He boboye…

Ce reportage de Global News sur le dernier Bye Bye!

S’il y a une pub avant, c’est celle de Global!

Lien de la nouvelle!

Commentaire inutile à m’envoyer: j’suis à boutte!

66 réflexions au sujet de « He boboye… »

  1. Deux poids, deux mesures

    Où était ces deux petits flocons lorsque Sugar Sammy, illustre représentant de leur communauté, a comparé, il y a deux semaines à Paris, les québécois à une bande de demeurés, “nos belges à nous”. Je n’ai pas vu de reportages sur Global non plus, silence radio.

    (127)
  2. Bérangère

    Si c’est 2 adorateurs de vaches sacrées n’y ont vu que du racisme et non une critique humoristique de notre premier ministre Trudeau, faites vos valises —-> la planète est grande!

    (105)
      1. l dauphi

        Merci d’avoir laissé un commentaire démontrant aisément que Mme Bérangère aime se moquer du monde sans essayer de s’ouvrir à celles-ci… Vraiment??!!!… c’est cela la Clique du Plateau??? Cela ne vole pas un peu plus haut???… M’enfin… Merci M. Zouvi d’avoir eu des paroles révélatrices…

        Linda

        (0)
  3. Geez Whiz

    Quelqu’un quelque part est offensé. Vite, envoyons une pute de journaliste pour créer un faux scandale.

    Dan Spector and all of you at Global, you’re a piece of shit.

    (91)
  4. Tempête dans un très petit verre d'eau

    On a un bel exemple ici d’un média qui, sans faire dans la fake news directement, monte en épingle une petite histoire ridicule en pseudo-drame raciste alors qu’on a affaire qu’à deux ploucs activistes qui s’ennuient un peu trop pendant les congés des fêtes…

    NEXT!

    (74)
  5. Matantekifume

    Il est grand temps que l’homme blanc se reveille et mette un stop a cette folie de l’acharnement anti-blanc. Clairement une attaque politique orchestré par d’autres groupes d,intérêts contre le Québec….il suffit de voir un seul filmd e Bollywood pour voir que dans la réalité, le cinéma indien est bien plus ridicule (et souvent raciste envers….les musulmans, ironiquement). Une culture qui vient te faire la morale, quand la-bas il y a des castes et une veritable culture du viol….ca rend furieux!

    (73)
    1. Lobbys étrangers anti-blancs

      As-tu remarqué que pratiquement tout les groupes ethniques non-occidentaux qui vivent parmi nous sont toujours ultra-gauchistes dans nos sociétés…mais ils sont des fondamentalistes radicaux concernant les enjeux de société dans leur pays d’origine?

      (48)
  6. Acromaluka

    Je ne suis pas certain qu’ils aient compris le concept du Bye Bye! Ils devraient apprendre à rire d’eux-mêmes.

    (59)
  7. À droite du 450

    Misère que ça doit être épuisant de toujours se plaindre sans arrêt… Le bye bye est une satire calvaire! C’est justement son objectif de dénoncer et provoquer. On se moque de Trudeau dans ce sketch, pas de la culture ou des croyances indiennes… sti que j’suis écoeuré du monde.

    (59)
  8. Chacun son rire

    Pendant ce temps un jeune joueur de hockey québécois, dans un tournoi international, malgré ses efforts rate un but et les canadians se défoulent sur lui. Mais ça c’est banal. Y a pas de problème. Business as usual. Si les gens arrivent ici et n’aiment ce qu’ils y trouvent, ils peuvent retourner d’où il viennent.

    (49)
  9. BudFox

    Monsieur Pas-de meubles-dans-un-sous-sol-humide-avec-une-chemise-frippée,
    Allez-donc scruter les commentaires contre les Québécois quand le National Post ou le Globe and Mail publient un bashfest. ÇA, c’est du racisme! Je ne vous entends pas nous défendre?! Vous n’aurez certainement pas mon appui. De toute manière je ne pense pas que de connaître à fond les recoins de votre religion soit un devoir de citoyen. Tough luck.

    (45)
  10. Confusius

    Quand ta communauté ou ton idéologie n’ accepte pas l’humour, le problème est de ton côté ,ta besoin d’une bonne et longue introspection.

    (41)
  11. Donnes à manger à un cochon et...

    It hurts my feeling que tu tentes de limiter la liberté d’expression et le droit de rire des québécois qui t’ont accueillie sur une terre que leurs ancêtres ont défrichée à la sueur de leur front. By the way, I would bet a ten dollars bill that you don’t speak a single word of french.

