GND sur l’instrumentalisation de l’état d’urgence sanitaire pour mettre la pression sur les syndicats!!!

Dubé c’est un bully ou quoi?

Commentaire inutile à m’envoyer: c’est comme une dictature!

29 réflexions sur « GND sur l’instrumentalisation de l’état d’urgence sanitaire pour mettre la pression sur les syndicats!!! »

  1. Un classique de la faute à l’autre

    C’est vrai que la négociation peut se faire avant, pendant et après l’état d’urgence sanitaire en effet, mais bon en politique bien des stratégies sont bonnes pour pas le faire et renvoyer l’odieux sur l’adversaire.

    16
    2
    1. Arracher et traîner sa pitance vers sa place au soleil

      Les syndicats ne se sont pourtant pas gênés de passer des revendications en pleine pandémie. Pour les infirmières, ok, mais les fonctionnaires de l’AFPC et les débardeurs…

      11
      4
    2. Couroux, couroux, coucous.

      Gabriel est un politicien: il fait de la politique avec tout.
      Dubé est un politicien: il fait de la politique avec tout.
      Cette situation est intéressante, mais je vais passer.

      6
      2
  2. Ah bon !

    Quand le donneur de leçon à Dubé va-t-il remettre à l’Etat le montant d’un million de dollars qu’il a reçu en prime de départ et en fonds de pension de la part de la Caisse de dépôt lors de son retour en politique…et après ça, il ose dire qu’il n’a pas d’argent pour les employés de l’Etat…la gang à Legault en plus de graisser ses ti-namis se graisse aussi…

    23
    17
  3. Le Quidam

    Dubé s’est rétracté et il n’y a pas de quoi fouetter un chat.
    C’était maladroit de sa part.
    Mais c’est opportuniste de la part du nabot.

    27
    16
    1. Geez Whiz

      Sérieux, va te faire soigner. L’état d’urgence doit être levé immédiatement, car il est injustifié.

      4
      10
      1. pilote dans l'avion

        Tiens faisons un test ensemble.

        À quel moment, ou pourquoi, est-ce qu’un état d’urgence sanitaire pourrais être justifier dans n’importe quel situation spatio-temporelle?

  4. Geez Whiz

    Je suis d’accord avec GND (pour une fois) jusqu’à ce qu’il dise que l’état d’urgence doit être levé lorsqu’il ne sera plus nécessaire. Cet état d’urgence n’est plus nécessaire depuis un méchant bout et doit être levé IMMÉDIATEMENT!

    13
    26
    1. Leper Messiah

      Surtout le confinement, il est de moins en moins respecté, c’était censé d’éviter les réunions et les fêtes au départ mais ça a probablement été une cause des hausses de féminicides et de bien des dépressions.

      Et je prédit d’avance la vague d’abandons de chiens adoptés durant la pandémie. J’ai vu trois chiens errant à Montréal depuis ce printemps et je n’en avais jamais vu avant.

      7
      4
      1. Yannick

        Il va probablement y avoir une vague d’abandon de chien, oui.

        Cela dit, la faute en revient à ceux qui s’en sont prit un de façon irréfléchi, se disant que ça allait passer le temps, que ça allait amuser les enfants, pas au confinement.

        Même chose pour les féminicides. La faute en revient à des hommes faibles, instables émotionnellement et avec un orgueil tel qu’ils sont incapable de voir leurs mauvais comportements et la spirale de violence qu’ils engendrent.

        6
        3
        1. Leper Messiah

          Je ne veux pas faire l’avocat du diable, mais la violence et le climat toxique peut venir de la femme quand elle abuse du vin et/ou antixylotiques. Et la grosse vague d’adoption de chiens est survenue en réponse au confinement car il y avait exemption pour sortir le chien.

      2. Prétexte mal planifié…

        De se prendre un chien pour se donner la justification pour sortir pendant le couvre-feu est un peu poche vu qu’un chien. ça demande plus que de sortir pendant le couvre-feu.

        Pis vu le pas de couvre-feu… pu besoin de chien (euh, d’excuse pour sortir)…

      1. Geez Whiz

        C’est qui l’épidemiologiste en chef du Québec? Le rond de cuir comédien manqué à la tête de la Santé publique? Maintenir un couvre-feu sur la base de sondages ou un état d’urgence pour négocier avec les syndicats, c’est de l’épidémiologie?

        3
        1
  5. well well well

    Étrangement, les médias en dehors de Radio-Canada sont assez discret sur ce que vient d’affirmer le ministre de la santé, à DEUX reprises durant le point de presse.

    19
    2
    1. caquacor

      c’est pas étrange car en dehors de rad-can il ne reste que les médias de québecor, qui sont devenu la firme de relation publique de la caq……..

      7
      5
  6. Reality Check

    GND un jour, parasite toujours.

    Il est cependant moins domageable que le stratège derrière les Fake News TVA de Hérouxville et autres faussetés véhiculées par les médias a propos des “accomodements raisonnables” qui étaient en fait, dans la majeur partie des cas, des ajustements concertés.

    Duhaime a grandement contribuer à faire élire la CAQ quand il était conseillé de l’ADQ de Dumont.

    3
    3
  7. Un fefan fini de la CAQ

    Mais…mais… c’est le meilleur ministre de la Santé de toute l’histoire du Québec.

    4
    3
  8. pathos!!!

    Écouter Dubé parler c’est comme écouter un peu n’importe quoi. On dirait de l’improvisation pure et simple. Et le pire est qu’il n’a pas l’air de savoir qu’on doute de son aplomb. Il prend les gens pour des idiots.

    6
    3
  9. Rintintin le malin

    Fin de l’état d’urgence égale fin des primes COVID dans le réseau de la santé… c’était un peu son raisonnement derrière sa réponse.
    Qui va brailler encore qu’ils ne reçoivent pas leur part de cotisations syndicales sur ces primes si elles sont éliminées…
    Si les syndicats avaient été solidaires de leurs membres pendant la crise ils leur auraient donné congé de cotisations…

    Ceci étant dit, ces primes ne sont plus nécessaires et l’état d’urgence non plus.

Les commentaires sont fermés.