Un gros lol à l’influenceuse qui plogue un char de 150 000$?

La fille qui fait des pubs de poulet frit dans une Porche électrique!!!

Est-ce que ça va vraiment rejoindre ses followers de 17 ans?

Commentaire inutile à m’envoyer: pas péteuse pantoute!

26 réflexions sur « Un gros lol à l’influenceuse qui plogue un char de 150 000$? »

    1. gaetan

      si je vois encore quelqu’un écrire “J’dis ca j’dis rien” …. je vais imploser! C’est le nouveau “C’est bon dans yeule” pis astik que je suis pas capable comme expression.

      Répondre
      1. Plop

        J’dit ça j’dit rien mais si on regarde la position du véhicule lorsqu’elle conduit est la même que lorsqu’elle est à côté du véhicule stationné. Elle a probablement mis sa sacoche pour la postérité et pris la photo, à t’elle seulement un permis de conduire valide ?

        J’dit ça, j’dit rien mais c’est louche…so get in loser we’re going shopping.

        Répondre
  1. Allah Papanthoute

    Dans 20 ans, les spécialistes parleront de la décennie 2010-2020 comme d’une drôle de période où tous les départements marketing des compagnies et commerces sont tous tombés dans un panneau virtuel, une grosse bulle où il “fallait” investir dans les influenceurs parce que c’était dans l’air du temps, fallait être dans la parade, sans trop savoir le gain net de tout ça.

    26
    2
    Répondre
    1. Georges

      Sans savoir le gain net de tout ça? Lol, le gain c’est que les influenceurs sont un outil de marketing facilement disposable. Les porte parole sont souvent utilisés à long terme tandis qu’un influenceur tu l’utilise pour une campagne et après tu signes pour d’autres campagnes, si ça fonctionne bien. Les influenceurs, c’est du cheap labor, tu paie seulement pour la quantité qu’ils rejoignent. Un peu comme les barres de pub sur le web. Aucun besoin d’investir dans la préparation de la campagne, autre que de donner accès au produit, c’est l’influenceur qui crée le contenu à ses frais.

      11
      5
      Répondre
      1. Allah Papanthoute

        Vous avez le “LOL” facile, alors que vous ne répondez pas à la question. Je parlais de RÉSULTATS d’une campagne faite par une influenceuse.

        Le vendeur Porsche qui prête un char de luxe à une nunuche suivie par des fillettes ou des mononcles Roger en manque de popotin, elle fait vendre combien de véhicules?

        Répondre
        1. Bof

          Pourquoi prendre pour acquis “qu’ils sont tombés dans le panneau” et qu’ils ne savent pas quel est le gain net de tout ça?

          Et si c’était vous qui aviez tort, à savoir, que ça engendre des profits nets et tangibles pour les entreprises?

          La 2e proposition est beaucoup plus probable.

      2. Répondre à Georges

        Tout à fait d’accord pour vendre de la poudre de shake de perlimpinpin, de la tisane énergisante ou des guénilles, mais pourquoi un concessionnaire Porsche perd son temps comme ça? Si tu regardes son Instagram elle plogue du poulet, des oreillers, des pyjamas et…. un char de 120 000$!

        Cherchez l’intrus.

        Répondre
        1. Georges

          Sarah Couture a un blogue depuis 2014 où elle parle de beauté, entrepreneuriat, lifestyle et mode. La liste de photos que tu mentionnes, incluant l’auto, sont tous liés aux sujets couverts par son blogue. Certaines femmes s’identifient à elle et la suive pour s’inspirer de son style.

          2
          3
    2. hystérie cognitive

      Le problème pour toi, c’est que ces compagnies ont les données et les statistiques pour savoir très bien qu’il y a une quantité significative de gens qui sont réellement influencées par les publicités de ses “influenceurs”.

      La fille qui fait les maillots de bain hoaka ou jsais pas trop quoi, ils ont quoi de spécial à part être mis de l’avant par cette “personnalité” ? Et pourtant ça se vend.

      Répondre
      1. Allah Papanthoute

        Au début des années 2000, les compagnies technologiques savaient également tous ce qu’elles faisaient avant que la bulle techno leur pète en pleine face.

        https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Bulle_Internet

        Je peux comprendre que certains gros joueurs de “l’influençage” en haut de la pyramide puisse avoir un certain impact sur les ventes, mais c’est pas vrai que tous les ti-clins qui sortent de OD peuvent instantanément s’imaginer faire vendre des mijoteuses et des Range Rover à Pierre Jean Jacques.

        Répondre
  2. Mettre les hautes

    « Je sais que c’est un peu frisquet en cette période, mais est-ce qu’elle pourrait refaire son infopub en string sur les hautes? » – Gilbert Grozon

    4
    5
    Répondre
  3. J'men sacre ben raide.

    Bof, je trouve Porsche encore plus cave de penser que c’est du bon placement de produit et qu’il y a du potentiel de ventes en passant un char de cette valeur a une fille qui parle à des ados qui travaillent pas ou qui travailles chez American Eagle le vendredi soir, les influenceurs, c’est une mode, ca va passer. Une génération de perdue, ce sera pas la 1ere fois. On va s’en remettre.

    Répondre
  4. Sam

    Je trouve ça particulier venant de Porsche. Avez-vous déjà vu un influenceur de Ferrari? Eh non, un brand n’as pas besoin d’influenceur, un brand est une entité.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *