Manon Massé victime de mansplaining?

Ou de “mecsplication”….

Ça l’air que oui!

Parce qu’elle a eu moins de temps que les autres!

Elle ajoute: je suis une femme!

OUTCH!

Les réactions…

Et l’actrice des ados toé…

Commentaire inutile à m’envoyer: le truc, c’est de parler vite!

61 réflexions au sujet de « Manon Massé victime de mansplaining? »

  1. Joe le martien

    J’ai l’impression de venir d’une autre planète.

    Couillard aurait pu dire “Monsieur Lisée, je vais vous expliquer un petit quelque chose” et ç’aurait été tout à fait acceptable.

    Ces femmes et Marc Cassivi sont complètement fous !

    (172)
    1. Batoche

      Vous n’avez pas reçu le mémo? Il faut parler à une femme calmement, mais pas trop, clairement, mais pas trop et la regarder dans les yeux, mais pas trop, sans quoi vous ferez du mansplaining ou je ne sais quel niaiserie délirante trouvée par certains malades mentaux.

      (45)
      1. Ti-Père qui pense au Tim, encore un bout de beigne en bouche

        Mansplaining,manspreading,non-binaire,pansexuel(lle)…Tous ces nouveaux mots et concepts, curieusement apparus en même temps il y a environ deux ans, au sein de la gauche SJW pleurnichant avant et après l’élection de Trump et face à l’ennemi apparu de nul part qui a remplacé ISIS dans les grands débats de l’Occident: le patriarcat…Coïncidence?

        (2)
    2. Melanie Joly

      Bonjour, euh bon comment dire, eh bien ce qu’il faudrait mettre au clair pour que tout soit mis sur la table c’est que en même temps, histoire d’être droit au but, j’aimerais communiquer ma penser et donc conséquemment ma position, sans tourner autours du pot et enfin pouvoir attaquer le sujet de front, c’est que sans détour, idéalement j’essaie d’éviter de Jolysplaining.

      Mais au moins tout comme Valerie Poppins mairesse de la grande et formidable ville de Montréal c’est toujours fait avec un beau sourire, histoire de bien appuyer l’idée présenté.

      (38)
    3. Uquamienne

      Moi je trouves bizarre que personne ne discute du fait qu’il n’y as que des blancs et de la pilosité faciale blanche (sauf pour deux candidats…).

      Je me serais attendu a mieux de mon parti de SJW préféré.

      (11)
    4. La planète des singes

      Artistes et journalistes QS dont leurs jupons dépassent. Si cela avait été Marois (il l’a certainement dû sortir un même type de phrase avec l’ancienne PM en 2014) est-ce que ces endoctrinés(es) se seraient comportés(es) ainsi?

      Le monde est rendu fou et de mauvaise foi. Ça pu de plus en plus l’endoctrinement et la vague QS.

      (5)
  2. Paul

    1) Personne n’a à donner à Manon Massé le droit de parole. Elle n’avait qu’à le prendre.
    2) Philippe Couillard est condescendant avec tout le monde, homme ou femme. Manon Massé n’a pas été traitée différemment.
    3) Si Manon Massé ne peut se tenir debout devant Couillard, Legault et Lisée, elle n’a aucune chance devant Doug Ford ou Donald Trump. Le monde n’est pas rempli de #snowflakes néo-hippies.

    (112)
    1. François

      Votre point #3 n’est que trop vrai. Le monde politique n’est pas une maternelle, mais un milieu rude où tout les coups sont permis. C’est vrai au Québec, mais c’est encore plus vrai sur la scène internationale.

      Et j’ajoute que même des politiciens d’apparence plus calme comme Justin Trudeau ou Emmanuel Macron pourraient aisément dépasser de la tête au pied Mme Massé en débat.

      (19)
        1. Paul

          Avec ton pseudo, faudrait vraiment être cave pour manquer le sarcasme, féministe enragée.
          Nqe voulais juste montrer que ton commentaire, qu’on lit parfois sur Radio-Canada, contenait des présupposés.

