45 réflexions sur « Martineau sur la résidence permanente de Camara… »

  1. LOL

    Pendant ce temps, un criminel violent dont-on-ne-doit-pas-mentionner-sa-couleur-de-peau-selon-les-wokes, qui a battu un policier à coup de barre de fer pour ensuite lui dérober son arme de service est toujours en liberté.

    65
    27
    Répondre
    1. Pensez-y !!!

      On pourrait se demander aussi , comment ça se fait qu’un touriste sans papiers peut être professeur dans nos écoles ? Mais toi petit québécois ta besoin de 200 permis simplement pour vendre des hotdogs dans un truck food !

      Où sont les vrais journalistes ?

      55
      4
      Répondre
  2. Sancho Gariépy

    Effectivement. Aucun lien. J’ai eu la même impression en lisant la nouvelle.

    Même que Valérie plante songe sûrement à rebaptiser une rue à son nom. Riez pas, ça s’en vient.

    65
    12
    Répondre
  3. Toute la vérité

    Martineau a totalement raison. Ne mélangeons pas les dossiers. D’autres aussi attendent depuis fort longtemps et la demande chemine tel que le processus le requiert.

    46
    9
    Répondre
  4. II y a des chances d’ailleurs que nous ayons une entente hors tribunal pour pas étaler le scandale.!

    Pauvre Richard, tu comprends pas qu’avec la bavure policière dont il fut victime, il peut poursuivre la police et aller chercher gros. Les gouvernements ont intérêt à ne pas être vache avec lui et aux petits oignons par rapport à ce crime. De même il a subi de gros traumatismes à cause de cette histoire par la faute de cette bavure policière.

    21
    25
    Répondre
    1. Bobby

      Obtenir sa résidence permanente plus vite ne l’empêchera aucunement de poursuivre au civil la police et la ville. Donc on pourrait lui faire une faveur et EN PLUS se retrouver avec une poursuite…

      10
      5
      Répondre
    1. Amphil

      Critique de quoi? La police elle-même s’est excusé! Je sais pas si l’empathie existe dans le fond de ton rang, mais si oui essaie de te mettre à sa place 2 minutes. Essaie pour vrai et imagine la détresse dans laquelle tu aurais été plongé, sachant que t’es innocent mais que tu vas peut-être passer le reste de ta vie en prison. Et ça t’embête qu’on lui donne sa résidence permanente? Alors que Mamadi ait étudié plus longtemps que ta famille au complet réunie? T’es vraiment pas très gentil Pierre-Charles.

      8
      16
      Répondre
        1. Ti-Noir Ti-Blanc

          Moi aussi et personne ne s’est mis à genoux pour s’excuser. En prenant un avocat j’ai obtenu un petit chèque de 800$ pour que je la ferme.That its that all.

          2
          3
  5. Yannick

    Dans l’absolu, il n’a pas tort. J’imagine bien que si un jour je suis victime d’une erreur policière, on ne me dira pas;

    “Écoute, on s’excuse et pour la peine, ben ton prochain rapport d’impôt, laisse faire.”

    Je veux dire par là qu’avoir un traitement injuste dans un aspect de la société ne devrait pas donner des passe-droit dans d’autre secteur de juridiction à titre compensatoire.

    Mais dans les faits, qu’est-ce que ça change? Sérieusement, son dossier aurait tout de même accepté, il semble être quelqu’un de tout-à-fait correct. Ça juste accéléré le processus de quelques mois.

    23
    11
    Répondre
    1. Pierre-charles ladouceur-l'espérance

      Si tu es Blanc, tu auras à peine des excuses.Si Monsieur Camara était blanc, personne ne parlerais de cette histoire.

      15
      5
      Répondre
  6. HONTE au Québec

    C’est pas pareil.

    Camara a été la victime du racisme et du ségrégationnisme systémiques qui gangrènent la société québécoise depuis l’adoption sous le bâillon et verrouillée par la clause dérogatoire de l’ignoble loi 21 par la CAQ, elle-même sous l’emprise de tous les Pinault-Caron des régions.

    17
    53
    Répondre
      1. Fait pas attention à lui

        Il est le modèle type du racisé qui souffre de délire persécutoire. (tout comme Will Prosper, Renzel, etc…)

        Vas-zy mon champion, crache sur les Québécois. On en veut plus des champions comme toi parmis nous. C’est pour ça qu’on est ben content que Jolin-Barette s’occupe de la réforme de nos “enrichisseurs” collectif.

        Des étranges, on en veux.
        Des étranges qui chient sur notre perron, on en veut pu. Reste dans ton shith0le!

        Et vive la CAQ! 😛

        1
        2
        Répondre
    1. Le québec ne doit pas avoir honte

      Ayyye ayyye ayyye oui c’est une bavure, mais que le gars soit blanc, jaune, brun, noir, carotté, transgenre, hétéro, moustachu, bedonnant,gay, immigrant, de souche,autochtone (euuh indien, euuuh premieres nations) ou violet, aveugle, sourd, handicapé si la même situation serait arrivé ainsi bien le gars aurait sorti de l’auto sans toucher au sol…ben une maudite limite de toujours victimiser… Par contre, si apres analyse et enquete ce n’est pas lui ben je repars avec le gars blanc, jaune, brun, noir, carroté…ect..ect.. ben il a droit a un dédommagement et une sérieuse enquete sur l’histoire des acteurs dans cette histoire.. ET surtout ne pas mêler les dossiers POINT!

      7
      7
      Répondre
    2. Le voile de Téhéran - Parinoush Saniee,

      Massoumeh, seize ans, n’a qu’un désir : poursuivre ses études. Un rêve accessible aux filles depuis que le shah a modernisé l’Iran. Mais quand ses frères découvrent qu’elle vit une histoire d’amour, très innocente, avec un voisin, ils la marient à un homme qu’elle ne connaît pas et n’a même jamais vu. D’abord désespérée, Massoumeh se rebelle et prend son existence en main.

      Parinoush Saniee, sociologue et psychologue, vit à Téhéran. Dans ce roman autobiographique qui a reçu un accueil enthousiaste de la part de millions de lecteurs et lectrices, se reflète l’histoire de tout un pays tiraillé entre tradition et modernité.

      ” Rarement un roman est parvenu à garder un tel niveau d’émotion sur autant de pages déchirantes. ”

      The Guardian

      2
      5
      Répondre
  7. Yé 3 heures ! Last call !

    Tout n’a pas été dit sur Camara: il n’est pas membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec; il n’est pas professeur ou chargé de cours mais plutôt appariteur à Poly (Un appariteur c’est un laveur d’éprouvettes dans la classe); il n’a pas parlé de ses études de doctorat…

    14
    10
    Répondre
  8. LES BLANCS DE SOUCHE VICTIMES DU SYSTÈME, ON N'EN PARLE JAMAIS !!

    Effectivement, on ne parle jamais du nombre astronomique d’hommes qui ont été accusés et enfermés (en attente de procès) sous de fausses allégations de violence conjugale ou d’agression sexuelle, au cours des 30 dernières années. Avant d’être dûment acquitté.

    Surtout des Blancs de souche…

    21
    11
    Répondre
  9. Digne et Dogne

    Aaaahhh, le piston (et son petit frère: le bakchich)… ça fonctionne tellement bien dans la société d’origine de M. Camara…

    La caricature qui circule en Afrique concernant l’entrevue d’embauche et qui est largement relayée partce que largement perçue comme vraie.

    -L’entrevue aux USA: (Le patron demande) “Vous savez faire quoi?”
    -L’entrevue en France: (Le patron demande) “Vous avez fait quelle école?”
    -L’entrevue en Afrique: (Le patron demande) “Vous venez de la part de qui? Je connais votre frère? Votre mère?

    Comme quoi Radio-Canada est woke de génération en génération depuis bien avant que ce soit à la mode…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *