39 réflexions sur « Roméo Bouchard sur Pénélope Mcquade… »

  1. Antilibéralistanais

    La collusion des ti-namis de Rad-Can. Rien de nouveau sous le soleil.

    Vivement un Québec souverain pour mettre la hache dans la propagande fédéraliste qu’on paye de nos poches depuis trop longtemps.

    1. Antipékistanais

      Compte tenu de la très généreuse péréquation Canadienne, le Québec ne paie rien pour Rad-Can. Ce sont nos frères albertain qui s’en occupent.

    2. 👍

      👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍

  2. capt. bougon

    Peut-être que ça fessait parti du plan mettre le feu et ensuite être le pompier sauveur qui était le feu !

  3. Une personne peu sympathique

    Je crois qu’il a raison.

    En 2021, la gauche est tellement moche et hypocrite que non seulement elle divise les “pauvres” entre eux, mais elle les pousse à “l’extrême droite”.

    En fait, souvent, je le remarque, les croyances des individus qui défendent des valeurs de gauche les amènent à adopter des comportements qui poussent les “coupables” à droite (je pense que le contraire est beaucoup moins fréquent).

    Le résultat est que la gauche a raison : l’extrême droite se développe.

    1. Vlad

      Pour avoir fréquenté les groupes de gauche toute ma jeunesse, je peux te confirmer que ton constat est bon. Les gens de gauche sont en majorité des gens infréquentables et très imbus d’eux-mêmes. L’amitié n’est pas l’une de leurs valeurs, et plusieurs d’entre eux ont de graves carences sociales. Je suis toujours de gauche, mais je ne fréquente plus aucun gauchiste, à part quelques vrais amis de nos anciens combats qui ont fait le même constat que moi. L’extrême-gauche (les wokes) est le terreau qui fait germer les graines de l’extrême-droite.

    2. Les faits

      “L’extrême-droite” a surtout ramassé les classes ouvrières et laborieuses abandonnées par la gauche, celle-ci s’étant repliée sur un nouveau prolétariat fantasmé: immigrants, minorités sexuelles, etc, avec plus ou moins de succès. C’est pour a que ce qui est considéré de gauche (QS, France Insoumise, le caucus Democratic Socialism of America, etc…)est condamné à poireauté autour de 15% des intentions de vote alors que “l’extrême-droite” a le beau jeu de ramasser le bassin de travailleurs.

      J’ajoute qu’en Europe, c’est principalement sur des questions sociales où les partis dit “d’extrême-droite” tirent leur épingle du jeu car sur la question économique, ces partis sont parfois ancrés très à gauche, comme le FN qui parlent sans gêne de nationalisations de banques ou d’industries lourdes, le PiS polonais et son “solidarisme” donnant de gros chèques aux mères, Fratelli d’Italia qui parle de revenu universel, etc…

    3. Les faits

      “L’extrême-droite” (terme qui sert surtout à faire peur compte tenu qu’il n’existe pratiquement plus de mouvements ouvertement anti-démocratiques et totalitaires comme c’était le cas dans les années 30) a surtout ramassé les classes ouvrières et laborieuses abandonnées par la gauche. En Europe, c’est principalement sur des questions sociales où ces partis dit “d’extrême-droite” tirent leur épingle du jeu car sur la question économique, ces partis sont parfois ancrés très à gauche, comme le FN qui parlent sans gêne de nationalisations de banques ou d’industries lourdes, le PiS polonais avec son revenu universel et son “solidarisme” donnant de gros chèques aux mères, Fratelli d’Italia qui parle de revenu universel, etc…

  4. Séraphin Poudrier

    Le gars de l’Union paysanne?

    Comme quoi, le monde proche de la Terre garde toujours un meilleur sens des valeurs que les péteux de broue de la ville, viande à chiens!

  5. White hair power

    Quel bon commentaire de M. Bouchard! En effet, il y a des animateurs de radio activiste à Radio Canada et ça ne va pas changer.

    Tu es Pénélope McQuade, veux tu te faire apostropher par tes concitoyen.e.s lorsque tu magasines pour tes legumes et ton tofu bio? Te faire reprocher que tu as été complaisante avec cet invité de “droite” (n’importe qui pas Woke), pire te faire reprocher de lui avoir donné la parole ?

    Non. Tu veux faire partie de la gang. Tu vas suivre la parade.