          (2)
        2. féministe enragée de l'UQAM qui vote pour un parti qui n'aura pas le pouvoir

          ton radar a sarcasme est en panne?

          p.s. t’as l’air de suggérer qu’être noir et jeune est négatif…

          (0)
        3. AdNauseam

          @AleterAuClown
          Venant de quelqu’un qui ne connaît pas la différence entre un adjectif et un verbe à l’infinitif, difficile pour moi d’en être vexé. Désolé.
          Lâche pas mon ti-chou!

          (-1)
        4. Ad Nauseam

          «p.s. t’as l’air de suggérer qu’être noir et jeune est négatif…»

          Dans ta tête, sans doute. Pour les gens sains et équilibrés, Paul t’as simplement illustré par un exemple concret qu’il pourrait très bien être l’inverse de ce que tu décris. Mais, heille : révolte-toi, c’est gratis et inoffensif!

          (-5)
  3. L''Écrit Vain

    Ce qui est plus troublant selon moi, c’est que notre premier ministre perde son temps à expliquer l’économie de marché à un communiste.

    (69)
  4. Marty

    Avec Couillard, peut importe si c’est une femme ou un homme, il reste condescendant !

    Le complexe de Dieu est très répandu chez les Docteur !
    Ils étaient 2 dans l’ancien gouvernement et les 2 étaient atteint.

    (53)
  5. Une Uqamienne avec du poil en dessous des bras

    Couillard a commis une faute irréparable, il a utilisé le terme madame dans notre ère de non-binaires! Il aurait dû dire: “Toé Massé, ma t’expliquer kakchose.” Une formule beaucoup plus civilisée, quoi. Et Dieu sait que même si une personne nous confirme son identité sexuelle de femme, on ne doit rien lui expliquer, car toutes les femmes savent et comprennent tout, ça tout le monde (cis, trans et non binaires) le sait!

    (48)
  6. Fred

    Il aurait dit la même chose à un homme, Couillard est condescendant par nature.

    Mais bon, c’est plus facile de voir du mansplaining partout hein? Patriarcat, culture du viol, fleur de sel, Q5gratis, bla bla bla

    Manon Massé n’avait pas d’affaires au débat et ce n’est pas parce que c’est une femme, c’est parce que c’est un parti qui ne peut pas prendre le pouvoir. Ça rajoute du bruit inutilement.

    (46)
    1. Vital Laforce

      De plus j’ajouterai que c’était assez pathétique de la voir têter le vote souverainiste quand son parti n’a JAMAIS parlé de souveraineté durant les 4 dernières années et la tout d’un coup pour aller prendre des votes au PQ la souveraineté est devenu soudainement bien important pour eux.

      (27)
  7. Vital Laforce

    Sérieux Massé s’est tiré dans le pied à la toute fin avec son “c’est parce que je suis une femme”. Sérieux si t’as eu 5 minutes de moins de parole c’est bien parce que tu l’a voulu, c’est à toi de la prendre la parole, d’ailleurs le modérateur ne demandait pas mieux que tu la réclame. Mais entre vous et moi c’était tout prévu dans sa stratégie bien avant le débat. Son équipe lui a sûrement dit, arrange toi pour avoir quelques minutes de moins que les autres candidats comme ça le public va te prendre en pitié et Dieu sait qu’au Québec la pitié ça marche! Malheureusement sa petite phrase à la fin était tellement peu subtil et cherchait tellement à se positionner en victime que ça a toute défait son plan.

    Bef, je penses pas que personne en dehors de la secte Solidaire ait cru deux secondes que c’est parce qu’elle est une femme qu’elle a eu moins la parole.

    (31)
    1. Un non communiste

      Je suis tout à fait d’accord avec toi. Même pendant le débat, je trouvais bizarre qu’elle ne parle pas par moment, et, éclair soudain de perspicacité, j’ai dit à mon ”amie” : « checke ben, elle va chialer plus tard qu’elle a eu moins de temps à cause que c’est une femme. » lol à la fin, direct, elle chiale, je riais au fond de moi… Ah on finit par la connaître cette espèce de moins en moins rare de gauchistes et leur désir d’être victimes de tout……..

      (19)
  8. Yannick

    Bon, alors quoi? Les hommes ne devront plus expliquer quoique ce soit à une femme à partir de maintenant?

