Avec des chiffres on peut expliquer les chances de mourir de la Covid!

Pas mal brillant!

Commentaire inutile à m’envoyer: elle a trop de rage!

39 réflexions sur « Avec des chiffres on peut expliquer les chances de mourir de la Covid! »

  1. Les faits

    C’est cool, elle est bonne avec les chiffres… qu’elle sort directement de son ***.

    N’en déplaise à madame toute les études montrent que le vaccin ne t’empêche pas d’avoir ou de transmettre la covid mais simplement de réduire les symptômes liés à celle-ci.

    Maintenant, peut-elle montrer les chiffres de quelles sont les chances de mourir de la covid pour les moins de 40 ans, 30 ans, 20 ans pour qui on exige la vaccination? Ah non, c’est vrai ça va détruire son narratif.

    Répondre
    1. gentleman cambrioleur

      la moyenne d’age au canada des morts de la covid est de 84 ans, aucune surmortalité en 2020…il y a beaucoup d’effets secondaires des vaccins, dont plusieurs tres graves: chiffres disponibles sur l’INSPQ. Je laisse les covidiens se renseigner sur tik tok pour me contredire. Pour les anecdotes persos, je ne connais personnes qui a été hospitalisé pour la covid en plus d’un an et je connais beaucoupd e perosnne de plus de 65 ans. Par contre autour de moi, depuis le vaccin et chez des jeunes: un mort, 3-4 cas de problèmes cardiaques, dont un qui nécessitera un suivi à vie probablement…bonne chance avec la 3e et 4e doses qui arrivent bientôt.

      Répondre
    2. Les faits 2.0

      Ça fait 18 mois et tu n’as encore pas compris que ça n’a rien à voir avec le fait de mourrir ou non, mais le fait d’engorger les hôpitaux et les soins intensifs.

      Tiens, en voilà d’autres chiffres: la population non-vaccinée, soit tout juste 15%, occupe à elle seule 80% des lits de soins intensifs.

      Répondre
      1. Les faits

        La situation évolue. Avec le variant Delta et le Mu qui s’en vient, le vaccin n’offre plus du tout la même protection. Regarde les chiffres des hospitalisations par exemple en Israël ou même dans certains comtés au sud de la frontière où plus de la moitié des hospitalisations sont des non-vaccinés.

        Répondre
      2. .

        Exact. Si le taux d’occupation des soins intensifs étaient de 15% de non-vaccinés, alors là on pourrait dire que le vaccin ne sert à rien. Sauf qu’on a un taux 6x plus élevé que leur poids démographique, prouvant ainsi qu’ils sont la cause de l’engorgement du système depuis 1 an.

        Répondre
      3. La morgue & la pissotière, maudit qu'on se fait du fun

        Va dire au narcissique qui fait des menaces à peine voilées, qu’il s’apprête à être remplacé (si vous ne vous aidez pas, personne ne vous aidera). C’est ce genre de personne qui fait, en entretenant une climat social toxique, qu’on se concentre sur ce qui ne vas pas, au lieu de ce qui va. Malgré certaines embûches, la science continuera d’avancer (prélèvement de sang à domicile pour déceler de nombreuses maladies), et la robotique permettra une distribution des tâches plus efficace chez les humains dans les hôpitaux, les commerces et l’industrie. Les écoles seront principalement orientées sur la robotique, et la médecine sera enseignée au niveau de secondaire (technique de réanimation. secourisme).

        Répondre
    3. Madame Coucou

      C’est pas pire que les coucous qui fondent leurs arguments sur “renseignez-vous, moi je me suis renseigné” … et qui ne disent jamais où ils se sont renseignés.

      Répondre
    4. Je ne comprends pas

      Donc si le vaccin n’empêche pas d’avoir la covid, Est-ce que ça veut dire que la covid aura jamais de fin?
      Je m’explique. Prenons 4 personnes vaccinées. Alain a quand même la covid. Il la donne a Ben. Ben la redonne a Claire qui la redonne a Alain et Dan, etc. même s’ils sont vaccinés.
      Donc ça a pas de fin? Quant est-ce que la covid va disparaître dans ce cas?
      A la limite, a quoi ça sert d’être vacciné? Quelle différence ça fait?
      C’est plus ce genre de problème de logique de base qui dérange.

      Répondre
      1. Les faits

        Et voilà. Et aujourd’hui même les autorités américaines ont dit qu’on devra s’habituer à vivre avec la Covid pour les prochaines années, voir la prochaine décennie. Autrement dit, ça finira pas, alors aussi bien accepter qu’il y aura des morts et des hospitalisations et d’adapter notre système de santé pour faire face à cette nouvelle réalité.

        C’est plate à dire mais la covid est peut-être le coup de pied aux fesses que ça nous prenait pour repenser notre système de santé déficient.

        En espérant que les covid-anxieux finissent par allumer! Tôt ou tard ils arriveront à cette conclusion plutôt que de penser que la covid va disparaître comme par magie avec une solution miracle (vaccin).

        Répondre
  2. Le cycliste

    Fille hystérique, qui sort des chiffres sortis de nulle part, fait du cherry picking pour arriver à ses propres conclusions, qui est politiquement motivé (voir son twitter)…

    Et on serait supposé trouvé son intervention “brillante”?

    Désolé mais je passe.

    Répondre
  3. Cheff Fillion 🇸🇪

    Maudite communiste. Elle ne connaît pas le plaisir de rire des gens qui en décède et de recevoir des subventions du gouvernement 🥩

    Répondre
  4. Chloé-Élisabeth Malenfant-Monpassant

    Elle a raison, mais il y aura des millions (!) de chirurgies délestées à cause des 15% non vaccinés.
    Juste à Victo, on a dû délester d’innombrables chirurgies à cause des 2 covideux aux soins intensifs, c’est pas rien! Ce n’est pas une campagne de peur, on voit que c’est bien réel…..!

    Répondre
    1. Serge Wiseman

      Fak toi tu trouves ça normal qu’un système de santé soit complètement paralysé à cause de… deux patients covid dans tout un hôpital.

      Visiblement avec cette mentalité, on est pas sorti du bois.

      Répondre
  5. HommeCisNonRacisé

    Show-na, calme toi, je ne sais pas si c’est la 2e dose qui te rend si hysterique en déréglant tes regles, mais je vais te donner une statistique qui va te faire capoter encore plus:

    100% des humains sur cette terre vont mourir un jour! meme pas besoin de calculatrice pour te le démontrer, c’est même pas censuré apr facebook! Maintenant, reprends ton souffle et va écouter une série netflix, ca va te calmer un peu.

    Répondre
  6. Fred Dubé lui yé drole pour la clique

    Une chance sur 2 que demain le soleil soit présent. Une chance sur 2 donc si tu lances un 25 sous dans les airs l’orignal sois là. Je suis un mathématicien moi aussi.
    Et aussi 99.999 % de chance que le coucou que tu vois déliré lui reste 3 dents.

    Répondre
      1. Euh...

        Vous ralentissez tellement le groupe qu’à un moment donné, c’est normal de perdre patience. Vous vous attendez à quoi ? On vous a tout expliqué, on a répété, on vous a donné du temps : faites nous pas une crise du bacon quand on va vouloir aller de l’avant sans vous.

        Répondre
        1. Marie-Pier

          Pas encore toi.

          Tu n’expliques rien. Tu répètes la ligne de parti sans jamais répondre aux questions avec des arguments valides.

          – Immunité naturelle > immunité vaccinale
          – Traitements préventifs supprimés
          – Efficacité vaccinale qui diminue après 3-6 mois
          – Effets secondaires graves cachés de l’injection expérimentale
          – Effets long terme inconnus
          – Vaccinés transmettent autant le virus

          Pas non plus capable de justifier d’un point de vue légal, ni même éthique
          – Le passeport
          – La vaccination obligatoire des employés de la santé (qui accentue la crise en santé)
          – Le bris de confidentalité demandé par le gouvernement pour avoir accès au status vaccinal des employés en éducation

          Tu n’as pas compris la base des statistiques dès le début, n’essaie pas de trouver un “punching bag” maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *