Lorsque les influenceurs parlent de la fête des mères et des vaches!

On comprend pourquoi ils sont influenceurs…

Commentaire inutile à m’envoyer: je suis correct avec mon lait de soya?

29 réflexions au sujet de « Lorsque les influenceurs parlent de la fête des mères et des vaches! »

  1. M.Pipi

    En cette journée de la fête des mères, j’ai une pensée particulière pour les mères oubliées du tiers monde à qui on interdit la contraception et qui ont été forcé de procréer dès l’âge de 12 ans.
    Pour éventuellement dominer le monde occidental, ces jeunes filles ont du être violées à plusieurs reprises et déportées au Canada. Elles sont dépouillées de leur identité et voilées pour masquer les gestes proscrits au Canada tel que la consanguinité, la pédophilie et la traite humaine.
    Trouvez-vous moralement acceptable que ces mères soient traitées ainsi encore au Canada et que les féministes occidentales encouragent leurs bourreaux en cautionnant ces abus et en militant contre des lois sensées les protéger?

    (80)
  2. Sélection naturelle.

    D’où l’importance de la ligature des trompes obligatoire pour les influenceuses, et la stérilisation chimique des gonades pour les influenceux.

    (35)
  3. Vital Laforce

    “les veaux mâles, inutiles dans cette industrie, seront envoyés à l’engraissement avant de finir à l’abattoir”

    Donc finalement ils ne sont pas inutiles puisqu’on les mange.

    (25)
  4. Je haïs les influenceur

    Le lait de soya et le lait d’amandes ça goûte la marde alors laisse moi boire mon lait de vache traumatisé et va donc te trouver une vraie job au lieu de te chercher des moyens de gagner ta vie sans travailler espèce de BS mangeuse de toffu.

    (25)
    1. Bisson futé

      N’oublie pas que de jeunes filles voilées se lèvent à 4h00 le matin pour traire les amandes dans les pays émergents pour satisfaire les caprices alimentaires des milléniaux qui ne boivent que du lait d’amandes et le faisant savoir sur Instagram.

      (25)
  5. Va réfléchir à ça

    Tu devrais plutôt avoir une pensée pour les femmes qui se font traiter comme des moins que rien dans les pays qui ont certaines idéologies et soi-disant religions dignes de dictatures où vous aimez allez prendre des selfies .

    (18)
  6. Dan Lesbois

    J’ai hate que cette mode de pseudo consciene finisses et le bout de la marde que ces cruches a pub. suivent la vague.

    (13)
  7. Homme frustré

    Moi je pense à la traite des femmes blanches dans les pays de l’Est et des femmes exploitées dans des usine d’Asie. Bon, à chacun son combat.

    (3)
  8. Marie

    c’est vrai, c’est plus facile de se fermer les yeux et de ne rien voir, petit peuple
    Rire de la cruauté faite aux animaux, ça c’est très drôle et très Québécois.
    Il y a plusieurs morons sur cette page à voir les commentaires.
    Continuez à manger votre steak et à boire votre lait de vache avec vos biscuits trempés dedans.

    (3)
    1. Ouin mais

      J’avoue que c’est assez juste son commentaire, mais je n’arrive pas à m’habituer au lait de soya ou amandes. C’est vraiment infecte dans le café, les céréales,etc.

      (0)
  9. Alpha-Beta

    Facebook de couple HA HA HA , ça fait quétaine ,castré et matriarcale, d’après moi Ph est encore plus féminisé que sa blonde.

    (2)
    1. Jean-Tolérance

      Excellente idée! Ma fille, que j’ai justement appelé Marie-Diversité, aime bien faire son compost avec ses propres excréments. Cela économise l’eau et donne un goût exquis sur les plants de soja de notre jardin.

      (1)
  10. Le connard déchaîné

    Elle, elle ne pense pas au génocide, à l’exploitation, à la décapitation des plants et à l’écorchement des cosses de soya, et aussi à l’exploitation des amandes , comme si on arracherait les ovules des femmes pour les faire sécher et les manger ensuite.

    (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *