Sondage du jour…

Commentaire inutile à m’envoyer: et mon voyage dans l’sud?

17 réflexions sur « Sondage du jour… »

    1. denis

      L’idée est de minimiser le risque. Le risque zéro est souhaitable mais utopique. Des mesures strictes contribuent à sauver des vies dont celle de ta mère si tu en as une.

      25
      1
      Répondre
    2. C’est un complot dans le complot.

      Ça existe pas le risque zéro. Ça existe pas contre des coucous débiles, il y a des milliers de preuves sur vidéo.

      Répondre
    3. Ahpisnon

      Les seules personnes qui ont parlé de risque zéro sont celles que ton cerveau a forgées afin de se purger de tes émotions négatives de gars pas bien dans sa peau.

      Répondre
  1. Je sens que je vais me faire des amis chez les coucous et covid anxieux et le gouvernement.

    Je sais pas. II fallait peut-être pas réouvrir les écoles dans le fond et laisser faire le couvre feu.

    9
    8
    Répondre
  2. Yannick

    Avec les semaines manquées ce printemps et celles des fêtes qui viennent de passer, il me semble que si la situation de la pandémie le permet, la semaine de relâche est superflue et beaucoup d’élèves bénéficieraient de ce rattrapage. Mais vous pouvez être sûr que les syndicats d’enseignants vont gueuler puis vont se payer des segments publicitaires à la radio pour se plaindre. Comme si les enseignants étaient les seuls à écoper dans la situation.

    2
    1
    Répondre
  3. Peter Bradi

    C’était quand même très drôle hier d’entendre les représentants syndicaux dire que cette semaine était nécessaire pour se refaire des forces. Ça fait des mois qui nous parlent d’un retard scolaire qui sera dur à rattraper mais il est hors de question d’annuler ma semaine de vacances ou de prolonger la session.
    Il n’y aura pas de négociation là-dessus car c’est écrit dans la convention collective.

    17
    14
    Répondre
    1. La balance

      L’idée est de se donner une semaine de break en cas de hausse des cas covid dans les ecoles. Donner aussi un break aux enseignants qui se démènent (comme d’autres métiers d’ailleurs) depuis le début. Donne aussi une pause aux enfants qui ne savent plus ou donner de la tete. Ce n’est pas une semaine en mars qui fera la difference dans l’apprentissage surtout si tout les enfants sont brûlés et les enseignants aussi. Faut plutot revoir les critères et ne pas tenter de rattraper ce qui est déjà perdu.

      6
      2
      Répondre
      1. Yannick

        Est-ce que les enseignants se démènent plus qu’en temps normal?

        D’accord, ils ont des règles sanitaires à respecter et faire respecter, mais ça, tout le monde qui travaille sont dans le même bateau. Je ne crois pas pour autant que mon employeur me donnera une semaine de vacance de plus, afin de je décompresse des mesures sanitaires en vigueur.

        Outre cela, est-ce que le contexte leur donne une charge de travail supplémentaire? Si oui, en quoi?

        6
        2
        Répondre
  4. eh misère!

    Oui…. ce qui va se passer à la relâche, c’est que certains parents innocents vont mixer les enfants, les faire garder par le petite voisine, faire venir les grand-parents en cachette ou pire encore, partir en voyage ou se louer un chalet en gang…. mais 2 semaines après, on va se retrouver dans la marde comme 2 semaines après Noel, comme 2 semaines après l’Halloween, comme 2 semaines après la belle fin de semaine de la fête du travail qu’on a eu en septembre. On tourne en rond depuis 6mois. Le gouvernement mise sur le jugement de la population mais y’a un méchant paquet de monde qui triche à chaque occasion et voilà le résultat. Triste à dire mais c’est ce qui se passe!

    2
    1
    Répondre
  5. A gauche de la Clique

    On s’en torche de l’opinion des lecteurs de la Clique. Si ça se trouve, ce sont toujours les trois mêmes personnes qui se relancent.

    2
    1
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *