Le HEC met fin à sa collaboration avec le conseiller économique d’Éric Duhaime!

Suite aux nombreuses fois où il utilise le mot “conne” sur Twitter!

Commentaire inutile à m’envoyer: il devrait dire “woke”

16 réflexions sur « Le HEC met fin à sa collaboration avec le conseiller économique d’Éric Duhaime! »

  1. Imagine être un fils de riche aussi con

    Au moins il entre encore dans les standards de radio x et peut continuer là

  2. Vaut mieux de la mauvaise information que pas d’information du tout

    Des penseurs ésotériques comme lui dont la pensée économique découle bien plus de la croyance essentiellement idéologique et d’un militantisme politique que de la science viennent retirer beaucoup de sérieux et crédibilité à nos institutions universitaires. Que la mystique main invisible du marché vienne le pousser vers les vidanges de la culture poubelle loin des institutions sérieuses.

    1. Marie-Pier

      Elle est bonne.

      Tu crois encore que les universités sont des institutions sérieuses?

      Gad Saad l’exprime à merveille dans son livre The parasite mind :

      ”Beyond being purveyors of anti-science (postmodernism) and science denialism (biophobia), universities serve as patient zero for a broad range of other dreadfully bad ideas and movements. In the immortal words of George Orwell, ‘’One has to belong to the intelligentsia to believe things like that : no ordinary man could be such a fool’’. The proliferation of many of these bad ideas has yielded reward mecanisms in academia that are upside down. The herd mindset is rewarded. Innovative thinkers are chastised. ‘’Stay in your lane’’ academics are rewarded. Outspoken academics are punished. Hyper-specialization is rewarded. Broad synthetic thinking is scorned. Every quality that should be define intellectual courage is viewed as a problem. Anything that adheres to leftist tenets of progressivism is rewarded. Those who believe in equality of outcomes receive top-paying administrative jobs. Those who believe in meritocracy are frowned upon. If they go unchecked, parasitic idea pathogens, spawned by universities, enventually start to infect every aspect of our society”

      Gad Saad, The Parasitic Mind, p. 16

        1. La blonde de dôme dumas

          Faut pas lui en vouloir, il croyait pogner à l’université mais il est resté un incel jusqu’à ma rencontré. 3 années perdues pour lui et beaucoup d’amertume hihihihi

      1. Ti Gilles

        Marie-Plaie et ses références obscures.

        C’est quoi ta prochaine citation? The Matrix? The Onion?

        Va finir ton secondaire IV, comme quelqu’un d’autre ici disait il y a quelques temps.

  3. Team Steak

    Jo Hamel ira brailler a Radio-X et ils vont traiter tout le monde de snowflakes blablabla et après ils vont parler steak.

  4. PPC est que ça veut dire Parti Plein de Coucous

    Mon petit gars de cinq ans vient, comme Jonathan, d’apprendre le mot conne et comme Jonathan, il le répète pour tout et pour rien. Juste pour voir notre réaction. Mais il a cinq ans.

      1. PPC est que ça veut dire Parti Plein de Coucous

        Réponse qui casse:

        Non des coucous qui venaient déranger les élèves devant leur école.

  5. Tiens toi!

    Bravo à Peterbilt et aux HEC d’avoir pris des mesures. Ça lui apprendra à mesurer ses paroles écrites!

  6. Une remarque pertinente (bravo)

    “les ravages de l’instruction publique”

    Il parle comme le commentateur-graine Moutongris, l’idiot qui a travaillé de nuit dans un dépanneur toute sa jeunesse.

Les commentaires sont fermés.