Bizz sur le financement des richissimes universités anglophones au QC!

D’accord avec lui?

Commentaire inutile à m’envoyer: il est allé à l’université lui?

76 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Juste une critique de même
Juste une critique de même
1 mois il y a

Ce qu’il explique pas par contre et cela nous devrions y penser aussi en tant que francophone est que les anglophones particulièrement chez les protestants font beaucoup plus de dons aux universités anglophones au Québec que le font les francophones pour les universités francophones.

Putaclique
Putaclique
1 mois il y a

Je pense pas que Bizz va faire la même erreur que toi de mélanger financement et don.

Cré Basile
Cré Basile
1 mois il y a

son propos tient plus – il me semble – aux frais de scolarité incroyablement favorables accordés aux étudiants hors-Québec sur notre territoire.
quand bien même – effectivement – les dons privés sont davantage un trait de la culture anglophone, cela est une autre question

avec le temps
avec le temps
1 mois il y a

et pourquoi les anglos du Quebec, qui se disent québecois ( quand ca leur arrangent) ne font pas de don aux universités francophone? Pourquoi on paieraient collectivement, donc un « don » des francos en majorité, pour les universités anglophones…quand eux, minoritaire, ne participent pas aux universités franco, en payant moins d’impôt? Pourquoi il y a 6 mois, cette hausse était une catastrophe économique pour McGill et Concordia…mais que maintenant, ils ont tout l’arrgent du monde pour donner des bourses?

Alaric le Barbare
Alaric le Barbare
1 mois il y a

Plus de Bizz, moins de Jeff Fillion.

Maurice
Maurice
1 mois il y a
Répondre à  Alaric le Barbare

Les deux ne seraient pas là et ce serait très bien aussi.

Pour ajouter à la critique.
Pour ajouter à la critique.
1 mois il y a

Nous pourrions ajouter aussi que quand la CAQ avant de se faire élire pour première fois voulait abolir les commissions scolaires et les élections scolaires dans lesquelles les citoyens pouvaient voter pour choisir l’équipe pour les gérer, les anglophones se battaient pour les garder tandis que les francophones étaient heureux de voir ça disparaître n’allant jamais voter et disant que nous aurions moins de bureaucratie. Je suis indépendantiste, mais parfois je trouve que nous avons pas les valeurs à la bonne place. L’éducation c’est très important et d’avoir un droit regard sur l’éducation de nos enfants était bien. Bien non nous aimons mieux une loi 21 inutile. Du moins, là en plus nous avons une animateur de radio poubelle comme ministre de l’éducation. Bravo!

La fille de l’UQAM
La fille de l’UQAM
1 mois il y a

Je dis ça de même, mais à voir aller la « fille de l’UQAM », est ce qu’on a vraiment envie de donner plus d’argent à cette « université ».

Un français
Un français
1 mois il y a
Répondre à  La fille de l’UQAM

Elle a bien réussi ses cours en Marketing cette fille, il faut lui donner ça.

C'est quoi tu dis
C'est quoi tu dis
1 mois il y a

Ce que toi tu ne comprends pas c’est que c’est une roue qui tourne. On surfinance les universités anglophones au Québec (pour ne pas passer pour des méchants qui maltraitent la minorité la plus choyée au monde), ensuite, les anglophones ont des meilleures formations et par conséquent un meilleur salaire moyen que les francophones d’ici et donc, ils ont plus de dollars disponibles pour faire des dons de charité (déductibles d’impôt!!!) pour engraisser encore plus les universités anglophones. Une roue qui tourne. Retiens bien ça.

le connard déchaîné
le connard déchaîné
1 mois il y a

Exactement. Quand je dis que je fais des dons annuels à la fondation de mon institution d’enseignement, on me regarde comme si je serais un extraterrestre.

Je vais voir la liste des donateurs, il y a très peu d’ancien étudiants.

Fardeau fiscal
Fardeau fiscal
1 mois il y a

Avec un taux marginal d’imposition de 53%, le plus élevé en Amérique et un des plus élevés au monde, mes « dons » sont amplement effectués pour l’année…

le connard déchaîné
le connard déchaîné
1 mois il y a
Répondre à  Fardeau fiscal

Fait des dons, tu vas avoir des crédits d’impôts. Tu vas en payer moins.

Arrête de donner ton petit change au premier quêteux, c’est pas fiscalement valable.

Ruth
Ruth
1 mois il y a

Comme si je serais
Incroyable!

Stéphanie Couillard
Stéphanie Couillard
1 mois il y a

Yo Bizz Zoom Patawow Watatatow!!!

J’ai l’âge d’avoir ma carte de la Fadoq mais je m’habille encore en ado!!!

La chauffe-souris maléfique!
La chauffe-souris maléfique!
1 mois il y a
Répondre à  Stéphanie Couillard

Rien d’étonnant qu’il ait l’insignifiance d’une guêpe, d’où son surnom…

Tu es pas très brillant aussi
Tu es pas très brillant aussi
1 mois il y a
Répondre à  Stéphanie Couillard

Tu comprends jamais grand chose.

Germaine
Germaine
1 mois il y a
Répondre à  Stéphanie Couillard

C’est parce qu’il fait pitié, il a une maladie mentale, la bipolarité.

On aime ça au Québec les gens qui font pitié

Ah bon !
Ah bon !
1 mois il y a

Tu comprends pas mon Bizz…mais c’est simple…le seul objectif des anglos québécois c’est d’assimiler les francos et d’avoir la paix une fois pour tout…allez…on se sépare..

ahem
ahem
1 mois il y a
Répondre à  Ah bon !

Les anglos québécois devraient plus se soucier de la pakistanisation de leurs villes au lieu des « frogs ».

Alaric le Barbare
Alaric le Barbare
1 mois il y a

Très fort ce Biz, on gagne à l’entendre plus.

L’Observateur
L’Observateur
1 mois il y a

Je discutais justement hier de Bizz dans une soirée entre amis. L’un d’entre eux racontais à quel point Bizz l’avait traité de façon hautaine et méprisante au Helm (un bar) lorsqu’il avait pris la peine d’aller le voir pour discuter avec. Ça ne se prend pas pour un 7up flat ce petit Bizz.

Ceci étant dit, 100% d’accord avec Bizz concernant les universités anglophones.

Doos
Doos
1 mois il y a
Répondre à  L’Observateur

Tu diras à ton ami d’ignorer les insignifiants qui se la joue intello de bas étages

avec le temps
avec le temps
1 mois il y a
Répondre à  L’Observateur

Moi, au resto, assis à côté de MBC et de l’autre côté, Biz…étrangement, pour deux séparatites féroces, aucun mots ou salut n’a été échangé.

Autre
Autre
1 mois il y a
Répondre à  avec le temps

S’ta cose de l’abiyement

MBC est toujours CHIC!

C'est quoi tu dis
C'est quoi tu dis
1 mois il y a
Répondre à  L’Observateur

En même temps, un gars connu qui va prendre une bière pour relaxer a peut-être pas le goût de rentrer en conversation avec le premier quidam qui se tire une chaise pis qu’y a le goût de jaser avec.

Jules
Jules
1 mois il y a
Répondre à  L’Observateur

Bizz est une prostitué qui mange à tout les râteliers. Il se la joue anti establishment et anti star système mais participe à star académie après avoir vomi sur le concept. Le gars collabore avec TVA, se dit grand défenseur du Québec mais va chercher des chèques à radio Canada. Ce type est un imposteur. Il dit que c’est notre argent qui finance mcgill mais c’est également notre argent qui le finance ce petit frappé au physique de sidatique héroïnomane.

eh ben.
eh ben.
1 mois il y a

Totalement d’accord avec lui! Mais encore plus, les écoles 100% anglophones ne devraient pas exister. Ça devrait être toutes des écoles bilingues qui mettent le français de l’avant. Certains cours en français, d’autres en anglais ou moitié moitié.

N’est ce pas
N’est ce pas
1 mois il y a

Bizz grand flan mou de 50 ans qui s’habille comme un ado de 15 ans

avec le temps
avec le temps
1 mois il y a
Répondre à  N’est ce pas

c’est ton seul argument?
C’est important d’arrêter de réfléchir. Oublie pas de checker ton PH dans piscine l’été prochain

Dr Mailloux
Dr Mailloux
1 mois il y a
Répondre à  avec le temps

Oui, grand flan mou. Toi ton seul argument c’est que je checke mon ph. J’ai des nouvelles pour toi mon tarla, je n’ai pas de piscine.

Catherine Dorion
Catherine Dorion
1 mois il y a

Ma tuque et mon linge en mou: l’uniforme officiel!

John Do
John Do
1 mois il y a

Il a raison a 100% mais lego comme d’habitide ne fera rien.
Lego=Charest

Jimmy LeCriquet
Jimmy LeCriquet
1 mois il y a

McGill se conisdere comme la plus grande université au Canada. Le fait quelle soit a montreal c’est plus un inconvenient qu’une valeur ajoutée.

Pierre Klaxon Pédalons !
Pierre Klaxon Pédalons !
1 mois il y a
Répondre à  Jimmy LeCriquet

McGILL FRANÇAIS !!!

Cré Basile
Cré Basile
1 mois il y a
Répondre à  Jimmy LeCriquet

qu’il déménage alors!

Un français
Un français
1 mois il y a
Répondre à  Cré Basile

Tout un argument ça monsieur!

Cré Basile
Cré Basile
1 mois il y a
Répondre à  Un français

désolé de vous faire de la pe-peine
si McGill souffre de sa présence au Québec, pourquoi autant d’acharnement à rester ici???

Biz…c’est une maladie?
Biz…c’est une maladie?
1 mois il y a
Répondre à  Jimmy LeCriquet

C’est sûr qu’avoir une université cotée parmi les 50 MEILLEURES AU MONDE ici même à Montréal est un gros handicap…

…Du gros crisse de n’importe quoi!

Colons des villes et colons des champs
Colons des villes et colons des champs
1 mois il y a

En effet et l’université de Montréal est aussi dans le top 200. Ceux qui dénigrent Montréal sont souvent des colons tout comme ceux qui dénigrent les régions.

Marty
Marty
1 mois il y a

lol belle pleureuse péquiste.

Un rouge, c’est un rouge!
Un rouge, c’est un rouge!
1 mois il y a
Répondre à  Marty

Oh, le beau SMarty qui pleure tous les soirs et qui a hâte que le fils de Charest devienne chef du QLP !

Marty
Marty
1 mois il y a

Je n’ai pas dit ça, j’ai juste dit que Bizzz est une pleureuse péquiste. Tu t’inventes des scénarios improbables mon amis. Il,y a des gens pour t’aider, consulte svp.

Bizoune
Bizoune
1 mois il y a

Le gars qui parle uniquement créole ben il reste en Haïti ,le québécois qui parle seulement Français, il reste au dollarama du saguenay !

Le Français c’est un gros boulet, si tu n’apprends pas l’anglais ! Mais pas le contraire !

Le Français au québec n’est utile qu’aux Québécois, qui sont toujours de plus en plus minoritaires, donc aucune raison de parler Français !

Fais comme tu veux l'assimilé
Fais comme tu veux l'assimilé
1 mois il y a
Répondre à  Bizoune

Même si ce que tu affirmes est vrai, d’une certaine façon, tu manques assurément de fierté si toi-même est francophone. Puis l’idée, ce n’est pas de parler français et/ou l’anglais, mais simplement de conserver sa langue natale.

avec le temps
avec le temps
1 mois il y a
Répondre à  Bizoune

le seul boulet que je vois, c’est toi

Détecteur de colonisé soumis
Détecteur de colonisé soumis
1 mois il y a
Répondre à  Bizoune

La bizoune qui est uniquement colonisée ben elle reste en soumission.

La soumission c’est un gros boulet, si tu n’apprends pas à t’affirmer!

Les choses en perspective
Les choses en perspective
1 mois il y a
Répondre à  Bizoune

C’est drôle, le Français, dans ses belles années, à émigré en Ontario, au Nouveau-Brunswick, a l’IPE, au Manitoba. Ca doit vouloir dire que des lois plus sévères peuvent renverser la situation.

CrackPot
CrackPot
1 mois il y a

Oui.

Anti Que
Anti Que
1 mois il y a

Quelle autre société autour du monde finance sa disparition avec autant de ferveur?

ahem
ahem
1 mois il y a
Répondre à  Anti Que

La France, la Belgique, l’Angleterre, la Suède, bref toutes les sociétés qui ont adopté le régime multiculturel anti-blanc.

Pointeur de petites personnes.
Pointeur de petites personnes.
1 mois il y a
Répondre à  Anti Que

La réponse est facile: La France. Une centaine de crime par arme blanche par jours, ils ramassent les gens des pires shit holes de la planète dans une proportion complètement débile, presque chaque semaine il y a un crime haineux envers un français etc etc. Un prof s’est même fait décapiter. La France est en train de devenir un foutoir pas possible à un tel point qu’il est probablement trop tard et le Québec est généralement 10 ans en retard sur ce qu’il se passe en France, donc ça s’en vient ici. Y’en a qui semblent intéressés à ce que le bordel pogne solide partout en occident de par les décisions qui se prennent dont l’issue est évidente. Pourquoi?

ahem
ahem
1 mois il y a

Pourquoi?

Parce qu’il y a des gens avec une influence disproportionnée dans nos sociétés qui sont extrêmement obsédées par l’Holocauste et se posent en victimes, pendant qu’ils nous perçoient comme des potentiels récédivistes.

Donc, ils font tout pour ne pas qu’il y a récédive.

Donc, ils souhaitent à tout prix que les sociétés blanches et ethnocentristes (càd une société qui se reconnait et se défend en tant que groupe ethnique) n’existent plus.

Le multiculturalisme est l’arme de destruction massive servant à bombarder la race blanche mais sans lui faire une déclaration de guerre ouverte.

Le résultat est le même.

Les faits
Les faits
1 mois il y a

100% d’accord avec lui, n’en déplaise à God ou autre colonisé.

Bizz…c’est une maladie?
Bizz…c’est une maladie?
1 mois il y a

C’est qui cet ado attardé? Il joue pour les Alouettes?

Gare Gonzalo
Gare Gonzalo
1 mois il y a

Les gens de Bishop doivent être content qu’il les a oubliés.

Biz…c’est une maladie?
Biz…c’est une maladie?
1 mois il y a

McGill est l’université la mieux cotée au Québec et l’une des 50 meilleures universités au monde. L’UQTr d’où sort cet énergumène n’apparaît même pas dans les 500 premières…fa ke…!

CrackPot
CrackPot
1 mois il y a

Mais l’important, c’est d’y être allé, à l’université…

Marty
Marty
1 mois il y a
Répondre à  CrackPot

Faux

La fille de l’UQÀM
La fille de l’UQÀM
1 mois il y a
Répondre à  CrackPot

Ouais…ça impressionne les faibles d’esprit.

Papa a raison
Papa a raison
1 mois il y a

Il a raison, ne t’en déplaise.

Cré Basile
Cré Basile
1 mois il y a

Un peu court comme raisonnement. Encore faut-il tenir compte des critères de classement des universités. Les connaissez-vous? S’il se fait plus de recherches à McGill, déjà, elle est avantagée. Mais pour ça il faut du financement. Le mot « financement » ici est le mot clé.

Le concierge
Le concierge
1 mois il y a

J’ai passé plus de 20 ans à l’université, j’y travaillais, et je peux vous dire que y a pas juste des génies dans ces établissements. Ces diplômés, depuis quelques années gèrent nos institutions, nos entreprises… Une chance que le bouton à 4 trous a été inventé car c’est pas eux qui l’auraient découvert. Combien vont nous coûter leur incompétence, leur fragilité wokisme, leur nombrilisme? Des chercheurs allemands de sont posés la question: Combien coûte un connard? Imaginez maintenant cette cohorte d’idiot? Dawson est une pépinière d’idiot tout comme l’UQAM, l’UL…

Voici l’étude en bref, excellent petit documentaire.

https://youtu.be/ssYd7sA78wE?si=LvjJ3PB1Iqtn7xVk

ahem
ahem
1 mois il y a
Répondre à  Le concierge

Arte grosse chaîne de propagande gauchiste, juste pour ton info.

Cré Basile
Cré Basile
1 mois il y a
Répondre à  ahem

Qualifier Arte de « chaîne de propagande » (pcq à gauche, sans doute), alors pourquoi ne pas classer dans la même catégorie TF1, LCI, CNews, L’Express, Le Point, Le Figaro, à l’exception qu’eux sont de droite…

ahem
ahem
1 mois il y a
Répondre à  Le concierge

Ton reportage à 5 cennes, c’est sûr les « onnnn les méchants égoïstes », ça n’a rien à voir avec les différences en intelligence ou en compétences.

Web-er
Web-er
1 mois il y a
Répondre à  Le concierge

« je peux vous dire que y a pas juste des génies dans ces établissements. »

Bien d’accord.

Aujourd’hui, c’est Pepsi
Aujourd’hui, c’est Pepsi
1 mois il y a

Le fixé sur les Pepsi est de retour.

C’est un franco-ontarien à la porte de l’extinction, fâché de sa situation. Il en veut aux Québécois d’exister encore, contrairement à lui.

Hier représente le fait français ontarien, demain sera positif pour le Québec alors qu’aujourd’hui…

C’EST PEPSI.

Adios, le Coke flat ontarien.

Une caricature, du sarcasme et cynisme
Une caricature, du sarcasme et cynisme
1 mois il y a

Je pense que le gars fait du trolling en jouant le rôle d’un personnage idiot de masculiniste québécophobe qui délire sur le Pepsi.

Let's Go BrandEAU
Let's Go BrandEAU
1 mois il y a

It’s been +250 years, white trash….
Learn the language !

Bob
Bob
1 mois il y a

Si les université anglophones au Québec sont mieux financées, c’est simplement parce qu’ils réussissent à attirer davantage d’étudiants étrangers au sein de leurs institutions, et que ces gens contribuent dans une large part aux revenus de celles-ci en défrayant des frais d’études beaucoup plus élevés que les locaux. Par exemple, dans les provinces universitaires anglophones comme l’Ontario, les étudiants étrangers financent les université dans une part plus large que celle de l’État, ce qui commence à faire jaser un peu d’ailleurs dans le reste du pays, parce que c’est un peu gênant quand on y pense deux secondes. Donc, contrairement à ce que semble affirmer Biz, ce n’est pas parce que les gouvernements financent davantage les universités anglophones qu’ils ont plus de fonds au Québec, et ici, soit il ignore les tenants et les aboutissants de ce dossier qu’il ne maîtrise visiblement pas, soit il a simplement décidé de faire preuve d’une malhonnêteté intellectuel plutôt méprisable. Seul le principal intéressé le sait, et ça c’est de ses affaires en ce qui me concerne. M’en fout pas mal, personnellement. De toute façon, cet individu donne l’impression d’ajuster par moment les faits en fonction de ses propres convictions, cela étant le principal défaut de l’esprit militant peu importe la cause supportée.

Deuxièmement, cette idée de pousser les étudiants étrangers dans les universités francophones est en grande partie absurde, pour la simple et bonne raison que la plupart de ces étudiants ne possèdent aucune maîtrise du français, et qu’un université n’est pas le bon endroit pour apprendre une nouvelle langue sur le tas. Pour suivre des cours de niveau universitaire, il est impératif de posséder une bonne maîtrise de la langue en usage, autrement ce n’est tout simplement pas possible ! La seule possibilité envisageable, afin d’attirer les étudiants étrangers vers le réseau francophone, serait de faire exactement comme certaines université anglophones font : des cours majoritairement en anglais, avec quelques cours en français une fois les étudiants familiarisés avec les rudiments de la langue. Il faudrait donc qu’une université comme l’Uqam accepte de créer des programmes spécifiques pour les étudiants étrangers, prenant en considération le fait qu’il ne maîtrise la langue de Molière. Autrement, si le réseau francophone désire augmenter son bassin d’étudiants étrangers, une autre option pourrait être d’essayer de compétitionner davantage avec les universités françaises afin d’attirer les étudiants de la francophonie. De quelle façon exactement ? Aucune idée ! Mais de la façon dont je vois les choses, les gens comme Biz semblent s’imaginer qu’il serait possible de faire en sorte que les étudiants étrangers bilingues et maîtrisant visiblement l’anglais, de McGuil ou d’une quelconque autres universités anglophones du Québec, aient étudier à l’Uqam comme si la chose était tout à fait simple et évidente. Je crains qu’une telle chose ne soit, justement, aussi simplet et évidente. Malheureusement.

Donc, pour le dire clairement : au lieu d’être revanchard et de blâmer les anglais pour tout comme d’habitude, faudrait peut-être regarder la situation bien en face et proposer des solutions créatives et adaptées. Rien de sert de jalouser les universités anglophones qui ont tout de même l’avantage évident d’enseigner dans la langue internationale actuellement en usage sur la planète. Rien ne sert de nier cette évidence, et de s’imaginer en retour que les étudiants chinois ou indiens qui viennent étudier au Québec, maîtrisent un français leur permettant d’entreprendre des études universitaires dans cette langue sans problème.

Frère Phoque
Frère Phoque
1 mois il y a

Si au moins des universités francophones de classe mondiale existaient au Canada anglais. On pourrai se comparer un peu. Ce n’est pas le cas…

Cré Basile
Cré Basile
1 mois il y a
Répondre à  Frère Phoque

Sudbury, Saint-Boniface (Winnipeg), Sainte-Anne (Nouvelle-Écosse) et Moncton.
Ottawa (bilingue), à la limite.

abc
abc
1 mois il y a

Les anglos des autres provinces viennent étudié ici car c’est moins cher étant donné que leur études est subventionné à 50% par nous québécois et après, soit y recriss leur quand dans leur provinces, soit ils restent et participent à l’anglicisation du Québec. C’est un loose loose pour le Québec. Un scandale en plein jour

Le petit prince
Le petit prince
1 mois il y a

Est-il membre de la secte OUI ?

Tit-Bizoune molle
Tit-Bizoune molle
1 mois il y a

Dire que l’on paye pour cet idiot!

Les Alumnis de McGill & très gros payeurs de taxes au Culbec!