Bon une autre affaire que Manon dénonce…

À chaque jour il y a un nouveau dossier!

Commentaire inutile à m’envoyer: c’est pour remplacer la Dorion qui est en congé!

41 réflexions sur « Bon une autre affaire que Manon dénonce… »

  1. Peter Moustachny

    “Ce n’est pas l’orientation sexuelle qui devrait déterminer si un homme peut jouer un père de famille ou pas, mais bien le talent!”

    Manon, tu sais qu’avec cette phrase pleine de bon sens, tu viens de scrapper 75% de l’argumentaire de la communauté woke???

    -“C’est pas vrai qu’un trans va être joué par un non-trans!!”
    -“Pourquoi un hétéro joue un gai à l’écran??”

    88
    2
  2. Rock Hudson

    Un comédien gai qui est capable d’avoir l’air crédible pour jouer un non-gai n’aura jamais de problèmes à trouver des rôles. Par contre le gai qui livre toutes ses répliques sur le bout de la langue et avec le poignet cassé sera plus limité. Le réalisateur ne lui fera pas une faveur pour accommoder Manon Massé. Elle va se plaindre encore longtemps la pauvre.

    79
    9
  3. Je suis pas parano, j’ai pas besoin de vos pilules.

    C’est trop woke ça, qu’est-ce qu’elle fait de l’homme blanc hétérosexuel qui doit tous les jours se battre pour jouer les victimes des féministes, LGBTQ, des étranges et de toute l’humanité qui est contre lui. Même les chiens sont mieux traités que lui.

    40
    24
  4. 😎

    Est-ce que Manon essaie de nous faire croire que les homosexuels sont sous-représentés dans le milieu culturel et artistique québécois, et que ce milieu ne serait pas influencé par tout le lobby LGBT?

    Hahaha!

    73
    3
    1. Marguerite, ourse noire.

      Dans “la petite vie”, tout est faux. Or, on n’a pas jugé utile d’utiliser un canard pour jouer le rôle de la dinde. On a pris une vraie dinde.

      7
      1
  5. Juste vite

    Dans le fond, elle dit le contraire de ce que disent les militants gais américains qui réclament que les personnages gais soient joués par des gais.

    43
  6. De l'origine des espèces

    « Ce sont les 3,2% de LGBTQ qui doivent s’adapter à l’humanité, et non pas l’inverse. » – Dr Josef Gobeil

    54
    46
    1. Couac

      C’est bizarre, en ce moment t’as plus de monde contre ton commentaire que pour. Pas étonnant que nos sociétés occidentales soient en plein déclin.

      5
      1
  7. Patof n'est pas mort. Il sera toujours le "Roi des Clowns"

    Attendons de voir les perversions sexuelles prendrent d’assaut les médias. Soyons progressistes et tous égaux ! Acceptons ceux qui pour jouir portent des couches de bébé, adorent sentir des pieds puants, se font uriner ou déféquer dessus, se font fouetter au sang, se font enculer avec un strapon, adorent les lavements… et j’en passe ! COMBIEN DE MILLIONS DE PERSONNES ONT HONTE de leur sexualité Manon Massé ?
    Pauvre petite lesbienne opprimée. Toi pis ta gang… vous me faites bien rire…

    24
    31
    1. Parle parle, jase jase

      « Moi mon fantasme c’était de m’allonger sous ma table à café en verre, pendant que mon escorte se vidait dessus! » – Un ancien animateur du canal 10

      12
      11
        1. Couac

          Se faire chier dans face, c’est plus de la soumission que de la domination. Tu dois avoir de la misère avec ta gauche et ta droite, toi.

          2
          3
        2. Doigts collants

          « Si ça vous intéresse, j’ai quelques Polaroïd en noir et blanc de ces éclaboussantes soirées! » – Roméo Prépusse

          2
          1
  8. Le limité

    Donc, si ce n’est pas l’orientation sexuelle qui devrait déterminer si un homme peut jouer un père de famille ou pas, on devrait pas entendre les éternelles victimes brailler si un hétéro obtien le rôle d’un gai. Right?

    38
    2
  9. Herbier morose.

    Prendre des hétérosexuels pour jouer des gays, c’est pas un peu comme Trudeau qui fait (au théâtre et dans la vie) un black face ? Prends le temps qu’il te faut.

    18
    1
  10. Pousse donc dans le sens du monde, Manon

    Pourtant, à Radio-Canada, l’homosexualité n’a pas l’air de freiner les carrières. Au contraire.

    37
    2
  11. Un piéton

    Le nouveau paradigme woke:

    Faut être Noir pour parler des enjeux que vivent les Noirs
    Faut être une femme pour parler du sexisme.
    Faut être trans pour parler des transgenres.
    Sinon, ta gueule et écoute.

    Jouer un père de famille héréro? Les gais doivent pouvoir le faire! Jouer un personnage historiquement blanc? Les Noirs doivent pouvoir le faire!

    J’aimerais bien dire ce que je pense réellement de ce nouveau paradigme, mais en tant qu’homme blanc, ça m’est interdit.

  12. Jambon exotique

    Qu’on cesse de nous culpabiliser, être comédien gaie ou hétérosexuel ne change rien à la réalité des artistes en général, ils tirent le diable par la queue pour la grande majorité. J’invite le monsieur à se recycler comme beaucoup de ses confrères dans un secteur d’activité porteur d’avenir comme la santé, l’éducation, le transport et j’en passe. La pénurie est telle qu’il pourra jouer les premiers rôles avec des conditions de travail et des bénéfices marginaux supérieurs à ce qu’ ‘il a. En prime il pourra faire des heures supplémentaires à profusion. Manon pourrait encourager ce gaie a devenir plus joyeux en allant travailler la où il sera plus apprécié.

    16
    1
  13. Vlad

    Les gais n’acceptent pas plus ou moins la différence que les hétérosexuels. Ils ne sont pas spéciaux. Ils font autant de discrimination que tout le monde. Vis ta vie pis c’est tout. T’es pas la seule à avoir une différence. Tous les humains en ont une par rapport à d’autres. Est-ce que c’est bientôt fini le pleurnichage à QS ? Ciboire que le climat est lourd avec les wokes qui se plaignent de tout tout le temps. Ils n’ont aucune vision d’ensemble. Pitoyable encore une fois.

    28
    15
  14. Ouvrir la voie

    Il faut saluer nos grands pionniers gay du Québec, tels que Coucou Douglas, René Embaumier Roy, Michèl Girouard, Gilles Latulippe, André Brossard, Edgar Fruiteux, Guilda, Gilles Gagné et Michel Jasmin – qui ont ouvert la voie à nos Jean-Philippe Vautrer, Jean-Sébastoune Girard, Simon Bouletrisse, Alex Pairron, Dany Turbotte, Marc-André Lussiole, Joël Lemembre, Éric Salvage ou Gérard Filfion.

    7
    8
  15. L'Oeil

    Dans la même logique, les dépressifs devraient être joué par des dépressifs et les tueurs en série par des meurtriers. On es-tu rendu là.

    16
  16. Mesproblemessontplusgrosquelestiens

    Ah le débat. Un die hard avec Alex Perron en John McClane ça la réconcilerait avec la vie j’imagine.

    1. Capitaine Napalm

      Didier Lucien dans le rôle de Maurice Richard. Varda Étienne, Aurore l’enfant martyre. Boucar Diouf, Séraphin Poudrier. René-Richard Cyr, Mohamed Ali.

  17. Windex

    Pourtant ce n’est pas les gaies lesbiennes et personne racisée qui manque a la télévision depuis quelques temps c’est au moins 50% de personnes a l’écran. C’est peut-être la réalité dans certains quartiers de Montréal… mais pour le reste du Québec c’est plutôt intense

    16
    1
  18. lemoutongris

    Heureux de voir qu’elle n’est pas woke à 100%.

    Mais pour ce qui est du “frein à la carrière”, elle charrie, du moins pour le “monde occidental.” If anything, être lgbt+ (je perds le compte des lettres) donne des pts bonus aux yeux des woke

    6
    2
  19. Batoche

    Curieux qu’elle nous parle que le talent doit primer sur d’autres attributs d’un individu. Est-ce qu’elle dit la même chose sur la discrimination favorisant l’embauche de minorités ethniques chez tous les employeurs publics?

    15
    2

Les commentaires sont fermés.