    (36)
    1. Louis Riel

      Ces unilingues anglos se donnent le droit, oui le droit de critiquer humour dans une langue qu’ils connaissent pas. J’ai envie de manger la vache.

      (23)
    1. denis coderre 2

      le racisme a toute les sauces, encore une foie les anglophones de Montréal se servent du multiculturalisme pour chiez sur la culture francophone. If your not satisfy with the bill 101 take the 401.

      (29)
  12. Le gars des visas

    Good!!! La carte du racisme s ‘ effrite chaque fois qu elle est utilisee pour rien…
    Une autre ingrate tellement opprimee par le Canada…
    Zzzzzz…

    (26)
  13. ¯\_(ツ)_/¯

    Ils ont passé la soirée à rire de Jésus, pas entendu des cathos se plaindre dans les médias.

    (26)
  14. mononc'

    Sérieux…. get a life! S’il fallait qu’on s’insurge demême à chaque fois qu’un Français se mettait une chemise en flanelle, une tuque pis qui parlait avec un accent Qc, on finirait pu!

    (24)
  15. Mesemble

    Pauvre petit pit !!! Encore d’autre qui veulent l’immunité humoristique. Ils ne devaient pas être Charlie…

    (22)
  16. Fan Fini de Sophie!

    Société aseptisé ou tout es maintenant scruté et devra être sensuré sous peine de représailles !

    Vas-y te plaindre au CRTC! Ben hâte de suivre ce dossier!

    (22)
  17. La Clique De Stoneham-Et-Tewkesbury

    Bon, les commentaires des offusqués qui crient au racisme commence… Es**e que je suis pu capable. Dans quelle maudit société on est rendu. Rendu là, faites-en plus de Bye-Bye, y va toujours avoir un chialeux qui va pleurer a quelque part. Ça pas de c****e de bon sens.

    (21)
  18. Paspécé

    Mes ancêtres sont arrivés ici au XVIIè siècle (çà veut dire à peu près 350 ans ou une douzaine de générations) et certains sont allés vivre avec les nations amérindiennes dans les pays d’en-haut, d’autres se sont arraché le cœur dans la vallée du St-Laurent pour se faire une place au soleil. Si je ne suis pas content de ce qui se passe, je pourrais peut-être retourner en France n’est-ce pas? car parmi mes ancêtres il y avait une couple de Filles du Roy et ils voulaient qu’on se fasse une petite société à nous, en Nouvelle-France mais ils vont certainement comprendre que certains d’entre nous veuillent retourner si on est pas content.
    Bon, ben, c’est la même chose pour toi qui vient d’arriver ici et qui se croit tout permis, même jusqu’à créer des ghettos et à m’imposer ta culture. Franchement, ça ne m’intéresse pas, comprends-tu çà? J’peux pas retourner en France, ils ne veulent plus de nous. Mais toi, l’Indien des Indes, tu peux retourner chez toi si t’aimes pas çà ici et si tu n’aimes pas mon sens de l’humour. Je ne t’ai pas demandé de venir ici et j’ai bien voulu t’accepter mais il semble que toi, tu aies plus de difficultés à m’accepter, avec ma langue, ma culture et mon mode de vie. Alors, soyons bons amis, et tu retournes chez toi et moi, de mon bord, je reste chez moi. En passant, si jamais j’avais le goût de vivre comme un Indien (des Indes), j’irais m’essayer dans ton pays mais je te promettrais une chose: je ferais comme toi, je vivrais à ta manière… pas comme Trudeau pi porter des costumes ridicules, mais vraiment, j’essaierais de te comprendre et de vivre en harmonie avec ta société. Ah oui, j’ai oublié… tu peux pas me comprendre, tu parles pas français.

    (21)
  19. La Plaque du Cliteau

    Y’a eu beaucoup de sketches qui riaient des Hommes Blanc…
    Hubert Lenoir a été interprété par une fille.
    Isabelle Legault, par un homme.

    (20)
  20. innomable

    Il faut vraiment être en porte-à-faux par rapport à ta société d’accueil pour ne pas comprendre l’humour du bye-bye…. Les “outrés de toute” commencent à être fatigants….Un clin d’oeil au style Bollywood n’est pas une insulte raciale et je crois que les vaches étaient là pour parodier les annonces de lait…faut vraiment arrêter de charrier……

    (17)
  21. Internet

    Comme ce sont des “canadians first and foremost”…

    Ils n’ont tout simplement pas compris que c’était une caricature puisque c’est en français “first and foremost”.

    Comme disais notre colon de Shawinigan nous “que voulez-vous!”

    (16)
    1. Le 4ème Reich

      J’ai remarqué l’insistance, il y avait un petit message sous-entendu du genre “nous ne nous identifions surtout pas comme étant des québécois”, nous sommes des vôtres, c’est un appel au secours.

      (11)
  22. Un fin renard

    Je suis quelqu’un de très ouvert, d’assez sensible et j’essais généralement d’être compréhensif. Pour ce faire, un bon exercice est de se remettre dans la peau de ceux qui sont parodiés, dans ce cas ci. Une parodie comparable aurait pu être être un canadien français, un bucheron ou un gars du Saguenay qui se serait fait caricaturer comme consanguin ou comme colon un peu retardé, par un média du Canada anglais. Certes ça aurait été un peu provoquant, on se serait dit, ben voyons, quelle mauvaise caricature, mais de là à parler de racisme ou d’appropriation culturelle, ça semble grandement exagéré. Il ne s’agit pas d’une incitation quelconque à la haine, d’un message franchement raciste, il s’agit simplement de l’exagération des perceptions qu’ont la population québécoise sur la culture indienne et le principal moqué est le premier ministre Trudeau, non pas les Indiens.
    Je penses qu’il y a d’autres combats à mener, moi je décroche lorsqu’on fait face à des gens qui n’ont aucun sens d’autodérision.

    (15)
    1. Le gars plate din party

      Non.
      Bien qu’on soit d’accord tous les deux sur le fond, ton explication ne fonctionne pas.
      Le but ici est de se moquer de Trudeau, qui s’était déguisé en costume traditionnel lors d’un voyage en Inde. Pour que la blague fonctionne, il fallait justement que ce ne soit pas des indiens qui soient déguisés et qui chantent. C’est ça le punch du gag. Ce n’est pas de l’appropriation culturelle, puisqu’on s’en moque.
      Mais j’imagine que pour les critères de 2019, parodier de l’appropriation culturel est une forme subtil de racisme.

      Comme disait l’autre, expliquer une blague, c’est comme disséquer une grenouille : tu apprends quelque chose, mais la grenouille en meurt.

      (2)
  23. On n'en finira pu, la spirale sans fin

    Oui, ça commence à devenir dangereux et étouffant.
    Et en même temps, il y a un peu d’arroseurs arrosés puisque les auteurs de ce Bye Bye s’en sont pris à Lepage.
    Sans fin.

    (14)
  24. Hmm

    Quand les non-blancs portent des habits en veston cravate, ils peuvent tu cesser de s’approprier notre culture occidentale?

    (14)
  25. Matantekifume

    Sur le site du global news, 99% des gens critiquent ces pleurnicheuses qui worshippent des vaches…en gros cela me fait penser que CBC a fait cela pour recolter des cliques et faire de la provocation….elles sait tres bien que la majorite blanche (anglo comme franco) a en plus que marre de la culture PC. Comme disait Nietzsche, nous sommes a une epoque ou la volonte des faibles et des médiocres l,emportera sur celle du fort et du juste…si nous ne résistons pas.

    (14)
  26. joe90

    Dans le fond, c’est Trudeau qui fait de l’appropriation culturelle non ???? Pourquoi ces médias ne s’en offusque pas 😉

    (12)
  27. La Logique canadienne-anglaise

    Was this year’s “Bye Bye” show racist? = Was this year’s “Bye Bye” show made by Québécois?

    (11)
  28. Mam Cousineau

    Après les attaques disgracieuses contre Maxime Comtois, voici les bloaks qui font encore du Quebec bashing et aux minorités et autres parasites SJW multiculturalistes: VVVVVOOOOOOSSSSSSSSS YEEEEEEEEUUUUUULLLLLLLLLLEEEEEEEEEE

    (10)
  29. Tracteur

    Ceux qui ne connaissait pas la BYE BYE maintenant ils font le connaître. Sa sera le nouveau démon de la culture québécoise a abattre!

    (3)
  30. Louis Riel

    Vous devriez savoir et comprendre que ces chialleux quand ils achètent une entreprise ils se débarrasse des blancs et mettent leurs monde en place. Mais ils sont pas racist. Gare à vous les Québécois!!

    (2)

Les commentaires sont fermés.