Le SPVM est tellement incompétent…

Risible…

Réaction de Renzel F. Dashington…

Commentaire inutile à m’envoyer: raciste!

78 réflexions sur « Le SPVM est tellement incompétent… »

  1. SPVM un autre cas de résolu. c'est bon pour nos stats

    Quand tu touches un policier, ces derniers ne voient plus clairs. Les spécialistes ont appelé ça la vision tunnel hier.
    On apprend en plus que son appart a été saccagé et qu’il a été rudoyé.
    Ce pauvre mec doit remercier le ciel qu’une caméra de surveillance a filmé le tout et bien que le profilage racial n’existe pas, sa peau noire n’a pas été un facteur pour l’arrêter (sarcasme)

    48
    32
    1. ÇA DEMEURE UN SUSPECT

      Il est toujours considéré comme un suspect (témoin important).

      Attendons un peu, pour voir.
      Comme dans : c’est peut-être un Black Live Matter qui a attaqué le policier…

      19
      12
    2. Léon le caméléon

      N’oubliez jamais qu’un policier n’est rien d’autre qu’une personne avec un DEC professionnel qui a le droit de posséder une arme en service.

      3 ans, c’est pas long pour constater si tu as du jugement ….ou pas!

      26
      11
      1. Devils Disciples MC '67 Montreal

        TU TRAVAILLES POUR LES GANGS DE PUS ?????
        Mon doux, mon doux… t’es un souteneur, mon ti-brave ?
        C’est-à-dire une… ordure ???
        Attention… on t’as à l’oeil !

    3. Oui mais non

      On apprend aussi qu’il venait de piquer une sale crise et qu’il a déchiré sa contravention quand il l’a reçue, et aussi qu’il a menti lors de son interrogatoire. Et qu’il y avait des traces de sang chez lui.

      Il a été faussement accusé, oui, et il devra être dédommagé, mais il n’a pas été le parfait citoyen suspecté sans raison dans cette histoire non plus.

      24
      6
    4. Yannick

      Évidemment que le profilage raciale existe. En fait, le profilage est un outil indispensable pour les enquêtes, on peut même s’en faire une spécialité. Tout aspect d’une personne peut servir pour faire son profil, et c’est tant mieux. Imaginez si on ne pouvait plus dire que l’on recherche un noir, un blanc, un asiatique, parce que c’est trop racistes, bien la justice serait moins efficace.

      Dans le cas présent, oui, sa couleur de peau à jouer, mais c’est parce qu’ils recherchaient une personne noire. Mais ce n’était pas du racisme en soit. Le gros problème ici, c’est que quand un policier est attaqué, ils deviennent fous. Ils auraient chercher un suspect avec une casquette des Packers et tu serais passé par là avec la même casquette par pur hasard, tu aurais subie le même traitement.

      Combattre le racisme, certainement, mais il faut le combattre là où il est. Ça n’a rien à voir dans cette affaire, même si la couleur de peau à jouer un rôle.

      Finalement, la police mérite de sérieuses remontrances et des corrections. Il ne peuvent pas virer fous et fesser dans l’tas à chaque fois que un des leurs mange une volée.

    1. Lâchez pas, les gauchistes irresponsables à la mairie

      Tout ça est le résultat de la campagne de la Plante et sa clique de gauchistes hurluberlus portant sur le racisme systémique prétendu. Forts de cet appui du politique montréalais, les membres des gangs de pus s’en donnent maintenant à coeur joie, se croyant en quelque sorte porteur d’une immunité relative, au point de se permettre de frapper une policière dans Montréal-Nord (qui en a perdu conscience) il y a quelques jours. Ou d’abattre à qui mieux mieux des individus dans des quartiers résidentiels. Ou de tenter de tuer un policier affecté à la sécurité routière.

      La Plante et son gauchisme irresponsable est une parasite.
      Dehors, ça presse !!!

      35
      7
      1. Le gars qui déteste Projet Montréal plus que toi

        Même les “gauchistes” détestent l’administration Plante. Tout le monde déteste Projet Montréal.

        T’habites pas à Montréal. Tu connais rien de Montréal.

        Ferme ta bouche pour le bien de tous.

        Merci.

        12
        8
        1. Le ''dill pickle'' à saveur de snowflake qui tente d'endormir tout l'monde

          Aie le cornichon, essaie pas de nous faire croire que les gauchistes détestent ”Projet QS Montréal”, parce que wé-tu, le dill pickle, c’est vous autres, ces ”grands êtres supérieurs devant l’éternel”, qui avez porté au pouvoir ce ramassis d’hurluberlus !

