Appropriation culturelle dégueulasse à Toronto envers nous!

😂😂😂😂😂😂😂😂

Commentaire inutile à m’envoyer: la poutine c’est Olivier Primeau qui l’a inventé!

43 réflexions sur « Appropriation culturelle dégueulasse à Toronto envers nous! »

  1. Put In

    Our Signature Dish

    Known as Canada’s national dish, poutine is a French-Canadian meal featuring three ingredients: fries, cheese curds, and gravy.May 21, 2020

    Dong Cherry

    5
    53
    1. Ford's Bacon Dance

      The bacon and mustard roll is widely considered Toronto’s signature dish – particularly since Canada is responsible for producing 90 percent of the world’s mustard seed.Aug. 2, 2019

      Dog Fort

      1
      15
  2. Te faire licher ton face par une grosse baleine, tout le monde aime Marine Land

    Ça l’air que c’est à Montréal que fut inventé le beurre d’arachide et le fameux smoke meat. Sinon pour la poutine, il faut dire que Toronto est une ville plate qui manque d’imagination, elle doit prendre ses trucs ailleurs.

    36
    3
    1. El Latino

      3 personnes sur 5 ne sont pas Canadiens de souche à Toronto. Ils vont probablement s’approprier le général tao avant longtemps

      25
      2
    2. Le cuisinier de la Clique

      La viande fumée venait originalement des juifs d’Europe de l’est, pour eux c’était un substitut cachère du jambon. La poutine, c’est la version fast food de la poutine (déformation de “pudding”) râpée des Maritimes.
      Une création typiquement torontoise est la pizza hawaïenne.

      3
      8
  3. Verdun Power

    La preuve que le Canada Anglais n’a pas de culture distincte, sont obligés de venir chercher la poutine.

    49
    4
    1. Geez Whiz

      Ils nous ont pas mal tout pris : à commencer par l’hymne national et le drapeau, à l’origine des symboles de la Société Saint-Jean-Baptiste! Très peu le réalisent lorsqu’ils chantent “Ton front est ceint de fleurons glorieux” avant les games de jambons.

      22
      3
      1. L'Amérique du Nord Britannique

        Même “Canada” et “canadien” servait à désigner le pays et le peuple francophone.

        10
    2. Tim Hortons est le resto le plus populaire au Québec

      Eux ils ont pas de culture, nous on n a pas d’argent. Ensemble on fait un beau couple.

      9
      1
  4. Pierre-charles ladouceur-l'espérance

    Si nous étions noirs, les anti-n’importe quoi serions en émoi sur les médias sociaux, nous aurions des gens pour rappeler le racisme systémique que nous vivons et surtout des excuses du canada anglais.

    Mais bons, nous sommes des blancs québécois privilégiés

    43
    6
      1. Roteux le magnifique

        Le rapport?
        Faque les Blue Jays peuvent prendre un plat typique québécois et dire que c’est un plat iconique de Toronto. Même si la culture québécoise n’a pas grand chose à voir avec Toronto.
        Tu te sens une affinité spéciale avec les suédois, toi? Tu considères les boulettes suédoises comme un plat typique montréalais? Pourtant les suédois sont caucasiens!

        Tu le traites de cave, mais t’es toi-même pas vite vite.

        24
        5
        1. Mondialiste ébaubi

          On dirait que tu prends vraiment quelque chose d’insignifiant au sérieux. Je dis ça de même, mais la meilleure poutine que j’ai jamais mangée c’était à Toronto.

          3
          9
        2. Roteux le magnifique

          @Le bout d’la marde
          Au moins aussi cave que d’en revendiquer l’origine alors que ce n’est pas le cas.

          6
          1
      2. LOL

        Tu ralentis le groupe. Ce qu’il dit, c’est que nos pleureuses habituelles grimperaient dans les rideaux si on appropriait un élément populaire d’une culture noire, mais comme on est que des blancs (sûrement racistes systémique, xénophobes. colonialistes et suprémacistes en plus) alors là c’est juste un fait divers.

      3. Pierre-charles ladouceur-l'espérance

        Laisse faire ma petite guimauve molle, tu n’es pas le pogo le plus dégelé de la boite, tu portes bien ton nom.

        1. Amiral Kirk

          Ton cerveau, mon Pierre-Charles, c’est un Gumby qui a passé dix minutes dans un four à pizza. Bref. c’est du plastique fondu.

          1
          3
  5. Cré Basile

    Toronto passe son temps à nous copier: Juste pour rire, le tournoi de tennis (qu’on a été obligé de partager) et maintenant la poutine.
    Comme quoi, Toronto n’a pas de personnalité.

    38
    2
    1. Le Hibou à bout

      Le hockey, le sirop d’érable, la feuille d’érable, l’hymne national, le castor comme emblème, etc… tous des symboles initialement associés aux Canadiens-Français et qui furent détournés par les sans-culture du ROC.

      32
      5
      1. Mrs White dans la cuisine avec le chandelier

        Le hockey, le sirop d’érable, le castor… Geez, tu as vraiment le cerveau lessivé à 100%.

        2
        19
      2. Quebeski

        Va lire sur l’histoire du Hockey. C’est un sport de bourgeois Anglos à la base. Ça s’est développé entre autres à McGill. Les autres exemples sont validés ceci dit.

        1
        2
      3. L'observateur

        Le nom du Canada provient du mot iroquois « kanata », le « k » se prononçant comme un « g » et le « t » comme un « d » (ce qui signifie « village », « établissement » ou « terre »). En 1535, les habitants indigènes de l’actuelle ville et région de Québec utilisèrent ce mot pour guider le navigateur breton Jacques Cartier jusqu’au village de Stadaconé. Cartier utilisa par la suite le mot « Canada » non seulement pour désigner ce village, mais également pour l’ensemble des terres de Donnacona, chef de Stadaconé.

        La France du xvie siècle adopta donc le mot « Canada » pour désigner ce qui correspondait alors à la vallée du fleuve Saint-Laurent, ceci se reflétant dans les écrits et sur les cartes produites.

        9
        1
        1. J'aime mieux un cave qui agit comme tel que de s'imaginer "culturé"

          Les iroquois (en Gaspésie c’est les mi’gmak, mais en tk) avaient le même alphabet que les Européens mais prononçaient les K en G et les T en D? Ben gor donc.

      4. Charles Mayer

        J’veux pas casser ton party, mais les premiers matchs de hockey se sont joués à l’université McGill entre anglophones dans les années 1870 et ce sont eux qui ont développé le hockey dans tout le pays.

        En 1909, l’homme d’affaires ontarien J. Ambrose O’Brien pense qu’il y a de l’argent à faire avec les Canadiens-francais de plus en plus nombreux dans la métropole montréalaise, venus sur l’île pour travailler dans les nouvelles industries.

        Il fonde les Canadiens de Montréal et demande à Jack Laviolette de trouver 15 joueurs francophones pour représenter le club.

    2. Quelle personnalité?

      Ils ont tout simplement amélioré de vieilles idées. Comparé à Montréal, c’est bien plus beau, à moins que t’aime la culture des cônes oranges pis l’École de l’humour.

      4
      2
      1. Bernie

        Toronto et beau ne vont pas dans la même phrase. C’est laid cette ville. Même chose pour ceux qui habitent là.

  6. Ah bon !

    Approbation??? Ils approuvent que la poutine est le met national des québécois?
    La haute gastronomie toé!

    8
    7
  7. Ding Dong Cherry!

    Le met national et la gastronomie n’ont aucun rapport.
    Comm.inutile a m’envoyer:la poutine est aux Québécois ce que le pub est aux Irlandais!

    4
    6
  8. A vaincre sans péril on triomphe sans gloire!

    Je sais pas mais si a Toronto ils croient avoir accompli un grand exploit en éliminant le CH, ils vont se faire sortir rapidement car ils n’ont pas affronter de bonnes équipes depuis un bout et il n’y a pas grand chose au Canada actuellement

  9. Nourriture locale?

    Seulement à Toronto…

    Ça va mieux maintenant après avoir insulté les nouveaux immigrants.

    Dung Cherry

    2
    46
  10. La-Tête-A-Bobineau

    Pleurer parce que Toronto met une poutine sur la casquette des Blue Jays, est-ce que c’est considéré comme être woke?

    6
    2
  11. Rich

    Ils auraient dû mettre un carré beige à la place de la poutine. Ça représente bien Toronto: plate, insipide et pas original.

    8
    1
  12. maudit insolant

    Toronto LOL…tsé quand le multiculturalisme a tellement effacé la culture dominante traditionnelle et son peuple local par un melting-pot sans limites que tu dois aller fouiller chez le voisin pour avoir une identité.

    1. Better Call Sol Zanetti

      J’ignorais qu’il existait une culture de casquettes de baseball remplis de badges et de logos ajoutés. C’est laid.

      1
      3

Les commentaires sont fermés.