuis les 2 ou 3 derniers siècles. Il serait aussi naïf de penser que les réactions en chaîne que cela a causé soient faciles à désamorcer.

      C’est un cercle vicieux et un cercle vicieux de ce genre est encore plus difficile à renverser pour une minorité visible : il est facile d’entretenir des préjugés sur quelqu’un lorsque l’objet du préjugé nous est constamment rappelé à l’oeil.

      Les Québécois francophones, qui ont déjà présenté des difficultés sociales en raison de leur statut de jadis en vivent encore les effets, plus de 50 ans après : pensons au taux de décrochage au Québec, qui fait encore piètre figure au pays. En plus, les francophones étaient très largement majoritaires dans leur province, contrairement aux Noirs et n’ont pas d’attribut visible.

      Il reste que chaque jour, des Noirs parfaitement honnêtes se font arrêter en raison de profilage racial. Comment vous sentiriez-vous si cela vous était arrivé plusieurs fois dans votre vie?

      1. Leurre Juste du Camionneur

        Le problème et culturel et vient à 100% des noirs qui se conditionnent à penser que les blancs sont responsable de tous leur maux.

        La preuve et qu’à peu près toutes les autres ethnicités de la planète sont capable de vivre en occident sans le moindre problème. Les Indiens ont souvent la peau plus foncée que les noirs et ça ne les empêchent pas prospérer.

      2. C'est toujours à cause des autres

        Et c’est la faute à qui s’ils décrochent de l’école et qu’ils n’ont, par conséquent, aucune qualification particulière à l’emploi?

        Et c’est la faute à qui si les mères se ramassent avec une demi-douzaine d’enfants de pères différents?

        Et c’est la faute à qui si les hommes mettent les femmes enceintes, puis se poussent pour en féconder d’autres sans plus jamais revenir dans le portrait?

        Et c’est la faute à qui s’ils se retrouvent avec des dossiers judiciaires épais comme des bottins téléphoniques?

        Un jour, il faudra bien que cette communauté se prenne enfin en mais et qu’elle s’assume au lieu de chercher à faire porter le blâme sur tout un chacun.

        Ce jour-là, des petits agitateurs comme Will Prosper cesseront enfin d’être cajolés par les médias complaisants. Et Black Lives Matter sera enfin traité comme le groupe terroriste et violent qu’il est.

      3. LOL

        “des difficultés sociales supplémentaires *depuis les 2 ou 3 derniers siècles*

        Est-ce qu’on tient un couillon de moraliste faux progressiste étudiant en science molle qui mélange l’histoire des noirs aux États-Unis avec celle des noirs au Canada?

    4. ...

      Faudrait que les mononc’ du Québec finissent par comprendre que ce que tu viens de décrire, c’est du racisme systémique.

      1. hellophone

        On est tellement racistes qu’il y à 50 000 nouveaux immigrants qui s’installent au Québec sans compter ceux qui ont été refusés.

        Tellement racistes qu’il y avait une file au chemin roxham…

        Qu’ils aillent vivre en Haiti! La bas le gouvernement incluant la police sont à 100% noirs!

        1. Eh ben

          “On est tellement racistes qu’il y à 50 000 nouveaux immigrants qui s’installent au Québec sans compter ceux qui ont été refusés.”

          Et j’imagine que tu leur fait un accueil des plus chaleureux, n’est-ce pas ? 😉

          Tu te vente de “n’être pas raciste” et que les Québécois sont donc accueillants, etc, mais on comprend très bien que si tu étais en charge, tu limiterais le nombre d’immigrant à 0.

          Hypocrite?

    5. Jacques Derrida

      Hey les ignorants! des études sociologiques sérieuses (je sais que pour vous ça veut pas dire grand’chose) montrent qu’ à situations comparables les ”racisées” sont contrôlés beaucoup plus. Y a pas photo. Pour le reste, vos petits points de vue ne font que révéler votre propre racisme.

      1. Sancho Gariépy

        Oui évidemment, des études sociologiques objectives ne visant pas à discréditer le travail des policiers. Études commanditées par quelconques moralisateurs, menées dans des quartiers majoritairement noirs où les gangs de rue réignent. Dis-nous donc, un coup parti, qu’il y a des études sociologiques sérieuses prouvant hors de tout doute l’existence du privilège blanc. Comme ça, ça va valoir le coup de s’auto-flageler et de se culpabiliser un peu plus. Ils ont tellement rien à se reprocher après tout. Paraît même qu’une autre étude super sérieuse suggère de remplacer le terme “trou noir” par “trou blanc” pour ne pas les froisser. On attend d’ailleurs une réponse des astro-physiciens à cet effet.

      2. en fait

        “(je sais que pour vous ça veut pas dire grand’chose)”

        C’est quand le mot sérieux est utilisé par un type qui utilise le nom d’un arnaqueur comme Derrida que le mot sérieux ne veut pas dire grand chose 🙂

  3. Paulette

    T’es dans une gang de rue pis tu demande pkoi tu te fais arrêter.
    Ça s’invente pas des épais de même, il faut le voir pour le croire .
    En prime il doit se demandé pkoi les blancs ne font pas arrêter dans le cartier St-Michel ou bien à Montreal Nord

  4. fr

    Ali Nestor fait vraiment partie de la clique du Plateau, de la clique gauchiste et amie de GuyGuy et Dany. Du bon petit monde qui se donne un air cool.
    Nestor ne peut voir les dommages de ce ”systémique” causerait à la société. Il préfère clamer ”son” désir BLM au détriment du Québec.
    Petit manque d’analyse de l’idée. Lepage n’a même pas abordé l’idée des répercussions de la reconnaissance de racisme systémique pour le Québec. Pas été question non plus de la Loi sur les Indiens qui est désastreuse. Tout pour mettre en vedette Nestor et son principe à la BLM qui est plus américain que Québécois. Le Québec peut faire beaucoup pour les Amérindiens sans passer par cette reconnaissance dégradante. Et les deux idiots animateurs se croient à la barre d’une émission d’échanges.
    Bravo au ministre pour se tenir droit.

  5. Vital Laforce

    Le gars était dans les gangs de rue et se plaint d’avoir été arrêté plus souvent que tous les autres invités de TLMEP. Oui, oui c’est exactement ça du racisme systémique: arrêter les bandits. Misère…

    1. Rat Massé

      Je pense que c’est effectivement ça son point: laissez donc les gang de rue racisées faire leurs crimes bien tranquille parce que justement ils sont racisées.

      Il faut que le Québec soit progressiste et avant-gardiste : qu’on n’arrête que les blancs mâles privilégiés.

      Et Lafreniere qui se tient debout sera étiqueté de droite, bien évidemment.

    2. Maurice 85

      Moi je me tenait dans les bars et j’suis certains d’avoir vu plus de gars saouls que tous vous autres dans votre cuisine.

    3. Le diable est dans les détails

      Uniquement parce que Rozon, les Hilton, Salvail, Tony Conte, La Richard, le fou a Dubois, Jean François Harisson, Brathwaite, Aubut, Sébastien Ricard, Eric Lapointe, Adonis Stevenson, David Lemieux, Simon Keane, Tony Tomassi, André snif snif Boisclair, étaient pas la. J’en “oubli” des centaines et des centaines.

  6. Ah bon !

    Le genre de parcours de vie de Nestor est pas particulier aux noirs…plein de francophones blancs de milieux défavorisés vivent la même chose…et ils n’écrivent pas de livre là dessus…tanné d’entendre les discours de rédemption des gens qui se mettent eux-mêmes dans la misère…mets toi pas dans le trou et tu n’auras pas à t’en sortir après…en plus, quand tu viens en profiter pour accuser la société québécoise de racisme systémique…c’est trop facile…

    En passant, Lafreniere nous fait croire qu’il vient de découvrir la misère qu’il y a sur les réserves indiennes…arrive en ville..faudrait peut-être questionner les leaders indiens pour qu’ils reconnaissaient leur responsabilité dans cette misère….où est l’argent qu’ils reçoivent des gouvernements…

  7. Geez Whiz

    Ai-je bien compris qu’un ancien membre des gangs de rue se plaint d’avoir été arrêté souvent? Et personne ne dit un mot? Je viens de me rappeler pourquoi je ne regardais pas cette émission.