  6. Ah bon !

    Pénélope a de toute évidence abordé ce sujet pour planter son ennemi de toujours, Stéphane Bureau, qui nous montre par sa prestation d’été en la remplaçant à son émission comment elle est poche…elle ne nous a pas parlé de son sujet par excellence, la Fragilité blanche, polarisation extrême…

  7. Batoche

    Il a tout à fait raison. La gauche woke érige des murs et des cloisons entre chaque communautés. On sépare la population en groupes fermés sur la base de la race et on oppose ces groupes les uns aux autres. Et ce n’est pas propre au Québec, on voit ce phénomène partout en Occident. Jamais les tensions n’auront été aussi élevés au sein de pays qui furent longtemps pacifiés. Merci au multiculturalisme et à ces agents de transmission.

  8. Faudrait que tout le monde devienne comme moi sinon cela apporte de la division et polarisation

    Continue de t’isoler du reste du monde Roméo, tu es vraiment devenu une caricature avec ton intolérance et ta haine de l’autre.

    1. L'arbitre

      2 minutes pour sophisme de l’ad hominem.
      5 minutes pour utiliser les termes surabusés “intolérance” et “haine”.

      Prochaine fois on t’exclut du match, le novice.

    2. La classse

      Effectivement, il vieillit très mal Roméo – devient un vieux grincheux sur tout et rien, tout est occasion de grincher.
      À l’entendre – et le lire – juste lui, sa gang et son époque était valable!

      1. LOL

        “À l’entendre – et le lire – juste lui, sa gang et son époque était valable!”

        On dirait que tu viens de résumer les posts de Catherine Dorion.

  9. André Bouchard, de Chicoutimi

    C’est qui ça Roméo? Le frère de Lucien? Le cousin à Butch? Le fils de mémère Bouchard?

  10. Dog eat dog

    Elle est mal placée pour parler d’apaisement, personne n’a remarqué mais la semaine passée elle a passé à Stéphane Bureau qui a poliment décliné son invitation de passer à son émission pour son retour. Elle avait peut-être oublié qu’elle avait contribué la première à le mettre dans l’eau chaude en critiquant son interview avec Raoult.

  11. L'épinette

    Quand une population de culture ou de civilisation étrangère s’installe massivement dans un pays, elle finit souvent par y former une contre-société animée par sa propre mémoire et ses propres paradigmes. Et comme l’idée de race rattachée à la couleur de peau est encore bien vivante en dehors de l’Occident, il est logique que ces idées (que l’on croyait ici à jamais enterrée depuis 1945) effectuent un retour en force avec l’augmentation de la population étrangère et non-occidentale dans nos contrées. Savamment entretenu par une caste de journalistes militants qui profitent de ces nouvelles tensions sociales, le racialisme et l’exacerbation de l’identité ethnique a encore un bel avenir devant lui.

  12. Y avait un vieux dans le Bas-du-Fleuve

    Il a souvent raison, le père! Avec Bureau parti, Radio-Woke dans toute sa splendeur.

  13. PVC

    J’aimerais bien connaître les cotes d’écoute de cette émission pour snob de préférence parvenus(es) Quand à l’animatrice pas capable, jamais vu et entendu une égocentrique comme elle. SVP Radio Canada une remplaçante ou remplaçant OPC.

  14. Will Lessard-Dinat

    c’est clair que Pénélopette va pas brasser la m*rd* dans son émission, ça sera la ligne officielle du parti

  15. J'ajoute

    Ces extrémistes wokes ne sonnent pas comme de vrais animateurs de radio mais plutôt comme des petits soldats de la gauche moralisatrice , placés pour nous faire la leçon et vendre leur propagande ridicule !

  16. Geez Whiz

    Ce matin, j’ai écouté 15 minutes de son émission et, à ma grande surprise, c’était pas si pire. Je suis tombé sur un entretien avec Normand Baillargeon, qui est venu parler du concept de “racisme systémique”. Or, ce n’était pas l’angle habituel auquel on s’attendrait à cette émission pour traiter de cette question. Baillargeon présentait les deux côtés de la médaille (les arguments de ceux qui sont pour et de ceux qui sont contre) et montrait un bon esprit critique. Pénélope, sans être une grande intervieweuse, a su tempérer ses grandes envolées wokes durant la discussion. Bref, un entretien intéressant… J’ai aussi remarqué que plus tard, l’émission du midi n’était plus animée par le gros C. Auger, mais plutôt par Alec Castonguay, ce qui est une grande amélioration. Les bruits de bouche, le nez bouché et les opinions pro parti libéral de C. Auger, ça commence à avoir franchement fait son temps.

    1. .

      Pas pour rien qu’il est rendu à La Presse.

      À croire qu’il existe un service de navette directe entre les bureaux de LP et ceux de Radio-Canada.

  17. Fille à papa

    « Quand je pense que c’est moi qui l’ai fait rentrer par la grande porte de l’institution des tas… » – Wistoune

Les commentaires sont fermés.