TLMEP avec une influenceuse comme première invitée!

Le sujet de la semaine… sur les réseaux sociaux!

Élisabeth Rioux: L’influeunceuse qui a fait une sortie cette semaine à propos de la violence conjugale. Oui, j’en ai parlé beaucoup et ça été populaire sur les réseaux sociaux… mais j’ai pas un voisin qui est au courant de ça. C’est pas tout le monde qui en parlait!

Quand même particulier qu’on la nomme comme entrepreneur qui a du succès! Ok… mais pourquoi elle fait toujours des « storys » pour nous vendre des cochonneries? Genre un bebelle pour les abdos ou un truc pour enlever les poils sur les jambes? Elle a pas besoin de ça si son entreprise est si populaire ,non?

J’ai une question: est-ce que son chum a été accusé de violence conjugale? Est-ce qu’il a eu un procès? Il est coupable???  Parce qu’à date c’est la parole de l’influenceuse versus son chum!

Guy A. se gâte sur Dutrizac, Julie Marcoux, Genevieve Pettersen et TVA!

Drôle d’adon… elle sort sa nouvelle collection de bobettes le même jour que son passage à TLMEP.

Guy A. lui dit que ses fans sont devenus intimidateurs!

Steven Guilbeault: on veut attaquer les géants du web! Dany dit qu’on cherche encore l’argent de Netflix au Québec. Avant les journaux faisaient 620 millions de profit. Maintenant c’est parti pour le numérique! On veut que le Gaffa contribue aux médias canadiens! 

On varie sur Itunes et Spotify comme quoi ils ne reçoivent rien… des peanuts. Mais est-ce que nos artistes sont obligés d’être sur ces plateformes?

Guy A., avec cette entrevue, veut vraiment régler les problèmes de ses amis artistes!

Guy A. parle du déclin du français à Montréal et il ajoute un beau « câlisse ». Dany lui dit qu’anyway il y a personne à Montréal. Guilbeault répond qu’il y avait beaucoup de monde au resto de tacos!

Adib Alkhalidey: encore lui??? Me semble qu’on entend pas parler de lui!

Il sort un nouveau disque! Il est chanteur maintenant? Il voulait pas mettre son vrai nom sur le disque, mais là… il n’a pas trop le choix! Il est à TLMEP pour le ploguer! 

Un autre flop comme son film qu’il était venu ploguer avec Julien Lacroix? On revient sur Julien justement. Il dit qu’il ne savait pas. 

Liza Frulla et Christiane Germain: on vient parler du millieu des hôtels pendant la Covid. 

Guy A. lui demande s’ils ont de l’aide du gouvernement. Elle répond qu’elle a déjà eu de l’aide… mais c’est pas assez. Ce sont les coûts fixes le problème!

Chez les Germains on loue les chambres à la journée pour le télé-travail. Elle dit que ça marche moyen! 

Elle était pour la réouverture des restaurants… mais Guy A. lui dit que les cas augmentent.

Elle dit qu’elle ne fait pas ça pour faire de l’argent… mais pour en perdre un peu moins.

François Morency, Marie-Ginette Guay, Vincent Bilodeau: Ark… il vient ploguer son show plate! Ça commence bien… on passe un long extrait dès le début de l’épisode!

Il nous dit qu’il y a des épisodes qu’il a dû supprimer à cause de la Covid!

Yanick Villedieu et Nathalie Grandvaux: on vient parler du vaccin!

Beyries: qui?

Commentaire inutile à m’envoyer: il sort quand le vaccin?

54 réflexions sur « TLMEP avec une influenceuse comme première invitée! »

    1. Le diable est dans les détails

      Christiane Germain et Liza Frulla, quel malaise. On attendait le pot de caviar avec deux cuillères en or. Petit conseil, quand tu vas téter de l’argent a la TV, porte pas un foulard Hermès a 1 500$, ni ta petite veste de cuir a 4 200$.

      50
      2
      1. Tellement !

        Tellement ! Quand on sait en plus que la Germain a hérité de sa “business” de son papa et que Madame n’a jamais vraiment eu à travailler de toute sa vie (sauf depuis la pandémie et encore … Son seul souci étant probablement de se demander si la COVID va l’empêcher de maintenir son train de vie princier)

        12
        1
    2. Le Fou du Roi est nu (comme l'Empereur)

      Preuve de l’absolue nullité de Dany Turcotte : allez écouer l’entrevue Frulla/Germain et avancez vers la partie où Germain parle de leur initiative de louer des chambres pour le télétravail. Un moment donné, Turcotte ESSAIE de faire le drôle et demande : “On peut être combien dans les chambres ?” Face au regard méprisant de Germain (et probablement de Frulla) qui ne rit pas, il se met à rire nerveusement de sa propre blague (petits gloussements aigus extrêmement gênants). Pauvre lui : depuis que le montage et l’animateur de foule ne sont plus là pour le sauver, il apparait tel qu’il est vraiment : un bien triste “has been” que l’on garde en place uniquement en raison de son contrat.

      22
  1. 23 ans seulement et entrepreneur

    Et qu’on aime “planter ” les entrepreneurs au QC,

    Petite mentalité de fainéant, si tu n’est pas capable de réussir, réjouit toi plutôt du succès des autres au lieu des critiquer ! 😉

    17
    41
    1. Bofff

      “se réjouir du succès des autres”

      Ça veut dire quoi le succès des autres? Que l’autre ait un gros compte de banque? Il faut être assez loser pour se réjouir d’un tel “succès” de son voisin.

      Je respecterai toujours bien plus le succès d’une mère qui élève plusieurs enfants correctement sans tomber dans la déprime ou la DPJ, de gens qui font des sacrifices pour leur communauté au détriment de leur propre confort ou encore des gens qui sont encore capables de vivre simplement dans tout ce consumérisme flasheux.

      En d’autres mots, ton succès, je l’encu*e.

      44
      9
      1. Pierre Larose

        Être en admiration devant la pauvreté s’pas fort non plus. Pas plus que l’autre “entrepreneur” qui voudrait qu’on l’acclame.

        5
        6
        1. Bofff

          Ce n’est pas de l’admiration devant la pauvreté, c’est de l’admiration devant le sacrifice.

          Je te parle des plus belles valeurs de l’humanité depuis toujours comme le don de soi, l’honneur et le sacrifice sans rien attendre en retour, qui n’ont absolument rien à voir avec l’argent et nos “valeurs” actuelles axées sur la promesse de l’accumulation de matériel. La mention “sans rien attendre en retour” est importante parce que l’entrepreneur qui prétend lui-aussi faire des sacrifices (son sacrifice se limitant à faire des semaines de 80 heures comme un cave) le fait toujours dans l’espoir de mener la grosse vie de luxe pour plus tard, avec grosse Mercedes dans la cour, grosse piscine creusée, femme-trophée aux grosses boules, etc…

    2. Radio Shack

      Si tu te plantes c’est un autre entrepreneur qui va prendre ta place. Ce n’est pas plus compliqué que ça.

      Quand un restaurant ferme, les gens vont manger ailleurs. Quand un ramoneur de cheminée ferme..bla bla bla

      Pourquoi on devrait te placer sur un piédestal?

      19
      2
    3. Le Québec est communiste

      C’est vrai le proxénète qui exploite les femmes comme le grand père de Trump est un entrepreneur, il faudrait l’admirer et non pas le dénigrer. C’est comme les grandes corporations qui font travailler les enfants pour une salaire de misère ou encore les compagnies d’armes qui vendent à des pays terroristes, ils font que des affaires et le petit québécois moyen prisonnier de son héritage catholique comme le disent les chroniqueurs du journal de Montréal a peur de l’argent et plutôt que de féliciter ces producteurs de richesses et d’emplois, il se vautre dans la oisiveté comme un petit porteur d’eau.

      13
      11
      1. Femme du 18 ième siècle qui s'est battue pour le droit de vote malgré les 14 enfants a s'occuper

        Le g-père de Trump, es-tu sérieux toi-la?////0n remonte au 19 ième siècle?
        Je comprends que TiViA t’as dis de détester Trump et toi qui n’est pas capable de réfléchir par toi-même tu as mordu?

