Louis T. sur le N-word!

🤔🤔🤔🤔🤔

Lien Youtube!

Commentaire inutile Ă  m’envoyer: c’est un blanc… il a pas le droit!

85 réflexions sur « Louis T. sur le N-word! »

    1. Je vois pas le mal

      Sa position est très défendable et très rationnelle. Je crois même que bien des gens partagent le même point du vue. Vous pouvez être en désaccord avec lui si vous voulez, du moins, je le trouve pas mal moins débile et délirant que bien des complotistes supposément sans pathologie psychiatrique.

    1. Capitaine Évident

      DĂ©platformer quelqu’un en mettant de la pression sur les Ă©chelons plus haut Ă©tait beeeen correct……mais pu maintenant!

  1. Leurre Juste du Camionneur

    Y a-t-il des choses que les blancs peuvent faire ou dire et que l’on pourrait interdire aux autres ethnicitĂ©s par soucis d’Ă©quitĂ©?

    1. Neg

      Vieux neg’
      Vieux neg’
      Vieux neg’ qui pète les pieds dans bouette
      Neg’ a’chitect ou bacon’n’neg
      …mais neg’ quand mĂŞme

      NĂ©g’esse
      NĂ©g’esse
      NĂ©g’esse qui s’be’ce, le fouet’ ses fesses
      NĂ©g’esse qui’ este a’ec neg’
      …nĂ©g’esse quand mĂŞme!

      Plumard

      1. À gauche mais pu tant

        La première fois fois chui aller Ă  gare centrale, c’Ă©tait pas des trains j’avais que j’avais peur…

    2. Capitaine Condescendant

      Tu te sens Ă  ce point brimĂ© dans la vie pour avoir besion de demander qu’on enlèves des choses aux autres pour te sentir mieux?

    3. Fly fly fly toboggan

      C’est vrai que nous, les blancs, nous avons tellement Ă©tĂ© brimĂ©s dans le passĂ©. Geez, quel commentaire insignifiant.

      1. André Guitare

        Regarde ton histoire du QuĂ©bec francophone pauvre tarla.. Tu verras qu’on Ă©tait des moins que rien pour les anglos avec toutes les tentatives d’assimilation qui sont venues avec ça et que nous avons aussi Ă©tĂ© victime de racisme mais ça , les gamins de la gĂ©nĂ©ration Netflix l’ont jamais su…. Parfois les livres , c’est pas juste pour faire beau…

        1. Capitaine Condescendant

          En parlant de livres d’histoires, tu devrais regarder ceux qui parlent des traitements des autochtones par les QuĂ©bĂ©cois…

        2. Signaleur de timbrés

          @capitaine con

          Tu ne sais rien de l’histoire et ça parraĂ®t. C’est pas les Canadiens français qui les ont parkĂ©s dans les rĂ©serves. Cabochon va.

      2. Rodo Dendron

        Parlant de commentaire insignifiant, as-tu lu celui de ‘Fly fly fly toboggan’? Ouf, comme insignifiance, on peut difficilement atteindre un tel niveau, mĂŞme en faisant exprès !

    4. Mononcle Ordinaire

      Ben, dĂ©jĂ  on peut se promener en pleine nuit sans se faire controler par la police a tout les coins de rue contrairement aux non-blancs, c’est dĂ©jĂ  pas pire tant qu’a moi comme perk.

      1. Stéphane de Montréal

        Je me suis fais contrĂ´ler quelques fois en voiture et Ă  pieds. J’ai pas de tatouage, je suis blanc dans la quarantaine.
        Des arrĂŞts de routines qu’ils font les policiers.
        C’est juste que j’ai pas appelĂ© la presse ni braillĂ© ma vie en crĂ©ant un groupe Facebook.

      2. Le marcheur de nuit de St-Lambert

        Cibole, reviens sur Terre. Un Blanc aussi va se faire contrôler à 2h00 du matin s’il se promène seul dans des rues désertes. J’avais même pas encore 20 ans que ça m’était déjà arrivé 3 fois.

  2. Mincent Varrisal

    Que la gauche s’entre-dĂ©chire !

    Bien hate de voir si les journalistes vont vĂ©rifier l’ouverture d’esprit de nos universitĂ©s quebecoises.

    Essayer de relativiser les effets néfastes du rechauffement climatique en sciences de la nature.

    Essayer de vanter le libre marché en science sociale.

    Bonne chance !

      1. Bobette

        Ok, mais qu’a le sens ?
        Et pourquoi est-il passé du complément direct au sujet de la phrase ?

        Ce sens aime bien faire des Ă©nigmes.

  3. Vital Laforce

    Est-ce qu’il est supposĂ© ĂŞtre drĂ´le le schtroumf Ă  lunette? Faire de l’Ă©talement de vertu sous la forme d’une capsule humoristique ça fait tellement 2016.

      1. Ça dépend!

        Entre Ă©crire un post anonyme d’une ligne sur un blogue ou faire des vidĂ©os de 5 minutes chaque jour sur ses petites opinions, y’a une bonne marge. «Zut!» a au moins la dĂ©cence de rendre son contenu succinct. Un point pour lui!

  4. Culpabilité Gauchiarde

    Je crois tu postes des trucs juste pour toi clique , car ça intéresse personne ces vidéos insignifiantes

    Cher Ti -Louis, avec ta belle naĂŻvetĂ© sais -tu qu’ il y a 540 millions de personnes qui parlent espagnol et qui vont continuer d’utiliser le mot N***** qui veut dire noir en espagnol . J’aimerais bien te voir commander un cafĂ© noir en espagnol au cours d’un voyage avec ton air de culpabilitĂ© de gauchiste quĂ©bĂ©cois . Mais quelle personnalitĂ© insignifiante .

    1. Patate

      Merci de prendre le temps de comenter un truc qui ne devait pas vous intéresser. Ça montre un peu votre besoin incontrôlable de tout commenter.

        1. Patate

          Quand même drôle je trouve de commencer un commentaire en disant: ceci ne m’intéresse pas mais voici ce que j’en pense quand même. Hehehe . Et en plus je vais venir voir tes posts chaque jour pour dire que ça ne m’intéresse pas.

  5. Batoche

    Si je veux avoir l’avis de quelqu’un sur si j’ai le droit ou non d’utiliser tel ou tel mot, Louis T est probablement parmi la dernière personne Ă  qui je penserais. D’ici lĂ , je vais continuer d’employer les mots que je veux, mĂŞme si ça choque quelques snowflakes du web.

    1. Il ne faut pas avoir peur de bien nommer les choses même si la vérité choque

      D’accord mon gros colon de raciste et sexiste.

  6. Ah bon !

    Trop con pour se rendre compte que sous peu, il n’aura mĂŞme plus le droit de s’exprimer…il a juste a voir le virage que Radio Can est en train de faire pour s’en rendre compte…les licornes y ont pris le pouvoir…

  7. Rico Suave

    Cette restriction de vocabulaire s’applique Ă  la classe dominante seulement, de ce que j’ai compris.

    Alors nous les Québécois francophones, on a le droits de le dire, en notre qualité de peuple opprimé.

  8. Le boucher missionnaire

    Queer et nigger, mĂŞme combat ? voyons voir.

    Les “queer” se sont rĂ©appropriĂ© le mot et maintenant tout le monde doit dire “queer” pour les identifier, car le fait de s’approprier le mot a renversĂ© le sens nĂ©gatif en sens positif, ce qui les a rendus plus forts et plus confiants en leur identitĂ©.

    Les “nigger” se sont rĂ©appropriĂ© le mot mais personne ne peut dire “nigger”, ça les offusque, car le mot aurait encore un sens nĂ©gatif.

    J’ai l’impression qu’il y a quelque chose que les Noirs n’ont pas compris dans le processus, et que les queer eux ont compris.

  9. Ahpisnon

    Le ton qu’il utilise, celui du gars revenu de tout et qui a tout compris, est insupportable. Cela dit, il est (pour une fois!) nuancé et il est loin d’avoir tort en ce qui me concerne.

  10. YO Brrr

    Bonne affaire ,les jeunes blancs vont enfin arrĂŞter de chanter du hip hop de ghetto amaricains !!
    Ils passent leurs temps Ă  se traiter de N**** dans ces chansons lolll , on a pas notre pareille .

    SÉ passque les noirs ce sont rĂ©-appropriĂ© ce M-O-T—–Gauchiste Tata

    HAHAHA, OKAY Karen ,—Moi

  11. Patate poil

    Si ce type avait affaire dans les 90 … on aurait jamais entendue parler.
    Vive les médias socials comme dans bien-être social

  12. Charles-Olivier Croteau-Bilodeau directement de son safe-space

    Louis T. est-il conscient qu’en utilisant l’expression “GRO* bon sens”, il se rend coupable d’une micro-agression teintĂ©e de grossophobie envers le “bon sens”. Ce “bon sens” qu’on a trop tendance de nos jours Ă  marginaliser et Ă  persĂ©cuter sur les campus universitaires et collĂ©giaux.

  13. DEFUND THE RAP MUSIC INDUSTRY

    Si le N-Word est si dĂ©gueulasse, disgracieux, inacceptable, horrible, vraiment pas appropriĂ© Ă  utiliser dans la sociĂ©tĂ©…qu’est-ce que la sociĂ©tĂ© attend pour bannir l’industrie de musique rap?

    Tsé cette musique pourrie du tiers-monde qui fait la promotion du chaos sociétal et qui glorifie les pulsions les plus barbares chez les individus.

    1. Comprend pu

      Surtout qu’un groupe culte des annĂ©es 1980 et 1990 se nommait N***** With Attitude. N’Ă©tant pas dans ce milieu, je pose la question, sont-ils Ă  l’index aujourd’hui?

    2. Aisse haut

      En partant, il est ridicule de considerer le rap/hip-hop comme de la musique. C’est un divertissement primitif qui a Ă©tĂ© Ă©levĂ© au rang d’art dans un but purement politique. Les mĂ©dias de masse ont fait le reste et on se retrouve aujourd’hui avec une jeunesse inculte et analphabète qui glorifie les gangs de rue, le viol et autres crimes.

