Ha ha ha ben oui!!!

C’est parce qu’il sait qu’il n’avait pas de chance???

Et petit fail de la Presse!

Petit fail de la Presse…

Effacé ensuite…

Commentaire inutile à m’envoyer: Michou voulait pas!

35 réflexions au sujet de « Ha ha ha ben oui!!! »

  1. Amicale des crossseurs antiquébécois

    Ça ne nous empêchera pas de remettre une médaille à Jean, pour sa contribution exceptionnelle, lors de notre rencontre annuelle à Sagard en mars. La soirée sera animée par Luc Lavoie.

    (60)
  2. Brobert

    Cette idée que Charest était un candidat sérieux à la chefferie n’a jamais été autre chose qu’une lubie de médias québécois. Le gars traîne une ribambelle de casseroles et a une réputation dans le fond de la fosse septique. Ajoutez à ça un parti dont le centre de gravité est à l’ouest…

    (36)
    1. 48 heures plus tard il serait encore dans la couse.

      En annonçant son retrait de la course sans connaître la décision de Charest , Gérard Deltell s’est trouvé fourvoyé.

      (2)
  3. Il

    Le gouvernement libéral le plus corrompu depuis Taschereau. Il fallait qu’il affirme qu’il n’était pas l’objet d’une enquête dans le fond. J’espère d’ailleurs qu’elle va se poursuivre et qu’il y aura des sanctions contre lui s’il y a une démonstration qu’il a fraudé. Je sais, je vis dans un monde de papillons et de petits oiseaux, il y aura rien et dans 50 ans quand plus personne ne se souviendra de lui, les nouveaux politiciens vont lui donner le nom d’un pont comme Gédéon Ouimet que les gens ensuite emprunteront tous les jours sans savoir de qui il s’agit. C’est quoi ça déjà le scandale des Tanneries?

    (30)
    1. Geez Whiz

      Dans 25-30 ans, il va finir par crever, et Radio-Can, La Presse et Le Devoir (s’ils existent encore) vont nous casser les oreilles pendant une semaine en nous rappelant à quel point c’était un grand, grand premier ministre.

      (20)
  4. Ahpisnon

    Tout le monde a compris qu’il n’y va pas pour ne pas avoir à répondre à certaines questions.

    Charest a été stupide de laisser planer le doute sur une éventuelle candidature. Ce faisant, il a incité les médias à revenir sur ses sombres années à la tête d’un gouvernement corrompu et à le mettre en garde contre les embûches que ce passé ne manquerait pas de placer dans sa course au leadership. Du coup, il s’est peinturé dans le coin: s’il y va, les questions vont fuser de partout; s’il n’y va pas, on comprend que c’est parce qu’il ne veut pas faire face à ces questions.

    (21)
    1. Un homme de bien et de goût

      Qu’il laisse planer un doute ou qu’il se lance, dans les deux cas son passé puant le poisson pourri jusqu’aux antipodes le rattrape. Ce sera finalement ça, sa punition : le funk de poisson pourri qui se lèvera à la seule évocation de son nom. Pas de prison, pas d’assignation à domicile, pas d’amende, pas de travaux communautaire : juste un karma de marde éclaboussant ses anciennes relations au passage.

      (11)
  5. Depuis 1945

    Parti libéral : lobby politique au service de la clique cosmopolite qui rêve d’un monde métissé et sans frontières. Un des moyens pour réaliser cette “utopie” qui nous fait croire en une lutte éternelle contre le n4zisme, c’est d’encourager une immigration qui va inévitablement rendre les blancs minoritaires et les menotter à jamais dans le processus démocratiue car ils ne pourront plus former un bloc majoritaire dans les élections pour défendre leurs intérêts.

    Comprendra qui pourra.

    (17)
  6. La Presse et ses fausses nouvelles

    – Dans les années 90, le torchon de Power Corporation avait annoncé que le Canadien s’apprêtait à acquérir Wayne Gretzky.
    – En 2009, La Presse annonçait que le financier Bernard Madoff était mourant (11 ans plus tard, il vit encore).
    – Sans oublier la plus grande bévue de l’histoire moderne du journalisme sportif, quand le ridicule lèche-bottes Mathias Brun-Nez avait juré avoir vu les gants de Marian Hossa dans le vestiaire du Canadien.

    (15)
  7. Ah bon !

    Taschereau avait son Antoine Taschereau, Duplessis son Jos Bégin, Bourassa son Paul Desrochers, tous des crosseurs…Charest avec son Marc Bibeau est dans la même lignée…il va s’en tirer comme les trois autres…sans conséquences….

    (10)
  8. La Presse, sans parti pris

    « Cette fausse « Nouvelle de dernière heure » de La Prêche, en dit long sur la ligne éditoriale de l’OBNL: qui est la seule à encore espérer le délirant retour de leur mentor. » – Pierre Lefardeau

    (9)
  9. Gibier de potence

    Il incarne la sociopathie à lui seul…
    Un homme de peu de mots honnêtes. Il mériterait de recevoir une fausse commande à commande à l’auto. Juste pour qu’il puisse comprendre ce que c’est de voir ses attentes brisées à néant…

    (5)
  10. Ahpisnon

    Je viens de regarder l’entrevue surréaliste que Charest a donnée à Patrice Roy. En gros, ce que l’ancien premier ministre nous dit c’est que, pendant plus de dix ans de règne libéral, il y avait tellement de boucane noire au Québec qu’on avait du mal à voir et à respirer, mais aucun feu. Aucun feu!

    (4)
  11. Capitaine Évident

    “De l’information de qualité, livrée par des professionnels.”

    Quand il faut que tu fasse tes propres recherches au lieu de traduire CNN, c’est ce que ça donne.

    (3)
  12. Fabien L'Amour

    Il n’avait pas de chances parce que y’a juste les Québécois au Canada qui seraient assez fous pour voter pour lui…. Que les journalistes aient poussé cette fausse nouvelle pendant des semaines prouvent encore qu’ils sont les ennemis du peuple. En France, aux E-U, Canada, Québec…. les journalistes font toujours la promotion du PIRE candidat.

    (3)
  13. L’épée de Damoclès ou de

    Le gouvernement libéral le plus corrompu depuis Taschereau. Il fallait qu’il affirme qu’il n’était pas l’objet d’une enquête dans le fond. J’espère d’ailleurs qu’elle va se poursuivre et qu’il y aura des sanctions contre lui s’il y a une démonstration qu’il a fraudé. Je sais, je vis dans un monde de papillons et de petits oiseaux, il y aura rien et dans 50 ans quand plus personne ne se souviendra de lui, les nouveaux politiciens vont lui donner le nom d’un pont comme Gédéon Ouimet que les gens ensuite emprunteront tous les jours sans savoir de qui il s’agit. C’est quoi ça déjà le scandale des Tanneries?

    (1)
  14. Bobette

    Messemble que ça aurait fait un bon show. Je suis presque déçue qu’on aura pas l’occasion de voir ça.

    (1)
  15. pierre mallette

    Ti CoQ

    Bon Monsieur Charest allez vous devenir candidat pour être chef du PQ ? Pourquoi pas le parti vert ou encore le parti de de mad Max !!!!!!

    (1)
  16. Fier Libéral et Fédéraliste

    UPAC, Mâchurer…six (6) ans d’enquête, plus de 300 personnes interviewées par la police et aucune mise en accusation. AUCUNE!!! RIEN!!! Fu*k all!!!

    Qui d’entre-vous serait capables d’endurer une telle ignominie? Hein?

    Il est temps que cette farce cesse et que Monsieur Charest puisse reprendre la place qui lui est dû, tout près du sommet.

    Il a été, après Robert Bourassa, le deuxième plus grand Premier Ministre de l’histoire du Québec et nous devons tous être très fiers de vivre dans une province qu’il a dirigée.

    (-15)
    1. Geez Whiz

      « Il a été, après Robert Bourassa, le deuxième plus grand Premier Ministre de l’histoire du Québec »

      Et j’imagine que dans votre vision tordue de libéral aveugle, le troisième, et vraiment pas loin derrière, ça doit être le « sauveur du Québec », le bon docteur Couillard?

      (1)

Les commentaires sont fermés.