C’est pas illégal de faire ça?

Ça va brasser chez les cochons!🐷🐷🐷🐷🐷

Commentaire inutile à m’envoyer: ils vont aller au Parlement?

46 réflexions au sujet de « C’est pas illégal de faire ça? »

      1. L’industrie de la médiocrité

        Tel que mentionné dans les premières ligne de l’article que nous réfère, ne pas confondre SPCA et SPA….

        (16)
        1. Argumentum ad hominem

          En quoi la valeur de vérité de l’énoncé de Gendron est-elle affectée par ce qu’il aurait proféré ou commis par le passé? Si j’affirme qu’il est illégal de conduire en état d’ébriété sur les routes du Québec, mon affirmation resterait vraie quand bien même j’aurais été moi-même arrêté pour ivresse au volant par le passé. Divulguer des informations à un tiers sur des pratiques douteuses d’un employeur – ces pratiques douteuses ne devant pas constituer en soi une infranction – est illégal ET criminel si fait sans le consentement de l’employeur. Autrement dit, l’employé peut faire face à des accusations criminelles – ce qui n’est pas une mince affaire lorsqu’on comprend le moindrement les implications que peut avoir dans un vie un dossier criminel. Le message de Gendron n’était autre qu’une rectification d’un énoncé faux en soi; c’était une mise en garde en quelque sorte.

          (-4)
      1. Le point est qu'Internet vient avec Google gratis

        “Stéphane Gendron raconte à la radio qu’il tue des chats – La SPCA enquête”
        Ewan Sauves | Publié le 14 juillet 2013 à 16:46. LCN.ca

        (23)
        1. Argumentum ad hominem

          Un simple tour sur google t’aurait fait comprendre ce que veut dire “argumentum ad hominem”

          (-2)
  1. Jean Garon

    Faut être complètement insouciant des risques reliés à la contamination des élevages pour organiser ce genre d’activité. En voulant protéger les animaux ils risquent de faire plus de mal. En plus, sacrer donc patience à nos éleveurs qui ont probablement les méthodes d’élevage les plus normées au monde. Un petit regard sur ce reportage pour en apprendre plus sur le sujet https://ici.radio-canada.ca/tele/la-semaine-verte/site/segments/reportage/117699/peste-porcine-africaine

    (33)
    1. Génération X

      Tas entièrement raison. Des citadins qui n’ont jamais mis les pieds hors du grand MTL et qui ne savent même pas comment ça se passe vraiment et que la bouffe arrive par magie dans leurs épiceries. En plus, est-ce qu’on s’est posé la question de l’origine et la date de cette photo ? Ils élèvent des pors à l’extérieur du Québec aussi.

      (12)
      1. L'épinette

        En effet..pour ces citadins eunuques qui ne comprennent jamais très bien ce qu’ils prétendent dénoncer, le réel est toujours plus complexe qu’il n’y paraît.

        (4)
    2. L'Oeil

      Les cochons, spécialement, vivent das des conditions atroces. On a du chemin à faire ici comparé à ce qui se passe en Europe, comme pour le reste d’ailleurs.

      (6)
  2. Dan

    L’industrialisation de l’élevage des animaux de la ferme est dégueulasse. Il y en a une gang qui pognerait de quoi s’ils allaient visiter ces fermes pour voir dans quelles conditions les animaux sont. Ces pauvres bêtes sont traitées comme de la marchandises sans âmes; ils ont des vies complètement atroces.

    Tu aimes ton chien? Et bin il y a aucune différence entre ton chien que tu aimes et le cochon, la poule, ou la vache qui vie l’enfer dans une ferme industrielle. Un animal, c’est un être vivant qui ressent le stress, la douleur, l’anxiété, la peur et qui ressent aussi la chaleur, les gestes amicaux et les caresses.

    (21)
    1. Jean Garon

      Un animal maltraité va produire moins de lait , de viande, d’œufs etc… de part leur raison d’être les agriculteurs Québécois ne peuvent rentabiliser leur ferme s’ils ne prennent pas le plus grand soin de leurs bêtes. Les délinquants sont donc voués à disparaître par eux mêmes et ne sont donc pas la norme de ce qu’on retrouve dans nos campagnes.

      (8)
      1. Dan

        Même dans les normes et sans maltraitance à proprement parler, les animaux vivent l’enfer de leur naissance à leur mort. Les grosses fermes sont des usines à viandes, il y a des milliers de bêtes, personnes ne se soucie vraiment de chacun d’eux. C’est de la production pour générer de l’argent.

        Quand vous croisez un camion remplis de porc sur l’autoroute, essayer de voir par les troues les bêtes… un pourcentage meurt en chemin, de stress, crises cardiaques, incapable de respirer parce qu’entassé.

        Bref, ceux qui ont un peu d’empathie peuvent comprendre. Malheureusement, pour bien du monde, des animaux ca vaut rien de plus qu’une roche.

        (6)
        1. Fille qui pense

          Faudrait tous virer végétariens ou végétaliens!

          Êtes-vous prêts ou aimez-vous mieux vous donner bonne conscience en critiquant les éleveurs pour ensuite manger de la viande dans l’intimité de votre maison?

          (-1)
      2. Le capital socialiste québécois

        Faux! On est au Québec ici, champion de la péréquation!

        Les éleveurs qui maltraitent leurs animaux et qui subissent les pertes qui en découlent vont aller brailler au gouvernement pour recevoir plus de subventions voyons. Et les prix vont monter. Facile…

        (-5)
        1. Jean Garon

          Le message faux est le tiens mon ami, il existe des subventions ponctuelles en agriculture pour supporter des investissements, des assurances pour protéger en partie les fluctuations de prix de marché pour les viandes ou les grains et dernièrement pour compenser contre les impacts de nouveaux accords commerciaux mais il n’en n’existe pas pour compenser les pertes d’opération. En passant, y’a pas un pays au monde qui supporte pas son agriculture parce que vois-tu, manger fait partie de la liste des besoins de base d’une population. On peut cracher sur les producteurs comme le fait ton animateur radio préféré mais au Canada comme ailleurs, les profits se concentrent principalement au niveau des quelques industriels qui contrôlent le lucratif marché de l’alimentation plutôt qu’entre celle des agriculteurs.

          (6)
    2. Jay Lemoine-Allaire

      L’animal ressent en effet tout ça… Mais il ne le sait pas. C’est la principale différence avec l’humain qui lui est doué d’une conscience. Ton cochon a bel et bien des émotions, mais il ne sait pas vraiment ce que c’est et l’oublie donc instantanément.

      (-2)
      1. Esso

        @+ok-ti-cul:les cochons ont une âme?
        Etk,les Libéraux en ont pas parce que voyez-vous,si un mec comme John James Charest veut se présenter Conservateur,après tout le mal qu’il a fait au Québec,ça prouve hors de tout doute que les libéraux ont vendus leur âme au diable

        (0)
  3. Tracteur

    Le problème c´est que la SPA est pas capable de régler le problème des pitbulls. Ils ont peur du lobby et des propriétaires de pittbulls donc arrêter de vouloir jouer les James Bonds avec les producteur des porcs.

    D´un autre côté les condition d´élevage peuvent être affreuses dans certaines porcheries.

    Je pense pas que la plupart des producteur de porcs sont des sentimentaux.

    (10)
      1. Quasiment un vol d'identité

        C’est mêlant. Si j’ouvre un restaurant de burgers nommé “McDonald” sans être de la chaîne MacDonald’s, je m’attenderais à ce que l’on me fasse changer de nom.

        J’imagine que SPA Canada doit profiter de cette confusion pour continuer leurs niaiseries impunément.

        (3)
  4. Le silence des gorets

    « Afin de pouvoir satisfaire notre clientèle de bobos gauchistes de RadCan, nos cochons sont égorgés avec dignité et respect, par des travailleurs saisonniers en attente de leur citoyenneté, dans une porcherie éco-responsable à numéros de Charlevoix. » – Le chef tatoué avec barbe et chemise de chasse du resto “Au sabot de cochon”

    (10)
    1. ...

      « Tellement inspirant et porteur de nos traditions! » – Christian Béguin, représentant des tourtières congelées de Kamouraska

      (4)
  5. ostiedeboomer

    Il faut justifier les très gros salaires de nos boomers. Église, météo, SPA, OSBL, organisme de charité, vision mondiale, etc… toutes des institutions bien gardées par nos boomers siphonneux de subventions pour se payer de gros salaires et de belles pensions.

    (-40)
    1. J'suis pas un boomer, j'ai même pas 50 ans, crisssssssssssss de cave!

      Contrairement à toi, un boomer se levait le matin pour travailler chaque jour et il exécutait le travail avec fierté, ardeur et entrain. Et toi, osti-de-millenial-à-marde, ta semaine de travail de 15h va bien? Tu vas encore appeler à la job pour dire que tu vas pas rentrer aujourd’hui? Ou encore, tu vas rentrer à ton Couche-Tard, mais avec une face de boeuf? Get a life, stupid!

      (34)
    2. Je m'ennuie de Patof

      L’ autre jour tu étais contre la révolution tranquille.
      Tu dois avoir voté pour Maurice Duplessis dans le temps.
      Et ta croisade contre les boomers, ça donne des résultats ?

      (31)
    3. Generation X

      Mon gars t’as besoin d’amour toi. Tu as trop de haine dans ton coeur. Une bonne année 2020 à toi.

      (10)

Les commentaires sont fermés.