41 réflexions sur « Tweet fight entre Cassivi, Bock-Côté, Hugo Dumas… »

    1. Avec vos taxes

      Mathieu Boque-Côté est issu du blantriarcat hétéro caucasien de souche! Nous allons le dénoncer à mon émission phare Plus on est de subventionnées, plus on rit: entourée de Tartine Delvaux, Aurélie Lanctôse, Micheline Lanctôse, Monique Girouille, Pénéfloppe, Pauline Harmange, Simone Boulerisse et Nafia Solin. Pour le volet musical j’aurai en studio un groupe de rappeuses transgenres franglophones du Collège Brébeuf! » – Marie-Louise Arsenouille

      31
      10
    2. QWHAT ???

      Vraiment ? J’ai pris la peine de lire l’article de Mme Allard et franchement, elle ne prend pas vraiment position sur quoi que ce soit. Ce n’est qu’une suite de témoignages d’auteurs qui avouent que certaines des blagues qu’ils ont écrites il y a 20 ans ne passeraient plus aujourd’hui (Wow ! Toute une révélation !).

      Le seul moment où elle semble prendre un semblant d’opinion est dans l’extrait suivant : “En visionnant la première saison de Catherine, on tombe rapidement sur l’histoire d’un homme qui poursuit un dentiste inuit. « Qu’il se considère chanceux, il aurait pu lui mâcher les intestins pour se faire des raquettes », réplique le personnage acide de Sophie, joué par Marie-Hélène Thibault. Cette Sophie fait d’autres blagues QU’ON NE TROUVE PLUS DRÔLES EN 2020.”

      Je ne vois pas là un “appel à la censure” (ou bien il manque un bout à l’article ??
      https://www.lapresse.ca/arts/television/2020-08-08/visionne-t-on-les-vieilles-teleseries-avant-de-les-rediffuser.php

      5
      7
  1. Fatrick Pagacé

    Le journalisme militant n’existe pas à La Presse.

    Trump, Qanon, Trump, Qanon, Trump, Qanon.

    Journaliste.

    51
    10
    1. Une indulgence pour mon paradis avec Cossette-Trudel

      LOL, parce que Trump et Q Anon ne sont pas constamment dans le militantisme politique aussi. Ah! C’est vrai, ils sont plutôt dans la mission religieuse parce qu’il s’agit d’une secte.

      17
      27
      1. les gros lardons de la gauche

        Faut être foutrement mal informer pour écrire les lignes qui sont vôtre, je dirait même que vous avez le nez dans la prêche depuis trop longtemps, il existe d’autres sources mon cher jambon.

        1
        6
      2. Mincent Varrisal

        Je ne connaissais ni Qanon, ni Cossette-Trudel avant que les militants de La Presse en fassent une obsession.

        10
        2
    2. La Paresse

      L’extrême-droite, le fascisme, Trump…

      N’oubliez pas de donner à La Presse pour un journalisme de qualité.

      34
      4
      1. Esso

        Si Trump est d’extrême droite, c’est parce que la plupart des Américains sont d’extrême droite. Avant que Trump indique qu’il voulait se présenter comme Président, le projet d’Obama d’assurance-santé était déja combattu par les Républicains, bien bien bien avant Trump.
        Les Républicains ont toujours été d’extrême droite, un peu comme le parti Conservateur du Canada après la fusion avec le ”Reform party”

        2
        8
        1. Jean Rajoute

          Tu ne connais pas l’extrême droite pour affirmer ça! Il y a toutes sortes de Républicains; du centre,du centre-droit de la droite dure et aussi de l’extrême droite.

        2. Stephane Gaudette

          Et pourtant suite au dernier sondage qu’on a colle au bulletin de vote de y’as 1 semaine…les americains sont a 70% d’accord avec un plan de soin de sante universel

          Ils sont aussi a 70% d’accord avec des lois plus severes sur le controle des armes

          Faut croire que les politiciens ecoutent pas trop leurs citoyens

  2. Geez Whiz

    À la base, je te dirais que si Cassivi fait une crise d’urticaire au sujet d’un commentaire de MBC, c’est que ce dernier a sûrement au moins en partie raison ou qu’il a touché à quelque chose de pertinent, mais qu’il faut pas dire. En tout cas, c’est un principe que je suis en général et ça marche la plupart du temps.

    60
    7
    1. FAF

      Cassivi fait constammment des crises d’urticaire. Un terroriste islamiste décapite quelqu’un en France ou fusille des dizaines de personnes sur un eterrasse, sa plus grande préoccupation suit à ça est l’islamophobie. Le gars est un peu trop fragile pour affronter le réel.

      54
      1
  3. Fast food politique

    Ce sont tous des chroniqueurs d’opinions et non pas des journalistes d’information, donc nous sommes ici dans un débat essentiellement idéologique concernant des valeurs. MBC prône un nationalisme identitaire tandis que les autres chroniqueurs sont plus du côté d’une certaine forme de multiculturalisme. Deux principales idéologies dominantes dans la lutte politique depuis des années. Ce n’est pas avec aucun d’eux que tu vas obtenir un discours traitant de faits, vérités, d’une analyse neutre, d’une recherche sérieuse ou de journalisme d’information. II ne faut pas négliger aussi le côté spectacle pour attirer le lecteur ou complaire les gens dans leurs croyances idéologiques. C’est de l’opinions en conserves toutes faites pour vous et répondant à vos intérêts particuliers que nous tentons de faire passer pour l’intérêt général. Ce n’est pas de la science mais plutôt de la démagogie et du populisme réactionnaire.

    17
    12
    1. FAF

      Sauf que même les termes “démagogie” et “populisme réactionnaire” ne veulent plus rien dire et sont en soi destinés à renforcer les lecteurs dans leurs opinions. Ce sont des termes-insultes qu’une certaine classe journalistique use et abuse pour tenter de discréditer un adversaire. Un peu comme la résurgence ridicule du terme “fasciste”.

      Bel essai quand même.

      14
      8
    2. C’est de l’opinion en conserves toutes faites

      Dans le temps quelqu’un avait sorti l’expression “Prêt à penser”, malheureusement peu reprise.

      11
      1. Une peinture à numéro

        C’est pas mal ça en effet, du prêt à penser. Avec le temps par contre, les chroniqueurs d’opinions sont tellement prévisibles que lorsqu’une nouvelle arrive, nous savons déjà comment ils vont aborder le sujet et le contenu de l’article avant sa sortie. II y a plus vraiment rien pour défriser ou encore d’original pour faire réfléchir. C’est surtout de la pensée pour réconforter certains dans leurs croyances ou pour choquer pour les autres qui n’aiment pas ça. J’imagine que c’est comme des vieux groupes de musique qui sortent le même album depuis 20 ans, les gens veulent pas qu’ils changent la bonne vieille formule.

    3. Gaetan Desgroseilliers

      tu portes bien ton nom “fast food” on pourrait aussi t’appeller “”short cut””
      m b c ne fait pas du journalisme d’information’c’est un chroniqueur d’opinion . toi tu es un reactionnaire de la petite gauche bien pensante qui fait comme tes semblables,faire la morale comme on mange des patates frites.

      4
      2
  4. Yé 3 heures ! Last call !

    Pour paraphraser la Massé, Cassivi, Dumas, Allard et Hachey ne sont pas les crayons les plus aiguisés de la boîte … (laissez faire les Pogos).

    33
    6
  5. Le Hibou à bout

    Cassivi est un poids plume intellectuel face à MBC et ne semble lui même pas comprendre que la sacro-sainte profession de “journaliste” est de plus en plus souillée par le biais militant de plusieurs d’entre eux.

    68
    4
  6. DocCaillou

    MBC à raison, pourquoi pensez-vous que le gens délaissent de plus en plus le médias traditionnels, pour gober, pour certains, un peu n’importe-quoi dans les médias alternatifs malheureusement.

    37
    3
  7. Albert

    Kassivi quand je lis y a toujours de l amertume, MBC cinglant avec classe , Hugo Dumas un bon diplomate et Marie Allard sans intérêt. Bien pour dire tout ca.

    28
    3
    1. Mélanie Hallé, RAD St-Hyacinthe

      C’est comme les déficients mentaux de Radio X qui se défendent entre eux mais du moment qu’un quitte la gang il change d’opinion et rejoint le gros bon sens

      5
      4
  8. L’écume sur le bord de tes lèvres a une odeur de soufre

    Juste le fait d’écrire un article parlant de revisionner les vieilles séries avant de les rediffuser est une démonstration du militantisme de cette journaliste. L’idée de prendre un tel angle pour rédiger cet article n’aurait jamais germée dans l’esprit d’un journaliste avant le 21e siècle. Ça fait entièrement partie d’un programme de destruction culturelle ayant un but précis. Il faut être de très mauvaise foi pour ne pas le reconnaître.

    22
    1. Allah Papanthoute

      Exactement. Comme le fait d’avoir débattu à la radio de Radio-Canada d’une des choses les plus stupides que j’ai entendu depuis quelques mois, le fameux “Defund the police”. Le “consortium” Radio-Canada/La Presse est dans le “woke” jusqu’au cou.

  9. Fred

    La dernière fois que j’ai consulté la presse, ça se déchirait la chemise sur le rapport du BAPE sur le tramway. Je serais curieux de voir la réaction des “journalistes” de Montréal si des reporters de Toronto donnaient leur opinion sur le dossier du REM.

    5
    1
  10. Truand

    Il ne faudra jamais oublier la fois où Hélène “journaliste impartiale” Buzzetti nous a fait un pseudo lapsus en onde de la radio publique en voulant parler de Trump, elle a dit Satan à la place… Oups… Après ils vont nous parler d’objectivité… Je journalisme est en crise et les médias traditionnels sont devenus des organes de propagande, que Cassivi le veuille ou non…

    19

Les commentaires sont fermés.