Ahhhh ok!!! Il n’a pas dit « le vote ethnique » il a dit « des votes ethniques »

😂😂😂😂😂😂😂😂😂

Commentaire inutile à m’envoyer: c’est la même affaire!

70 réflexions sur « Ahhhh ok!!! Il n’a pas dit « le vote ethnique » il a dit « des votes ethniques » »

  1. Batoche

    Qu’importe le terme utilisé, il avait raison. Et on l’a crucifié pour avoir fait ce simple constat sociologique du vote.

        1. Le primo

          les scrutateurs (nommés par les partis) pour chacune des écoles où avait lieu le vote et l’organisateur (lié au parti au pouvoir) Et le primo.
          Aide-mémoire du préposé à l’information et au maintien de l’ordre (PRIMO)
          L’étudiant qui agit comme PRIMO ne peut être partisan dans l’exercice de ses fonctions.
          Tâches (le jour du scrutin) :
          • voter ;
          • accueillir les électeurs et les diriger vers le bureau de vote ;
          • veiller à l’accessibilité au bureau de vote et faciliter la circula­
          tion à l’intérieur de celui-ci ;
          • veiller à ce qu’une seule personne à la fois soit admise dans
          un bureau de vote ;
          • veiller à ce que seuls les électeurs présents sur les lieux d’un bureau de vote à l’heure de fermeture des bureaux puissent être admis à exercer leur droit de vote ;
          • veiller à ce que ne soient présentes sur les lieux d’un bureau de vote que les personnes autorisées ;
          • communiquer au directeur des élections toute situation qui né- cessite son intervention.

    1. Le gars qui katche pas vite

      C’est pas le terme ni la véracité le problème mais le fait qu’il a décidé de faire ce constat lors de son discours.

      S’il avait dit “Dans le fond on a perdu à cause de l’argent et des votes dans la région de Québec”. Ce simple constat géographique du vote est vrai. Mais tu ne trouves pas que les gens de Québec auraient pu être vexé d’entendre cela? Oui…ben c’est comme cela que les immigrants se sont sentis!

      1. Oui

        Voilà.

        Mais ça prend un peu de jugement et d’empathie pour en arriver à cette conclusion et, malheureusement, peu de gens en sont capables.

    2. Capitaine Condescendant

      C’est vrai, il parlait des communautés d’immigrants qui décidaient pour qui ils devaient tous voter pour le bien commun de cette communauté. Mais les gens ont entendu ce qu’ils voulaient bien entendre et ont préférés crier au raciste….

    3. La p'tite vache

      Parizeau savait le sens des mots. Il a associé dans la même phrase:” au fond par quoi ? Par l’argent et des votes ethniques” laissant entendre et conclure que l’argent a servi à payer les groupes ethniques pour qu’ils votent massivement pour le non. Pas des votes libres, des votes achetés, comme au temps de Duplessis. Un frigidaire, un vote pour l’Union nationale.

    4. Père Gédéon

      Sa FA Que….

      El Bon Vieux Temps!

      Embraye c’est 2020…

      Décrochez les vieux cons…et les jeunes cons

      Pas de Vision autre que le Rétroviseur!
      Ti-Poil des pays d’en bas

      1. Qu'ils sont caves, les petits milléniaux

        «Embraye c’est 2020…»

        Et c’est quoi, 2020, petit con de millénial inculte et lobotomisé?

        – Le multiculturalisme
        – L’anglicisation
        – La rectitude politique nauséabonde

        Quand tu auras quelque chose d’intelligent à dire et à proposer, reviens-nous voir, clochette fêlée. En attendant, l’indépendance reste plus d’actualité que jamais.

        1. Entre-Prenouille

          Avec 25Cents j’me partirais une business!

          Go for it Ti-Cul!
          Quand t’es Riche vient nous partager ta Rire Chess!

          Lâche les autres fait un homme (femme) de toi!

          Notre Jeunesse – Notre Avenir

  2. Jeanvingt23

    Parizeau, Ph.D du London School of Economics, il connait le poids des mots, et a fait une très bonne analyse de l’échec du référendum, qu,on soit séparatiste ou pas. Mais malheureusement pour des petits woke incultes et sans culture comme Clique on aime mieux se moquer que de raisonner.

      1. Elvis avec des loups

        Il est pas mal plus allumé que tous les ostis gauchistes woke SJW de ce monde. L’avenir va lui donnera raison. C’est déjà le cas.

  3. Valdor

    Il a dit: des votes ethniques.
    Et l’Histoire lui donne raison: le scandale des commandites et la citoyenneté donnée à la va-vite en 1995 !

  4. Superflex

    Les Québécois de souche française représente 80% du Québec. On n’a pas perdu à cause de quelques immigrants naturalisés en vitesse. On a perdu parce qu’il y a beaucoup de pleutres parmi les “de souche”.

  5. genre

    Madame Lisette Lapointe dit la vérité.
    N’importe quel colon peut réécouter et entendre.
    Il a dit ”des votes ethniques”. D’ailleurs, Parizeau était trop intelligent pour engouffrer tous les immigrants dans la situation. Pour ce qui est de l’argent, la question ne se pose pas, il avait totalement raison. Finissons-en avec cette phrase qui a été trop mal jugée.
    Je dis Bravo à Lisette Lapointe pour rétablir les faits.

    1. On a trouvé le cave du mois

      Tiens, revoici notre petit morpion millénial qui rote et radote son commentaire juvénile ici aux deux jours (baillement…).

      Quand tu sortiras enfin de ton programme de tricotage de panier au Cégep du Vieux-Montréal, tu viendras jaser avec les adultes.

      En attendant, va changer ta Pampers.

  6. Ah bon !

    Pas besoin d’explications madame Lapointe…votre mari avait entièrement raison…il s’est tenu debout…..l’histoire lui donne raison…et ça s’est accentué…Trudeau et ses amis canadians poursuivent leur travail de destruction du peuple québécois, avec l’aide de sa Radio-TV d’ETAT, en nous imposant son multiculturalisme nous tassant dans le coin…c’est pas avec des losers comme Dumont et Bouchard qui passent leur temps à s’excuser du référendum de 1995, qu’on va se relever …ça prends de nouveaux Parizeau…

  7. C'était une réalité observée par Parizeau.

    Il est possible de voir par sections de vote le pourcentage de vote pour chacune des 2 options, sur le site du DGE. On peut nettement voir que des circonscriptions ont voté à la quasi unanimité pour l’option du non. La majorité de ces voteurs sont des voteurs ethniques.

  8. Vital Laforce

    Quel abruti a titré ce post? Il me semble qu’il n’y a rien de mal à dire la vérité, qu’importe si elle peut vexé quelques petits flocons à l’épiderme trop sensible. On va appelé un chat un chat, ce référendum nous a été volé. Maintenant il est trop tard.

    1. Marche Lamarche

      La fois où VIA Rail et Air Canada paquetaient des trains et des avions à 75-80 % de rabais.

      La fois où les petits drapeaux unifoliés et les épinglettes Canada étaient distribués à pleine poche dans tous les barbecues et les épluchettes de blé d’inde cette année-là.

      La fois où, selon les statistiques officielles de Citoyenneté et Immigration Canada, la citoyenneté canadienne attribuée à de nouveaux arrivants au Québec a augmentée d’à peu près 90 % en deux petites années.

    2. Stan Papi

      Monsieur La Clique n’a pas l’intelligence minimale et le jugement nécessaire (c’est un pauvre fédérat, rappelons-le) pour saisir les nuances sémantiques entre «le vote ethnique» et «des votes ethniques».

      On va donc le laisser regarder «Occupation Double», car ça représente pour lui un gros défi intellectuel.

      1. LOL

        …ou s’émerveiller devant une affiche géante de Game of Thrones à New York, le summum de la progression selon lui. MDR

    3. Pas sûr

      “ce référendum nous a été volé.”

      Ça reste à prouver.

      Mais ce n’est pas ça le point.

      Ça prend 50% des voix pour gagner un référendum? Vraiment? Qui a dit ça? Ce ne sont pas des élections… C’est une décision qui a un impact pas mal plus durable. À l’époque, bien des gens faisaient l’hypothèse que ça prend plus de voix que ça pour faire une sécession. Peut-être 75%, voire plus.

      Est-ce qu’on peut construire un nouveau pays (avec tous les défis que ça représente) avec seulement la moitié de la population qui est d’accord? Poser la question c’est y répondre.

  9. DocCaillou

    Il avait raison, mais comment le dire autrement?
    “Le vote des nouveaux arrivants ayant obtenue la citoyenneté par la voie rapide afin de voter du bord de leur pays d’accueil, le Canada” ?
    Un peu long.

  10. Batoche

    Je suis satisfait que 25 ans plus tard l’appel xénophobe de Mr Parizeau aie fait echo, on lache pas les patriotes!

  11. Sam

    Oui techniquement il avait raison.
    Mais il aurait aussi pu dire qu’on a perdu à cause du village de Québec.
    Sans les “votes ethniques” comme il dit, ça aurait passé à quoi, 50.5%, 51% ?

    C’est bien faible pour un peuple qui veut faire son indépendance.

    1. La Plaque du Cliteau

      “Sans les “votes ethniques” comme il dit, ça aurait passé à quoi, 50.5%, 51% ?”

      Peut-être aussi 60%….

      Dans le fond, mon chiffre est aussi bon que les tiens.

      1. Sauf que...

        Même 60%, ce n’est pas très élevé. Ça aurait été limite, côté légitimité.

        Historiquement, aucun peuple n’a acquis son indépendance avec un taux aussi bas. Et c’est logique : impossible de construire un nouveau pays quand près de la moitié de la population ne suit pas.

        Par exemple, quand la Norvège est devenue indépendante de la Suède, en 1905, le OUI était de 99,95%.

  12. L'épinette

    On appelle ça nommer le réel, chose qui nécessairement déplaît à une horde de cosmopolites préférant se terrer dans le mythe d’un vivre-ensemble heureux.

  13. L'organe du multiculturalisme bientôt dans un nouvel édifice de 300 millions

    « Aujourd’hui à « Plus on est de subventionnés, plus on rit » JE dénoncerai- encore – le racisme systémique! Et en particulier les propos haineux de feu Jacques Parizeau: archétype du Boys’Club- blantriarcal-machiste-caucasien-nationaliste-totalitaire-de-souche! Pour ce faire – et objectivement – je serai entourée de mes formidables et adorés collabos fédérastes: Hannal Drizzi, Will Prospeur, Websteur, Advil Charkafouine, Bizzz, Ricardoune Lamour, Aisline, Micheline Lanctôse, Aurélie Lanctôse, Sugar Sammir, Anaïs Barbotte-Labavette, Manon Barbotte, Valérie Planque et l’enseignante sikhe qui a quitté le Québec à cause de la loi 21! » – Marie-Louise Arsenouille

  14. Euh...

    Revenez-en ! Cette option est morte et enterrée. C’est de l’histoire ancienne, personne ne peut refaire le passé. Est-ce qu’on peut regarder par avant et avancer ? Tant qu’à ça, parlons donc du “but” d’Alain Côté…

    1. The Montreal Canadian Molson Hockey Club

      Tiens, un autre colonisé, désespéré de ne plus pouvoir se payer une soirée à 300$ pour aller voir des anglos se lancer une rondelle au centre Bell.

      1. Mincent Varrisal

        “Colonisé” l’insulte ultime… des boomers.

        Parle nous du but d’Alain Coté, ca nous intéresse tout autant !

    1. Les faits

      Les gens de Québec et de la Beauce qui ont sous-voté pour le oui, à 50% alors que les Québécois de souche votaient en moyenne à 60%.

    2. Euh...

      Parce que pas assez de Québécois en voulait ! Pas compliqué à comprendre : aucun comté n’a voté à 75% pour le oui, même le Saguenay ! Si c’était si intéressant que ça, ça aurait dû passer facilement. C’était évident que fallait pas compter sur Westmount pour que ça passe. Bref, avant de pointer les autres, regarde ce que les “de souches” ont voté.

    3. Eh ben

      Pour faire un pays, ça prend plus que 51%!

      Que penses-tu que le fédéral aurait dit devant un tel résultat?
      Il aurait peut-être négocié des amendements constitutionnels, mais sûrement pas la sécession. La légitimité n’aurait pas été là! Comment ignorer le 49% de québécois qui auraient voulu rester dans le Canada?

      Rappel : un référendum, c’est consultatif. Un gouvernement n’a aucune obligation formelle d’en tenir compte.

  15. Parizeau avait et a encore raison

    «Au fond, on a été battus par quoi? Par l’argent, pis des votes ethniques, essentiellement.»

    Aucun média n’avait jugé bon de soulever cette phrase, car elle ne faisait que refléter la réalité.

    C’est seulement quand des groupes ethniques ont commencé à se lamenter (encore…) que l’affaire a pris des proportions ridicules.

    https://www.youtube.com/watch?v=c2my8ikBQMY

    1. Mère-grand

      Si mes souvenirs sont bons, et à ce que je sache je ne suis pas encore sénile, il est faux de dire que les médias n’avaient pas parlé des paroles de Jacques Parizeau.

      On a vu aussi aussi des images, prises au travers d’une vitre, de Jacques Parizeau au 2e étage de la salle où il était avec Lisette et quelqu’un d’autre et on l’amenait ailleurs. Il avait été aussi mentionné qu’il était saoul comme la botte, ne vous en déplaise.

