Problème de nou****

😂😂😂😂😂😂

Commentaire inutile à m’envoyer: juste à le faire elle-même!

53 réflexions sur « Problème de nou**** »

  1. Leurre Juste du Camionneur

    C’est complètement débile les mesures à deux vitesses du gouvernemôman. Après on se demande pourquoi ça va mal au Kébec.

    27
    89
    1. Régis Lebum

      Pas rapport, fais du vent, franchement
      C’que j’veux dire, c’est l’fun au boutte et pis c’est sharp à l’os

      29
      9
    2. LOL

      Débile? Les régions avec des bas taux de cas actifs déconfinent plus que les régions ayant des hauts taux. C’est pas si compliqué à comprendre.

      27
      4
      1. Faites vos recherches et cherche jusqu’au moment où vous trouvez la réponse qui fait votre affaire pour ensuite la prêcher partout.

        C’est très compliqué au contraire quand tu es un complotiste qui ironiquement est un simple d’esprit puisque tout ceci est évidement un complot. Ils ne règlent rien, mais ils savent tout les complotistes.

        10
    1. Une petite facile pour se réchauffer

      Noune et nounoune s’en vont en ballon. La noune tombe en bas, qui reste dans le ballon ?

      5
      1
  2. Manger des fibres pour être régulier être ouvrir la porte aux insultes gratuites

    Le doc Mailloux il dit que c’est pas bon d’épiler ça et certains gynécologues aussi. J’ai ajouté le doc Mailloux volontairement non pas parce que je trouve qu’il est pertinent, mais pour attirer l’attention des jambons.

    25
    28
      1. Ragul

        L’épilation du pubis, tout le monde sait que ça vient de la nouvelle culture pornographique californienne. C’est un vrai turn-off de voir ça, on dirait des sexes d’enfants pré-pubères. Ouvre un vieux Playboy, tu vas voir que les femmes étaient touffues et qu’elles avaient l’air d’être des femmes, pas des pré-ados.

        8
        2
        1. Un bon point!

          C’est en effet un phénomène culturel et d’une époque à une autre, la perception n’est pas la même sur ce qui est esthétiquement beau ou non. Le playboy d’une période face à une autre ou encore les toiles à la Renaissance ou les sculptures à l’Antiquité. C’est un peu la même chose pour l’habillement et bien d’autres dimensions de l’existence. A savoir si cela est mieux ou pire, ça c’est une autre question, mais vous soulevez tout de même un bon point concernant cette question. Intéressant de constater aussi que certains ont une distance par rapport à leur époque et vont dire ce n’est pas beau et cela était mieux avant et d’autres qui vont dire que cela est plus beau maintenant. Comme quoi la perception sur la question n’est pas fixe et que le monde reste en mouvement de façon pas nécessairement linéaire mais avec différentes façons de voir les choses.

    1. Blablabla

      Bon ,elle a faite ses recherches …zzzzz ,est-ce que c’est ton gynécologue religieux qui dit ça ? Miss Barbu .

      1
      5
  3. Euh...

    De toute façon, les bars de danseuses sont fermés. Je comprends que tu passes ça dans tes dépenses mais tu vas sauver de l’argent quand même !

    30
    2
  4. Si tu aimes hanches large, gate toi

    Avec la grosseur des hanches sur la photo, après 2 enfants elle se retrouve avec un derrière de Buick 79

    26
    9
    1. Yaaannouoouckkk

      Quand l’homme pointe la lune l’idiot regarde le doigt (la lune étant le principe d’être conséquent dans les mesures et le doigt étant le rasoir).

      11
      14
  5. Capitaine Complotisse

    Je suis complotisse et j’ai toujours respecté les règles sanitaires. Pour les crétins, un empêche pas l’autre… On peut être une police malengueulé et un bon citoyen qui a du coeur, un empêche pas l’autre.

    Le point étant que ce sont les coucous comme elle, comme le boss de Radio-Canada ou Youri Chassin qui sortent du pays les menaces. Un collègue qui allait chercher le monde dans son VUS pour rentrer sa famille par le garage ben caché au réveillon. Mes patrons qui ont contourné les règles pour se réunir en famille aux fêtes car leur chalets est pas à la vue, mes collègues qui se font des 5@7 avant le couvre-feu… Pas un Christ de complotisse là-dedans.

    Bonjour les poussinots, bonjour les poussinnettes!

    17
    9
  6. ABC

    Pourquoi se faire épiler la noune devient essentielle?
    Plus de vacances dans le Sud, les bars de danseuses fermés, plus de couraillage… à .quoi ça sert? Pour plaire à ton chum, en espérant qu’il se trime lui aussi. Cire, rasoir, crème… Si tu es débrouillarde un peu, tu devrais te sortir de ton gros gros problème.

    15
  7. Le p'tit laid d'Air Supply

    Débile et arbitraire.

    Le prétexte avancé par le gouvernement est d’éviter le travail au noir, dans un environnement sanitaire non contrôlé, chez les coiffeuses… comme si c’était différent pour les esthéticiennes! Maudite gang de cabochons!

    Je respecte les mesures sanitaires parce que j’en comprend la nécessité. Ce relâchement à deux vitesses, c’est du gros n’importe quoi. Je vous prédis qu’en mars, on va en être au même point qu’aprés les rassemblements autorisés des Fêtes.

    Ça commence à aller mieux. Vite! Dépèchons-nous de se remettre dans la marde!

    Crisse qu’on n’est pas capables de rigueur au Québec!

    Toujours les demi-mesures, jamais foutus de prendre la décision qui s’impose et de s’y tenir, calice!

    On est en plein hiver, c’est maintenant que le confinement fait le moins mal. À cause de ce relâchement débile, on s’enligne vers un autre hostie de printemps merdique. Rendu là, le gouvernement aura perdu sa légitimité morale de nous imposer des restrictions. C’est écrit dans le ciel que la désobéissance civile va devenir de plus en plus tolérée.

    On n’est pas sortis du bois les amis.

    17
    8
    1. Yannick

      Je ne comprends pas ton point que tu fais en disant que c’est le temps de confiner car c’est l’hiver, donc ça dérange pas trop les gens. L’été dernier, on était vraiment loin en terme de règles sanitaires et on avait quoi, 50-75 cas par jour?

      Il faut que les gouvernements relâchent la pression quand la situation s’améliore. C’est une question d’être conséquent. Si tu ne fais que serrer la vis quand la situation se détériore et que tu ne relâche pas quand le bilan s’améliore, c’est là que tu perds les gens.

      C’est clair qu’en relâchant les mesures, les cas remonteront éventuellement. Nous en sommes tous conscient et les décideurs aussi. L’idée est de gérer ce yoyo au mieux, en attendant la vaccination. C’est ça depuis le début. Il n’y a pas d’autre façon de s’en sortir. Le problème ne s’éliminera jamais avec des mesures sanitaires. Elles ne servent qu’à gérer la situation en attendant la solution; le vaccin.

      La seule autre façon de mettre la pandémie derrière nous, c’est d’ignorer le virus, de faire comme s’il n’existait pas, de dire “advienne que pourra” et de vivre avec les répercutions, qu’elle quelle soient.

      4
      3
      1. Le p'tit laid d'Air Supply

        Je crois que c’est une grave erreur de jouer au yoyo avec les mesures. Ça exaspère plus que d’autre chose.

        Si ça dégénère en mars, on fait quoi?

        Dire aux Québécois qu’ils ne devraient pas passer des zones rouges aux zones oranges, mais qu’il n’y aura aucun moyen de les en empêcher, c’est un grave manque de jugement.

        On en a tous plein le cul des maudites mesures sanitaires. Pourquoi risquer de saboter les efforts faits depuis un mois?

        1. Yannick

          Ça se défend.

          Cependant, les relâchements annoncés en début de semaine ne sont pas énormes. C’est très timide, comparativement aux autres instants où il y a eu des relâchement dans les mesures. Je crois que plus le temps passe, plus les gouvernements apprennent à mieux gérer les différentes mesures sanitaires. C’est compréhensible, c’est une situation que les gouvernements n’ont jamais affronté, alors on apprend. (Il y a déjà eu des épidémies, mais jamais de réelle pandémie comme nous vivons actuellement, le monde étant vraiment différent depuis la grippe espagnole. Les populations ne se sont jamais autant déplacées, les frontières entre les pays devenant de plus en plus des limites politique/théorique que de réelle barrière.)

          Quoiqu’il en soit, respectez au mieux les règles sanitaires, faites vous vacciner quand votre tour sera venu et d’ici l’été, la pire de cette pandémie sera derrière nous.

    2. Wow

      Je viens vraiment de lire un échange d’arguments intelligent, non biaisée et sans insultes sur La Clique. Incroyable.

  8. Juste pour...

    « Moi j’ai un Kit pour épiler ça ( n’a servi que quelques fois ). Texte-moi sur Racket Place! » – Gilbert Grozon

    3
    4
  9. El Cordobes

    Cette pratique d’épilation est la cause de la disparition des morpions. Mais où est PETA quand on a besoin d’eux? L’heure est grave.

  10. Évacuation des toxines par sudation

    « Nous, nous trouvons scandaleux que les bains sudatoires qui pullulent près de notre travail – et qui sont un service essentiel pour notre communauté – n’aient pas été rouverts! » – Les intervenants de la culture dans l’institution des tas

    3
    4
  11. Plateaupitheque

    Tout le monde sait que la noune c’est plein de COVID mechant , dégueux, de levures, de fungus, de bactéries, d’une belle flore tout en équilibre et qu’un comprimé de Canestan va tout ramener dans la track,.

  12. Pwet Pwet

    Ça dépend la noune … si c’est la noune Marie Pier Morin, je me peterais un snack
    Mais si c’est la noune a Nolin, ça doit sentir la poissonnerie Chez Rayan avec des champignons, pas bon, pas touche

    2
    4
  13. Le connard déchaîné aux Canaries

    Ici, à Las Palmas, les strings sont à découvert pis y’en pas de problème d’épilation. Mais on a pas le droit d’être plus de 4 en gang sur la plage, le masque tout le temps, même dehors pis la police est sérieuse en criss…

Les commentaires sont fermés.