      Le rap/hip-hop est un trou noir qui avale tout sur son passage et ne laisse que des borborygmes et inepties pour les simples d’esprit.

    3. La Clique De Stoneham-Et-Tewkesbury

      Louis T fait partie de cette gaugauche folle extremiste qui s’offusque de tout et de rien, donc son opinion, on s’en …. (Ajouter le mot de votre choix).

  14. Mesemble

    Est-ce qu’il serait en train de tenter de faire de l’humour ? Ou nous Ă©clairer de sa sagesse de nouveau papa ? Peut-ĂŞtre les deux….

  15. Hydrocéphalie aigüe

    « Cet après-midi Ă  Plus on est de subventionnĂ©.e.s, plus on rit ; Il fallait entendre la quasi nĂ©vrosĂ©e Marie-Louise Arsenouille perdant complètement les pĂ©dales, alors qu’elle se faisait remettre Ă  sa place par Michel Onfray, qui lui gardait tout son calme. Prise de petits rires nerveux psychotiques, l’animatrice tentait – en vain – de faire l’apologie de l’horrible geste de l’opprimĂ©-terroriste-islamique, ayant dĂ©capitĂ© un prof de gĂ©o en France! Il est Ă  espĂ©rer que l’ombudsman de la tour brune prendra en compte les plaintes des auditeurs; afin de remettre Ă  sa place la bobo gauchiste blanche avec privilèges, qui doit maintenant passer par le garage de l’Institution-des-tas tellement sa tĂŞte est devenue grosse. » – Pierre Lefardeau

    1. Aoutch

      Wow! Merci pour la recommandation. Pas un très grand moment de radio, dirons-nous poliment. Elle lui met des statistiques sous le nez, il rĂ©pond «ces statistiques sont des approximations parce que ce genre d’Ă©tude est illĂ©gale en France». Le reste n’est qu’une suite de moments gĂŞnants oĂą elle soupire Ă  rĂ©pĂ©tition et tente vainement de le piĂ©ger.

      Elle serait pas un peu misandre Arsenault? Elle a souvent l’air d’avoir des problèmes avec les hommes qu’elle reçoit.

      1. Geez Weez

        Elle est un peu misandre, mais c’est surtout une gauchiste en croisade, partie sur un coup de tĂŞte pour pourfendre le mĂ©chant Français “de droite” qu’est Onfray, pour s’Ă©craser lamentablement comme tout animateur quĂ©bĂ©cois moyen mal prĂ©parĂ© devant la supĂ©rioritĂ© intellectuelle et oratoire du cousin français. C’est un peu comme la suite du très inĂ©gal combat Dusseault-Le Pen. Chaque fois, en plus, elles nous font passer pour des tarĂ©s.

      2. De l'inconvénient d'être né

        « La dĂ©testation systĂ©mique que madame Arsenouille vomit sur les caucasiens, disparaĂ®t – Ă©trangement – lorsqu’elle reçoit ses « adorĂ©s-et-merveilleux » frotte-manche collabos que sont: Jean Barde, SĂ©bastien Ricor, Franco Fluovoune et Donald Coucouletteux – alors qu’ils ont pourtant, eux-mĂŞmes, commis les dĂ©lits abjectes que l’animatrice reproche ( avec toute l’exaltation psychotique qu’on lui connaĂ®t ) aux boomers issus du blantriarcat hĂ©tĂ©rosexuel ne faisant pas partie de la sociĂ©tĂ©-des-tas. » – Cioran

  16. Marche Lamarche

    Donc, si je comprends bien, les nĂ©griers ne devraient plus ĂŞtre citĂ©s dans les livres d’histoires, puisque ça vient avec le mot nègre ? Bien sĂ»r, car sans nègres, point de nĂ©griers.

    Pas plus d’ailleurs que la nĂ©gritude, qui, lĂ  encore, est rattachĂ©e Ă  la communautĂ© noire. C’est ça ?

    Et il va falloir aussi faire sauter l’adjectif nĂ©groĂŻde, puisque, lĂ  aussi, on s’en doute, c’est un terme directement liĂ© aux personnes Noires.

    Ouin ! Ça commence Ă  faire pas mal de mots Ă  effacer des dictionnaires et des livres d’histoire.

    Ça ne serait pas plus facile, tant qu’Ă  ĂŞtre ridicule, si on remontait dans le temps et qu’on rĂ©Ă©crivait simplement toute l’histoire depuis quelques milliers d’annĂ©es pour faire tout disparaĂ®tre ça ? Tant qu’Ă  se faire des petits projets de fin de semaine.

    1. Le voir, c’est pas mieux

      L’écouter, c’est pire que le supplice de la simulation de noyade.

      Le voir, c’est juste un rappel de ces expériences désastreuses et cruelles.

      Chat échaudé craint l’eau froide,
      Quelqu’un qui aime l’humour craint Louis T.

Les commentaires sont fermés.