      Je tiens à dire que j’étais très très PQ à l’époque. Et je mentionne aussi que je ne le suis plus du tout, un jour en ayant eut assez de ce parti qui se saborde continuellement lui-même.

      1. Ne réécrivez pas l'histoire

        Dans leurs analyses suivant le discours de Parizeau, aucun réseau de télé n’avait évoqué son commentaire juste et pertinent sur les votes ethniques bornés. C’était tellement une évidence que personne ne l’avait relevé. Écoutez les archives si vous devez être convaincu.

        Ce n’est que le lendemain du référendum volé que les ethniques ont commencé à beugler et que les médias y ont vu de la matière à faire exagérément du millage.

        Par ailleurs, je revois très bien les images de Parizeau et de son entourage derrière une vitre dans une quelconque loge, mais c’était bien avant son discours de fin de soirée. Donc, là aussi, vous avez tout faux.

  16. Marquis de Sade

    On se doit une explication ici, sachant que le Q. I. sur ce site est assez bas. On ne côtoie pas la crème de la crème disons, si on veut rester poli.

    Le problème n’est pas la différence de sens entre le vote ethnique et des votes ethniques. La phrase de Pariseau dit que les ethnies ne sont pas de vrais Québécois, qu’ils constituent des citoyens de seconde zone, que leur choix, leur voix n’ont pas de valeur. C’est purement raciste. Cela n’a rien à voir avec la vérité, gang de tarés.

    En passant, est-ce bien Mme Lapointe qui joue dans la vidéo d’Ariel Pink (Dazzed inn dream) ?

    1. Mère-grand

      Tu as tout à fait raison sur la position de xénophobie du PQ, d’ailleurs encore plus présente en 2020.

      Quant au vidéo d’Ariel Pink, je trouve que tu es bien méchant quoique tu n’as pas tout à fait tort sur la ressemblance 😎

    2. LOL

      Le gars parle de QI bas et vient tout de suite ploguer ses conclusions bidons basés sur un raisonnement de low-IQ Millenial: “c’est purement raciste”.

      Ça ne s’invente pas.

  17. Un Fait

    Y’en a qui voudrait qu’Israël soit un pays, y’en à qui voudrait que la Palestine soit un pays, y’en à qui trouve qu’Haïti c’est un merveilleux pays, que l’Italie aussi ,c’est donc magnifique et que dire de tous ces Canadiens francophones et Anglophones qui ne se sont jamais senti Québécois et ces personnes âgées qui se sont fait dire qu’ils allaient perdent leurs pensions , tout ce beau monde ont voté main dans la main pour ne pas que le Québec soit un pays !

  18. les donneux de leçons hystériques

    Bientôt il sera interdit de faire un lien entre l’islam, le terrorisme islamique, et le terroriste lui-même qui revendique son acte terroriste selon son code religieux islamique avec le soutien de chefs d’État de pays islamistes comme le turc Erdogan.

    Quand les gauchistes essayent de faire des détours avec plein d’acrobaties ridicules, c’est qu’ils ont peur d’admettre une vérité qui contredit leur cervelle programmée.

  19. Monsieur

    Si la région de Québec avait voté dans la moyenne des francophones (environs 60%), le referendum aurait probablement passé…de peu mais quand même. Plusieurs reconnaissent la faiblesse (sur la base de la moyenne ethnique) du vote referendaire de Québec et l’explique de différentes manières. Mario Dumont croit que c’est le depart des Nordiques, Duceppe parle du vote des vieux très (trop) nombreux et bien d’autres reproche la cabale virulante anti-nationaliste des radios de québec.

    Les ethnies n’ont jamais été dans la clientèle électorale du PQ et leur vote massif pour le non était prévisible et évident. Les blamer, comme l’a fait Parizeau, est aussi ridicule que d’expliquer la faillite d’un concessionnaire d’auto Mercedes par le fait que les BS et les gens payés au salaire minimum ne sont pas vendus achetés ses chars a 100K.

  20. Tannée007

    Pourtant, certains scrutateurs ont travaillé très fort pour invalider une grande quantité de votes, justement dans certaines circonscriptions de Montréal connues pour leur composition démographique. Et le directeur général des élections du Québec, nommé par le PQ, s’est lui-même empressé de faire détruire les votes invalidés très rapidement de sorte que personne ne puisse y regarder de plus près.
    De ça, on n’en parle pas. Oh que non!

  21. Black Fardoche

    Battu aussi par la belle région de Québec qui a voté massivement Non.
    Tant mieux si on focus sur les duperies des Libéraux parce que sinon on se rappellerait surtout des peureux de la région de Québec.

Les commentaires sont fermés.