17 réflexions sur « Envoye les morveux… on circule! »

      1. des gorilles équipé qui s'attaque à des moulins à vent

        intimider par quoi ? 3 femmes avec des vapoteuses ? calme toé le donquichotte des pauvres.

        2
        5
  1. Pierre-Paul Ladouceur-l'esperence

    Il faut être imbécile pour ne pas comprendre le message quand tu vois des policiers anti-émeutes foncés sur toi. Encore plus quand tu essaies d’argumenter avec le policier.

    34
    2
  2. La lumière de Noël

    Ouf! Parfois, ils perdent la tête dans des manifs et foncent dans le tas sans se soucier s’il s’agit de citoyens qui ne font pas d’histoire ou de véritables casseurs.

    6
    29
    1. Un piéton

      Quand t’es un citoyen ordinaire, et qu’il y a une manif où il y a hostilité et débordements, si tu n’es pas complètement stupide tu fous le camp de là il me semble.

      45
      4
  3. CQFD

    Encore une fois, on a pas toute la séquence… Les morveux sont trop nombreux de ce temps-ci pour se faire une idée du “avant”….

    26
    1
  4. Calinours & Bisounours

    « Il y a trois sortes de violence.
    La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés.
    La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première.
    La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres.
    Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue. »
    — Helder Pessoa Câmara

    Est-ce moi La Clique tu fais l’apologie de la première et la troisième et tu dénonces que la deuxième? Je présume que je dois me tromper. Merci de me publier.

    5
    8
    1. Gauchiste de salon

      Près de cent millions de morts si l’on se fie au Livre noir du communisme. La répression sanglante ne vient pas toujours d’où l’on pense.

      5
      1
  5. CouCou tu te vois dans le miroir

    Partout dans le monde des contestations s’opèrent et plus les contestations surviennent : actes de liberté d’expression démocratique, vous avez les autres, les spectateurs qui prônent l’arrêt des manifestations par la force, la contrainte. La liberté d’expression que des siècles de conflits et combats ont permis d’acquérir est compromise… le système s’inverse, cette fois le peuple sous le préteste de son confort et de la sécurité ultime, exige le contrôle, la contrainte et la limitation des droits\libertés… l’histoire se répète vous serez le spectateur ou l’acteur, la final sera le monde de demain.

    2
    2

Les commentaires sont fermés.