Est-ce qu’un journaliste peut recevoir un chandail d’une équipe sportive?

Les autres journalistes n’approuvent pas!

Ou bien tu es influenceur. Ou bien tu es reporter. Mais pas les deux.

Voici un exemple…

Réjean aussi…

Réaction des autres…

Commentaire inutile à m’envoyer: yé même pas beau!

56 réflexions sur « Est-ce qu’un journaliste peut recevoir un chandail d’une équipe sportive? »

      1. Rien de nouveau

        Cibole, dans l’temps, si t’étais journaliste de sports et tu couvrais le CH, Molson venait te livrer 3 caisses de 24 à la porte de ta maison quelques jours avant Noël !
        Mais si tu t’avisais de critiquer le Club trop souvent, Mon Oncle Ronald te regardait avec des gros yeux, et Claude Mouton t’ignorait.

        Pis si tu continuais, Mon Oncle Ronald prenait le téléphone, et s’arrangeait pour que ton boss te remplace. Jean-Maurice Bailly et par la suite Gordon Sawyer, qui se contrefichaient de ce petit diktat alors qu’Ils étaient des journalistes et non des promoteurs, ont goûté à cette médecine à leur époque respective.

        5
        1
        Répondre
    1. Designer de mode

      Porter un logo de la Banque de Montréal se catégorise beaucoup plus subtilement qu’une simple catégorisation “douchebag”, car ceux qui portent des logos de marque ostentatoires sont habituellement de style “racaille”.

      Je dirais donc que c’est avant tout un style “méga-racaille”. Ensuite, le style peut varier selon la personne qui le porte. On peut alors parler de style “méga-racaille-guédaille” ou “méga-racaille-douchebag”, “méga-racaille-classique”, « méga-cruchon-racaille-bohème » et ainsi de suite.

      Si vous avez des questions sur la mode n’hésitez pas.

      14
      3
      Répondre
        1. Designer de mode

          Ça dépend de son âge, de son pays et de son niveau d’éducation.

          Il y a le style “pauvre cruche” et le style “pauvre madame obligée”.

          C’est pour qui ?

  1. Ziguezon Zinzon, de Saint-Dilon

    L’impact joue à TVA Sports, dans le méchant empire de PKP. La Presse n’est pas contente. La Presse, cette grosse putain, qui quête de l’argent au gouvernement et à tout le monde.

    24
    11
    Répondre
    1. ouch

      Quêter de l’argent auprès du gouvernement alors qu’ils ont des liens étroits avec l’un des fonds d’investissement les plus riches d’Amérique du Nord (PCC)?

      2
      2
      Répondre
  2. Autant en emporte le wombat

    Comment te dire Alexandre ? Les “journalistes sportifs” n’ont jamais été de véritables reporters ou journalistes. On leur a donné ce titre simplement parce que certains d’entre eux écrivaient dans un journal. Ils participent à mousser la popularité des équipes sportives et, en retour, les médias profitent de cette même popularité. À ce titre, leur métier est effectivement proche de celui d’influenceur. Bref, Alexandre Pratt devrait lire André Pratte.

    28
    5
    Répondre
    1. Membre full patch de QS

      À ce compte là, des influenceurs parlent des politiciens, et les politiciens en retirent de la popularité monnayable en vote aux élections.

      Alors, analyste politique ou influenceurs?

      4
      3
      Répondre
      1. Autant en emporte le wombat

        Je ne suis pas sûr de comprendre ton point. Ce que j’essayais de dire, c’est que le sport professionnel fait partie du monde du spectacle. Voici comment ça marche : Céline Dion est populaire, si j’en parle, ça fait vendre mes journaux, et plus mes journaux en parlent plus Céline Dion devient populaire. Tu vois? C’est une forme de complaisance dans laquelle les deux parties trouvent leur intérêt.

        2
        1
        Répondre
  3. Ajouter un nom de parti pour terminer la phrase!

    On s’en fout pas mal en bout de ligne. Ce n’est pas une enveloppe brune venant d’un parti politique…….

    15
    5
    Répondre
    1. Ah si on savait tout.

      Y a des journalistes sportifs masculins qui portent du Victoria Secret. ça leur donne un petit quelque chose lorsqu’ils entrent en onde.

      4
      2
      Répondre
  4. joey stupido

    le fils saputo ce n’est pas le père et le grand père , c’est le olivier primeau de la famille , mais il est tellement riche que malgré le nombre de stupide accomplit avec l’impact le club reste toujours à flot. quel idiot ce type

    17
    1
    Répondre
  5. Mon compresseur a 125 CFM a 100psi

    Je vais faire le jeux mot de tous. Cette nouvelle équipe n a aucune impact sur moi. Pis en passant , CFM,en mécanique, c’est Cubic Feet per Minute .

    5
    3
    Répondre
  6. Une heure + tard dans les Maritimes!

    J’ai étudié à l’Université de Moncton en même temps que Dave Lévesque et je suis, encore aujourd’hui, très surpris de réaliser qu’il a réussi à se dénicher un emploi dans le domaine du journalisme sportif (!?!). Peu importe, je ne serais pas du tout étonné d’apprendre que Saputo lui offre des fromages à son image (pâte molle) pour l’inciter, voire l’obliger, à écrire des articles plus souvent qu’autrement positifs à propos de son équipe poche.

    12
    7
    Répondre
  7. Bergegraine

    Un gilet à l’mage du club qui commence a devenir terne et sans saveur, pourtant ce club bénéficie d’un bon appui de ses partisans. De grâce espérons que ce club ne suivra pas les traces du club de hockey Canadien qui est une vrai honte.

    8
    1
    Répondre
  8. Carlo Eduardo Alejandro-Diego

    Réjean Tremblay, lui, préfère s’empiffrer en courant les buffets gracieusement offerts par les organisations sportives en se présentant sur place habillé comme la chienne à Jacques!

    17
    1
    Répondre
  9. Alain Crête est mon idole...

    Pendant ce temps, il y a tellement de pseudos journalistes-reporters qui travaillent à la solde des Canayens de Mouréal pour préserver leur emploi et les avantages offerts par l’organisation même s’ils ternissent l’image de la profession.

    12
    2
    Répondre
    1. maudit insolant

      Les journalistes adorent surtout se faire envoyer en “voyages d’affaires” dans plein de villes différentes où le Canadiens ne joue même pas (p.ex un match Colorado vs Dallas) avec l’excuse d’interviewer un québécois, tout en ayant l’avion, l’hôtel payé, etc…

      Mais bon ça c’était avant le covid…

      Répondre
  10. Pierre-Idiot Levasseur.

    Mon gars de La Presse Fédéraliste devrait se garder une p’tite gêne quand tout le monde sait que notre «feuille de chou» a mangé, mange et mangera tout le temps dans la main du QLP (Québec et Ottawa) dans l’espoir d’aider ces partis de gagner le pouvoir et d’y demeurer.

    11
    1
    Répondre
  11. Parlons de RDS

    En 2009, les bouffons de l’émission «L’antichambre» à RDS ont fait bien pire: ils ont porté le chandail du Canadien lors des émissions qui étaient diffusées les soirs des parties.

    Répondre
  12. La vraie vérité

    Franchement ! Un gilet en cadeau et ils sont tous énervés… Sont pauvres à ce point là ? Bravo à l’amateur qui écrit: “Ben moi je payes des billets à chaque année et j’ai le droit de… Payer !

    La question est pertinente: Journalistes ou influenceurs ? Pour moi le journalisme est à l’agonie mondialement. Trop d’opinions se glissent dans les articles. De faits non vérifiés. Du travail de recherche et d’investigation bâclé (Quand il y en a eu !).

    On devrait dire: “Rapporteux de nouvelles”. La majorité des “journalistes” sont des pics-assiettes. Je l’ai expérimenté il y a longtemps de ça. Je travaillais pour une OSBL et, à l’occasion, on organisait des conférences de presses. Quand on avait du vin, un “ti’lunch” après : On avait TOUJOURS un ou deux journalistes présents. Quand y’avait rien, y’avait JAMAIS de journalistes. Jamais ! .. So… mon idée est pas mal faite là-dessus.

    13
    Répondre
  13. Le diable est dans les détails

    C’est rendu n’importe quoi ce club là. Aujourd’hui c’est Bernier qui quitte, demain ça va être autre chose, cette équipe fini même pas l’année.

    5
    1
    Répondre
  14. gatomouce

    En fait ce n’est pas le chandail d’un club de soccer: c’est un t-shirt publicitaire avec le logo de la banque de Montréal. L’enjeu reste toutefois le même avec les cadeaux aux journalistes (et encore… “journalisme” et monde du sport ça ne va pas ensemble).

    5
    1
    Répondre
  15. Le Bon Sens vs la Gauche Crasse

    Un journaliste peut-il recevoir un chandail d’une équipe sportive ? Si c’est une femme, oui, car elle a tous les droits, comme par exemple regarder les zizis des athlètes mâles dans les vestiaires après les matchs, vu que la femme est asexuée. Par contre, l’invrerse n’est pas acceptable. Pourquoi ? Demandez aux féministes, elles vous expliqueront toute l’affaire.

    8
    7
    Répondre
      1. Facts part two

        Presque 100% des constructeurs, des façonneurs de civilisation et des leaders politiques ou militaires de ce monde ont été des hommes. Fait. Point barre.

        D’autres faciles comme ça pour clore le bec aux égalitaristes qui cherchent à justifier l’égalité de représentativité dans différentes disciplines?

        Répondre
        1. Culture du viol

          Elle est bonne celle. Parlons des professeurs hommes qui manipulent les adolescentes pour pouvoir les abuser. De leur côté, les adolescents, eux, sont fiers d’avoir eu une professeure et se vantent aux amis. C’est pour cela qu’elles se font attraper. Il n’y a pire que les pulsions des hommes. Si tu refuse de t’en rendre compte, tu fais partie du problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *