Non la PCU n’a pas créé une aisance et un confort!

Les gars dans la restauration sont tous allés dans la construction!

Monte tes salaires si tu veux du monde!

Commentaire inutile à m’envoyer: à la radio de Québec, ils disent que tout le monde est sur la PCU!

54 réflexions sur « Non la PCU n’a pas créé une aisance et un confort! »

  1. Les faits

    Quel drame! Un Mikes sera fermé le lundi et mardi!

    Sérieusement, pourquoi vouloir être toujours ouvert 24-7? Je fermerais tous les commerces dimanche et plusieurs lundi-mardi, et ça ne me ferait pas un pli.

    1. Les vrais faits

      On peut même fermer le Québec au complet et ça ne te fait pas un pli, on a vu ça dans les derniers mois. Toi point étant?

    2. hmm

      Si tu forces la fermeture de tous les commerces les dimanches, as-tu pensé que ça élimine des possibilités d’emploi pour le monde à temps partiel?

      Laissez les commerces viables ouverts, et ceux qui peuvent pas se le permettre, ils fermeront c’est tout.

      1. un vieux Québécois de plus de 30 ans

        Dans un passé pas si lointain, il y a une vingtaine d’années, absolument aucun commerce n’était ouvert les dimanches et le personne ne s’en plaignait.
        Ps, j’ai plus que 30 ans et je ne suis pas un boomer parce que j’en ai moins que 60 😉

        1. Rigueur, rigueur, rigueur

          Erreur factuelle. Les commerces sont ouverts le dimanche depuis le début des années 90.

      2. L'Optométriste (coucou et connaisseuse des masques 3M)

        Exactement! On voit ici le petit nombrilisme des petits Québécois qui sont nés pour un petit pain. Envieux, jaloux, etc.

        1. Une autre enragée qui tape sur le Québec

          Commentaire vide, poche, cliché et qui ne repose sur aucune donnée factuelle.

      1. Arrive en ville

        Et avant ici les gens buvais en conduisant, avant les immigrants était victime de racisme et les gens en avait rien à foutre. Avant + vieille mentalité, tu as besoin d’évolué mon homme

        1. Luke Skywoker

          Ah les immigrants ne sont plus victimes de racisme, bonne nouvelle, cris le plus fort pour que tous les wokes entendent.

        2. Tant qu'à dire des choses pas rapport

          Avant la qualité de l’air était bonne et il y avait plus d’espèces animales sur terre, maintenant l’air devient plus pollué, la planète se réchauffe et plusieurs animaux s’éteignent. Donc c’était mieux avant.

          Facile, hein?

    3. le morpion

      Les personnes qui vont travailler les mercredi, jeudi, et vendredi, quand vont-elles pouvoir faire leurs achats avec ton système?

      1. Le club des 100 watts cogne a ta porte.

        Est-ce qu’ils travaillent 24hre/jours sauf les dimanches lundis et mardis?
        Si non, ils peuvent y aller avant ou après, et/ou les samedis, qu’est-ce que t’en penses?

    1. Mademoiselle Papillon, prof de français en 3ieme année du primaire

      Sérieux, penses tu vraiment qu’on va installer antidote pour corriger des fautes sur ce blogue juste parce que tu te mets a saigner du nez quand t’en vois une?

      1. Rabelais

        Quand on en voit une ? Je vois en moyenne 100 fautes par jour dans les commentaires. Continue à te foutre de la qualité du français, tu fais une bonne prof.

      2. La capacité de lire n’assure pas celle de comprendre

        Après avoir lu la note du pauvre propriétaire du Mikes, il est facile de comprendre que la référence était sur la piètre qualité de sa capacité à écrire correctement un texte, même très simple et très court.

      3. Précision

        Mademoiselle Papillon, vous n’êtes pas un prof mais une enseignante. Si vous enseigniez à l’université, là vous seriez prof. Et on écrit maintenant 3e, on n’écrit plus 3ième. De plus, vous avez oublié votre trait d’union entre penses et tu… penses-tu. J’espère ne jamais avoir mon enfant dans votre classe. Pas étonnant que les adultes ne savent plus écrire.

  2. L'argent des autres

    Trudeau a été réélu on croirait qu’il va maintenant arrêter la PCU? Surement que non, y en a pas de problème, on dépense, on s’endette, après moi le déluge…

  3. Un piéton

    « Les gars dans la restauration sont tous allés dans la construction! »

    Dit-il sans rien pour appuyer son propos. Beaucoup d’employés de restaurants ne sauraient pas différencier un 2×4 d’un marteau…

  4. Premier sur la nouvelle

    Euh, Clique, c’est parce que on a vu ça passer il y a 3 moins cette affiche là…

  5. Le sociologue invité de la Clique

    Hier, sur la Grande Chaine canadienne, on expliquait la rareté de main-d’oeuvre en partie par le très grand nombre de travailleurs rendus à l’âge de la retraite qui ont quitté comme ils avaient le droit de le faire et que les les couples des pays occidentaux ont eu très peu d’enfants ( un ou deux) maintenant en âge de prendre leur relève. Le déficit de ressources est là, en partie. La redistribution des travailleurs créera des manques dans certains secteurs des services.

  6. well well well

    Pas te faire de la peine Clique mais, la plupart des serveuses sont des femmes et sont pas rendu dans la construction. Sont chez elle, en train d’appuyer Lucie Laurier, tout en encaissant leurs PCU.

    Le propriétaire a raison, ce revenu garantie a offert un confort qu’un employeur ne peut pas offrir.

    Et come on avec les salaires, en restauration comme serveuse, si t’es juste moyennement bonne tu peux aller te chercher un 20-25$ de l’heure facile avec les tips.

    Ma cousine travaille dans un buffet pis a va se chercher des 300$ par gros soir, déclare 50$ parce que c’est pas officiellement une job à tip, paye a peu près 12 $ d’impôt la dessus et se met le reste net dans les poches.

    Le salaire bas a le dos large en maudit…

    1. II faudrait revenir comme au début de la révolution industrielle là les gens travaillaient des heures et des heures à bas salaires sans se plaindre. Maudit confort toé.

      Pauvre patronat, les curés de la main invisible ne savent plus quoi faire.

    2. King des hasbeens

      Ce n’est pas pour te faire de la peine, mais le problème est davantage dans les cuisines où les salaires sont effectivement bas. PCU ou pas, en ce moment, il y a une multitude d’emploi plus payant et valorisant qu’être plongeur ou aide-cuisinier.

      Encore une fois désolé de te l’apprendre, mais les professions de la restauration ne se résument pas qu’à être serveuse.

  7. Fier woke

    C’est écœurant que les travailleurs en profitent et que le patronat en perd un peu. Je pleure toutes les larmes de mon corps de jambon.

    1. LOL

      « Le patronat en perd un peu ».

      Dépend de quel patronat tu parles, puisque l’endettement immense causé entre autre par la PCU que tu chéris tant amène les banques et autres géants de l’investissement à acheter des parts massives de la dette canadienne, s’assurant ainsi de beaux profits faciles dans les prochaines années.

      Donc le petit patronat, oui il en perd un peu. Mais le grand patronat, celui dont tous les wokes ferment les yeux, lui s’enrichit plus que jamais.

  8. Prumf

    C’est pas non plus comme si Mikes était nécessaire à la société. Un conseil Sébastien : ferme ton resto et rends-toi utile.

  9. JoBlo LE King!

    Leur pizza croûte farcie au fromage est vraiment bonne! J’aime bien ce resto! Leur choix de Sangria est excellente aussi! Bon, j’irai les jours qu’ils sont ouverts! Je sais que les temps sont difficiles pour plein de restos et autres commerces.
    Note: Merci Ti PET d’endetter les jeunes de demain! Mais t’es tellement beau (beurk) 😛

    1. Achetez maintenant et payez plus tard

      Un juste retour des choses…
      Ils en profitent maintenant et seront ceux qui devront rembourser une fois le party terminé.

  10. maudit insolent

    « Une aisance et un confort ».

    Non les gens sont allés suivre des formations pour avoir une vraie job payante.

    Trop de restos, trop de services non-essentiels. Heureusement, le monde vont moins gaspiller leur argent sur des choses aussi inutiles que des restos.

  11. Le gars que vous ne verrez jamais conjugué un verbe conjuguer

    J’aurais écrit « ont créé » et « devrai fermer » au lieu de « ont créer » et « devrai fermé »

  12. Bernie

    Mikes. Je me souviens que lors d’une annonce de mauvais résultats financiers, ils blâmaient l’incertitude constitutionnelle pour expliquer leurs résultats. Ben oui! C’est sûr que ça empêchait les gens de se commander de la pizza.

  13. "On s'est payés une folie."

    Pire qu’une aisance et un confort, les passes-droits durant la pandémie (reports de paiements d’hypothèque, etc) et la PCU ont eu un effet pervers chez une tranche de la population moins bien nantie qui, pour la première fois depuis longtemps, s’est retrouvée avec « des moyens » $$$ LA PREUVE : à l’émission SYNDICS de NOOVO cette semaine, ce couple (ci-dessous à 13 min 40) endetté qui décide, avec la PCU, de se payer un voyage de 3 semaines à Niagara Falls !!! Imaginez le nombre de smattes qui ont fait la même chose !

    https://www.noovo.ca/emissions/syndics/quand-on-vit-au-dessus-de-ses-moyens-s1e2

    1. Mr Fru

      Ben non ça peut pas être vrai! Les gens sur la PCU sont retournés aux études pour pu avoir à travailler dans les restos selon « Maudit insolent »

      Non mais sans blague, 3 semaines à Niagara Falls! On peut dire qu’ils ont fait le tour!!

  14. Caisse suivante

    Trop de restos. Il y en a trop. Et on va se le dire trop de médiocre. S’ouvrir un resto pour pouvoir cacher son manque d’éducation et d’avoir le privilège de s’appeller « entrepreneur »..

    1. Entrepreneur multidisciplinaire

      Peut-être est-ce lui aussi le caissier?
      Ils doit certainement devoir cumuler plusieurs emplois vu le manque important d’employés dont son commerce souffre et qu’il a aussi besoin de cumuler les vacances et congés.

  15. Pierre Cousineau

    Il y a 25% trop de places de restauration ( toutes catégories confondues) au Québec et les fermetures ne feront que rendre les commerces qui restent plus profitables.
    Vous n’avez qu’à voyager un peu partout au Canada pour réaliser q’il n’y a pas autant de restaurants sur un klm de rues qu’au Québec……

  16. Un serveur

    Le problème des franchisés c’est qu’ils ont payé leur franchise trop chère pour ce que ça vaut, il y a trop de restos au Québec alors il faut que ce secteur se rationalise. Avec les franchises le franchisé est obligé de fonctionner 7 sur 7 sans compter que la bouffe est pas bonne.

  17. Nono

    Pauvre Sébastien Morin
    Il s’est acheté un restaurant, maintenant il a droit aux employés qu’il veut à un salaire aussi bas qu’il veut pour son modèle d’affaire
    C’est peut être lui qui avait un certain confort avant

Les commentaires sont fermés.