    C’est une formulation tellement courante, peu importe le sexe des 2 interlocuteurs. Il faut être complètement de mauvaise foi pour ne pas comprendre que cette formulation est équivalente à “Je vais vous dire quelque chose.”. C’est tellement grossier comme raisonnement, tellement grotesque et de mauvaise foi que ça en devient insultant. Franchement, si tu crois que te faire expliquer quelque chose te mets en position d’infériorité et de soumission, le problème est dans ta tête.

    Que dire de tous les enfants qui se font enseigner et expliquer des choses en class? Tous ces gens (homme ou femme) qui sont nouvellement employés dans une compagnie et qu’ils se font expliquer comment les choses fonctionnent? Ou quand j’explique à mon gars de 4 ans que de ne pas partager ses jouet avec lesquels il ne joue même pas avec un autre ami est égoïste? Je fais du “parentsplaining” j’imagine?

    Toute cette mouvance de “néo-féminisme” est en train de faire tourner le féminisme en général au ridicule. Quand tu es rendu à porter ton message avec des arguments aussi misérable que le “mansplaining”, il serait bon de se poser de sérieuses question sur la légitimité du combat que tu portes.

    (28)
  9. Polaitte

    Ça fait juste prouver que ce parti n’a pas sa place en politique.
    Too bad , mais Khadir etait le seul qui avait de l’allure pour les représenter, il a fini par comprendre, cash son chèque et paye les cautions au ti-cass d’antifa.

    (22)
  10. Aussi menteuse que Pinocchio Marissal

    Moustache Massé a menti publiquement en affirmant que le risible, ridicule et grotesque cadre financier de Québec Sanitaire avait été approuvé par un économiste indépendant.

    On attend encore que la vigilante équipe de vérification de faits de Radio-Canada la déculotte, mais compte tenu de la complaisance radio-canadienne envers les extrémistes radicaux marxistes qui forment la bande à Massé, ce serait surprenant.

    (19)
  11. Tanné, ben tanné.

    Manon Massé : victime de s’être croisée les bras au lieu de prendre sa place mais c’eest quand même la faute dee tous ces méchants hommes…
    Il auraît fallu lui dérouler le tapis rouge, la traiter comme la reine d’Angleterre et obliger “les hommes” à fermer leur boîte tout le long du débat qu’elle auraît quand même trouvé le moyen de see plaindre au nom de son féminisme-à-moustache.

    (17)
  12. Oeil de lynx

    Il faudrait calculer le nombre de questions du “public” posées par des femmes. La parité n’était pas au rendez-vous mais ça énerve personne…

    (15)
  13. Fait un homme de toi!

    “insupportable”

    Pauvre petit flocon de neige, il serait temps de quitter le monde des bisounours et des licornes trans ou non-binaires et de faire face à la réalité comme une grande.

    (14)
  14. Einstein Libéral

    Ah…ah… Expliquer des notions d’économie à M. Massé… On en aurait pour des siècles. La vie est trop courte. C’est comme tenter d’expliquer l’électronique à un veau.

    Et tous les autres gauchistes qui n’en connaissent pas plus en économie que M. Massé qui commentent… Misère!

    Ne perdez pas votre temps avec eux M. Couillard.

    (12)
  15. Hellophone

    C’est quand même particulier qu’aucun homme n’est victime de “mansplaning” ou utilise ce genre d’excuse, exception pour les castrés et les hommes roses.

    (6)
  16. #jesouffrejesuis

    Je suis convaincue (oui, au féminin!) que ces femmes souffrent. Créons ensemble un énième mouvement # afin de les aider à se rétablir, pour la santé mentale du Québec.

    Moi, je retiens du débat des chefs qu’il était faussement représenté puisque seulement 4 partis y participaient. À mon avis, le # aurait dû être : #oùsontleschefs. Mais bon, c’est probablement moins intéressant que celui du #mansplaining.

    (5)
  17. Bobette

    Ouin ouin. J’dois ben admettre que Manon est un peu dla marde en débat. Heureusement qu’elle est bonne dans d’autres choses. Pis que son parti est encore meilleur qu’elle.

    (1)
    1. L'épinette

      Il y a des centaines de bons arguments à utiliser contre Québec Solidaire. Mais parler de la moustache de Manon Massé n’en est pas un. C’est plutôt profondément débile.

      (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *