Un prof de l’université d’Ottawa filmé à son insu et pris à partie sur les réseaux sociaux.

Ça va bien les gens!

Commentaire inutile à m’envoyer: école de fous!

50 réflexions sur « Un prof de l’université d’Ottawa filmé à son insu et pris à partie sur les réseaux sociaux. »

    1. Sourd cul-de-jatte, LGBT de droite.

      La réaction des étudiants n’a rien ou si peu à voir avec la gauche et la droite. Je suis de gauche et je suis d’accord avec le prof.

      Tous les gens de gauche ne partagent pas la même opinion sur ce sujet.
      Tous les gens de droite ne partagent pas la même opinion sur ce sujet.
      Tous les Noirs ne partagent pas la même opinion sur ce sujet.
      Tous les autochtones…
      Tous les blancs…
      Tous les LGBTQ…

      Un sourd cul-de-jatte Noir de gauche et
      un aveugle cul-de-jatte Noir de gauche et
      un aveugle cul-de-jatte Blanc de gauche et
      un sourd cul-de-jatte Noir de droite
      peuvent penser exactement pareil sur ce sujet ou, au contraire, être en parfait désaccord, prêts à se lancer des roches, sur ce sujet.

      La société est de plus en plus sous-sous-divisée en minuscules groupes de pensée.

  1. Fatrick Pagacé

    “Tout cela a des allures de 1933”

    Si je pouvais associer le mouvement à des mouvements d’extrème-droite, j’en parlerais !

    Journaliste.

    1. Batoche

      Sois assuré que parmi les nombreux SJW woke qui lui ont balancé un char de marde, un crérin a dû lui faire un petit jeu de mot sarcastique totalement nul avec son nom de famille.

  2. Un homme évolué

    Si un noir te traite d’idiot, tu es mieux d’accepter le fait d’être un idiot parce qu’un noir ne se trompe jamais.

    Dans tous les cas, moi j’ai jamais vu ça.

    1. Rodo Dendron

      Probablement que bon an mal an, Haïti nage dans un marécage de corruption et de pauvreté sans nom. C’est sûrement le Privilège Blanc qui en est la cause.

    2. Simple comme ça !

      Et si tu traites un noir qui fait quelque chose d’idiot, un idiot, est-ce que ça fait de toi un raciste ?

    1. Samuel Champlain

      Trop drôle. Tu pourfends ceux qui chialent quant à certain concepts liés à la “race” en ramenant ça … à la langue. Pcq’au Québec, évidemment, ce sont nous les grandes victimes, n’osez surtout pas vous plaindre, nous avons l’exclusivité. T’es autochtone, noir, juif, on s’en fiche. Si tu chiales contre nous, c’est du Québec bashing. Et on retournera toujours tout en chialage contre nous…

  3. C'est ça qui est ça

    Plusieurs éléments expliquent cette tempête parfaite: une génération d’enfants-rois n’ayant aucune notion du respect de l’autorité, des recteurs sans épine dorsale, des politiciens bien-pensants qui alimentent des courants de pensée loufoques, une poussée débridée de multiculturalisme sans égard à un minimum d’intégration sociale, des médias se vautrant sans réserve dans une propagande éhontée… Comme le diraient les professeurs pro-censure de l’Université d’Ottawa: «What can possibly go wrong?»

    1. L'âge d'or de l'industrie de l'indignation

      Très bien résumé, comment dire… C’est exactement ça. Quelle époque, quelle époque… Les revendications sans répit de ses enfants qui ont la raison infuse sur tout et sur rien, c’est juste pas croyable de jour en jour.

    2. Fatrick Pagacé

      Si seulement on pouvait attribuer ces idioties à l’extrème droite, même Radio-canada et La Presse en parlerait !

      Le pire c’est qu’il y en a qui pense que c’est différent dans les universités québécoises.

      Elle Eau Elle.

  4. La tête au-dessus du bol...

    Il n’est pas étonnant que les gens qui refusent le débat d’idées soient des êtres peu éduqués. Il y a une complaisance dans l’ignorance qui dédouane la personne de faire de l’introspection.

    1. LOL

      “Il n’est pas étonnant que les gens qui refusent le débat d’idées soient des êtres peu éduqués. ”

      T’es sûr? Ils sont souvent étudiants au collège et à l’université.

      1. Lol

        Ce n’est pas parce que tu vas à l’université que tu en ressors “éduqué”. Tu en sors avec un bagage technique, certes, mais pas nécessairement une éducation et un sens de la raison et du débat.

      2. Mincent Varrisal

        Est-ce qu’on est entrain de réaliser que le Quebec n’a pas “le plusse meilleur systeme de santé et d’éducation” !?

        Quelle surprise !

  5. Un moment donné

    Encore là le contexte et la situation étaient pédagogique, l’intention ne visait pas à blesser et ni insulter quelqu’un ou un groupe. Un moment si vous ne voulez pas que l’histoire se répète ou le racisme se poursuivre, il faut en parler. Notre monde est rude et l’histoire de l’humanité n’est pas belle.

    1. hagen

      L’Histoire bégaie, malheureusement. On approche de la fin de l’Histoire, pour pouvoir promettre après, que ça ne se reproduira jamais.

  6. Charles Martel

    Avez-vous déjà vue le documentaire Evergreen et les dérives du progressisme? C’est un documentaire à propos d’une université aux USA qui est facile à trouver sur YouTube. Ce documentaire montre comment le discours gogauche humaniste peut déraper solidement. Je ne suis pas de droite, je suis un centriste, mais si j’avais été sur ce campus, j’aurais sauter un câble et j’aurais probablement donné des coups secs et rapides avec le tranchant de la main dans la gorge de certaines personnes.

    Je vous invite à regarder ce documentaire avec un petit verre de vino pour relaxer. Si vous êtes sur les nerfs avant de regarder ce documentaire, vous risquez de briser des objets dans votre maison ou fesser dans les murs. Je vous aurai averti.

    1. Nouveau

      Effectivement c’est assez traumatisant a regarder. On se demande dans quel monde on s’en va.
      Je le suggère fortement.

  7. Jay Lemoine-Allaire

    Camus et les autres attardés inclusifs vont se dépêcher de qualifier ce brave enseignant d’être “d’extrême-droite”.

  8. La Plaque du Cliteau

    “His an idiot”
    Trois mots, une faute… niveau universitaire.

    “My hole body is shaking in anger”
    Which hole?

  9. ...xyz

    Excellente publication, Clique! Je ne connaissais pas ce prof ni son histoire abracadabrante. J’aurais bien aimé qu’il m’enseigne. Toute l’intelligence et l’humanité du monde dans son propos. Disons que ça fait du bien.

  10. Black Fardoche

    Son nom c’est ‘Le Blanc’ ?

    Haha! Ça s’invente pas!

    J’ai une idée révolutionnaire: et si on n’interdisait la mixité culturelle? Les blancs entre eux, les noirs entre eux, etc! Ça m’a pas marché dans le passé parce qu’on n’était probablement pas prêt!

    Une police noire pour les noirs, une blanche pour les blancs, etc…

    Et on continue comme ça….

    c’est du sarcasme mais on dirait que pour les enragés, c’est la seule solution et pour les autres, la seule façon d’être tranquille!

  11. Rodo Dendron

    Le problème du prof ici est que ses phrases comprenmemt un sujet, un verbe et un complément. Déjà là, il perd tous les “yo man look at my bitch” qui vont commenter ses propos sans comprendre un seul instant ce qu’ils lisent.

    Ces lobotomisés de l’inculture de masse en plein délire raciste vont ruiner la carrière de quelqu’un qui est capable de réfléchir et d’analyser. Mais c’est un privilégié blanc de la majorité dominante. Pas un énergumène sans talent qui gémit des borborygmes et qui est acclamé comme génie par des licornes d’une gauche aux capacités intellectuelles corrompues par une rectitude bien-pensante.

    C’est notre société en déclin qui veut cela.

  12. Oumpah-Pah

    La preuve est maintenant faite, l’université devrait être réservée uniquement à l’élite intellectuelle. À vouloir accepter tout le monde et n’importe qui, les universités sont en train de mourir asphyxiées sous la bêtise abyssale de leurs étudiants intellectuellement démunis qui sont maintenant beaucoup trop nombreux sur les campus.

  13. Le vent se lève

    Ça n’est plus une simple question de multiculturalisme en ce moment, nous savons être capables de vivre les uns avec les autres. Ce à quoi nous assistons c’est une révolution d’une minorité de nos minorités. Ils parlent fort, bafouent nos lois ainsi que nos principes et crachent sur notre histoire. Ils sont principalement des jeunes de la génération des enfants rois auxquels rien ne leur a été refusé. Ils ont peu d’intelligence socio-comportementale, des diplômes ça ne prouvent plus rien sinon que l’on a retenu certaines matières, et s’informent sur internet pour des phénomènes sociaux tout comme l’autre extrême conspirationniste de droite.

    Les réseaux sociaux sont à pointés du doigt. La culture des “éveillés” a choisi pour principal ennemi l’homme blanc pour ses fautes passées et ses quelques irréductibles qui ne représentent en rien l’ensemble du monde d’aujourd’hui. On sait très bien qu’encore aujourd’hui il y a des commerçants de trafic humain de toute nationalité et que c’est encore beaucoup plus répandu dans l’hémisphère est. On ne voit pas nos gentils éveillés se soulevés contre ces gens, mais frapper sur la culture d’accueil est si facile et pratiquement encouragé.

  14. Mshauri Alex Joseph

    À mon humble avis,je crois que le Recteur devrait s’en dépasser pour alléger la mesure prise en défaveur de la professeure verushka Lieutenant,car le climat qui sévit à l’Université d’ottawa laisse à désirer et le comble ce qui cela risqie d’engendrer toute une panoplie de question et de situation difficile à gérer,du jamais vu,on ne peut en aucun cas et en aucune occasion se permettre d’humilier un(e)professeur(e) de l’Université puisque tout simplement un étudiant essaye de donner des arguments qui n’étaient pas encore vérifiés et sans même l’avis du corps académique qui devrait tenter d’apaiser lea deux perties,le Recteur de l’Université d’Ottawa bien que s’étant rallié du côté de l’étudiant devrait parailleurs se réserver et mettre en place une équipe pour faire des investigations au lieu de prendre une décision hative,j’ai bien analysé cette situation de haine perpétuelle si aucum état d’urgence n’est fait au préalable pour calmer d’une façon responsable cette situation.
    Mon nom c’est Alex Joseph Mshauri
    Email:mshaurialexander@gmail.com
    Si vous voulez avoir un éclaircissement sur cette situation,écrivez et je pourrais vous envoyer en bref l’analyse que nous avons pu faire ici en République Unie de la Tanzanie.

Les commentaires sont fermés.