Archives par étiquette : Martin Petit

TLMEP 30 novembre!
1 décembre 2014 - TLMEP

Capture d’écran 2014-12-01 à 07.38.14

Martin Petit: comme d’habitude, ça prend l’humoriste de la semaine. Il vient ploguer son émission de Radio-canada. La routine quoi!

Sylvie Moreau et sa jumelle Nathalie: Nathalie a un cancer des ovaires. Alors, elles viennent en parler à TLMEP. C’est un beau témoignage. Mais tsé, des histoires comme ça, il y en a des centaines. Est-ce qu’elle aurait été invitée si elle n’avait pas travaillé à Rad-Can et si sa soeur n’avait pas été une actrice? Ben non!

Antoine Bertrand et Robin Aubert : Après Michel Côté il y a quelques semaines, 2 autres acteurs viennent ploguer Les maîtres du suspense. Ouf, beau laisser-passer pour un film qui a l’air plate à mourir. 2 plogues étirées sur 2 semaines, pour un seul film. La semaine prochaine on pourrait inviter le réalisateur. Le départ d’Antoine Bertrand des Enfants de la télé, est-ce qu’il va encore en parler dans 10 ans? Reviens-en!

Frédéric Arnould et Pierre Emmanuel: ils viennent parler de Ferguson.Ca fait au moins deux semaines que tous les spécialistes se prononcent la-dessus dans les médias! Pertinent!

Denis Coderre: Effet négatif de tourner un jeudi soir, Coderre ne pouvait pas parler de la victoire des Carabins. Bon, évidemment, il devait parler des coupures à Rad-Can. Suite à ça, Robin Aubert dit : on a beau marcher dans la rue, mais on dirait qu’il (le gouvernement) s’en foutte. Ben oui Robin, et pas mal comme toute la population, aussi. Coderre dit même qu’en coupant Dany, il sauverait de l’argent à Radio-Canada. He he he.

Russel Martin: Intéressant. Coderre aimait bien l’avoir à côté de lui. Ça lui permet de parler du retour des Expos. Guy A. lui rappelle que les expos c’est comme les Nordiques, ça n’existe pas. Coderre lui donne une casquette des Expos… pas certains que Russel tripait tant que ça de la porter. Guy A. nous a appris que Russel avait un appartement dans le même HLM que, tenez-vous bien… Rachid Badouri. Alors, il a fallu que ce dernier se pointe sur le plateau pour faire signer sa casquette de Toronto.

Commentaire inutile à m’envoyer: c’était surement l’émission la plus vide depuis le début de la série.

Impartial?
24 novembre 2013 - Non classé
Capture d’écran 2013-11-24 à 09.25.47

Le film Delivery Man avec Vince Vaughn est l’adaptation américaine de Starbuck, film de Ken Scott, avec Patrick Huard.

Marc-André Lussier de la Presse a critiqué Delivery Man. On s’entend que les films de Vince Vaughn ne sont pas ben ben son genre de films. Il aime plus les histoires compliquées, genre La vie d’Adèle en motocross etc… et c’est ben correct.

Pour Delivery Man, Marc-André a donné 3 étoiles et demie! WOW! C’est énorme pour un film de Vince Vaughn. Une recherche rapide sur Cyberpresse nous confirme que d’habitude, un film de Vaughn critiqué par Lussier reçoit 1 étoile, gros max.

Ce qui tique encore plus, c’est de voir le pourcentage que donne Rottentomatoes à Delivery man, un minable 35%. Rottentomatoes, c’est simple, ils prennent toutes les critiques du film et les séparent en bonnes ou mauvaises, ensuite un pourcentage. Pour Delivery Man 33 bonnes, 60 mauvaises.

Question sans réponse:

Est-ce que Lussier et les autres médias québécois auraient donné autant d’étoiles si le film n’avait pas été réalisé par Ken Scott et écrit par Martin Petit, 2 gars de chez nous? En d’autres mots, si ç’avait été une simple comédie américaine comme il en sort chaque semaine…

Capture d’écran 2013-11-24 à 09.07.40

Autre question encore plus intéressante: les critiques d’ici disent pas mal tous que la version américaine est une copie conforme de Starbuck. Le film est fidèle à la version québécoise etc… Sachant que Delivery Man a eu un médiocre 35%, est-ce que ça veut dire que Starbuck auraient eu le même traitement? Est-ce qu’au Québec, on a dit rapidement que Starbuck était un excellent film, juste parce que c’était un film québécois, car rappelons, le même film en version américaine est un immense flop.

Est-ce que Starbuck était si bon que ça finalement?

Starbuck réalisé par Ken Scott au Québec: juste de bonnes critiques
Delivery Man réalisé par Ken Scott au USA: principalement de mauvaises critiques.

Est-ce qu’on a l’étoile facile quand c’est Québécois?

Pensez-y!

Commentaire inutile à m’envoyer: combien de temps je dois y penser?