  8. Batoche

    Quand est-ce que les animateurs du genre de Lepage ou quiconque poussant l’idée qu’il existerait un racisme systémique vont nous fournir une définition claire de ce terme? Comment veux tu qu’un PM affirme de façon éclairée (ce qui n’a pas été le cas de Trudeau) que quelque chose existe alors que ce “quelque chose” n’a même pas de définition communément acceptée?

  9. fatalatapouette

    Toujours plus facile de faire la victime que de reconnaitre qu’il y a un problème de criminalité au sein de certaines communautés…

  10. Pierre-charles ladouceur-l'espérance

    Le mot racisme est mort, les antifas et les snowflake l’ont assassiné. le mot raciste sert juste a dire a ton que tu na plus d’argument… Donc maudit raciste.

  11. Sancho Gariépy

    Chaque côté possède sa horde de coucous…

    A droite les complotistes.

    À gauche les apôtres du racisme systémique.

    Peu importe leur côté, les moralisateurs ont besoin d’un complot pour justifier leur raison d’être.

    1. :)

      “À gauche les apôtres du racisme systémique.”

      C’est vrai ça, le SPVM, Doug Ford et compagnie (en faits, tous les PM du Canada, sauf Legault), la CNESST, etc, c’est tous des sales gratteux de guitare gauchistes!

  12. C’est triste à entendre, mais il faut regarder les choses en face sur le racisme au Québec, ce ne sont pas tous les Québécois qui sont racistes, mais certains le sont et influencent négativement le système.

    C’est certain que la CAQ refuse en effet de reconnaître le racisme systémique par électoralisme pour ne pas déplaire à une partie de son électorat qui est raciste, mais préfère affirmer n’être pas raciste mais… dont nous retrouvons beaucoup d’individus. Il ne faut pas avoir peur de dire cette vérité.

    Il ne faut pas négliger que la CAQ à construit sa campagne électorale sur une nationalisme identitaire sans ambition pour le Québec ne traitant pas d’indépendance, mais plutôt aigrie et haineux se basant sur la peur de l’autre. Le discours sur l’immigration et la loi 21 en son l’incarnation même, Legault en bout de ligne imite ici Trump en misant sur les pulsions réactionnaires de certains citoyens en usant de démagogie et populisme en présentant une vision un peu plus soft.

    1. Brobert

      La laïcarderie n’est pas “identitaire” c’est de l’anti-identité et de toutes façons les canadiens-français vont être une minorité au Québec d’ici 25 ans et je suis sûr qu’à ce moment là les guignols en votre genre vont dire que ce n’est pas encore assez “‘Autre”.

  13. Occis moron

    [ J’ai subi du harcèlement policier. ] – Un ex membre de gang de rue décoré de l’ordre du gouverneur général

  14. Leurre Juste du Camionneur

    Ça vénère Dany Lafrenière à tour de bras et soudainement quand il dit une chose qui ne cadre pas dans le discours Radio-Canadien, ça crée un malaise.

    On se demande qui sont les véritables racistes.

  15. Rodo Dendron

    C’est vrai qu’un gang de rue qui n’est composé que de noirs ça n’a rien de systémique en ce qui a trait à la race… Un hasard de la nature, fort probablement.

    De toute évidence c’est le résultat d’un complot ourdi par des mâles blancs hétérosexuels carnivores privilégiés de banlieue.

  16. Angry black merle

    Il y a tellement de racisme systémique qu’il a pu confronter un ministre à une émission très regardée sans être challengé.

  17. Occasion manqué

    Il aurait pu en profiter pour lui poser des questions sur l’islam systémique .

    J’aurais aimé savoir c’est quoi la punition dans la charia pour montrer des dessins du prophète, ah pis laisse faire , j’viens d’avoir ma réponse en regardant les nouvelles .

  18. Coquin Tremblay

    Ce Ali Nestor devrait s’informer convenablement avant de jouer au grand prêcheur. Inventer des faits aussi absurdes que d’affirmer que les autochtones ne sont pas autorisés à sortir des réserves pour imager un pseudo-racisme systémique n’aide en rien son argumentaire (fallacieux en tout point de toute manière).

    Encore une émission radio-canadienne où on tente de nous enfoncer le racisme systémique au travers de la gorge. Je crains que la CAQ ne finisse par céder, malheureusement, à ces foutaises et confirme la faiblesse de sa position nationaliste.

Les commentaires sont fermés.