          3
          2
      2. gauchiotte débile

        Tant de désinformation et de propagande alors que les suspects dans tous les cas auraient pu être des édentés consanguins neo-fascistes suprémacistes pro-aryens ultra-catholiques de la Beauce!!!

        4
        10
  2. Qu'en pense Luc Dionne ?

    Se pourrait-il que tout ça soit une mise en scène orchestrée par “le témoin important” avec complicité d’un tiers pour se faire arrêter pour cellulaire au volant dans un lieu isolé ou le tiers attendait ?

    19
    28
      1. Un Noir dans la nuit noire

        Tellement floue que ça a pris 6 jours et un appel de témoin pour qu’on s’aperçoive qu’il y avait quelqu’un d’autre.

        2
        2
  3. Bonne chance

    Peut-être qu’il va y avoir un autre revirement spectaculaire. Peut-être qu’on va se rendre compte que Camara connaissait le nouveau suspect. Peut-être qu’ils étaient complices.

    C’est aussi peut-être un histoire de deep state pour toute nous mélanger.

    Quoi qu’on en dise cette histoire est d’une complexité exceptionnelle.

    35
    13
  4. La communauté LGBTQ+FART

    On en vient à se demander ce qui est le pire comme société…

    Une erreur policière regrettable,

    Ou la récupération idéologique qu’en font les wokes et les politiciennes en manque d’appui ?

    Never let’s a good crisis go to waste !

    60
    13
  5. La police de la honte!

    Je ne doute pas de l’existence du profilage racial dont nous entendons parler depuis des années et de démontré par des statistiques et nombreux témoignages, mais la police ici parle d’excuse après l’enquête en fait. Sinon, j’espère qu’il y aura une enquête qui ne viendra pas de la police et que monsieur Camara poursuivra le service de police pour donner un message clair aux policiers de ne plus se précipiter comme de sorte pour se débarrasser d’une enquête.

    22
    26
    1. oui mais non

      C’est parce que l’enquête n’était pas du t out terminée, et les mécanismes en place ont permis de le relâcher, justement.

      Il n’a pas été reconnu coupable, non plus. Faudrait peut-être que les gens relativisent un peu.

      10
      2
    1. Le diable est dans les détails

      Genre, il est le fils d’un très haut dignitaire d’un pays lointain, mais extrêmement corrompu ?

  6. Batoche

    Je veux pas être platte mon Renzel, mais la personne qui a le plus de dommages pour le moment n’est pas M. Camara mais le policier qui s’est fait tabassé par une autre sorte de rapace.l

    55
    57
      1. Je suis avec Batoche sur celle-là

        Est-ce que pour toi se faire tabasser à coups de barre de fer et avoir peur pour sa vie en se faisant tirer dessus est moins grave que de passer 6 jours dans une cellule ? J’ai beaucoup de sympathie pour Camara s’il est innocent, mais j’en ai doublement pour un agent de police qui a été victime d’une tentative de meurtre.. et c’est pas parce que Camara ne s’appelle pas Tremblay que j’ai plus de sympathie pour le policier. Faut vraiment être un woke taré pour faire une telle supposition.

  7. Un piéton

    La situation serait quand même assez bizarre. Le policier donne un ticket à un citoyen fâché, retourne à son auto et est attaqué par derrière à coups de barre de fer. Il trouve refuge et demande des renforts, et déclare lui-même que c’est l’automobiliste qui l’a attaqué.

    Est-ce que l’enquête aurait dû être davantage minutieuse et l’identité de l’assaillant confirmée avant de déposer un dossier au DPCP? Sans aucun doute. Mais ce à quoi on a affaire ici ressemble davantage à un groupe de policiers pressés de venger un des leurs qui a été vicieusement attaqué qu’à du racisme.

    Étant donné le cafouillage ayant eu lieu, ce n’est que de la prudence élémentaire que d’attendre d’avoir une certitude que Camara n’était pas impliqué avant de faire des excuses. Qu’est-ce qui arriverait si le SPVM présente ses excuses, seulement pour ré-arrêter Camara une semaine plus tard? Ils auraient l’air doublement bouffons.

    Que les gérants d’estrade les laissent enquêter et je suis sûr qu’ils s’excuseront au moment opportun.

    50
    4
    1. L'Oeil

      Surtout que 8 témoins ont dit que c’était M. Camara. Cette histoire est vraiment nébuleuse, hâte de savoir la suite.

  8. Antifas Estourbie

    Il y a 8 témoins qui ont dit à la police que Camara était le coupable, un chauffeur de taxi a dit la même chose, un policier d’une autre culture accuse Camara du crime. Dans les témoins, il y a aucun blanc. Mais y a des gens qui pleurent au profilage raciales. Même quand il y a pas de blanc, les tatas nous accuse quand même.

    67
    5
    1. Le diable est dans les détails

      Le clown! T’as l’air au courant du dossier, t’as parlé a ces huit personnes ? T’as vu la vidéo ? Tu étais là ? Go, y a un poste de commandement depuis ce matin. Va dire ce que tu sais. Vas y pas avec ton elantra rouge. Ta yueule !!!

      6
      28
      1. Fernand Pleau

        Mettons qu’il aurait raison.

        Tu le prendrais-tu ton crisse de trou rien qu’un peu?

        Pas sûr qui est le clown ici, petit flocon mouillé…

        14
        2
        1. Le diable est dans les détails

          Mais, c’est incroyable comment vous êtes bornés ici. Quatre chefs d’accusation criminelle basés sur de la preuve circonstancielle, mais surtout sur du ouï-dire. Le Code civil vous avez pas feuilleté ça souvent. art. 2803 a 2857. art. 01 a 10 intéressant aussi.
          Ici, on a pas une histoire de profilage, mais une histoire de solidarité entre policiers et d’incompétence.

          2
          3
        2. Le diable est dans les détails

          Hé ben, vendredi 5:46 pm, le “gros boss” du SPVM fait des excuses formelles…Des vrais amateurs incompétents.
          Prochaine étape, il va signer un maudit gros chèque.
          Pardon, vous dites? Petit con.

      2. Antifas Estourbie

        Le journal tu ne connaît pas, les média sociaux non plus. Un vrai Snowflake sans argument. Moi contrairement au woke comme toi, je me renseigne. Bien non mon grand aucun cas de racisme ici.

        6
        1
      3. Pauvre ti-woke

        comme tu fais rire de toi, dans le journal de Montréal il y,a l’article suivant : L’auriez-vous accusé avec ces informations?

        5
        1
      4. L'Oeil

        Le suspect est noir mec, ça serait raciste de chercher à accuser un blanc. Pas le bon noir, mais noir pareil! Es-tu color blind.

    2. Le ticket que tu m'as rentré dans l'cul!

      Xavier Camus vient de nous prouver une fois de plus qu’il est un idiot.
      Ton post est excellent et rejoins le mien d’une certaine façon

      6
      3
  9. BiscuitRitzCarlton

    Avec son allure de bac à ordures, c’est clair que s’il se faisait arrêté il n’y aurait pas d’erreur sur la personne.

    2
    3
  10. même chose

    Les bibittes antifas sont aux aguets, ils flairent l’opportunité d’avoir une raison de saccager la ville au grand complet comme leurs amis américains l’ont fait quotidiennement de mai à octobre.

    Ils attendent probablement le signal de la mairesse ricaneuse.

    14
    3
  11. Jojo Savard

    On va maintenant se souvenir de ce cas là comme de celui qui a rendu obligatoire le port de la caméra par les policiers.

    1. 10-4

      en fait c’est la Ligue des Droits et Libertés qui n’en veut pas de caméra. On verrait que les policiers ont raison dans 99% des cas et ça les gauchisse n’aiment pas..

      7
      3
  12. Eh oui....

    Si ça avait été un blanc ,personne n’en parlerait,on dirait simplement erreur judiciaire dsl,fin de l’histoire.

    14
    5
    1. Le diable est dans les détails

      La police “boum boum” ( comme disait Gilles Proulx) cherche présentement le conducteur d’une hyundai elantra rouge…..Surement un BS Québécois blanc de souche. 450 32-47 ans.
      Moi aussi je suis bon pour butcher une enquête.
      En plus je suis pas raciste, j’ai un ami noir.
      Sans farce, le SPVM s’est mis dans une histoire complètement débile d’incompétence. La pâte a dent va être difficile a remettre dans le tube.

      4
      5
      1. Monsieur ''Defund The Police'' n'en rate pas une, puisqu'il a un ami ''Noir''

        Aie, Monsieur ”Defund The Police”, en as-tu d’autres de même dans ton registre anti-Québec ?

    2. PVC

      Une chance qu’il était noir parce que s’il avait été blanc il serait à l’hôpital pour soigner quelques blessures suspectes ,c’est certain.

      6
      3
  13. Le p'tit laid d'Air Supply

    Je souhaite que le SPVM ignore les appels hystériques à l’autoflagellation lancés par les wokes et certains élus en mal de capital politique.

    Valérie Plante devrait revoir, ou relire, le Bûcher des vanités. Elle s’y reconnaîtrait sans doute.

    Bref, fermez-la et laissez les adultes faire leur travail.

    19
    1
  14. DocCaillou

    Je remarque que l’on s’en fait pas mal plus pour le gars qui a passé quelques jours en prison pour rien, que pour un policier qui c’est fait assommé et tirer dessus!

    Racisme systémique!

    16
    5
  15. HONTE au Québec

    Le SPVM n’est que le reflet de la société québécoise depuis que la loi 21 a été adoptée sous le bâillon et en invoquant la clause dérogatoire par la CRAQ.

    En créant cette ignominie ségrégationniste, la CRAQ a exacerbé les bas instincts tapis dans les recoins sombres de l’âme québécoise et la seule façon de d’y remédier est d’abolir cette loi qui viole ouvertement la charte Québécoise de René Lévesque.

    Le racisme autrefois rampant éclate maintenant au grand jour. C’est une HONTE!!!

    2
    25
    1. Combattre le voilement - Fatiha Agag-boudjahlat

      Consacrée en 2017 pour son courage intellectuel et politique, Fatiha Boudjahlat dénonce dans ce nouveau livre nos aveuglements, compromissions et lâchetés, et en appelle au sursaut de la République contre le voile.

      Au-delà du voile comme objet, c’est l’acte même du voilement qui doit susciter notre réflexion. Qu’il concerne les mamans des sorties scolaires, l’étudiante syndicaliste, la chanteuse de télécrochet ou les petites filles, le voilement signe un consentement – construit, contraint, ou consenti – à un ordre patriarcal. Le voilement se banalise, de normal, il devient norme. Le soft power islamique s’associe à l’idéologie intersectionnelle pour en faire même un vecteur d’émancipation. Qu’il n’est pas. Qu’il ne sera jamais. Qu’il n’est nulle part.
      À travers cette enquête sans précédent qui signale et déconstruit démissions politiques, confusions médiatiques, manipulations militantes et errements judiciaires, Fatiha Agag-Boudjahlat livre ici une analyse exigeante contre ce multiculturalisme qui vient, qui signe le triomphe du communautarisme et de l’assignation identitaire. Contre la belle et ambitieuse promesse républicaine.
      Prix de la Laïcité 2019 (ce prix annuel vise à récompenser des personnalités qui, par leurs engagements en faveur de la laïcité, ont contribué activement à la défense et à la promotion de ce principe universel).

      15
      2
    2. VIVE la loi 21

      HONTE au Québec essaie de nous faire croire qu’il ou elle ne comprend rien à rien. La loi 21 s’applique à tout le monde, peu importe sa race, son sexe et sa religion. D’aucune façon viole-t-elle la charte des droits. Personne n’est empêché de pratiquer sa religion à l’église, à la synagogue ou à la mosquée. Simplement, on ne veut pas de prosélytisme religieux dans QUELQUES emplois bien définis. Pas de soutane au tribunal, pas de hijab dans les écoles publiques, pas de kippa dans les chars de police. Longue vie à la loi 21. Pas content ? Déménagez. Le Manitoba vous tend les bras. HONTE au Québec peut joindre le Clan Panneton au 514-939-0099.

      1. Frères ennemis

        C’est plutôt le 937-0707 pour le Clan Panneton. Ton numéro est celui de leur concurrent Panneton & Panneton.

  16. Fred

    Le chef du SPVM est blanc, donc Renzel trucnuche fait de l’appropriation culturelle. Tsé tant qu’à jouer dans l’absurde. Inversons les rôles; le chef du SPVM est noir et un blanc se moque de lui. Qu’est-ce qui arrive ? C’est aussi ça le racisme.

  17. Le diable est dans les détails

    Hé ben, vendredi 5:46 pm, le “gros boss” du SPVM fait des excuses formelles…Des vrais amateurs incompétents.
    Prochaine étape, il va signer un maudit gros chèque.
    Pardon, vous dites? Petit con.

Les commentaires sont fermés.