Cette affiche dans un bar choque Safia Nolin et la mère ordinaire!

Beaucoup de réactions négatives concernant cette affiche!

Commentaire inutile à m’envoyer: ils doivent parler d’une grosse bière!

80 réflexions sur « Cette affiche dans un bar choque Safia Nolin et la mère ordinaire! »

  1. Je n'achèterai jamais cette bière!

    Franchement, c’est pas fort comme pub… Pas de félicitations à faire à celui (sûrement un gars qui s’est trouvé drôle) qui l’a conçue.
    Ceci dit, à 1-2-3, on va voir des messages vulgaires et haineux, non pas sur la pub, mais sur les 2 messagères…

    1. les crétins dla cliquette

      Continu de perdre ton temps dans des chimères aussi ridicule que des “pub pas forte” les vrais problèmes peuvent attendre hein mon cabochon ?

      1. CQFD

        Parlant de cabochon, bienvenue dans le club le Crétin….
        Dire « C’est pas fort comme pub » n’a pas le même sens que « pub pas forte », mais faut pas trop en demander à un crétin qui n’a pas fini son Secondaire 2……..

    2. Cora 300 et fière

      Donc si chu grosse j’ai pas le droit de me faire prendre ??? Ceux qui s’offusquent sont des grossophobes.*****

    3. Plop

      Personnellement je la trouves sympathique cette pub. Il va falloir un jour retrouver la liberté de rire un peu de soi et des autres sans provoquer la haine et la colère.

  2. de la grosse bière de gros gars!

    Archibald a depuis longtemps des goûts douteux en matière marketing.
    Du racolage de douch sans trop d’éthique.
    En effet, cette publicité est de mauvais goût.

  3. Globul

    Elle serait fâchée si on disait “une petite” car ce serait discriminatoire envers les grosses.

    Un moment donné…est-ce que c’est classe de Archibald? Non
    Est-ce qu’il ya matière à se fâcher? Non plus

  4. UNE GROSSE C'EST UNE GROSSE

    BEN QUOI ?????????????????

    Une grosse c’est une grosse.
    Comme une grosse insignifiante qui se pavane avec un t-shirt avec l’inscription : ALL COPS ARE BASTARD.
    C’est pas parce que t’es grosse que tu peux pas être insignifiante, y compris dans un contexte de fusillades à répétition.

  5. Le Quidam

    La Nolin, une francophone qui s’adresse à une entreprise québécoise en anglais…….
    Quelle colonisée !

    1. MP Morin

      Esti que c’est bon ton commentaire.

      Exactement le genre de jugement que ce genre de personne “woke” ferait!

  6. cabochonne Longpré

    Faut tu être névrosée yinque in peu pour s’offusquer d’une pub avec un petit jeu de mot innoffensif

    1. Carmen

      Question:

      En quoi la pub est sexiste?
      Que signifie tape-toi par ici?

      Merci beaucoup pour les précisions linguistiques.

      Patativa

  7. VP Marketing

    Merci pour le spin ! On le savais que ca viendrait vous chercher.
    – Le Département Marketing

  8. Dis rien, écris rien, respire pu

    Si tu associes « grosse» à quelque chose de négatif, c’est ton probème. Ils auraient pu dire «tape-toi une blonde, une rousse, une noire etc.» Ou est-ce le simple fait de dire «tape-toi» qui choque, du genre ce serait perpétrer la culture du viol?

    On ne sait plus trop dans cette société qui adore être offusquée.

    1. asdf

      … c’est pas le mot grosse qui est le gros du problème c’est le sous entendu de s’en tapper une, genre pump and dump. c’est pas très classe de traiter la sexualité comme ça dans un espace public , ça envoie un drôle de message surtout pour les jeune jambons. mais whatever. même pas intéressante comme bière, c’est ça qui me choque le plus.

  9. Mononcle salivant!

    Arrrrrrg! Woke! Ce n’est sexiste du tout voyons. Au contraire c’est inclusif. Maudites féministes qui chialent tout le temps. Si les bières représentaient des hommes là personne dirait rien. Cette indignation indique définitivement le déclin de l’homme hétérosexuel blanc.

    1. Je réponds aux clowns

      On attend impatiemment la réaction des mêmes personnes outrées et scandalisées concernant les musulmanes quand elles en croisent dans la rue.

      D’ici là, ferme ton claque merde petit microbe antiraciste réellement antiblanc.

    1. J’ai honte pour vous

      Le pronom qui remplace un nom féminin singulier, c’est “elle”.

      “Eux”, c’est pour les noms masculins pluriels.

      1re année du primaire.

      Le français des Québécois est vraiment lamentable.

  10. Pepsi et MayWest pour déjeuner

    Bien joué Archibald, tu vas attirer l’attention… Le public qui achète ta bière va publier, c’est vendredi, je me tappe une grosse… Ceux qui trouvent que c’est scandaleux vont parler de toi et peut-être les médias traditionnels vont vouloir les dirigeants en entrevue.

    1. Exemple concret de régression

      La bière c’est déjà pas terrible à moins d’être assoiffé, en microbrasserie elles sont toutes hyperamères comme de l’eau de mer et se valent toutes.

  11. Le limité

    C’est l’histoire d’un gars qui rentre aux danseuses.
    Il choisit la toutoune et lui demande de danser pour lui. Elle danse, danse et danse pendant 60 minutes
    Le gars lui dit de continuer même si elle est fatiguée.
    Elle poursuit une autre heure. Après deux heures, le gars lui dit d’arrêter et lui donne 3$.
    Insulte, la toutoune lui dit qu’elle ne comprend pas.
    Le gars lui pointe la pancarte en arrière du bar qui dit : De 5 à 7, la grosse 3$!!
    Poutoum pish!!

  12. Mr.Moots

    Quand t’es alcoolique, tu comprends qu’une grosse, c’est pas une femme, mais une grosse bière!

    1. Criss vous n’avez rien vécu à part la victimite bande de mollusques.

      Tout ceux né avant les milléniaux vont la comprendre et leur rappellera des souvenirs(à par la guedaille à Massicotte ça l’air)

  13. Ça vend juste de la bière mais un style de vie!

    Nous savons tous que ce genre de pub sexiste serve surtout à faire réagir des groupes des pression pour ensuite retirer la pub pour faire parler du produit à une plus grande échelle et attirer la même occasion une clientèle de douchebags en fait. Tu vas certes perdre des clients, mais en gagner d’autres.

    1. Ruth

      “…ce genre de pub sexiste serve…”

      Incroyable.

      Du verbe server.

      Je serve
      Tu serves
      Il serve
      Nous servons
      Vous servez
      Ils servent

        1. Ruth

          Le verbe servir dans ta phrase se conjugue à l’indicatif, pas au subjonctif. C’est toi qui ne sais pas conjuguer tes verbes.

          Misère.

          Ça ne sait pas écrire le français, on les corrige, et au lieu d’apprendre, ça s’obstine avec la correctrice.

  14. CouCou tu te vois dans le miroir

    Donc si ça avait été ”petite”, ça aurait été correct.. ? Ou si on faisait pus de pub ou humour ça serait parfait pour ces gens intolérant. Un beau monde de demain… 😉

  15. Fred

    J’avoue que c’est limite comme publicité. Mais en même temps, on dit à nos jeunes que c’est “correct” d’être gros / grosse maintenant alors je m’attends à ce que ça aille dans les deux sens. L’outrage à sens unique, c’est pas terrible.

  16. Gros Espace musique

    « Moi quand j’ai envie de me taper de la musique de grosses, j’écoute l’émission de matante Monique Girouille à Rad-Can. » – Claude Radotte

  17. Mère archi ordinaire.

    Excellente bière et puisque ça fait chier Safia et la mère très ordinaire j’ai déjà hâte ce soir d’en boire une.

  18. Louis

    Les seules personnes qui achètent ça c’est des Ontariens dans un Couche-Tard qui pensent que c’est de la bière artisanale.

  19. Regarde la lune ,pas le doigt

    Bon, le mot en G maintenant ? Elles ne connaissent pas l’expression ” SE taper une Grosse bière ”?.
    Si une tassait son grand nez et l’autre ses mentons, elles remarqueraient , il y a des photos de canettes de bière sur l’affiche ! Ça ne peut être plus claire !

  20. CQFD

    Moi, c’est le nom des bières que je trouve arriéré:Chipie, Matante & Joufflue avec des images des années 50. Et dire qu’il y a des machos ici qui approuvent. Aussi arriérés que Archibald!

  21. 50-50

    Si tu te sens visé par cette annonce, tu as un problème…ou peut-être deux problèmes en réalité…

  22. Bonjour monsieur

    J’ai toujours pensé que si c’était Molson ou Labatt qui avaient mis des portraits de femmes sur leur cannettes pour baptiser leurs bières ça ferait longtemps qu’ils se seraient fait crucifiés sur les réseaux sociaux et que leurs dirigeants se seraient fait traités de gros colons demeurés. Probablement qu’un projet de loi serait aussi débattu pour interdire cette appropriation de genre pour vendre de l’alcool. Mais bon. Comme c’est une jeune brasserie, gérée par de jeunes hommes modernes, évolués et donc inoffensifs pour la gent féminine, alors ça passe…

Les commentaires sont fermés.