        6
        7
        1. C’est pas parce qu’on ne supporte pas Trump qu’on aime TVA les moutons du complot

          Lol c’est pas tva qui dit de détester Trump mais Cossette Trudel qui te dit de l’adorer. TVA est de la même catégorie que Radio X, le journal de Montréal et tes gourous de la théorie du complot.

          4
          2
      1. Le Saint

        Ah tiend, un commenteux professionnel. Aucun argument, rapide sur l’insulte.
        Les commenteux là, c’est comme des influenceux, mais laids?

        Pis, est-ce que je m’améliore? 😉

        1
        1
  2. II faut dénoncer la violence conjugale, mais garder tout de même une certaine part d’esprit face aux cochonneries que nous nous faisons présenter.

    Ce n’est pas correcte la violence conjugale, mais cela ne doit pas enlever la possibilité de pouvoir critiquer la culture de la superficialité, du consumérisme transformant les gens en petits cochons consommateurs et la dimension publicité sexiste chosifiant l’être que représente le monde des influenceuses et des influenceurs. Je sais pertinemment que cette personne s’exprime extrêmement mal et n’aurait pas été en mesure de répondre aux nombreuses critiques concernant la société de consommateur, le contenu et la forme, mais n’empêche que l’entrevue fut extrêmement complaisante.

    59
    2
    1. La Cour Supplice du Canada

      Rozon 1 – Les Courailleuses… Euh! les Cou-Rageuses 0

      Meilleure chance la prochaine fois!
      Le Jugement Dernier

      12
      14
      1. Tu trouve ça bien toi.

        Les mouvements comme Moi Aussi ne vont que continuer encore plus. Les gens font de moins en moins confiance au système de justice qui est surtout un racket servant à enrichir les juges et les avocats.

        15
        2
    2. 2 poids 2 mesures

      Je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec l’entrevue qu’a subi Nellie Arcand.Cette femme brillante était venue pour présenter son livre et on l’a traitée comme une p***..L’autre qui se présente dans les réseaux sociaux comme une p*** est traitée comme une grande dame.

      55
      4
  3. Allah Papanthoute

    Juste pour confirmer, on parle bien de “l’entrepreneure” qui n’a pas le temps de s’occuper de son enfant qui joue dans le bol de toilette parce qu’elle se filme le popotin dans le miroir pour ses fans?

    C’est bien à cette fille là que Guy Lepage donne de l’attention?

    62
    7
    1. Allah Papanthoute

      Oups, désolé, c’était plutôt Noémie…

      Ça vient difficile de se démêler entre toutes ces femmes-sandwich.

      6
      1
  4. Bousier

    En toute honnêteté, j’apprécie énormément Adib Alkhalidey, mais concernant la diversité dans les médias québécois, il s’est vautré.

    Premièrement, son enfance prend place dans les années 90. Le problème est qu’il n’aborde pas l’évolution entre les années 90 et aujourd’hui. Est-ce qu’il y a encore du travail à faire pour refléter la diversité actuelle du Québec ? Oui, sûrement, mais cela n’empêche pas de dire que la diversité est aujourd’hui présente dans nos médias. Par ailleurs, il est la preuve qu’il est possible de faire une carrière au Québec, et ce, même en provenant d’une communauté culturelle autre que les Québécois d’origine franco-canadienne.

    De plus, il n’aborde pas du tout l’anglomanie mondiale actuelle. Les jeunes, peu importe leur origine, consomment presqu’exclusivement des productions anglo-saxonne. Je suis pour une plus grande diversité dans les médias, mais cela ne changera rien à la situation, car on assiste, surtout à cause d’Internet, à la victoire culturelle des Américains sur les autres cultures. Il suffit de voir les émissions de Radio-Canada, comme Pénélope ou On dira ce qu’on voudra. Marc Cassivi et Rebecca Makonnen ont un total désintérêt vis-à-vis les productions culturelles québécoises, puisque leurs analyses sont continuellement sur des émissions américaines. Même chose pour c’est Juste de la TV où Nicolas Ouellet admettait n’avoir jamais écouté District 31 avant d’avoir été embauché en remplacement Dave-Éric Ouellet. Ce que je veux dire, c’est que si des employés de RC n’écoutent pas le contenu produit par leur employeur, alors imaginez les jeunes.

