36 réflexions sur « Boisvert qui ramasse un peu Martin Petit! »

  1. Pinel

    Jamais compris que le grand Petit ait eu une carrière avec son humour poche et son émission de mononcles qui font des jokes faciles avec une canne à pêche . Un autre humoriste formaté et prévisible.

    41
    49
  2. Humorroïde aiguë

    Syndrome Petit Smart Hein

    Les veines de la région anale se dilatent légèrement au moment de la défécation. Quand ces veines restent dilatées en permanence, elles deviennent des humorroïdes. Si ces humorroïdes deviennent douloureux, démangent et/ou saignent, on parle alors de crise humorroïdaire.

    Avoir toujours raison pour faire chier le monde

    10
    42
  3. Ah bon !

    Pauvre Boisvert…a lui seul il représente toute l’idéologie de La Presse…fédéraliste, multiculturaliste, anti-québécois, etc…c’est lui qui a écrit une chronique pour défendre l’avocat qui a comparé la loi 21 aux lois de Nuremberg et autres textes semblables…perds pas ton temps avec lui Martin…

    96
    22
    1. le morpion

      Et avec son débit lent comme s’il parlait à des demeurés quand il tente de nous fairee prendre des vessies pour des lanternes.

      21
      2
    2. Mincent Varrisal

      Nomme 4 chroniqueurs fédéralistes à la Presse, juste pour rire.

      Lysiane Gagnon et André Pratte compte pas en passant.

      Meme Foglia a défait le mythe de La Presse fédéralissssssssssss.

      Bonne chance là ! Juste 4.

      16
      14
        1. Mincent Varrisal

          Merci! J’ai ri !

          Vous vous souvenez lorsqu’ils pensaient que j’étais un fédéraliste de droite ?

          Elle Eau Elle !

        2. Lortie?

          M-C Lortie, à part parler de fleur de sel, qu’est-ce qu’elle a dit qui puisse te donner des indications sur ses allégeances politiques?

  4. Circulez, y a rien à voir ici

    Se faire ramasser par Yves Boisvert et La Presse sur un sujet semblable. Wow ! On vogue de surprises en surprises.

    29
    6
    1. Hein?

      “Boisvert qui protège les braillards de l’Université d’Ottawa.”

      Vous nous donnez ici une belle illustrations des dérives de la polarisation extrême.

      Boisvert est au contraire contre la censure et pour la liberté académique. Il n’est pas question de ça ici. Il reprochait simplement à Petit de jeter le bébé avec l’eau du bain : ce n’est pas parce que le recteur a commis une gaffe que son parcours au complet et à jeter.

      On dirait que les gens ne sont plus capables de nuance.

  5. Ahpisnon

    En oubliant de relever qu’il y a des erreurs plus graves que d’autres, Boisvert commet ici un sophisme gros comme le bras. C’est comme s’il disait: « Cet employé s’est toujours comporté de manière irréprochable, pourquoi le congédier aujourd’hui alors qu’il n’a pris que quelques centaines de dollars dans la caisse? »

    Que Boisvert le veuille ou non, les gestes et l’attitude du recteur ont lourdement porté atteinte à la réputation de l’institution qu’il dirige.

    41
  6. Contre le racisme

    Renvoyer une professeure qui tente d’expliquer un mot qui blesse dans son contexte historique dans une situation académique d’enseignement pour justement mieux comprendre pourquoi il faut le dénoncer, reste un geste d’une incroyable stupidité qui en bout de ligne ne vient pas du tout aider à lutter contre le racisme, mais au contraire donner des arguments aux gens racistes pour jouer les victimes du politiquement correcte. Non seulement cela fut une injustice envers la professeure, mais une injustice aussi contre ceux qui sont réellement victime du racisme. Ne plus pouvoir expliquer ce mot pour pouvoir comprendre l’histoire du racisme est le meilleur moyen de permettre au racisme de continuer.

    27
    1
  7. À partir d'aujourd'hui, demain nous appartenait...

    « Who are those white privilege french guy? Are they racist from Queubec? » – A Montreal born McGill student living in Park-Ex

    7
    8
  8. Je suis toujours offensé et j'aime ça

    La réponse de Boisvert est prévisible. Il protège la culture woke.

    En passant, oui une blague de mauvais goût peut ruiner la carrière d’un humoriste, même d’expérience.

    9
    3
    1. Quand on voit ce qu'on veut voir

      “La réponse de Boisvert est prévisible. Il protège la culture woke.”

      Il a pourtant dit le contraire il y a quelques semaines, à savoir que la censure est inadmissible en contexte universitaire.

  9. La 12 cross-side.

    Frémont a été doyen de la Faculté de Droit de
    l’Université de Montréal. Boisvert a été diplômé
    de la Faculté de Droit de l’Université de Montréal.
    Suivez cette piste là. Ces deux là se connaissent
    très bien.

    25
    2
  10. Yé 3 heures ! Last call !

    Depuis un petit bout de temps, on dirait que Boivert fait son têteux de boss pour se cherche un job.

    16
    1
  11. cfo

    pour avoir travaille dans un poste de cadre supérieur cest le genre de faute grave qui te coute ta job. le scandale a fait la une de tout les medias et mis a dos ton staff et le syndicat. boisvert est en plein delire millitant woke. quelle chiure ce boisvert.

    18
    1
  12. PVC

    Boisvert n’est qu’un bourgeois parvenu, donneur de leçons qui se croit supérieure à ses lecteurs en voulant les éduquer. J’aimais le lire mais depuis un certain temps il commence à me faire chier. Défendre un avocat (loi21)qui nous méprise avec des comparaisons des plus stupides et agressives envers les Québécois. Maintenant il défend l’indéfendable avec l’affaire Jacques Fremont il devrait lire l’article d’hier de sa consoeur Isabelle Hachey qui démontre très bien quet Fremont est un imposteur de la pire espèce. Boisvert de son côté n’est plus crédible.

    37
    2
  13. Jambon exotique

    Un humoriste et un propagandiste qui échange sur un sujet qui mérite réflexion. Un, la censure mérite qu’on la condamne et deux qu’un humoriste ou un citoyen la condamne est légitime. La presse suit une tangente qui malheureusement va la mener à sa perte. Désolant pour un journal qui avait jadis des journalistes digne de ce nom. À sa décharge Boisvert est libre de ses opinions il touchera sûrement son fond de pension ou sinon celui d’un sénateur pour service rendu.

    19
  14. Cré Basile

    le père fouettard (Boisvert) pardonne tout au recteur de l’université d’Ottawa – pour une faute énorme, signalons-le -, alors qu’habituellement il ne laisse rien passer, même pas le commentaire sans conséquences de Petit.
    l’agenda personnel de Boisvert, voilà ce qui serait intéressant de connaître un peu plus ^^
    la justice, oui, mais à deux vitesses lol

    29
  15. Les petits chroniqueurs de La Presse sont des bouffons qui s'ignorent

    «Mettons que tu rates une blague, seras-tu pour autant incompétent? As-tu analysé le travail de ce recteur, à la carrière exceptionnelle?»

    Donc, selon la logique du laquais Boisvert, si je suis un conducteur automobile au parcours exceptionnel, mais que je «commets l’erreur» de passer sur un feu rouge et de tuer quelqu’un, je serai imputable?

    13

Les commentaires sont fermés.