Haaaaa le hockey de rednecks!

Laval…

Lien Youtube!

Commentaire inutile à m’envoyer: ya plus de gens qu’au Centre Vidéotron!

20 réflexions au sujet de « Haaaaa le hockey de rednecks! »

  1. Reggie Dunlop

    C’est la bagarre de hockey la plus malhabile de l’histoire du hockey. On est loin de la fois où Ogie Ogelthorpe s’est pogné avec Killer Carlson pendant que Tim McCracken se tiraillait avec Ned Braden et que Gilmore Tuttle, Mad Dog Madison et Screaming Buffalo Swampton se chamaillaient avec les frères Hanson.

    (25)
    1. François

      Pour préciser, Clarence Swampton, mieux connu sous le nom de Bison des Plaines, s’est en fait bien occupé du cas de Johnny Upton et non pas des frères Hanson, lors de la fameuse partie des finales de la Ligue Fédérale. Pour l’anecdote, M. Swampton a déjà confessé à Jim Carr qu’il appelait son bâton “le grand tomahawk”, et que les joueurs de l’équipe adverse était “des gars à scalper”.

      (0)
    2. Où est Ogie?

      On se souviendra que les États-Unis avaient décidé d’expulser Ogie vers son pays natal, le Canada. Cependant, le Canada avait refusé de le reprendre.
      Des nouvelles dans ce dossier?

      (0)
  2. JiC = yé parfa!

    Écoute, honnêtement, pour moi je n’ai connu que le sport d’équipe au temps de ma jeunesse, cette sensation puissante d’espoir et de solidarité qui accompagnent les longues journées d’entraînement jusqu’au jour du match victorieux ou perdu. Vraiment, le peu de morale que je sais, je l’ai appris sur les patinoires et les scènes de théâtre qui resteront mes vraies universités. Tant que durera la fragilité conjoncturelle, nous sommes contraints de se remémorer les relations des actions réalisables, parce que nous ne faisons plus le même métier. Compte tenu de la complexité que nous constatons, il est préférable de considérer les principales options possibles, parce qu’il s’agit de notre dernière chance. La vie n’est pas un sport qu’on se contente de regarder. Gagner, perdre, ou faire match nul, la partie est en cours, qu’on le veuille ou non. Alors allez-y, discutez avec l’arbitre, changez les règles, trichez un peu. Faites une pause et soignez vos plaies. Mais jouez. Jouez ! Jouez le jeu. Jouez vite. Jouez librement. Jouez comme si il n’y avait pas de lendemain. D’accord, l’important n’est pas de gagner ou de perdre, l’important c’est la manière de jouer. Qu’en penses-tu Bergy ?

    (2)
  3. R. Tremblay

    Haaaaa! Notre sport national.
    Pour ceux qui disent que c’est un sport de tarés, vous êtes dans le champs. Demandez à Jachale, une référence…

    (-1)

Les commentaires sont fermés.