    La victoire de la culture anglo-saxonne, plus particulièrement américaine, est une victoire totale. Est-ce que c’est possible de renverser la tendance ? Non, je ne pense pas, car une grande partie des générations X-Y-Z n’a que faire de la culture franco-canadienne et, même, canadienne. Le phénomène est planétaire, sauf peut-être dans certains pays ne souffrant pas d’un trouble d’infériorité. Petite anecdote concernant le trouble d’infériorité, j’ai remarqué que la plupart des scientifiques européens et politiciens s’empressent d’utiliser l’anglais lorsqu’ils sont interviewés, à l’exception des Italiens. Ce ne sont peut-être que des coïncidences, mais j’ai l’impression qu’ils sont moins enclin à courber l’échine que les Français ou les Germains. En tout cas, je suis heureux de voir un pays latin s’affirmer, car c’est populaire au Québec de regarder avec béatitude le monde germanique (surtout les pays scandinaves) et anglophone, tout en omettant, évidemment, les problèmes que vivent les pays associés à ces cultures.

    Finalement, Adib Alkhalidey n’apporte aucune piste de solution, au contraire, il n’a fait que rajouter de l’huile sur le feu, et ce, par l’utilisation d’amalgame. Il démontre sa méconnaissance de l’histoire, sauf que malheureusement, aujourd’hui, n’importe qui est un expert.

    Après, je ne veux pas du mal à Adib Alkhalidey. D’ailleurs, je vais continuer à le suivre, mais en ce qui concerne son analyse sociétale, il doit réellement s’améliorer.

    Sincèrement, je suis sidéré par l’incapacité de Tout le Monde en parle de créer des débats. Je ne comprends pas qu’il n’adopte pas le modèle de Zone Franche à Télé-Québec. Honnêtement, Télé-Québec a pris le bon virage. Je sais que leurs émissions font jaser, en bien ou en mal, mais qualitativement, je trouve ça nettement supérieur à R-C et, pourtant, les budgets de Télé-Québec doivent être nettement inférieurs.

    Cordialement,

    Bousier

    52
    32
    1. Alain le pas fin

      Quand les médias portent aux nues des artistes très moyennement talentueux comme Dolan ou Nolin (la liste est longue), il ne faut pas s’étonner que le monde se désintéresse de la culture québécoise et va voir ailleurs

      24
      2
    2. Bousier

      Je suis hors-sujet vis-à-vis Tout le monde en parle, mais j’aimerais apporter la dernière pierre à l’édifice de mon argumentaire de la honte, absolument non justifiée, des latins vis-à-vis le monde germanique.

      Le monde latin et grec sont les deux cultures ayant eu le plus d’impact en Occident, mais aussi à travers le monde. Pourtant, aujourd’hui, le monde germanique, surtout scandinave et anglo-saxon, est vue avec beaucoup d’admiration, tout en omettant des pans d’histoire importants afin de justifier sa ”supériorité”.

      Par exemple, à attendre parler les gens, l’anglais contemporain est une langue proche de l’allemand, à tel point que parler anglais équivaut à savoir parler allemand. Premièrement, l’allemand standard actuel est du haut-allemand, tandis que le Saxon ancien était similaire au bas-allemand. Deuxièmement, le répertoire de mots germaniques en anglais est nettement inférieur aux apports grecs, latins et français.

      Pourquoi le terme anglo-saxon est toujours utilisé ? Je me le demande, mais je pense que pour une partie des anglophones et des anglomaniaques, c’est un moyen de se dédouaner de toute influence latine, mais surtout française. Afin de justifier un roi français sur le trône d’Angleterre, on prête aux Normands des traits scandinaves, tandis que la réalité est que Guillaume le conquérant et son duché étaient des francophones (les Normands par le christianisation avait depuis longtemps abandonné le vieux-norrois), bien qu’à l’époque les régionalismes linguistiques étaient très forts. D’ailleurs, on voit que culturellement, on tente rarement de tracer un portrait positif, chez les anglais, des dynasties françaises, comme les Plantagenêt, surtout que ça va prendre la fin du Moyen âge afin de revoir une maison royale locale qui était elle-même une branche cadette des Plantagenêt. Dû à cela, entre l’invasion Normandes et Henri V, il y a 300 ans où le français est la langue exclusive de la cours d’Angleterre, mais ça aussi, on en parle du bout des lèvres.

      En tout cas, ils me font bien rire ces individus qui parlent de nos langues comme deux choses aux antipodes. À les attendre parler, la culture viking et anglo-saxonne n’a jamais subi les influences des Normands.

      Après, je sais très bien qu’il n’était nullement question d’un débat sur le français durant l’émission, mais je suis réellement tanné du discours d’autoflagellation des Québécois et du monde francophone. J’ai peut-être la fierté latine trop élevée, mais je préfère ça qu’être une carpette qui aimerait changer son nom de Tremblay à Smith.

      Cordialement,

      Bousier

      15
      3
      1. For services in english,press 9

        La victoire culturelle des Américains existait bien avant Internet!
        Comm.inutile a m’envoyer: quoique qu’on en dise, quoiqu’on en pense, c’est l’argent qui mène le Monde, pas la culture mais la culture est aussi menée par l’argent

  5. Le diable est dans les détails

    Mlle Rioux est fort intéressante même sans nous exposer ses fesses. Elle est un cours magistral de psychologie sur le narcissisme. On savait qu’elle était en amour avec son image, mais hier, c’était fascinant.
    1- L’histoire est devenue publique, mais pas par ma faute. (Toujours la faute des autres)
    2- Incapable d’accepter qu’un boomer la connait pas.( La personne surestime ses réalisations et s’attend à être reconnue comme supérieure, sans pour autant avoir accompli quoi que ce soit qui justifierait une telle reconnaissance)
    3- MOI, mon accouchement etait plus intéressant que tous les autres a la télé.
    (La personne pense être spéciale et unique)
    4- J’accepte pas, ou j’accepte les excuses, pas trop clair. (La personne pense que tout lui est dû. Elle s’attend sans raison à bénéficier d’un traitement particulièrement favorable)
    5- “Honnêtement que les gens viennent se confier a moi, c’est une grande preuve de…………?”
    (La personne a un besoin excessif d’être admirée)
    6- J’ai demandé énormément d’aide psychologique, mais absolument personne pouvait bien m’aider.
    ( La personne fait preuve d’attitudes et de comportements arrogants et hautains. Elle méprise l’autre et manifeste un sentiment de dominance.)
    7- A la fin, j’ai un beau sourire, j’ai des bobettes a vendre.( Elle utilise autrui pour parvenir à ses propres fins)
    .

    79
  6. Tracteur

    Liza Frulla à son nez dans tous les domaines. Bonne dans toute mais bonne dans rien. Les anciens députés libéraux sont très fort dans ce domaine.

    18
  7. Loup-Fi

    Quelle entrevue complaisante de nos deux moineaux. J’ai écouté seulement cette entrevue par curiosité, me semble que Dutrizac aurait été meilleur hein Dany!

    Elle ressemble à Anne-Marie Losique, ça pourrait être sa fille. La petite Rioux entrepreneure, j’ai failli m’étouffer. Accoucher, c’est un acte naturel, oui mais pas nécessaire de mettre ça sur les réseaux sociaux. Chier, c’est un acte naturel, alors Elisabeth on attend ton petit film.
    Présentement elle attire la sympathie parce qu’elle a
    subi de la violence conjugale, c est triste pour elle. Elle semblait si heureuse il y a 4 mois. Monsieur a perdu patience?? C’est intolérable.
    Geneviève Patterson et Dutrizac ne se sont pas réjouis de l’agression, il faut écouter comme il faut les entrevues. Ils ont commenté son comportement et les comportements des filles influenceuses sur les réseaux avec leurs boules et leur cul pour avoir une certain succès et de façon rapide et tout ce qui entoure cette nouvelle mode. Ils déplorent que se photographier le derrière à journée longue est devenu banal et on fait accroire que cette facilité c’est beau et bon pour nos adolescentes. Elles aiment faire parler d”elles mais tout ça a un prix!!!

    45
    1
  8. La preuve par ouï-dire

    « Très mauvais choix de sa part de se rendre devant le tribunal de la morale inquisitoire institutionnalisée; en portant une robe sexy sans manches à épaules dénudées. Elle ne pourrait même pas être admise en cours vêtue ainsi. » – Anne-France Goldenshower

    5
    2
  9. Superflex

    Supposons que je mange dans un resto et que je n’aime pas la bouffe. Ajoutons que le resto appartient à une femme et que celle-ci est violentée par son amoureux. Est-ce que ça fait de moi un écœurant? Il me semble que je peux être contre la violence conjugale ET ne pas aimer le produit offert par l’entrepreneure, non? Le paradoxe avec la “carrière” d’Élisabeth Rioux est que celle-ci contienne tout ce que les féministes détestent généralement : l’objectification du corps de la femme à des fins mercantiles, l’hypersexualisation de la femme, le regard sexuellement chargé de l’homme, la grossophobie implicite, la soumission des femmes à des impératifs de beauté irréalistes, les images du corps féminin retouchées à l’informatique, etc. Alors, pourquoi les femmes dites féministes et leurs alliés masculins défendent-ils “l’entreprise” d’Élisabeth Rioux? En ce qui me concerne, cette “entreprise” n’est rien d’autre que de la prostitution. Peterson et Dutrizac avaient raison sur le fond.

    21
    1
  10. Rod

    À part l’entrevue sur le racisme avec Adib. Le meilleur bout de l’émission c’est après l’entrevue de Steven Guilbeault quand Guy dit :”Tu vas devoir nous quitter Elisabeth” et elle répond “Parfait”. Ça ça veut tout dire.

    7
    1
  11. Simple comme ça !

    Je ne comprends pas les gens qui sont sur le dos de cette jeune femme, elle n’écoeure personne, elle poste ses trucs sur sa page personnelle, ses photos, sa ligne de bikini, son accouchement what ever qui luit plaie, m’en colis*** je ne la suit pas , mais , ça la regarde et ceux qui ne sont pas contents, ne regardez pas ses trucs, elle ne vient pas vous faire chi*er sur vos pages. Aucune raison non plus pour que les médias nous parlent d’elle, sont tu fatigants nos médias pourris ….

    5
    19
    1. Région 819

      Le petit problème c’est que nos filles de 10 ans jusqu’ à la fin d’adolescence ont adhéré à son club. Rioux est jolie, a un beau corps, un beau chum, supposément heureuse d’après les photos d’avant. Elles s’imaginent que c’est cela la vie, que tout ce que fait Élisabeth est beau, parfait, la normalité, il n’y aura pas de conséquence, etc. N’oublie pas Le Simple, elle est influenceuse c’est-à-dire vide d’esprit, pas de jugement sur l’impact de cette jeunesse et que nos filles tenteront d’imiter pour se donner une vie dorée. Quelles déceptions les attendent.. La preuve, Rioux n’est-elle pas passée à côté de son rêve? Déjà brisé, la jeune vingtaine, un bébé de 4 mois et un conjoint violent.

      14
      1
  12. Le gars qui met pas son nom ni sa photo sur son profil.

    Influenceuse. Tellement besoin d’attention qu’elle dénonce son chum sur les réseaux sociaux. Qu’est-ce que ça va changer?
    Est-ce que la police vas plus agir?
    Est-ce juste pour se rendre intéressante?
    Ou juste surfer sur la vague des dénonciations?

    Vraiment écoeuré des réseaux sociaux, sans eux il n’y aurait pas d’influenceuses/ceurs

    7
    1
  13. le chat sort du sac

    donc des ressources pour les femmes violentées qui se foutent d’elles?

    car il s’agit de cela ici ( selon elle )

Les commentaires sont fermés.