Sophie Durocher ramasse Fred Dubé!

Et il répond…

  

Commentaire inutile à m’envoyer: est-ce que c’est pas pire le nouveau livre de Dubé?

34 réflexions sur « Sophie Durocher ramasse Fred Dubé! »

  1. Batoche

    Dubé, Durocher…Les grands esprits se rencontrent. Manque juste Georges Laraque et Émilie Nicolas et le carré d’as des génies sera complété.

        1. Un dénommé Cossette-Trudel remportait une victoire à la présidence des jeunesses du PQ contre un certain MBC

          Je pense pas que tu es prof.

        2. Vite, cachons-nous dans nos safe spaces

          Il faut non seulement être woke, mais dénué de toute forme de jugement et d’intelligence.

          Cela nous confirme que les wokes gauchistes bien-pensants sont des petites boules d’émotions qui n’agissent que par réaction à des choses qu’ils ne comprennent pas.

      1. Tu traites les Québécois de raciste mais tu n'es pas raciste?

        T’as beau répéter 1000 fois que les fantômes existent, ca me surprendrait que si je te dis que c’est vrai, ils se mettre a apparaitre.

    1. Manon Massé, Stéphane Richer, Olivier Primeau, Mélanouille Joly, Catherine Dorion, Mario Lirette, Julie Snyder, Jacques Demers

      Et nous, on n’est pas invités parmi les grands esprits?

  2. L’arroseuse arrosée.

    Il frappe un bon point en disant que les jambons comme elle dans le fond font exactement ce qu’ils reprochent à une certaine gauche qui serait woke. Ils jouent aux victimes, ils parlent de les censurer, disent qu’ils sont une menace dominante alors qu’inversement ce sont surtout eux que nous voyons dans les médias mainstream comme TVA ou le journal de Montréal, la radio poubelle et autres. Ils ont en bout de ligne comme dans bien des cas la liberté d’expression à géométrie variable, mais bon en même temps le clash attire les lecteurs en créant un effet de polarisation et alimente leur petite gloriole personnelle pour en bout ne faire que l’étalage de leur vertu et de leur morale à deux centimes. En plus la finale est merveilleuse en s’attaquant aux trans qui n’ont rien à voir dans le sujet, mais servent ici à attirer des jambons assoiffés de haine.

    1. Dwight Latulippe

      De toutes façons, ces faiseux d’opinion parlent trop tout le temps. Quand vont-ils prendre du recul une minute et réaliser que le monde en a assez ? C’est gens doivent être insupportables dans un salon….

    2. a gang on sait rien

      Vous faites bien de le préciser, plusieurs ici ne comprennent pas la  »liberté a géométrie variable »

  3. Ah bon !

    Quand va-t-on cesser d’identifier la mouvance Woke à la gauche…il n’y a rien de plus extrême droite que de défendre et faire la promotion de religions qui oppriment les femmes et même les êtres humains en général…de vouloir mettre dans de petites cases discriminatoires tous les gens selon leurs appartenances : noir, indiens, homosexuels, etc…et c’est le combat que mènent ces gens ….

    1. Ton Prof

      D’où l’expression de « gauche régressive » ou « gauche religieuse » pour parler de ces gauchistes qui défendent la présence de l’islam et toutes ses dérives ultra-conservatrices dans l’espace public.

    2. Voilà

      C’est le contexte social en fait. La gauche attaquait beaucoup les religions dans les pays comme ici au 19ieme siècle en fait parce que les religieux de l’époque étaient souvent des proches du pouvoir de l’État et avaient une importance énorme sur les politiques publiques. À partir du moment, que le religieux fut séparé de l’État en renvoyant la foi dans la sphère individuelle et civile réduisant les groupes religieux en de simples groupes de pression, la gauche a commencé à s’attaquer plus au capitalisme et s’intéresser au prolétariat soit par le syndicalisme ou encore dans une réforme de l’État comme dans la sociale démocratie ou encore la forme révolutionnaire avec le marxisme. Du moins, il y pas une gauche, mais des gauches, mais la lutte concernait surtout les travailleurs vs la classe bourgeoise. La noblesse étant de l’histoire ancienne avec la révolution industrielle amenant le développement la création des villes, c’est l’ouvrier qui l’object de prédilection de la gauche.

      Par la suite avec la montée des droits individuels amenant une certaine forme d’individualisme ainsi que l’échec du communisme comme régime dit alternatif au libéralisme qui amenait un projet global de société, il y a comme eu une espèce fragmentation des luttes en micro-luttes, c’est plus que le prolétaire, mais maintenant l’environnement, le féminisme, le droit des noirs ou diverses minorités qui étaient déjà des luttes qui existaient mais qui connurent une accentuation plus importante. Selon ta subjectivité ou sensibilité, tu luttes pour un dossier en particulier que tu veux faire avancer bien plus qu’un projet global de transformation sociétale. Tout ça en fait à mener à là créations de divers groupes de pression en fait. C’est pour ça en fait que tu vois diverses luttes fragmentés comme ça être comme le religieux n’est pas au pouvoir de l’État bien il intéresse bien moins que dans le passé alors qu’il dominait dans la société. La foi est rendue quelque chose d’individuelle et un groupe de pression parmi d’autres.

  4. De l'usage de la métaphore pour contourner la censure

    je gage que si, sur ce blog, je remplaçais le nom de Martineau dans la « joke » de Dubé, par le nom d’une certaine chanteuse dont le décalage avec le moyenne pondérale de sa catégorie d’âge et de genre est notable et qui présente un certain tropisme pour les casquettes avec la palette par en arrière et des guenilles trouvées dans les vidanges, je serais censuré

    1. Remplacer Martineau par la Velue

      Ce que tu écris est exactement ce qu’a écrit Sophie Durocher à la fin de son texte.

  5. Rose-Aimé Patente Chose

    Je dois avouer que je suis complètement fu*ked up, je prend de quel bord là-dedans, le mâle blanc privilégié (mais quand même utra gauchiste), ou la femme (mais qui s’appelle Sophie Durocher)???

  6. Cherze Siachon

    Plus on donne de l’importance à ce coliforme, plus Dubé va persister.

    Lorsqu’un parasite ne peut plus profiter d’un hôte pour survivre, il disparaît.

    Faudrait arrêter de s’en occuper. Les 23 lecteurs du Devoir ne suffiront pas.

  7. Dwight Latulippe

    De toutes façons, ces faiseux d’opinion parlent trop tout le temps. Quand vont-ils prendre du recul une minute et réaliser que le monde en a assez ? C’est gens doivent être insupportables dans un salon….

  8. HommeCisNonRacisé

    Au lieu de faire revenir les expos, on devrait organiser des matchs de gladiateurs au stade olympique, mais en remplaçant les guerriers par des chroniqueurs vendus et des humoristes subventionnés. Ainsi on pourrait envoyer dans l’arene le couple de bobos du JdM affronter les deux muses anti-blanches du devoir, Dubé et Nicolas…

    On pourrait finir le tout en jetant aux lions toute la gang de la soirée est encore jeune…

Les commentaires sont fermés.