2 veudettes qui pleurent Téo…

Suis prête à payer plus cher

Commentaire inutile à m’envoyer: il reste les taxis les filles!

59 réflexions au sujet de « 2 veudettes qui pleurent Téo… »

  1. Matantekifume

    Suis prêt à payer MOINS cher pour moins voir Penelope et Christine et favoriser une culture moins subventionnée!

    (68)
      1. Mike

        Oui quand ça provient de mes poches. Les tartistres ne produisent absolument rien de nécessaire, rien que du superficiel inutile.

        (-1)
  2. Ah bon !

    Comme Pénélope McQuade ne semble pas s’en rendre compte par elle-même, est-ce que quelqu’un pourrait lui dire que ses interventions sur tout et sur rien sont tout à fait inintéressantes…

    (53)
  3. Vital Laforce

    Tiens donc, ça l’air que les transports en commun que ces vedettes arrêtent pas de prôner c’est juste bon pour le petit peuple. Ça explique pourquoi en 20 ans de transport en commun à Montréal je n’ai jamais croisé la moindre vedette.

    (36)
    1. MB

      La seule personne connue que j’ai déjà croisé dans le métro; Amir Khadir. Du temps qu’il était député.

      On dira ce qu’on voudra à propos d’Amir, mais il n’était pas un phony…

      (33)
      1. Matantekifume

        Amir Khadir a presque l’air d’un conservateur face à la nouvelle génération de députés de QS. Ces derniers sont surtout en quete d’attention mediatique comme Marissal, Dorion et le clown Sol….meme Aussant voulait pas en faire partie!

        (20)
    2. Capitaine Évident

      L’étaubus et le métron, c’est pour les pauvres, les gueux malpropres, les anglos et les ethnies.

      Mais pas pour eux.

      C’est pour ça que quand il y a une ligne de métro en entier qui tombe en panne ça ne les dérangent pas mais quand c’est le temps du sujet plate du jour (Trump, pailles en plastique, etc), là ça part en vrille monsieur!

      (3)
    3. Le Valdorien

      Le taxi est une forme de transport en commun. Pour l’équivalent d’un paiement de voiture par mois, on peut faire de nombreux aller-retours en taxi, Téo ou pas.

      (1)
      1. Vital Laforce

        Euh t’as pas l’air de saisir l’argument qui veut que un char avec une personne dedans pollue plus qu’un autobus bien pacté avec 50 personnes dedans. Le taxi pollue autant que moi dans mon auto, même davantage car entre deux clients le taxi laisse rouler son moteur.

        Je doute que Pénélope aille s’entasser dans un autobus ou dans le métro pour le bien de la planète, d’un coup que sa magnifique chevelure soit accroché par un passant de la plèbe…

        (10)
  4. Geez Whiz

    J’entendais ce matin l’ineffable Alain Gravel à son émission sur Radio-Can 95,1 qui se désolait lui aussi de la fermeture de Téo. Il disait que Taillefer avait annoncé au début de l’aventure qu’il faudrait investir au total un quart de milliard de dollars pour faire vivre le projet. Un quart de milliard, c’est 250 millions de beaux bidoux ça mon Alain. Ben mon Alain, il disait qu’il aurait fallu continuer de pomper des fonds publics là-dedans parce que les divers investisseurs publics et de fonds de travailleurs n’avaient mis “que” 60 millions jusque là. Tsé quand tu travailles à Radio-Can pis que t’es assis sur les milliards pompés par Trudeau, 250 millions, c’est pas beaucoup.

    (34)
    1. En tout cas, c'est des bidous.

      Peu de gens au Québec savent qu’un quart de milliard de dollars, ça correspond à 250 millions $. Pour plusieurs, un milliard et un million, c’est la même chose. Même parfois parmi les panellistes et journalistes de R-C. et tous ceux de TVA.

      (9)
      1. La 12 cross-side.

        Peu de gens ? En tout cas on vas être
        quelques uns a savoir que t’as pas l’air
        équipé pour te faire une tête solide, même
        si tu choisis un sujet sans complexité.

        (3)
    2. Vital Laforce

      250 millions sur une flotte de 400 taxis = 625,000$ par taxi. Ça ben du bon sens, parles moi de ça un modèle d’affaire viable comme ça!

      (8)
    3. Matantekifume

      Guy A. te dira que c’est juste 1 milliard de 25 sous, pis qu’il va mettre chaque jour un ti 25 sous dans son verre en plastique (recyclable) devant son pupitre de TLMP, y’a rien la, dans un autre millénaire il aura lui aussi dépensé 1/4 de milliards pour la bonne cause et TLMP sera encore la, malheureusement!

      (4)
  5. Hé ben!

    “Suis prête à payer plus”

    OK, on enlève toutes les subventions gouvernementales qui maintenaient artificiellement en vie cette entreprise et on lui envoie un Téo Taxi non subventionné. Quelque chose me dit que Christine Beaulieu regrettera son affirmation lorsqu’elle embarquera et qu’elle apercevra le montant affiché au départ sur le compteur.

    (17)
    1. G.G.

      Pas certain Christine Beaulieu serait capable de payer plus cher sans les projets de “culture” subventionner.

      (11)
  6. Billy Bob

    Ca me fait toutes ces vedettes qui se donne une bonne conscience environnementale en disant “j’ai choisit de ne pas avoir d’auto” et utilise des taxis plusieurs fois par semaine… faut bien être payé dans les 6-7 chiffres par année pour pouvoir se permettre de prendre le taxi tout le temps, ca coûte un bras pour le commun des mortels.

    Moi aussi si j’étais payé X00,000$+ par année je prendrais le taxi, f*ck le métro! J’me déplacerais en taxi, porte à porte, pas besoin de me mêler à la populasse de pôvres.

    (15)
  7. Yannick

    C’est vrai que c’est dommage que le projet ne se poursuit pas. Des véhicules largement moins polluant, des condition de travail plus normale pour les chauffeurs, avec des horaires plus régulier. Difficile de trouver à redire sur le concept.

    Évidemment, je n’aurais pas été d’accord pour que le projet soit sur le respirateur artificiel, mais l’idée était réellement bonne. Malheureusement, l’exécution n’a pas suivi. Cependant, je m’attend à ce qu’un concept similaire et mieux exécuté revienne d’ici 5 ans.

    (14)
      1. Yannick

        M’ouais.

        Mais à un moment donné, pour innover, il faut prendre des risques. Si on ne s’embarque que dans les projets et idées sans aucun risque, la société n’avance pas.

        Si l’idée avait marché et avait été un succès, on aurait été les premiers (en tant que société) à se féliciter d’avoir dont eu de l’audace et de la vision.

        (10)
        1. Vital Laforce

          Prendre des risques? Entk Taillefer à pas pris un gros risque, il a perdu seulement 1,5 million de ses fonds personnels sur le 60 millions investit dans le fiasco.

          Normalement après un aussi gros fiasco ce gars-là devrait déclaré faillite personnelle. Mais il a toujours sa grosse maison et ses gros chars. Le grand perdant c’est encore nous les payeurs de taxe.

          (18)
        2. Vital Laforce

          @Yannick

          “Il a rien volé.”

          Sans voir de complot partout, tu trouves pas ça bizarre toi que le gars reçoit des subventions à coup de millions d’un gouvernement pour lequel il se présente en tant que directeur de campagne (retour d’ascenseur). Le gars à lui seul recevait 80% des subventions dédiés à l’électrification des transports pour tout le Québec. Mais libre à toi de croire que le gars était un honnête entrepreneur qui a pris de gros risques…

          (9)
        3. Yannick

          @ Vital Laforce

          Bien, il a prit les risques qu’il devait prendre. Qu’est-ce que vous voulez (comme dirait Normand Lester), il est aller voir des investisseurs potentiels, a fait son pitch de vente et ils ont embarqués. Après, il a mit ce qui manquait pour lancer le projet. C,est comme ça que ça marche puis s’il se sort de l’aventure sans trop de perte, bien tant mieux pour lui. Il a rien volé.

          Pour les subventions, elles étaient là, il ne restait qu’à remplir les formulaires. L’argent était là, c’aurait été bien idiot de sa part de la laisser sur la table. C’est comme cela en affaire, tu utilises toutes les armes à ta disposition pour faire face à la compétition, parce qu’elle (la compétition) va s’en servir contre toi. Au niveau financement du projet, c’était ben correct, dans les règles.

          Après, c’est sur qu’on doit questionner au niveau de sa gouvernance du projet. C’est là qu’il est peut-être fautif.

          Puis bon, sa grosse maison et ses chars, on ne sait pas à quel point elles lui appartiennent, hein. Peut-être qu’il n’a pas perdue tant que ça financièrement (honnêtement, peu de gens ici pourrait dire), mais il va payer d’une façon ou d’une autre. Sa crédibilité va en manger toute une. La prochaine fois qu’il se présentera devant des investisseurs, il est mieux d’avoir un projet archi solide, parce qu’il va se faire rembarrer.

          (2)
  8. hagen

    Après on nous dit que les artistes ne sont pas payés au Québec. Quelqu’un connait cette Christine Beaulieu? Quelqu’un peut-il me nommer une émission où elle est apparue? Mais elle a assez d’argent pour payer ses courses de taxis plus cher?

    (13)
    1. À travers son chapeau!

      Elle a écrit et joué dans la pièce de théâtre documentaire J’aime Hydro qui a été un succès partout au Québec, avec plusieurs supplémentaires.

      (1)
      1. hagen

        J’ai demandé une émission (télé) pas une pièce de théâtre que 63 bobos ont vue. C’est connu que le théâtre ça paye pas.

        (6)
  9. Hmm

    C’est pas le parti libéral aussi qui avait dépensé des millions juste pour brasser de l’air?

    Littéralement, les éoliennes de la Côte-Nord…(tsé dans la province où on est les top producteurs d’hydro-électricité au monde, mais apparemment faut des moulins à vent…).

    (8)
    1. Billy Bob

      C’est pour “les pauvres qui font moins de 250,000$ par année” ça… Elle est dans une autre catégorie de citoyen. Une catégorie de citoyen pour qui dépenser 300-400$ de taxi par mois c’est du petit change.

      (9)
  10. Langue sale

    L’épouse modèle-le grillon du foyer McQuade n’a pas d’auto car elle conduit mal et après son accident, elle a su qu’elle devait arrêter de prendre le volant.

    (7)
    1. Léa

      TOUTES les femmes sont belles. Certaines plusse que d’autres. Bon ben c’est l’heure de mon selfie avec ma chatte. Bye les phallocrates!

      (-5)
  11. François

    Suggestion à Christine: Fait une levée de fonds, rachète la faillite pis opère ta nouvelle compagnie en payant tes employés encore plus cher.

    P.S.: Bonne chance!

    (3)
  12. Magnota

    Payer plus pour un service sans subvention…

    Serait-elle prête à être payée moins pour jouer dans des séries et films s’ils n’étaient pas subventionnées?

    (2)
  13. Bof

    Valeurs environnementales :

    Ce sont des valeurs sociétales (de société : environnement, santé, éducation, etc.) et non pas des valeurs sociales (des valeurs qui concernent la relation entre les individus : égalité, équité, etc.). Les valeurs sociétales se distinguent des valeurs sociales par le fait qu’elles impliquent le dépassement continuel des normes plutôt que le respect des normes.

    Valeurs d’innovation :

    Ce sont des valeurs conquérantes (avec l’ambition, succès, performance, etc.) et, de la même façon que les valeurs sociétales se distinguent des valeurs sociales, les valeurs conquérantes se distinguent des valeurs de production plus “terre à terre” (ex. : qualité, compétence, savoir-faire, etc.) par le fait qu’elles impliquent elles aussi le dépassement des normes plutôt que le respect des normes.

    Bref, les deux valeurs défendues spontanément par Pénélope ce matin impliquent la volonté de dépasser les normes plutôt que la volonté de respecter les normes, ce qui, surtout après l’annonce de l’échec de Téo Taxi, est révélateur de la trop grande présence du rêve et d’une certaine absence du sens des réalités.

    (1)
  14. Raoul

    5000 tonnes en 3 ans, c’est pas bcp. c est genre 2500 Montreal Paris A/R? pas rien mais tant que ca non plus.

    (-1)
  15. Acromaluka

    Je ne comprends pas pourquoi certains se réjouissent de l’insuccès de cette aventure entrepreneuriale. Puisque le gouvernement du Québec et la Caisse de dépôt et placement du Québec ont été impliqué dans l’entreprise, en tant que payeur d’impôts, nous devrions plutôt être attristé de la situation.

    Le projet était innovateur et intéressant, une flotte de voiture électrique au centre-ville, c’est logique puisqu’il y a déjà un taux de pollution atmosphérique assez élevé à plusieurs moment durant l’année à Montréal. La mise en place du projet a été défaillante en payant les chauffeurs à ne rien faire et en ayant des voitures qui passaient beaucoup trop de temps sur les chargeurs.

    Pour les subventions, elles étaient disponibles, il suffisait d’appliquer pour les obtenir. Si ça n’avait pas été Téo Taxi, ça aurait été une autre entreprise qui en aurait bénéficié. Téo Taxi n’a rien volé à personne et n’est surtout pas un B.S. corporatif. Si le projet avait été un succès, les critiques auraient probablement été les premiers à louanger Taillefer. Tout le monde a pris un risque dans cette histoire et tout le monde a perdu, ou presque. Si vous ne voulez pas d’un gouvernement qui prend des risques pour améliorer notre sort collectif, élisez-en un autre comme vous l’avez fait avec la CAQ. On verra la suite des choses…

    (-41)
    1. Lachute

      « Téo Taxi n’a rien volé à personne…»

      Aucun vol et aucune collusion avec le Parti au pouvoir, parole de libéraux ! Bien qu’il fût l’organisateur de la campagne électorale de ce même Parti au pouvoir, n’allez pas croire qu’une commande aurait été passer aux différents organismes gouvernementaux pour lui venir en aide. On est par en Russie quand même !

      « Si vous ne voulez pas d’un gouvernement qui prend des risques pour améliorer notre sort collectif…»

      Ce qu’on ne veut pas, c’est d’un gouvernement qui dilapide les ressources des producteurs (travailleurs qui paient de l’impôt et les entreprises rentables) pour les remettre à des bons à rien déficitaire plutôt qu’en service à la population ou en aide à l’expansion aux entreprises rentables. Est-ce trop difficile à comprendre ? Un exemple : on en a plein le cul de payer 31 000$ en subvention par année à un crétin qui travaille chez Ubisoft à effectuer un travail parmi les plus inutiles qui existent. Soit 1.1 milliard de dollars depuis 2005. Et pendant qu’on subventionne les employés de ce B.S. corporatif, on nuit aux propriétaires d’entreprises qui peinent à réaliser leur virage numérique parce qu’eux ne peuvent égaler les salaires de ces putain de B.S. subventionnés.

      Ostie, on financent même Morgan Stanley !!! On subventionne une banque, calvaire…

      https://www.journaldemontreal.com/2018/07/30/ubisoft-milliardaire-des-subventions

      (28)
    2. Cro Magnon

      «Je ne comprends pas pourquoi certains se réjouissent de l’insuccès de cette aventure entrepreneuriale […] en tant que payeur d’impôts, nous devrions plutôt être attristé de la situation. »

      Peut-être parce que ça fait plus de 30 ans que le gouvernement investi dans des puits sans fonds. On s’en réjouit parce qu’on se dit que, naïvement, ce sera peut-être la dernière fois. Le Fonds d’intervention économique régional (FIER), ça vous dit quelque chose ?

      « Téo Taxi n’a rien volé à personne et n’est surtout pas un B.S. corporatif. »

      Éh putain, on a affaire à l’idiot du village, nouvel employé de la fonction publique grâce au quota d’embauche de débiles léger.

      (19)
    3. Geez Whiz

      Ce ne sont pas que des subventions. La CDPQ, Investissement Québec et le Fonds de la FTQ (pas un fonds public, mais qui bénéficie d’une fiscalité généreuse) ont mis de l’argent là-dedans. C’est pas des subventions, c’est de l’investissement. Or, il paraît que c’était pas encore assez et qu’il aurait fallu continuer de pomper de l’argent là-dedans. Et un investissement, un mendné, ça doit rapporter.

      (5)

Les commentaires sont fermés.