Bernier trouve qu’un pseudo journaliste du Devoir est intellectuellement malhonnête…

Pauvre Bernier…

Commentaire inutile à m’envoyer: Bernier devrait pas lire le Journal de Montréal… c’est trop petit peuple pour lui!

27 réflexions sur « Bernier trouve qu’un pseudo journaliste du Devoir est intellectuellement malhonnête… »

  1. J'voudrais ben mais j'peux point

    extrait du JdM incriminé:
    “La criminologue ajoute que la pandémie accroît le risque d’un passage à l’acte par des extrémistes. Ils pourraient par exemple s’en prendre aux autorités provinciales, car ils jugent qu’elles menacent leurs droits et libertés en imposant des mesures de confinement.
    C’est d’ailleurs un argument sur lequel surfe le chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier, « un wannabe Donald Trump » selon Mme Perry.
    Le Québécois n’a cependant pas la popularité suffisante pour motiver un mouvement de masse comme l’a fait le républicain, souligne-t-elle.”

    14
    6
    1. Pauvre Maxime qui aime entendre la vérité sur les coucous qui le suivent

      C’est vrai qu’il n’est pas assez populaire pour créer un tel mouvement de masse et que la réserve de niaiseux pour le suivre n’est pas suffisamment grande pour engendrer une organisation pouvant être une réelle menace pour l’ordre établi. II attire par contre le même genre de clientèle que Trump dans la population qui pour le moment est plutôt marginale, mais quand même existante et pouvant créer des problèmes. Cela prend pas beaucoup de gens pour apporter des ennuis et faire des ravages sur un territoire. Quelques débiles peuvent créer un état de panique. Le parti citoyen au pouvoir est aussi comme parti et le parti conservateur du Québec aussi. Ça ressemble un peu au Tea party soit un triste mélange de libertariens se mélangeant à des mouvances nationalistes identitaire ainsi que des ultra-catholiques et Jesus freaks protestants ainsi que des complotistes. L’extrême droite en gros tente de se regrouper dans une organisation politique mais comme les gens là meublant sont autoritaires et ont certaines divergences idéologiques sur différents points concernant l’économie notamment sur le rôle de l’Etat ou sur l’identité ou encore sur les valeurs, ils ont tendances à se bouffer entre eux.

      8
      2
  2. Le Parti populaire du Canada, le parti des champions

    C’est ta gang de jambons de droite mon pauvre maximinus qui attaquèrent le capitole, c’est l’effet des petits politiciens comme Trump et toi avec leur démagogie populiste et réactionnaire ultra-nationaliste qui amenèrent ce genre de débiles. Tu attires ce genre de caves mon champion. Ce sont pas des intellectuels gauchistes ça tu peux en être certain. Si tu trouves que le Journal de Montréal est un journal de gauche, tu es rendu vraiment très à droite genre comme les patriotes nationalistes identitaires débiles qui marchent avec un drapeau des patriotes et de Trump dans les manifs de complotistes débiles.

    46
    30
      1. Toute est récupérable et inversable

        Non pas à l’époque qu’il a pris existence, mais ceux qui récupèrent le drapeau aujourd’hui dans des manifs contre les migrants ou contre les gens des différentes religions ou contre le petit masque si. Les genres d’idiots comme la Meute, Storm Alliance et autres débiles du genre qui se disent des patriotes.

        27
        11
        1. La métamorphose de Kafka

          La Meute et Storm Alliance, c’est pas mal les anciens clubs sociaux de nos coucous actuels.

          7
          1
  3. Choselà

    Clique trouve que Bernier (ou tout autre personne associé à la droite) est intellectuellement malhonnête.

    Pauvre Clique…

    20
    42
    1. Flancmou

      La Clique est désormais envahi par de plus en plus de gauchiasses .. des faux rebelles qui sont au service du pouvoir et de $

      7
      11
  4. Ils sont de moins en moins journalistes et de plus en plus militantistes...

    “Mon opinion n’a pas beaucoup changé sur le métier. Mais si je rencontrais de jeunes journalistes aujourd’hui, je leur dirais de ne pas rêver à devenir columnist et d’écrire au ‘‘je”. Il est important qu’on se distingue des réseaux sociaux. Je sens qu’il y a une dérive vers le militantisme. Le journalisme n’est pas un métier pour les militants, mais pour ceux qui recherchent la vérité.:

    Éric Trottier, éditeur adjoint de La Presse
    https://www.lapresse.ca/actualites/2020-11-26/depart-d-eric-trottier/celui-par-qui-le-changement-est-arrive.php

    16
    3
    1. Un Sultan insultant

      Nomme moi un seul journaliste qui ne fait pas dans le militantisme au Québec. Un seul.

      Ils font tous, à des degrés divers, du militantisme. Et quand on regarde le paquet de subventions qui arrive par le haut, on comprend pourquoi.

      Cette profession est morte. Il ne reste que des imitateurs de journalistes.

      17
      12
  5. Le gars que crisse

    Maxime “le CO2 nourrit les plantes” Bernier est actuellement est un des politicien les plus malhonnête au canada.

    19
    5
  6. Joe le dingo

    Le Journal de Montréal un torchon de propagande gauchisssssse!! Ça me surprendrait pas que Bernier et Tadros se partagent une chambre et une tourista au Mexique pis qu’il en aie chié ses neurones!

    10
    8
  7. Le diable est dans les détails

    Pauvre ti Maxou, je regarde même plus ses vidéos, mais j’adore sa photo où on dirait qu’il est couché sur un plancher de salle se bain, que le gars qui a fait la tuile était ortho et parkinson.

    5
    3
  8. Cré Basile

    Je savais pas que PKP, propriétaire du JdeMtl, faisait indirectement la promotion du socialisme lol
    Pauvre Bernier. Nain intellectuel qui s’ignore comme plein de conspirationnistes sur cette terre.

    18
    1

Les commentaires sont fermés.