Vincenzo Guzzo est furieux envers le Gala de l’ADISQ!!!!

Est-ce qu’ils ont eu une dérogation spéciale????

Commentaire inutile à m’envoyer: c’est des artistes!!!

52 réflexions sur « Vincenzo Guzzo est furieux envers le Gala de l’ADISQ!!!! »

  1. Mincent Varrisal

    C’est quoi les critères pour obtenir une tel dérogation ? Connaitre les bonnes personnes ? Faire partie de la gang ?

    Ont-ils parlé d’Éric Lapointe ?

  2. vonGrubben

    Monsieur Guzzo a 100% raison …
    ahhh ces ”zaaaarrrtissse” : vite, une subvention, ils font tellement pitiés !!!

    1. Un pogo encore dans le congélateur

      Vincent Guzzo ? sérieusement….toi tu as une alarme pour t’avertir quand prendre un respire en!

    1. Mathias Brun-Nez

      Du grand journalisme, c’est de voir les gants de Marian Hossa dans le vestiaire du CH avant tout le monde.

      Bon, je vous laisse, j’men vais laver les souliers de Marc Bergevin avec ma langue.

      1. Le succès des théories du complot, OD, Trump, les influenceurs, Radio X et les cinémas Guzzo sont les caves

        C’est parce qu’il y a plein de caves.

    1. Guzzo a raison !

      Ce n’est pas la question (films plates ou pas plates).

      La question est de savoir s’il est sécuritaire d’aller au cinéma ou pas.
      La réponse est : PLUS SÉCURITAIRE que ce gala de l’Adisq.

  3. À la maison, les gens devraient porter un masque quand la distanciation est impossible

    Transmission of SARS-COV-2 Infections in Households — Tennessee and Wisconsin, April–September 2020
    “Because prompt isolation of persons with COVID-19 can reduce household transmission, persons who suspect that they might have COVID-19 should isolate, stay at home, and use a separate bedroom and bathroom if feasible. Isolation should begin before seeking testing and before test results become available because delaying isolation until confirmation of infection could miss an opportunity to reduce transmission to others. Concurrently, all household members, including the index patient, should start wearing a mask in the home, particularly in shared spaces where appropriate distancing is not possible.”
    CDC, Centers for Disease Control and Prévention

    https://www.cdc.gov/mmwr/volumes/69/wr/mm6944e1.htm

  4. Encore un immigré qui a pourtant réussi qui braille

    Guzzo, Sergakis… J’en oublie plein. C’est le secret de leur succès, de chialer et tout remettre en question dans les médias?

  5. Jessica, 14 ans

    La présence de Louis-Jean (Zzzzzzzz) Cormier était suffisante pour empêcher la propagation du virus avec sa présence ennuyante et et ses prestations endormantes.
    Faut aussi préciser que sa conjointe, Rebecca Makonnen, a un emploi à vie à Radio-Cadenas lui accordant peut-être bien le privilège d’obtenir des passe-droits en faveur de ses zamis tout comme Pénéflope McQuade et Guy A,ndouille Lepage.

    1. Mère-grand

      Chère Jessica, si tu vis ta vie avec cette façon mesquine et jalouse de voir les autres, tu vas sans doute trouver ça difficile.

      Et tu vas finir par avoir le tour de la bouche tout plissé à force de pincer les lèvres dédaigneusement sur tout le monde.

      Tu devrais méditer là-dessus et essayer de trouver du positif dans toute chose.

    2. Le fonctionnaire de la chanson

      « Où va s’arrêter le népotisme radio-canadien? Quand on sait, qu’en plus, Cormier anime aussi, sporadiquement, une émission dans la tour brune! » – Pierre Lefardeau

  6. Latrine Donrions

    Le monde de l’ADISC se sont juste dit ” Anyway man, y’a parsonne qui argarde, y soront pas !”

    Pis là Safia a trouvé ça ben drôle… ben ben drôle.

  7. Le virus ne circule pas si tu es assis

    C’est effectivement absurde, mais on n’est pas à une contradiction près dans ce délire sanitaire.

  8. valdor

    Il a raison, Guzzo.
    Allez voir la photo des Cow-Boys Fringuants avec leur Félix: collés les uns aux autres sans masque !
    Ils habitent tous la même adresse.
    Et pourquoi une dérogatation ?Essentielle, l’ADISQ ?

  9. Impressionné

    Tu pourrais le faire aussi Vincent, voici ce que ça prendrait : engager une équipe de désinfection qui désinfecterait absolument tout dans ton cinéma, ce qui inclus les sièges entre chaque client. Ça va aussi te prendre une équipe de sécurité qui va faire entrer chaque client un à la fois pour s’assurer que les clients ne se croisent pas. Si ensuite tes clients veulent un popcorn, tu devras faire appel à nouveau à ton équipe pour aller chercher à la place des clients. Ensuite, quand le film sera terminé, tu ramènes ton équipe de sécurité pour faire sortir les clients un à un sans qu’ils sont croisent. Après ton ceci, tu fais désinfecter chaque siège à nouveau et tu recommences.

    Au lieu de tagger des médias, il serait plus productif pour toi de tagger des compagnies de sécurité et de nettoyage, et ensuite demander une dérogation. Mais entre toi et moi Vincent, ça ne semble pas très payant.

    1. Matantekifume

      te drole toi, els restos et els bars se sont plier plus que totues les autre sindustries a ces emsures debiles…ils ont ete les premiers à fermer…

    2. un adulte

      et c’est ça que ADISQ a fait ??? LOLOLOLOLOLOLOL ils se sont même partagé la même paille, pas pour le pepsi….

    3. Guzzo a raison !

      Il a tout fait ça, Guzzo.

      J’y suis allé chaque semaine durant la pandémie, parfois 2 fois/semaine.
      Tout était réglé au ¼ de tour! Désinfecté.
      Un spectateur aux 50 sièges, sinon aux 75 sièges.

  10. Geez Whiz

    Une dérogation spéciale et unique pour les artistes.

    Une fermeture de ton commerce, une perte d’emploi, la PCU, des accusations de complotisme, etc. pour toi.

    Bienvenue dans la « nouvelle normalité ».

  11. La société du spectacle

    « Il est temps d’appliquer les héroïques réformes du Grand Timonier Mao: instaurer la Révolution culturelle et envoyer aux champs les parasites de la variété subventionnée! » – Léo-Paul Lauzone

    1. Guzzo a raison !

      Guzzo a 100% raison. Que voulez-vous de plus sécuritaire ???

      Avant que Legault fasse fermer les salles de cinéma, je suis allé chaque semaine au cinéma avec ma conjointe. C’est le lieu le PLUS SÉCURITAIRE. Nous étions entre 15 et 20 personnes dans une salle de 350. Parfois moins de 10 personnes. Une rangée vide entre 2 rangées où se placent 1, 2 ou 3 personnes espacées les unes des autres. Personne ne se lève et circule durant le film.

  12. C'est ça qui est ça

    Tout comme la permission spéciale qu’ont obtenue les comédiens de jouer sans distanciation physique ni masque pendant un maximum de 15 minutes par jour, une décision totalement aberrante quand on nous dit, par ailleurs, qu’il faut absolument porter le masque pour payer sa pinte de lait au comptoir du dépanneur, un geste qui prend bien moins que 15 minutes.

    C’est ce genre d’incohérence qui mine la confiance de la population quant au bien-fondé des recommandations de la santé publique.

    1. Matantekifume

      ils ont besoin de ces acteurs proches du systeme et sursubventionnés pour les soutenir aupres de la population…les humoristes, chanteurs et tout le gratin fromagé n’arretent pas de chanter la dictature sanitaire depuis mars. Guzzo, le gouvernement ne l’aime pas…

      Guzzo a cependant raison…mais voila, quand on critique desormais, on est taxé de complotiste, d’irresponsable et même de criminel (comme el dit souvent Dumont)…

      Bonne chance Guzzo…d’apres moi, ta business va fermer en 2021, le reconfinement s’en vient…c’est la rumeur à Ottawa

    2. un adulte

      le 15 minutes c’est pareil pour les bureau. – de 2 mètres pour 15 min. max.

      CNESST
      Santé Public Québec

      Ca pas de sens mais c’est permis !

    3. R

      L’idée au dépanneur ou à l’épicerie est plutôt de protéger le commis ou la caissière (oui je sais, j’aurais pu inverser les rôles et dire la commise et le caissier, malheureusement, j’ai jamais vu de commise.). Effectivement le client restera peut-être moins de 15 minutes, malheureusement pas les travailleurs. Et, au risque de le répété; Le masque ne protège pas le porteur, mais les gens autour. Est-ce si difficile à comprendre?

  13. Si Trump perd l'élection, il y a tricherie et donc il gagne et s’il gagne l'élection, il n’y a pas de tricherie et il gagne. Le gagnant ne peut être que Trump à 100%.

    Chaque fois que Trump dit quelque chose et que quelqu’un critique le propos, j’affirme alors qu’il souffre du syndrome du mauvais homme orange et ainsi prouve qu’il a raison. Voilà pour vous les gauchiasses communistes.

  14. Claude

    Est-ce que c’était si important les trophées cette année. Il me semble que le Gala de l’adisq, en pleine pandémie, aurait très bien pu sauter son tour cette année.

  15. Le diable est dans les détails

    Bon, encore le freak débile religieux membre actif de l’ordre de Malte. Que dire de plus de ce rétrograde? NEXT.

  16. Un banc fragile sur ses pattes

    « J’ai-tu rêvé, ou Ariane Loffat a trop abusé de sacs de crottes de fromage, en écoutant trop District 31? » – Son banc de piano hier à l’ADISQ

  17. Mon Cinéma

    Le Gala de l’ADISQ est un gala annuel donc une fois par année.Le contrôle, la distanciation,l’hygiène est plus facile à respecter. Il n’y avait pas d’avant ni d’après gala, contrairement aux années antérieures. Donc chacun retournait chez soi. Je ne vois rien de scandaleux là-dedans. Jalousie!!!

    Monsieur Guzzo est propriétaire de plusieurs cinémas et dans chaque cinéma plusieurs salles et 2 à 3 représentations par jour, par salle. Comment peut-il contrôler le va-et-vient de la clientèle : entrées et sorties de la foule, pop corn, toilettes, etc.

    De toute façon, il faudrait réinventer le cinéma, c’est à lui de trouver la bonne idée. Quant à moi, je n’y vais presque plus : regarder de la publicité , les bandes-annonces avant la projection. Ceux qui parlent, qui regardent leur cell, qui mangent leur pop corn en faisant du bruit et siphonnent leur liqueur jusqu’à la dernière goutte, puis lorsqu’il n’y a plus rien, ils siphonnent encore et ensuite ils jouent avec leur verre vide. Ah oui, j’oubliais ceux qui donnent des coups de pieds dans le siège. J’aime mieux regarder un bon film dans mon salon et avoir la paix. Je dois être intolérante, excusez-moi 😉

  18. JoBlo LE King!

    Qu’il commence donc par s’occuper de son maudit cinéma Paradis qu’il laisse en abandon depuis plusieurs années sur la rue Hochelaga. Pour se faire respecter, il faut être respectable. Arrête de chigner pis occupe toi ton maudit cinéma abandonné qui est devenu une vraie laideur et inutile avec le temps. Laisse-faire l’Adisq, cesse de jouer à la pauvre victime de m@rde pis fais ta job!

    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1394825/guzzo-montreal-plante-cinema-hochelaga

    https://journalmetro.com/local/mercier-anjou/2397022/cinema-paradis-bras-de-fer-entre-larrondissement-et-vincenzo-guzzo/

    https://journalmetro.com/local/mercier-anjou/2398763/cinema-paradis-le-maire-de-mhm-replique-a-vincenzo-guzzo/

Les commentaires sont fermés.